Scott Levy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lévy.
Scott Levy
Image illustrative de l'article Scott Levy
Raven en 2004.

Nom(s) de ring Johnny Polo
Raven
Scott Anthony
Scotty the Body
Scotty Flamingo
Taille 1,86 m
Poids 110 kg
Naissance 8 septembre 1964 (49 ans)
Millburn, New Jersey
Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par Larry Sharpe,
Charlie Fulton,
The Sheik,
Jake Roberts
Débuts 20 février 1988
Fédération(s) World Championship Wrestling
World Wrestling Entertainment
Extreme Championship Wrestling
Total Nonstop Action Wrestling
NWA
ICWA
NWE

Scott Anthony Levy (né le 8 septembre 1964 à Millburn), plus connu le pseudonyme de Raven, est un catcheur américain.

Il est triple champion du monde (2 fois Champion du Monde poids-lourds de la ECW et 1 fois Champion du Monde poids-lourds de la NWA), et a également remporté de multiples titres mondiaux non-reconnus comme le Championnat du Monde poids-lourds de la VCW ou le Championnat de la CWE.

Il est aussi le TNA King of the Mountain 2005 et le recordman du plus grand nombre de détentions du Championnat Hardcore de la WWF/E, qu'il a possédé un total de 26 fois au cours de sa carrière

Débuts[modifier | modifier le code]

Scott Levy faisait une percée dans le catch en 1988 en tant que Scotty The Body dans la Continental Wrestling Association située à Memphis, où il était le jouet de Missy Hyatt, qui l'utilisait à son avantage pour elle et "Hot Stuff" Eddie Gilbert.

Après avoir quitté Memphis, Levy catchait dans son propre État de Floride jusqu'à ce qu'il soit laissé partir suite à une dispute avec Steve Keirn. Levy s'en allait ensuite brièvement à la All Star Wrestling de Vancouver; il luttait en face et recevait les préférences des fans, mais finissait par s'en aller suite à une décision de Al Tomko de mettre plus en avant ses fils, Todd (AKA Rick Davis) et Terry (AKA The Frog) dans les premiers plans de la All Star, et aussi à de fausses allégations de Tomko au sujet de Levy à propos de troubles légales. À partir de ce moment, il se dirigeait à la Pacific Northwest Wrestling située à Portland. Il était l'un des principaux heels pour la majeure partie de ses trois années ici, remportant tous les titres et rivalisant notamment avec Steve Doll. Après avoir pris une brève pause, il retournait à la PNW en face et débutait une feud avec le top heel The Grappler.

Sa première exposition au niveau national à la TV était à la Global Wrestling Federation en tant que Scotty Anthony. Il était un membre du Cartel avec Cactus Jack, Rip Rogers, et Makhan Singh.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling (1992-1993)[modifier | modifier le code]

Il détenait sa première grande exposition en tant que catcheur en 1992 à la World Championship Wrestling. Entrant en compétition dans la division light-heavyweight sous le nom Scotty Flamingo et étant managé par Diamond Dallas Page, il remportait le WCW Light Heavyweight Championship qui était de courte durée (aussi connu comme la première incarnation du WCW Cruiserweight Championship) le 20 juin 1992 en battant Brian Pillman. Brad Armstrong battait Levy pour remporter le titre Light Heavyweight. Il avait des feuds avec Pillman, Armstrong, et Johnny B. Badd. Il remportait un match de « boxe » contre Badd au Clash of the Champions XXI le 18 novembre 1992 par KO. Il quittait la WCW plus tard dans l'année.

World Wrestling Federation (1993-1994)[modifier | modifier le code]

Début 1993, Levy rejoignait la World Wrestling Federation en tant que manager sous le nom de Johnny Polo, un gosse de riche gâte, qui était aussi accompagné par Adam Bomb. Il était aussi manager des Quebecers (Jacques et Pierre), qui remportaient sous son commandement trois WWF World Tag Team Championship. Il catchait occasionnellement, travaillait en tant que commentateur consultant et coprésentateur de Radio WWF, et derrière la scène, travaillait en tant que producteur pour WWE Raw. Pendant ce temps, Polo était aux côtés de Roddy Piper, Jim Ross, Richard Kimble, Wolfman Jack and Of dans le Jim Ross Show. Levy s'en allait en 1994.

Extreme Championship Wrestling (1995-1997)[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 1995, pesant désormais 104 kg, Levy débutait à la Extreme Championship Wrestling sous le nom de Raven (une référence au poème de Edgar Allan Poe). Levy devenait là-bas un dépressif, nihilistique, sadistique, misanthrope. Il faisait ses débuts avec Stevie Richards, attaquant Tommy Dreamer et affirmant que Dreamer était son ennemi quand ils étaient enfants en colonie de vacances. Il était aussi accompagné de Beulah McGillicutty, une fille qui aimait Dreamer plus petit, mais qui maintenant cherchait sa revanche. Raven et Dreamer avaient une superbe série de matchs dont Raven sortait victorieux à chaque fois.

Une autre feud majeure de la ECW le concernant était avec Sandman. Raven « lavait le cerveau » du fils de Sandman pour qu'il le rejoigne et se retourne contre son père. Ceci menait à plusieurs matchs sanglants, dans lesquels le fils de Sandman intervenait pour finalement aider son père. Après le match, les deux s'enlaçaient, mais Raven venait par derrière avec un Kendo Stick, s'acharnant sur son ennemi. Steven Richards et le Blue Meanie sortait une croix géante d'en dessous du ring, accrochaient Sandman dessus, le « crucifiant ». À cette époque, Kurt Angle était dans les coulisses et cet angle offensif l'amenait à partir et menacer de poursuites si son nom apparaissait dans la même édition que celle de la « crucifiction ». À ce jour, Raven affirme que cet angle n'était pas une insulte envers Jésus-Christ, mais une insulte au Sandman, en utilisant une iconographie religieuse pour communiquer un point de vue artistique. Le montage de la « crucifiction » n'a jamais été utilisé par la ECW et n'a jamais été vu publiquement jusqu'à son apparition sur le DVD de la WWE The Rise and Fall of ECW.

Raven dominait la ECW à travers 1995-1996 et connaissait deux règnes en tant que ECW World Heavyweight Champion[1]. Son groupe de suivants, le Raven's Nest, incluait beaucoup de noms lors de ses deux années de main mise sur la fédération: Cactus Jack, Stevie Richards, Tony Stetson, Johnny Hotbody, The Pitbulls, The Dudley Boys, Brian Lee, The Bruise Brothers, Beulah McGillicutty, Kimona Wanalaya, Lori Fullington, The Blue Meanie, Super Nova, Chastity, et Lupus. Il lançait une feud avec Tommy Dreamer qui durait pour les deux années suivantes, avant que Dreamer le batte finalement à l'ECW Arena à Philadelphie le 7 juin 1997. Également, pendant son premier règne à la ECW, il défendait successivement le titre de ECW World Heavyweight contre Terry Gordy et "Dr. Death" Steve Williams, et d'autres. Il affligeait même à Dr Death sa première défaite aux U.S. en plusieurs années. En juin 1997, Raven affrontait Tommy Dreamer dans un Loser Leaves ECW Match pour une défaite. Raven s'en allait à la World Championship Wrestling.

World Championship Wrestling (1997-1999)[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 1997, Raven était vu dans le public lors d'une édition de WCW Monday Nitro, et les commentateurs le reconnaissait comme un ancien champion d'une fédération « indépendante majeure » ; le nom de la Extreme Championship Wrestling (ECW) n'était jamais mentionné. Le 21 août 1997 au Clash of the Champions, Raven battait brutalement Stevie Richards dans un match « non sanctionné » pour qu'il finisse par reprendre sa place dans le public. La storyline se poursuivait et Raven apparaissait dans le public pour les mois suivants, commençant doucement à former ce qui sera connu sous le nom The Flock[2].

Le 23 novembre 1997 à World War III, Raven affrontait Scotty Riggs dans un match dans lequel Raven balançait Riggs sur une chaise, « endommageant » l'œil de Riggs. Riggs rejoignait plus tard le Flock, tout comme Reese, Billy Kidman, Van Hammer, Horace, Lodi, et Sick Boy. Il remportait le WCW U.S. Heavyweight Championship[3] tout comme le WCW World Tag Team Championship, avec Perry Saturn[4]. Ce premier règne ne durait qu'n jour alors que Raven battait Diamond Dallas Page au Pay Per View et perdait la ceinture la nuit suivante contre Bill Goldberg à WCW Monday Nitro.

Raven avait une feud notable avec Perry Saturn après avoir perdu le titre U.S. contre Goldberg. Il blâmait le Flock et Saturn en particulier pour sa défaite. Ce menait à une série de matchs, le dernier se déroulant à Fall Brawl 1998. Sans le Flock, Raven débutait une série d'entrevuex dépressives et s'en allait dans plusieurs matchs. En octobre à Halloween Havoc, Raven perdait contre Chris Jericho pour le titre TV et n'était plus vu jusqu'en 1999. Il était alors réuni avec son ancienne manager Chastity, que la WCW affirmait qu'elle était sa sœur, et bougeait ainsi vers d'autres storylines, créant des feuds avec Chris Kanyon, Bam Bam Bigelow, et Hak (The Sandman). Il se joignait plus tard à Vampiro et le Insane Clown Posse dans un clan de courte durée appelé The Dead Pool. Dans une réunion qui impliquait chaque catcheurs sous contrat de la WCW, Eric Bischoff proposait à n'importe qui son renvoi. Raven était le seul à se lever et partir, comme il était insatisait de la direction créative de la WCW. Raven quittait donc la fédération courant 1999.

Extreme Championship Wrestling (1999-2000)[modifier | modifier le code]

Comme une condition pour avoir quitté la WCW, Raven n'était pas permis de se joindre directement à la World Wrestling Federation suite à une clause de non-compétition sur son contrat. Suite à une feinte sur ce même contrat, Raven rejoignait la ECW et signait un contrat d'un an le 25 août 1999. Levy faisait un retour surprise au show de début de ECW on TNN et remportait les titres par équipe avec Tommy Dreamer face à ironiquement les partants, les Dudley Boyz le 26 août 1999. Raven et Dreamer, une équipe réticente reignaient en tant que ECW World Tag Team Champions pour plusieurs mois[5]. Quand ils perdaient les ceintures, ils rivalisaient entre eux brièvement. Leur feud de courte durée incluait à plusieurs occasions The Sandman, Mike Awesome, et Masato Tanaka. Raven et Mike Awesome remportaient les titres par équipe de Tanaka et Dreamer le 4 mars 2000 seulement pour les perdre une semaine plus tard contre The Impact Players au PPV Living Dangerously. Raven n'apparaissait plus sur les écrans jusqu'à son départ et retour à la WWF.

World Wrestling Federation/Entertainment (2000-2003)[modifier | modifier le code]

Raven à la WWE en 2002.

Le 23 juin 2000, Levy rencontrait les officiels de la WWF pour discuter d'un retour à la World Wrestling Federation. Raven faisait son retour à Unforgiven 2000 quand il intervenait dans un Strap Match entre Tazz et Jerry Lawler, en effectuant un DDT sur Lawler. Il commençait ensuite à faire équipe avec Tazz avant qu'ils ne séparent leur chemin. Le 20 décembre 2000 à Chattanooga il battait Steve Blackman pour le WWE Hardcore Championship, le premier de ses 27 règnes, un record[6].

La première moitié de 2001 voyait Raven achever plusieurs moments mémorables. Au Royal Rumble, il empêchait Kane de chokeslammer le comédien Drew Carey. À WrestleMania X-Seven, il perdait le titre Hardcore contre Kane dans un Triple Threat Match qui incluait aussi The Big Show. À Backlash, il perdait contre le champion Hardcore Rhyno dans un hardcore match.

Cependant, la seconde partie de cette année n'était pas couronnée de succès. Raven trouvait de petits rôles pour les mois suivants. Quand la storyline de l'Invasion débutait, il se retrouvait dans la WCW/ECW Alliance, mais a eu des feuds oubliables avec William Regal et Perry Saturn. Il est plus remémoré pour avoir été managé par Terri Runnels et détruit l'intérêt amoureux de Saturn, son balai appelé « Moppy ». Comme beaucoup d'autres anciens catcheurs de la ECW, Raven perdait son look ECW et se rapprochait d'un type de vêtement plus proche du style WWF. Ceci lammenait finalement à porter un kilt, et une paire standar de botes. À la fin de l'année, Raven n'apparaissait plus, ayant été viré (kayfabe) après que l'Alliance perdait contre la WWF aux Survivor Series.

En mars 2002, quand la Brand Extension était annoncée, Raven était drafté à RAW en 28e choix. Dans le dernier SmackDown! avant que la séparation n'opère, il battait Maven pour remporter une fois de plus le titre Hardcore[6], ammenant ainsi le titre à RAW. Il perdait le titre le lundi contre Bubba Ray Dudley. À cette époque, Raven décidait de passer quelque temps en commentateur, étant le nouveau consultant de Sunday Night HEAT. Ceci durait quelques mois, alors que plus tard il « quittait » le show pour résumer sa carrière dans le catch à RAW. Ceci ne durait pas longtemps aussi, comme il était banni de RAW après avoir perdu un match contre Tommy Dreamer le 24 juin 2002. Raven était forcé de passer le restant de l'année à HEAT, le show qu'il avait quitter quelques semaines auparavant. Bien que Raven avait regagner sa place dans le roster de RAW, il n'avait qu'un seul match (une défaite contre Jeff Hardy dans un match de qualification pour le Royal Rumble) et était renvoyé la semaine suivante le 1er janvier 2003.

Total Nonstop Action Wrestling (2003-2008)[modifier | modifier le code]

Raven à la TNA.

Depuis son départ de la WWE, Raven a catché pour la TNA, mais également pour la Frontier Wrestling Alliance et la Ring of Honor où il a notamment eu un feud contre CM Punk basé sur l'opposition entre la gimmick straight-edge de Punk et les abus de drogue et d'alcool de Raven.

Raven a fait ses débuts à la TNA le 22 janvier 2003, deux jours après son départ de la WWE, pour ses débuts, il attaque le champion Jeff Jarrett et lui vole sa ceinture de NWA World Heavyweight Championship, c'est le début d'une longue rivalité qui ménera à un match de championnat remporté par Jarrett le 30 avril 200].

Le 17 septembre 2003, Raven perd ses long cheveux caractéristiques après un hair VS hair match contre Shane Douglas après une intervention de Vampiro. Il forme ensuite un clan appelé The Gathering avec Punk, Chris Dinero et Alexis Laree[7], mais ceux-ci le trahiront plus tard. Durant cette époque, il entre en rivalité avec James Mitchell et son clan, les Disciples of the New Church. Raven affronte les membres de l'équipe un par un avec des interventions des membres du Gathering, il mettra fin à la rivalité en battant James Mitchell dans un Last Man Standing match.

En 2004, Raven s'allie avec The Sandman pour se venger du Gathering, mais ils s'inclinent suite à une intervention de James Mitchell, c'est finalement en faisant équipe avec Terry Funk qu'il battra le Gathering malgré les tentative d'intervention de Mitchell. Cette année a également, son vieil ami Sabu revient à la TNA pour battre de nouveau le Gathering. Ils entrent ensuite en rivalité avec Abyss et Monty Brown. Abyss et Brown prennent souvent le dessus sur Sabu alors que Raven ne surveille pas son partenaire. Les deux hommes entrent ensuite en rivalité, Raven manquant de respect à la mémoire de l'oncle de Sabu et attaquant son protégé Sonjay Dutt. Le 4 aout, Raven bat Sabu dans un no holds barred match. Le match retour prévu le 18 aout est annulé suite à la blessure de Sabu au dos. Le 7 novembre, à TNA Victory Road, Raven participe au premier Monster's Ball match remporté par Monty Brown.

L'année suivante, Raven échoue dans de nombreuses rivalités notamment contre Diamond Dallas Page, Erik Watts, Jeff Hardy, Dustin Rhodes, Abyss, Sean Waltman, et Monty Brown. Le 19 juin, Raven devient face et profite de la suspension de Jeff Jarrett pour prendre sa place dans le King of the Mountain match de Slammiversary, il remporte le match et le NWA World Heavyweight Championship, son premier titre de champion du monde. Il le défendra face à Abyss à No Surrender et Rhyno lors de Unbreakable.

Le 15 septembre, il perd son titre face à Jeff Jarrett après des interventions de Chris Harris et James Storm. Raven entrera ensuite en rivalité avec Larry Zbyszko qui fera venir des catcheurs comme Justin Credible et Kanyon. La rivalité ira jusqu'à un affrontement entre Raven et Sean Waltman lors de Final Resolution, si Raven perdait, il était renvoyé de la TNA. Raven perd le match ce qui était une facon de lui laisser prendre du repos suite à des probleme de santé (thyroïde).

Il reviendra le 23 avril 2006 lors de TNA Lockdown pour continuer sa rivalité avec Larry Zbyszko. Celle-ci se terminera à Victory Road après un Hair VS Hair match remporté par Raven. Toujours atteint de gros probleme de thyroïde, il n'apparait plus qu'occasionnellement. Après une feud contre Abyss et Brother Runt, il disparait presque complètement des écrans. Pendant ce temps, Kazarian, Johnny Devine, et Matt Bentley forment une nouvelle alliance dont on apprendra à Genesis 2006 que Raven est le chef. L'objectif du groupe, connu sous le nom de Serotonin, est indeterminé et ils perdent la plupart de leurs matchs. Raven de son côté frappe son équipe à coup de shinaï quel que soit le resultat.

Circuit indépendant (2008-...)[modifier | modifier le code]

Il participe à la tournée de l'American Wrestling Rampage où il a affronté des catcheurs tel que X-Pac ou Sabu. Il apparaît également en France lors d'un show de la ICWA. Après avoir "disposé" du challenger au titre mondial Colby, il affronte le tenant du titre poids lourd ICWA Joe E. Legend mais est battu.

Retour à la TNA (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Raven revient à la TNA le 28 mai 2009 en attaquant Abyss. Il la quittera de nouveau à Slammiversary après avoir perdu contre Abyss dans un Monster's Ball match, mais reviendra le 12 novembre en attaquant Mick Foley. Il monte avec Tommy Dreamer et Steven Richards. un nouveau clan : les ECW Originals. Le 29 juillet, il intervint à la fin du match entre Abyss et Tommy Dreamer pour attaquer Tommy Dreamer, il fait donc un Heel Turn. Juste après Raven aide les EV 2.0 et refait un face turn. Lors de Bound For Glory 2010 lui et la EV 2 remporte le match face a Fortune. Lors de l'impact suivant Rob Van Dam l'accuse de trahison à cause de Eric Bischoff et attaque Raven alors qu'il est innocent.

Il quitte la TNA après avoir mis en jeu sa carrière et perdu contre le Champion du Monde poids-lourds Jeff Hardy.

Nu-Wrestling Evolution (2011-...)[modifier | modifier le code]

Raven fait ses débuts a la NWE le 2 janvier en battant Black Pearl, il participe au tournoi pour déterminer le nouveau NWE World Heavyweight Championship. Lors de la finale du 1 fevrier il remporte le titre.

Extreme Rising[modifier | modifier le code]

Lors de Remember November, il affronte Stevie Richards dans un Loser Leaves Town Match qui se finit en No Contest.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • National Wrestling Federation
    • NWF Heavyweight Championship (1 fois)[12]
  • Pacific Northwest Wrestling
    • NWA Pacific Northwest Heavyweight Championship (3 fois)[13]
    • NWA Pacific Northwest Tag Team Championship (3 fois) avec Top Gun (1), The Grappler (1), et Steve Doll (1)[14]
    • NWA Pacific Northwest Television Championship (1 fois)[15]
  • United States Xtreme Wrestling
    • UXW Heavyweight Championship (5 fois)[19]
  • USA Pro Wrestling
    • USA Pro Championship (1 fois)[21]

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Scott a une femme nommé Silena, avec qui il s'est marié en janvier 2007. Il est un membre de Mensa et Theta Chi Fraternity.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Historique du ECW World Heavyweight Championship (1992-actuel) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 16 août 2009)
  2. (en) « Profil de The Flock », sur Online World of Wrestling (consulté le 18 août 2009)
  3. a et b (en) « Historique du WCW United States Heavyweight Championship (1975-2001) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 7 juillet 2009)
  4. a et b (en) « Historique du WCW World Tag Team Championship (1991-2001) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 7 juillet 2009)
  5. a et b (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship (1992-2000) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 16 août 2009)
  6. a, b et c (en) « Historique du WWF/E Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 7 juillet 2009)
  7. (en) « Profil de The Gathering », sur Online World of Wrestling (consulté le 18 août 2009)
  8. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Profil de Raven », sur Online World of Wrestling (consulté le 19 août 2009)
  9. (en) « HWA Tag Team Championship History at Wrestling Information Archive-Titles.com » (consulté le 16 août 2009)
  10. (en) « Historique du MEWF Mid-Atlantic Heavyweight Championship », sur Solie.org (consulté le 16 août 2009)
  11. (en) « Historique du NWA Central States Heavyweight Championship », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 16 août 2009)
  12. (en) « Historique du NWF Heavyweight Championship », sur Solie.org (consulté le 16 août 2009)
  13. (en) « Historique du NWA Pacific Northwest Heavyweight Championship », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 16 août 2009)
  14. (en) « Historique du NWA Pacific Northwest Tag Team Championship », sur Solie.org (consulté le 16 août 2009)
  15. (en) « Historique du NWA Pacific Northwest Television Championship », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 16 août 2009)
  16. (en) « Historique du 3PW Heavyweight Championship History », sur Wrestling Information Archive (consulté le 16 août 2009)
  17. (en) « Historique du NWA World Heavyweight Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 16 août 2009)
  18. (en) « TNA Slammiversary 2005 Pay Per View results », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2009)
  19. (en) « Historique du USXW Heavyweight Championship History », sur UXW Wrestling.net (consulté le 16 août 2009)
  20. (en) « Historique du USWA Tag Team Championship », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 16 août 2009)
  21. (en) « Independent Wrestling Results - May 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2009)
  22. (en) « Historique du WCW Light Heavyweight Championship », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 16 août 2009)
  23. (en) « Historique du WWE Hardcore Championship », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 16 août 2009)
  • (en) Thom Loverro, The Rise & Fall of ECW: Extreme Championship Wrestling, Londres, World Wrestling Entertainment,‎ 2006, relié (ISBN 978-1-4165-1058-1, lien LCCN?), p. 384

Liens externes[modifier | modifier le code]