Roderick Strong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chris Lindsey

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Roderick Strong à la ROH en 2013.

Données générales
Nom complet Chris Lindsey
Nom de ring The Jester
Roderick Strong
Roderick Swarm
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 26 juillet 1983 (31 ans)[1],
Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis [2]
Taille 1,8 m (5 11) [1]
Poids 102 kg (224 lb)[3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Ring of Honor
Full Impact Pro
NWA Florida
Total Nonstop Action Wrestling
Pro Wrestling Guerrilla
Pro Wrestling NOAH
Combat Zone Wrestling
Entraîné(e) par Jim Neidhart[1]
The Warlord
Prince Iaukea
Tim Mahoney[1]
Sedrick Strong
Carrière pro. 5 novembre 2005[1]aujourd'hui

Chris Lindsey, plus connu sous le nom de Roderick Strong (né le 26 juillet 1983 dans l'État du Wisconsin), est un lutteur professionnel (catcheur) américain. Il travaille actuellement à la Ring of Honor où il a été 1 fois Champion du monde de la ROH, 1 fois Champion du monde de la télévision et 1 fois Champion du monde par équipe de la ROH avec Austin Aries. Il devient ainsi le second ROH Triple Crown Champion de la fédération.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Il effectue son premier match à la TNA le 15 juillet 2004 en perdant face à Alex Shelley. Il perd contre Austin Aries lors de son premier match en pay-per-view lors de TNA Unbreakable le 11 septembre 2005. Il perd deux semaines plus tard face à A.J. Styles[4]. Pendant l'année 2006, il fait équipe avec Austin Aries et Alex Shelley. Le 3 janvier, ils battent A.J. Styles, Christopher Daniels et Chris Sabin. Lors de Final Resolution (2006), ils battent Chris Sabin, Matt Bentley et Sonjay Dutt[5]. Lors de All Against Odds 2006, lui et Aries perdent contre Andy Douglas et Chase Stevens. Son dernier match à la TNA fut contre Alex Shelley et Chase Stevens dans un Three Way match le 28 mars, match qu'il perdit.

Pro Wrestling NOAH[modifier | modifier le code]

Lors de Great Voyage 2012 In Nagoya, Luke Gallows et lui battent TMDK.

Pro Wrestling Guerrilla[modifier | modifier le code]

Lors de Threemendous II, il bat TJ Perkins.

Ring of Honor (2003-...)[modifier | modifier le code]

Débuts et Generation Next (2003-2006)[modifier | modifier le code]

Roderick Strong a effectué ses débuts à la ROH lors de Do Or Die II en perdant face à Hydro. Le 22 mai 2004, il s'associe avec Jack Evans, Alex Shelley et Austin Aries et forment les Generation Next et s'autoproclament comme le futur dans le monde du catch. Le 2 octobre, ils battent CM Punk, Ace Steel, John Walters et Jimmy Jacobs. Ce quatuor se transforme ensuite en duo et ne fait équipe qu'avec Jack Evans pendant un moment et se lancent à la course vers les titres par équipe mais sans succès. Le 9 juillet 2005, il perd face à CM Punk pour le ROH World Championship. Le 24 septembre, il remporte l'édition 2005 du Survival of the Fittest tournament[6]. Il fait ensuite équipe avec Austin Aries et remporte les ROH World Tag Team Championship le 17 décembre lors de Final Battle 2005. Ils conserveront leurs titres contre les Briscoe Brothers ou encore contre Christopher Daniels et Matt Sydal. Le 15 juillet 2006, il perd contre Nigel McGuinness et ne remporte pas le ROH Pure Championship. Le 13 août, il perd contre Bryan Danielson pour le ROH World Championship durant un show en Angleterre. Ils perdent leurs titres le 16 septembre face à The Kings of Wrestling. Ils tenteront de récupérer les titres par équipe mais sans succès, notamment le 24 novembre dans un No Disqualification Tag match.

No Remorse Corps (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Il s'associe avec Davey Richards et forment les No Remorse Corps.

Diverses Rivalités (2008-2010)[modifier | modifier le code]

ROH World Champion et The House Of Truth (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Roderick Strong avec le ROH World Television Championship.

Il se lance à la course pour le titre mondial de la ROH. Il perd face à Tyler Black et ne remporte pas le ROH World Championship successivement lors de The Big Bang![7] puis lors de Supercard of Honor V[8]. Suite à ces défaites, il décide alors de choisir Truth Martini comme manager. Lors de Death Before Dishonor VIII, il bat Steve Corino, Eddie Edwards, Colt Cabana, Shawn Daivari & Tyson Dux dans un Gauntlet match et devient challenger no 1 pour le titre mondial de la ROH. Il devient ROH World Champion en battant Tyler Black lors de Glory By Honor IX le 11 septembre 2010[9]. Il conserve son titre face à Davey Richards à Final Battle (2010) puis face à Homicide lors de 9th Anniversary Show. Il perd son titre mondial face à Eddie Edwards avec qui il entame une feud lors de Manhattan Mayhem IV[10], mais il tente de le récupérer lors de Supercard of Honor VI mais en vain. Lors de Death Before Dishonor IX, il perd à nouveau contre Eddie Edwards dans un Three Stage of Hell match[11].

Il s'associe alors avec Michael Elgin et rejoint The House of Truth, managée par Truth Martini. Ils perdent le 3 décembre contre The World's Greatest Tag Team. Strong et Elgin battent Amazing Red et TJ Perkins lors de 10th Anniversary Show[12].

Lors du show du 3 mars 2012, il bat Eddie Edwards pour devenir challenger no 1 au ROH World Heavyweight Championship mais le match est rejoué et il perd contre Eddie Edwards. Finalement, pour le 30 mars un 3-Way Match entre Davey Richards, Roderick Strong et Eddie Edwards pour le ROH World Heavyweight Championship. Le 31 mars, lors de Showdown in the Sun, il bat Jay Lethal et remporte le ROH World Television Championship[13]. Lors de Border Wars, il bat Fit Finlay et conserve son ROH World Television Championship. Lors de Best In The World, il bat Jay Lethal et Tommaso Ciampa et conserve son titre[14]. Lors d'un show télévisé, il perd contre Adam Cole et perd son titre.

Retour en solo et Face Turn (2013)[modifier | modifier le code]

Lors 11th Anniversary, il perd contre Michael Elgin dans un Best Two Out Of Three Falls Match. Lors de Supercard Of Honor VII, il perd contre Karl Anderson. Lors de Border Wars 2013, il bat Mike Bennett. Lors de Best in the World, il perd face à Adam Cole par décompte à l'extérieur. Lors de Manhattan Mayhem V, il perd contre Kevin Steen et ne se qualifie pas pour le tournoi pour le ROH World Championship vacant[15].

The Decade et Heel Turn (2013-...)[modifier | modifier le code]

Lors de Final Battle, il perd avec Jay Lethal contre BJ Whitmer et Eddie Edwards. À la fin du match, avec l'aide de BJ Whitmer et Jimmy Jacobs, ils attaquent Edwards car ils en ont marre de voire des catcheurs partir sous les honneurs et forment un clan : The Decade. Le 4 janvier 2014, il perd contre A.J. Styles qui effectue son retour à la ROH[16]. Suite au Styles Clash, Strong se blesse au niveau du cou. Il effectue son retour dans un premier dans sur les bords du rings en soutenant son équipe. Il revient ensuite dans l'équipe. The Decade battent Mark Briscoe, Cedric Alexander et Adam Page lors de 12th Anniversary Show[17]. Lors de Supercard of Honor VIII, il bat Cedric Alexander[18]. Le lendemain, il perd face à Tommaso Ciampa suite à une intervention de Cedric Alexander[19]. Le 19 avril, il bat ACH[20]. A Global Wars (2014), le 10 mai, il perd contre Cedric Alexander. Le 22 juin, lors de Best in the World (2014), il perd à nouveau contre Cedric Alexander dans un match de soumission[21].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Roderick Strong faisant Boston crab
  • Surnoms
    • "The Master of the Backbreaker"
    • "The Messiah of the Backbreaker"
  • Thèmes Musicaux
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
5 Minutes Alone Pantera 2003-2005 ROH
Interstellar Overdrive (avec Generation Next) Melvins 2004-2005 ROH
Amazing Dale Oliver 2004-2006 TNA
Did My Time Korn 2005-2009 FIP, IWA MS
Personal Jesus (avec Austin Aries) Marilyn Manson 2006 ROH
A Victim, A Target Misery Signals 2007-... ROH, PWG, GSW
Lo Que Paso Paso (avec No Remorse Corps) Daddy Yankee 2007-2008 ROH, FIP
The Fighter Jim Klein & Scott P. Schreer 2009-2010 ROH

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • American Wrestling Federation
    • 1 fois AWF Heavyweight Champion
  • Championship Wrestling from Florida
    • 2 fois NWA Florida X Division Champion
  • Full Impact Pro
  • Florida Entertainment Wrestling
    • 1 fois FEW Heavyweight Champion
  • Independent Professional Wrestling
    • 1 fois IPW Florida Unified Cruiserweight Champion
    • 1 fois IPW Tag Team Champion avec Sedrick Strong
  • Independent Wrestling Association East Coast
    • 1 fois IWA East Coast Heavyweight Champion
  • Independent Wrestling Association Mid-South
    • Revolution Strong Style Tournament (2008)
  • Lethal Wrestling Federation
    • 1 fois LWF Heavyweight Champion
  • NWA Florida
    • 1 fois NWA Florida X Division Championship
  • Premier Wrestling Xperience
  • South Florida Championship Wrestling
    • 1 fois SFCW Heavyweight Champion
    • 1 fois SFCW Tag Team Champion avec Justin Venom

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 416 en augmentation 304 en augmentation 232 en augmentation 63 en augmentation 55 en diminution 103 en augmentation 61 en augmentation 46 en augmentation 13
Référence [22] [23] [24] [25] [26] [27] [28] [29] [30]
PS 50, les cinquante meilleurs catcheurs de l'année
Année 2005 2006 2007 2008 à 2009 2010
Rang 29 en diminution 30 en diminution 35 - en augmentation 37

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de Roderick Strong », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 février 2012)
  2. (en) « Profil de Roderick Strong », sur Profightdb.com (consulté le 11 février 2012)
  3. (en) « Profil de Roderick Strong » (consulté le 11 février 2012)
  4. (en) « Roderick Strong », Slam! Sports. Canadian Online Explorer (consulté le 19 janvier 2014)
  5. (en) « TNA Final Resolution '06 », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 19 janvier 2014)
  6. (en) « Past ROH Results », Ring of Honor (consulté le 19 janvier 2014)
  7. (en) « ROH The Big Bang! », prowrestling.wikia.com (consulté le 19 janvier 2014)
  8. (en) « ROH: Supercard of Honor V Review », pwponderings.com (consulté le 19 janvier 2014)
  9. (en) « New York, NY “Glory By Honor IX”- September 11th », Ring of Honor (consulté le 19 janvier 2014)
  10. (en) « ROH: Manhattan Mayhem IV Review », pwponderings.com (consulté le 19 janvier 2014)
  11. Darren Wood, « Gimmick matches highlight ROH Death Before Dishonor IX », SLAM! Sports, Canadian Online Explorer,‎ 2011-09-18 (consulté le 19 janvier 2014)
  12. (en) « 3/4 Shore's ROH 10th Anniversary iPPV results and review », www.prowrestling.net (consulté le 19 janvier 2014)
  13. « ROH Showdown in the Sun Night 2 Results and Coverage », WrestleView.com (consulté le 19 janvier 2014)
  14. (en) « "BEST IN THE WORLD 2012" - NEW YORK CITY », Ring of Honor (consulté le 19 janvier 2014)
  15. (en) « ROH Manhattan Mayhem V Recap/Review », voiceofwrestling.com (consulté le 19 janvier 2014)
  16. (en) « ROH TV Taping Results 1.04.14 », 411Mania (consulté le 19 janvier 2014)
  17. (en) « SHOW RESULTS - 2/21 ROH Anniversary show in Philadelphia, Pa.: Cole vs. Hero for ROH Title, A.J. Styles, two other title matches, Hardy misses the show, more », PWTorch (consulté le 22 février 2014)
  18. « ROH 04/04/14 Supercard of Honor VIII Results », PWPonderings (consulté le 5 avril 2014)
  19. « ROH TV Tapings Results – Westwego, LA 4/5/2014 », dailywrestlingnews (consulté le 6 avril 2014)
  20. (en) « ROH Second To None TV Taping Results 4.19.14 », 411Mania (consulté le 20 avril 2014)
  21. (en) « CALDWELL'S ROH "BEST IN THE WORLD" PPV RESULTS 6/22: Ongoing "virtual-time" coverage of live cable PPV debut », PWTorch (consulté le 22 juin 2014)
  22. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », sur Internet Wrestling Database
  23. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », sur Internet Wrestling Database
  24. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », sur Internet Wrestling Database
  25. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », sur Internet Wrestling Database
  26. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », sur Internet Wrestling Database
  27. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », sur Internet Wrestling Database
  28. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », sur Internet Wrestling Database
  29. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », sur Internet Wrestling Database
  30. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », sur Internet Wrestling Database

Liens externes[modifier | modifier le code]