The Shield (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Shield.

The Shield

Description de cette image, également commentée ci-après

The Shield : Seth Rollins (à gauche), Roman Reigns (au milieu) et Dean Ambrose (à droite)

Présentation
Membres Roman Reigns
Dean Ambrose
Seth Rollins
Formation 18 novembre 2012
Séparation 20 juin 2014
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Caractéristiques
Poids Ambrose : 224 lb (102 kg)[1]
Reigns : 279 lb (127 kg)[2]
Rollins : 205 lb (93 kg)[3]
Taille Ambrose : 6 4 (1,93 m)[1]
Reigns : 6 3 (1,91 m)[2]
Rollins : 6 1 (1,85 m)[3]

Palmarès

1 fois WWE United States Championship - Dean Ambrose[4]
1 fois WWE Tag Team Championship - Seth Rollins et Roman Reigns[5]

The Shield était un clan de catcheurs travaillant à la World Wrestling Entertainment, une fédération de catch américaine. Formé le 18 novembre 2012 à l'occasion des Survivor Series, le clan regroupait trois lutteurs : Dean Ambrose, Roman Reigns et Seth Rollins.

Considéré comme étant l'un des meilleurs groupes de l'histoire de la WWE[6], The Shield est resté invaincu en équipe pendant huit mois à partir de leur débuts (en ayant battu des catcheurs de renommée tel que John Cena, Randy Orton, Sheamus ou encore l'Undertaker) jusqu'au 14 juin 2013, où ils s’inclinent face à Randy Orton, Daniel Bryan et Kane. Le groupe à pour particularité de faire leur entrée en passant par les tribunes, étant vêtus comme des agents de sécurité. Ils s'en prennent violemment à leurs adversaires, que ce soit pendant un match ou non, avec comme prise de finition la Triple Aided Powerbomb[7] : l'adversaire est placé sur les épaules de Roman Reigns et projeté au sol par Dean Ambrose et Seth Rollins, afin de renforcer la puissance du mouvement.

Le 19 mai 2013, durant Extreme Rules 2013, chaque membre du groupe parvient à remporter un titre : Dean Ambrose remporte le championnat des États-Unis de la WWE[8], alors que Roman Reigns et Seth Rollins remportent les championnats par équipes de la WWE[9]. De ce fait les trois membres du groupe possèdent un titre, jusqu'au 14 octobre, où Cody Rhodes et Goldust parviennent à battre Roman Reigns et Seth Rollins pour remporter les titres par équipes[10]. Dean Ambrose perdra le titre des États-Unis quelques mois plus tard, le 5 mai 2014, dans une bataille royale remportée par Sheamus.

Le groupe se séparera peu de temps après, suite à une trahison de Seth Rollins[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts du groupe, prétendu combat contre l'injustice (2012-2013)[modifier | modifier le code]

The Shield pendant leur entrée

Le groupe fait ses débuts le 18 novembre 2012, lors du match principal des Survivor Series, opposant le champion de la WWE CM Punk défendait son titre face à John Cena et Ryback dans un Triple Threat match. Trois lutteur de la NXT, Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns, se faisant passer pour des agents de sécurité, attaquent Ryback au moment où celui-ci fait le tombé sur John Cena, permettant à CM Punk de conserver la ceinture[12]. Les trois hommes annoncent que leur clan s'appelle The Shield, et que leur but est de « lutter contre l'injustice ». On peut notamment voir que le groupe s'attaque aux lutteurs faces, notamment à Ryback[13], puis à John Cena[14], ce qui confirme leur statut de heel.

Leur premier match officiel a lieu lors de TLC, un TLC match à 3 contre 3 qui oppose The Shield à Daniel Bryan, Kane et Ryback. Le groupe parviendra à remporter le match[15]. Le champion de la WWE CM Punk sera accusé d'être l'auteur des attaques du groupe[16], étant donné qu'ils s'en prennent toujours à ses rivaux, c'est-à-dire John Cena et Ryback, et jamais à lui. CM Punk niera toute relation avec The Shield. Il sera plus tard découvert que c'est en réalité Paul Heyman, le manager de CM Punk, qui est à l'origine de ces attaques. Ils interviendront également durant le match opposant CM Punk à The Rock lors du main event du Royal Rumble 2013, en faveur de CM Punk. Le match sera cependant recommencé et remporté par The Rock. Leur second match a lieu à Elimination Chamber, durant lequel ils affrontent John Cena, Ryback et Sheamus, après des attaques répétitifs sur ces derniers au cours des dernières semaines. The Shield remporte le match[17]. Le lendemain à Raw, ils gagnent contre Ryback, Sheamus et Chris Jericho[18]. Le premier match en individuel d'un membre du clan a lieu à Raw le 11 mars, lorsque Seth Rollins affronte le Big Show, dans un match qui se termine par disqualification après une intervention du clan[19]. Le groupe débute alors une autre rivalité, face à Sheamus, Randy Orton et le Big Show, qui s'allient afin de vaincre The Shield. Les six hommes s'affronteront à WrestleMania 29 dans un match par équipes à trois contre trois. Afin de se préparer pour leur match, il affrontent et battent facilement Justin Gabriel, Zack Ryder et le The Great Khali le 25 mars à Raw[20]. Durant WrestleMania, The Shield sort victorieux de leur match[21].

La conquête des titres (2013)[modifier | modifier le code]

The Shield s'adressant au public

Après WrestleMania, The Shield entre à nouveau en rivalité avec la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan). Ils affrontent et battent la Team Hell No et l'Undertaker à Raw le 22 avril[22]. Dean Ambrose fera par la suite quelques matchs en solo (toujours accompagné par ses partenaires), notamment face à Kane et Daniel Bryan, qu'il parviendra à battre tous deux[23],[24]. Seth Rollins et Roman Reigns décident alors de s'emparer des championnats par équipes, détenus depuis longtemps par la Team Hell No. Quant à Dean Ambrose, il débute une rivalité avec le champion des États-Unis Kofi Kingston.

Extreme Rules sera la soirée qui marquera un grand succès du groupe : alors que Dean Ambrose parvient à remporter le titre des États-Unis en battant Kofi Kingston[8], Seth Rollins et Roman Reigns parviennent à leur tour à remporter l'or en devenant champions par équipes à l'issue d'un Tornado Tag Team match face à la Team Hell No[9]. Les trois membres du groupe sont donc couronnés champions. Huit jours plus tard à Raw, les trois membres du groupe parviennent à conserver les titres dans des matchs revanche contre leurs adversaires de Extreme Rules[25],[26]. Le groupe continu sa rivalité avec la Team Hell No, qui se rallie à Randy Orton. Ces derniers seront les premiers à vaincre The Shield dans un match à trois contre trois, le 14 juin à SmackDown[27]>. Cependant, à Payback, Reigns et Rollins parviennent à conserver les titres par équipes face à Daniel Bryan et Randy Orton[28], alors que Dean Ambrose conserve le titre des États-Unis face à Kane par décompte à l'extérieur[29]. Le groupe débute ensuite une nouvelle rivalité face aux Usos, les nouveaux challengers aux titres par équipes[30], contre qui Roman Reigns et Seth Rollins conservent les titres par équipes lors de Money in the Bank[31]. Durant ce même pay-per-view, Dean Ambrose combat dans le Money in the Bank Ladder match pour le contrat de championnat du monde poids lourds, mais ne parvient pas à décrocher la mallette malgré l'intervention de ses partenaires[32]. Dean Ambrose défend une nouvelle fois le titre des États-Unis à SummerSlam face à Rob Van Dam, match qu'il perd par disqualification suite à une attaque de ses partenaires sur Van Dam, conservant ainsi le titre[33].

The Shield devient ensuite les gardes du corps du nouveau champion de la WWE Randy Orton sous les ordres de Triple H, le COO de la WWE. Ils ont notamment pour objectif de tenir Daniel Bryan à l'écart du champion. Ils passeront ainsi les semaines suivantes à affaiblir Daniel Bryan physiquement. À Night of Champions, les trois membres du groupe parviennent à conserver les titres, Dean Ambrose bat Dolph Ziggler[34] alors que Roman Reigns et Seth Rollins battent les Prime Time Players[35].

Perte des titres par équipes et premières tensions (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Puis, le groupe entame une rivalité avec Cody Rhodes et son demi-frère Goldust, qui parviennent à battre Rollins et Reigns lors de Battleground afin de récupérer leur place à la fédération[36]. De ce fait, Cody et Goldust obtiennent un match pour les titres par équipes huit jours plus tard à Raw, le 14 octobre. Ce sera un match sans disqualification. Malgré la présence de Dean Ambrose, Cody Rhodes et Goldust parviennent à battre Roman Reigns et Seth Rollins et ainsi remporter les titres par équipes, suite à une intervention du Big Show[10]. Ils obtiendront leur match revanche pour les titres lors de Hell in a Cell, où ils affronteront Cody Rhodes et Goldust ainsi que les Usos dans un Triple Threat Tag Team match. Ils ne parviennent pas à récupérer les titres, le match étant remporté par Cody Rhodes et Goldust[37]. Plus tard dans la même soirée, Dean Ambrose perd par décompte à l'extérieur contre Big E Langston, et conserve donc le titre[38]. Aux Survivor Series, le groupe fera équipe avec les Real Americans pour faire face à Rey Mysterio, Cody Rhodes, Goldust et les Usos dans un traditionnel match à 5 contre 5 à élimination. Le match sera remporté par l'équipe de The Shield[39], Roman Reigns ayant éliminé quatre adversaires à lui tout seul, réalisant ainsi un exploit jamais accompli auparavant[40].

Dean Ambrose détient le plus long règne du championnat des États-Unis à la WWE, avec 351 jours de règne

Durant la fin de l'année, le groupe entre en rivalité avec CM Punk. Durant cette période, une tension commencera à s'installer entre les membres du groupe : Roman Reigns et Seth Rollins iront jusqu'à abandonner Dean Ambrose durant son match face à CM Punk à Raw le 9 décembre[41]. Les trois membres du groupe affrontent CM Punk dans un match handicap à 3 contre 1 à TLC, dans un match remporté par CM Punk suite à un Spear accidentel de Roman Reigns sur son partenaire Dean Ambrose[42]. CM Punk continuera à répandre le doute entre les trois membres du groupe, en demandant qui est l'homme le plus puissant du groupe, ce que chaque membre du groupe affirme être[43]. Malgré une bonne compétitivité en équipe et un bon nombre de victoires, les tensions continuent à monter entre les trois membres du groupe en début d'année 2014. Chacun affirme alors être le prochain vainqueur du Royal Rumble match durant le Royal Rumble, match auquel les trois membres du groupe participeront[44]. Ces tensions s'aggravent durant ce match : alors que les trois membres se retrouvent sur le ring en même temps, Dean Ambrose tente d'éliminer Roman Reigns, mais sera empêché par Seth Rollins, sous le choc d'avoir tenté d'éliminer leur propre partenaire. Peu après, Roman Reigns, pensant que les deux hommes aient tentés de l’éliminer ensemble, se retourne contre eux, et les élimine tous les deux. Reigns se fera éliminer en dernier par Batista. Malgré avoir étés éliminés tous les trois, le groupe a offert une bonne prestation, en dominant une bonne partie du match. Roman Reigns éliminera douze participants à lui seul, et entre ainsi une nouvelle fois dans l'histoire en battant le record de nombre d'éliminés en un seul Royal Rumble match[45].

Rébellion contre The Authority et perte du titre des États-Unis (2014)[modifier | modifier le code]

The Shield débute alors la rivalité tant attendue contre l'autre clan dominateur de la fédération, la Wyatt Family, qui interviendra dans leur match face à Daniel Bryan, John Cena et Sheamus, dans le but de déterminer laquelle des deux équipes participera dans l'Elimination Chamber match à Elimination Chamber, avec le WWE World Heavyweight Championship comme enjeu. La Wyatt Family attaquera l'équipe de John Cena, causant la disqualification de The Shield, qui ne participera donc pas à l'Elimination Chamber[46]. Mécontent de cette injustice, le groupe demande un match face à la Wyatt Family. Le match The Shield vs. The Wyatt Family se déroulera à Elimination Chamber. Durant ce match, les deux clans recevront une énorme ovation de la part du public (le match sera décrit comme étant le meilleur de la soirée). Le match se finira par une victoire de la Wyatt Family[47].

Après ce match, le groupe continue sa rivalité avec la Wyatt Family, et deviennent par la même occasion tweener, c'est-à-dire qu'ils agissent comme des heels, mais sont acclamés par le public. Le 3 mars à Raw, The Shield affronte à nouveau la Wyatt Family dans un match par équipes à 3 contre 3. Durant le match, Seth Rollins refuse de faire le tag à Dean Ambrose, et abandonne ses partenaires, ce qui leur coûtera le match[48]. Cette dissolution sera de courte durée, étant donné que les trois membres du groupe se réconcilient le 7 mars, à SmackDown[49]. Ce dernier match contre la Wyatt Family à Raw officialise la fin de la rivalité entre les deux groupes.

Depuis quelque temps, le directeur des opérations Kane décide d'utiliser le groupe comme « garde du corps » pendant ses matchs, notamment contre le Big Show à SmackDown le 14 mars, mais ces derniers refusent de l'aider[50], ce qui créé des tensions entre le groupe et le directeur des opérations où Kane s'en prendra à Seth Rollins en voulant lui porter un Chokeslam mais Roman Reigns intervient avec un Spear. Le groupe commencera alors à attaquer Kane[51], en affirmant leur indépendance et qu'ils n'ont pas d'ordre à recevoir de sa part. Cette rivalité confirme par la même occasion le face turn du groupe. Durant cette rivalité Kane s'associera à la New Age Outlaws pour affronter The Shield dans un match à 3 contre 3 à WrestleMania XXX. The Shield s'imposera dans ce match en repartant avec la victoire après seulement moins de trois minutes de combat[52].

Après cela, le groupe entre en rivalité avec le COO de la WWE Triple H, après que Roman Reigns lui ait porté le Spear, lors du Raw suivant WrestleMania[53]. Afin de combattre The Shield, Triple H décide de reformer son ancien clan, l'Evolution[54], composé de Triple H, Batista et Randy Orton. Les deux clans, The Shield et l'Evolution, débutent alors une rivalité, et s'affrontent à Extreme Rules. Le match est remporté par The Shield[55]. Afin de se venger de cette défaite, Triple H organise une bataille royale à 20 personnes le lendemain d'Extreme Rules , dans lequel Dean Ambrose défendra le titre des États-Unis, titre auquel il vient de battre le record du plus long règne à la WWE, avec 351 jours à son actif. Dean Ambrose perd la bataille royale, étant éliminé en dernier par Sheamus[56], mettant ainsi terme à près d'un an de règne en tant que champion. The Shield et l'Evolution s'affrontent une nouvelle fois dans le main event de Payback, dans un match par équipes à élimination sans disqualification. The Shield l'emportera à nouveau contre l'Evolution[57], avec aucune élimination dans leur équipe.

Séparation du groupe (2014)[modifier | modifier le code]

Le lendemain de Payback, à Raw, Roman Reigns était censé affronter Randy Orton. Alors que le groupe se trouvait sur le ring face à Triple H et Randy Orton (Batista ayant annoncé son départ de la fédération en début de soirée), Seth Rollins attaque ses partenaires avec une chaise et trahit The Shield, en se ralliant à l'Evolution[11], et devient heel. Suite à cette attaque, Dean Ambrose entre en rivalité avec Seth Rollins, chacun des deux hommes adoptent une nouvelle tenue et une nouvelle musique d'entrée, ce qui confirme la séparation du groupe. Roman Reigns, quant à lui, entre en compétition pour le WWE World Heavyweight Championship, en se qualifiant pour le Ladder match à Money in the Bank, qui aura le titre en jeu[58].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The Hounds of Justice"
    • "The Lunatic Fringe" - Dean Ambrose
    • "The Juggernaut" - Roman Reigns
    • "The Architect" - Seth Rollins
  • Catchphrases
    • « Believe in The Shield ! »
    • « Welcome to The Shield of justice ! »
  • Membres du clan
Identité Arrivée Départ Notes
Dean Ambrose 18 novembre 2012 20 juin 2014
Roman Reigns 18 novembre 2012 20 juin 2014
Seth Rollins 18 novembre 2012 2 juin 2014
  • Musiques d'entrée
Musiques d'entrée Compositeur Période Fédération(s) Référence
Special Op Jim Johnston 2012-2014 WWE [59]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats et trophées remportés[modifier | modifier le code]

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

  • PWI 500
    • Classements de Dean Ambrose
Année 2013
Rang en augmentation26
Référence [61]
    • Classements de Roman Reigns
Année 2013
Rang en augmentation39
Référence [61]
    • Classements de Seth Rollins
Année 2013
Rang en augmentation35
Référence [61]

Records[modifier | modifier le code]

  • Roman Reigns détient le record du nombre d'éliminations dans un match traditionnel à 5 contre 5 aux Survivor Series, avec 4 éliminations, lors de l'édition de 2013.
  • Roman Reigns détient le record du nombre d'éliminations dans un Royal Rumble match, avec 12 éliminations, lors de l'édition de 2014.
  • Dean Ambrose détient le plus long règne du championnat des États-Unis de la WWE, avec 351 jours de règne.
  • Seth Rollins est le premier champion de la NXT.
  • Le groupe est invaincu à WrestleMania (2-0).

Combats à WrestleMania[modifier | modifier le code]

Édition Année Adversaires Stipulation Résultat
WrestleMania 29 2013 Randy Orton, Sheamus et le Big Show Match par équipes à 3 contre 3 Victoire
WrestleMania XXX 2014 Kane, Road Dogg et Billy Gunn Match par équipes à 3 contre 3 Victoire

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Dean Ambrose », sur CageMatch
  2. a et b (en) « Profil de Roman Reigns », sur CageMatch
  3. a et b « Profil de Seth Rollins », sur CageMatch
  4. a et b (en) « WWE Extreme Rules: Dean Ambrose Vs. Kofi Kingston (US Title Match) », sur WrestlingInc
  5. a et b (en) « 'WWE Extreme Rules': The Shield completes clean sweep at PPV for new titles », sur Examiner.com
  6. (en) « The Shield Now Fifth-Longest Reigning WWE Tag Team Champions », sur 411mania
  7. a, b, c, d et e (en)« Prises de finition de The Shield »
  8. a et b (en)« Dean Ambrose bat Kofi Kingston à Extreme Rules 2013 »
  9. a et b (en)« Roman Reigns et Seth Rollins battent Kane et Daniel Bryan à Extreme Rules 2013 »
  10. a et b (en)« Cody Rhodes et Goldust battent Roman Reigns et Seth Rollins à Raw le 14 octobre 2013 »
  11. a et b (en)« Raw results: The Shield shatters and Wyatts rebound as Money in the Bank takes shape »
  12. (en) Marc Middleton, « WWE Survivor Series: Ryback Vs. John Cena Vs. CM Punk (WWE Title Match) », sur Wrestling Inc,‎ 18 novembre 2012 (consulté le 2 mai 2014)
  13. (en)« The Shield hyppocrite ! »
  14. (en)« Chaos reigns as The Shield attacks Cena »
  15. (en)« The Shield bat Ryback, Daniel Bryan et Kane à TLC 2012 »
  16. (en)« Interview de The Shield »
  17. (en)« The Shield bat John Cena, Ryback et Sheamus à Elimination Chamber 2013 »
  18. (en)« The Shield bat Ryback, Sheamus et Chris Jericho à Raw le 18 février 2013 »
  19. (en)« Big Show bat Seth Rollins par disqualification à Raw le 11 mars 2013 »
  20. (en)« The Shield bat Justin Gabriel, Zack Ryder et The Great Khali à Raw le 25 mars 2013 »
  21. (en)« TheShield bat Randy Orton, Big Show et Sheamus à WrestleMania 29 »
  22. (en)« The Shield bat Daniel Bryan, Kane et l'Undertaker à Raw le 22 avril 2013 »
  23. (en)« Dean Ambrose bat Kane à SmackDown le 3 mai 2013 »
  24. (en)« Dean Ambrose bat Daniel Bryan à SmackDown le 10 mai 2013 »
  25. (en)« Dean Ambrose bat Kofi Kingston à Raw le 27 mai 2013 »
  26. (en)« Roman Reigns et Seth Rollins battent Kane et Daniel Bryan à Raw le 27 mai 2013 »
  27. (en)« Randy Orton, Daniel Bryan et Kane battent The Shield à SmackDown le 14 juin 2013 »
  28. (en)« Roman Reigns et Seth Rollins battent Randy Orton et Daniel Bryan à Payback 2013 »
  29. (en)« Dean Ambrose bat Kane à Payback 2013 »
  30. (en)« Les Usos, nouveaux challengers aux titres par équipes »
  31. (en)« Roman Reigns et Seth Rollins battent The Usos à Money in the Bank 2013 »
  32. (en)« Damien Sandow remporte le Money in the Bank Ladder match pour le contrat de championnat du Monde poids lourds de la WWE à Money in the Bank 2013 »
  33. (en)« Rob Van Dam bat Dean Ambrose par disqualification à SummerSlam 2013 »
  34. (en)« Dean Ambrose bat Dolph Ziggler à Night of Champions 2013 »
  35. (en)« Roman Reigns et Seth Rollins battent les Prime Time Players à Night of Champions 2013 »
  36. (en)« Cody Rhodes et Goldust battent Roman Reigns et Seth Rollins à Battleground 2013 »
  37. (en)« Cody Rhodes et Goldust battent Roman Reigns et Seth Rollins ; The Usos à Hell in a Cell 2013 »
  38. (en)« Big E Langston bat Dean Ambrose par décompte à l'extérieur à Hell in a Cell 2013 »
  39. (en)« The Shield et The Real Americans battent Rey Mysterio, Cody Rhodes, Goldust et The Usos aux Survivor Series 2013 »
  40. (fr)« Survivor Series 2013 : Roman Reigns s’offre un record historique ! »
  41. (en)« CM Punk bat Dean Ambrose à Raw le 9 décembre 2013 »
  42. (en)« CM Punk bat The Shield à TLC 2013 »
  43. (en)« Résultats du Raw du 30 décembre 2013 : CM Punk confronté à The Shield »
  44. (en)« Liste des participants au Royal Rumble match 2014 »
  45. (en)« Roman Reigns bat le record d'élimination du Royal Rumble avec douze éliminations »
  46. (en)« John Cena, Daniel Bryan et Sheamus battent The Shield par disqualification pour se qualifier à l'Elimination Chamber Match »
  47. (en)« The Wyatt Family bat The Shield à Elimination Chamber 2014 »
  48. (en)« The Wyatt Family bat The Shield à Raw le 3 mars 2014 »
  49. (en)« SmackDown hosted a volatile Shield Summit »
  50. (en)« Big Show bat Kane à SmackDown le 14 mars 2014 »
  51. (en)« Kane accused Jerry ‘The King’ Lawler of orchestrating Occupy Raw »
  52. (en)« The Shield bat Kane et The New Age Outlaws à WrestleMania XXX »
  53. (en)« Triple H bat Daniel Bryan par disqualification à Raw le 7 avril 2014 »
  54. (en)« Raw results: Evolution reforms to break The Shield and Cena issues an 'Extreme' challenge »
  55. (en)« The Shield bat Evolution à Extreme Rules 2014 »
  56. (en)« Sheamus remporte la bataille royale à 20 personnes pour remporter le championnat des États-Unis le 5 mai 2014 à Raw »
  57. (en)« Résultats de WWE Payback 2014 »
  58. (en)« Money in the Bank 2014 : WWE World Heavyweight Championship Ladder Match »
  59. (en)« Musique d'entrée de The Shield »
  60. a, b, c et d (en)« Les vainqueurs des Slammy Awards 2013 »
  61. a, b et c (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 »

Liens externes[modifier | modifier le code]