Terry Gerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Terrence Gerin

Description de cette image, également commentée ci-après

Rhyno en 2014

Données générales
Nom complet Terrence Gerin
Nom de ring Rhyno
Rhino
Rhino Richards
Terry Richards
Avenger
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (39 ans),
Détroit, Michigan
Taille 6 1 (1,85 m)[1]
Poids 275 lb (125 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Extreme Championship Wrestling
Ring of Honor
Total Nonstop Action Wrestling
World Wrestling Federation/Entertainment
Entraîné(e) par Doug Chevalier
Scott D'Amore
Mickey Doyle
Carrière pro. 1994aujourd'hui

Terrence Romney Gerin (né le à Détroit), plus connu sous les pseudonymes de Rhino (aussi écrit Rhyno), est un catcheur américain. Il est connu pour son travail à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) où de 1999 à 2001 il remporte à deux reprises le championnat du monde télévision (dont il est le dernier détenteur) en plus d'être le dernier champion du monde poids-lourds de cette fédération. Après la banqueroute de l'ECW, il rejoint la World Wrestling Federation/Entertainment et y détient à trois reprises le championnat hardcore ainsi que le championnat des États-Unis de la World Championship Wrestling au cours de l'invasion. Il rejoint la Total Nonstop Action Wrestling en 2005 où il remporte le championnat du monde poids-lourds de la National Wrestling Alliance[Note 1] et quitte la fédération en 2010. Il travaille ensuite dans diverses fédérations en Amérique du Nord principalement ainsi qu'à la Ring of Honor. En 2015, il revient à la World Wrestling Entertainment au sein de la NXT.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Gerin joue au football américain au lycée ainsi qu'à l'université. Il part au Canada où il s'entraîne à la Border City Wrestling (BCW), une fédération dirigé par Scott D'Amore. Il y débute sous le nom de Terry Richards et forme un clan anti-américain surnommé Thug Life avec Sexton Hardcastle et Christian Cage[2]. Il y remporte son premier titre le 16 août 1996 en devenant champion télévision de la BCW et rend son titre le 22 novembre[3],[4].

En 1997, il part en Europe où il travaille à la Catch Wrestling Association, une fédération autrichienne. Il y change de nom de ring pour celui de Rhino Richards et remporte à deux reprises le championnat du monde par équipe, d'abord avec Jean-Pierre LaFitte du 11 octobre au 22 novembre puis avec Joe X-Legend du 10 ocotbre 1998 au 31 décembre de cette même année[5].

Extreme Championship Wrestling (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Gerin débute à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) en 1999 et après une période d'essai où il affronte à deux reprises Taz pour le championnat du monde poids-lourds de l'ECW, Paul Heyman (le promoteur de la fédération) l'engage. Steve Corino devient son manager et fait régulièrement équipe avec Jack Victory (en)[2].

Le 25 février 2000, il affronte Sandman pour le championnat du monde télévision de l'ECW qui est alors vacant mais leur combat est entaché par les interventions de Super Crazy et Tajiri[6]. Un tournoi pour le titre est alors organisé et Rhino perd en finale face à Super Crazy le 12 mars au cours de Living Dangerously à cause de l'intervention de Rob Van Dam en fin de match[7]. Il remporte finalement ce titre le 30 avril face à Tajiri[8]. Il défend pour la première fois son titre avec succès le 12 mai face à Tajiri[9]. Deux jours plus tard à Hardcore Heaven il défend son titre face au Sandman avec succès et commence une rivalité avec ce dernier après avoir porté un piledriver sur Lori (la valet et épouse du Sandman en dehors des rings) et fait de même e 16 juillet à Heat Wave avec Spike Dudley qui remplace Lori[10],[11]. Le 1er septembre, il participe avec Justin Credible au tournoi pour désigner les nouveaux champions du monde par équipe. Ils arrivent en demi finale après leur victoire sur Chilly Willy (en) et Sandman mais échouent face à Jerry Lynn et Tommy Dreamer[12]. La semaine suivante, il perd son titre télévision face à Kid Kash et le récupère le 24 septembre[13],[14]. Le 1er octobre au cours d'Anarchy Rulz, il défend avec succès son titre face à Rob Van Dam[15]. Il remporte encore ses défenses de titre le 5 novembre à November to Remember face à New Jack et enfin le 3 décembre au cours de Massacre on 34th Street face à Spike Dudley[16],[17].

Le 7 janvier 2001 à Guilty as Charged, il défie Sandman après sa victoire dans un Tables, Ladders, Chairs and Cane match pour le titre poids-lourds face à Steve Corino et Justin Credible en le menaçant de s'en prendre à sa famille si il refuse. Sandman accepte et perd le match et le titre dans un affrontement assez court où il passe à plusieurs reprises à travers des tables[18]. Six jours plus tard, il défend une dernière fois son titre au cours du dernier spectacle de l'ECW face à Spike Dudley[19]. Le 10 avril, l'ECW est déclaré en banqueroute ce qui met fin à ses deux règnes de champion et perd aussi par la même occasion 50 000 dollars que la compagnie lui doit[20].

World Wrestling Federation/Entertainment (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Alliance avec Edge et Christian et champion hardcore (2001)[modifier | modifier le code]

Il débute à la World Wrestling Federation (WWF) aux cotés d'Edge et Christian[21]. Il y fait son premier match télévisé le 22 mars où avec Edge et Christian ils perdent face aux Dudley Boyz (Bubba Ray, D-Von et Spike Dudley)[22]. Quatre jours plus tard, il attaque Matt Hardy et sa petite amie Lita après la défaite d'Edge, Christian et Kurt Angle face aux Hardy Boyz (Jeff et Matt Hardy) et Chris Benoit[23]. Le 1er avril, il intervient dans le Tables, Ladders and Chairs match par équipe opposant Edge et Christian aux Hardy Boyz et les Dudley Boyz où il s'en prend notamment à Matt, plus tard Jeff le fait passer à travers une table en effectuant une swanton Bomb depuis une échelle[24]. Le 19 avril, il bat Kane et devient champion hardcore de la WWF avec l'aide de Triple H et Stone Cold Steve Austin qui attaquent Kane avec des chaises[25]. Il défend avec succès son titre dix jours plus tard au cours de Backlash face à Raven[26]. Le 20 mai à Judgment Day, il conserve son titre en remportant un Triple Threat Match face à Test et Big Show[27]. Le lendemain, il perd son titre face à Big Show[28]. Il remporte une deuxième fois le championnat hardcore en attaquant Chris Jericho après sa victoire pour le titre face au Big Show alors qu'il retourne aux vestiaires[Note 2],[29]. Le 4 juin, il se qualifie pour le tournoi King of the Ring en battant Tazz[30]. Dix jours plus tard, son règne de champion hardcore prend fin après sa défaite face à Test[31]. Le 18 juin, il passe le premier tour du tournoi King of the Ring en battant Tajiri et perd en demi finale le 24 juin face à Edge[32],[33]. Le lendemain de cette défaite, il récupère le championnat hardcore face à Test et le perd dans la foulée face à Mike Awesome[34].

Membre de The Alliance (2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Alliance.

Le 9 juillet, il affronte Albert dans un match pour le titre intercontinental qu'il perd. Plus tard, il rejoint les anciens de l'Extreme Championship Wrestling, et attaquent avec eux Kane et Chris Jericho[35]. Treize jour plus tard à InVasion, il fait équipe avec les Dudley Boyz (Bubba Ray, D-Von Dudley), Booker T et Diamond Dallas Page et remportent un match face à Chris Jericho, Kane, Kurt Angle, Steve Austin et l'Undertaker[36]. Le lendemain, il affronte l'Undertaker et perd ce match[37]. Au cours du mois d'août, il bat à trois reprises Chris Jericho dans des matchs par équipes : d'abord le 2 août avec les Dudley Boyz avec en face Edge et Christian puis le 13 août avec Booker T face à Jericho et le Rock et enfin trois jours plus tard avec Rob Van Dam et Jeff Hardy comme équipier de Jericho[38],[39],[40]. Les deux hommes s'affrontent le 19 août à SummerSlam et Jericho sort vainqueur de cette confrontation[41]. Huit jours plus tard, il attaque le Rock et obtient un match pour le championnat poids-lourds de ce dernier mais perd cet affrontement[42]. Le 17 septembre, il attaque le champion des États-Unis de la WCW Tajiri et lui annonce qu'il est le nouveau challenger pour le titre et six jours plus tard à Unforgiven, Rhyno devient le nouveau champion[43],[44]. Le lendemain, il défend avec succès son titre face à Jeff Hardy[45]. Le 8 octobre, il affronte Edge dans un match de championnat qu'il perd par disqualification à la suite de l'intervention de Christian[46]. Le 22 octobre, Kurt Angle met fin au règne de Rhyno[47]. Peu de temps après, il est opéré d'une double hernie au niveau des vertèbres cervicales[48].

Total Nonstop Action Wrestling (2005-2010)[modifier | modifier le code]

Rhino rejoint la TNA en juillet 2005. Pour sa première apparition, il porte son Gore sur le champion du monde poids-lourds de la NWA Raven, suite à une défense contre Abyss à No Surrender. Rhino rejoint dans le même temps la Planet Jarrett.

Rhino et Jeff Jarrett sont opposés à Sabu et Raven à Sacrifice en août 2005. L'équipe de Jarrett gagne le match, malgré l'interférence de Jeff Hardy. Cette victoire fait de Rhino le challenger au titre. À Unbreakable, Raven défend avec succès son titre.

Pour le premier Impact! sur Spike TV le 1er octobre 2005, Rhino combat Jeff Hardy dans le main-event. Aucun vainqueur dans ce match à cause des interventions d'Abyss et de Sabu. A Bound For Glory, Rhino fait preuve d'une immense endurance en combattant et surtout en remportant trois matchs dans la même soirée : il s'agissait d'un Monster Ball match contre Abyss, Sabu et Jeff Hardy, puis d'un 10 Mens Gauntlet match et pour finir un match de championnat NWA face à Jeff Jarrett immédiatement après le Gauntlet match. Rhino bat Jarrett pour le titre. Il le perd malheureusement dix jours après[49]. Il a un match revanche en décembre à Turning Point mais perd suite à l'interférence de la Team Canada.

Par la suite, Rhino débute une rivalité sanglante avec Abyss. Dans cette rivalité, Abyss porte son Black Hole Slam sur Rhino sur plusieurs chaises et Rhino porte son Gore sur Abyss à travers de l'acier. La rivalité se termine sur un match à Against All Odds où Rhino porte son Gore sur Abyss, le projetant sur un tas de tables en contrebas.

En avril 2006, Rhino devient membre des Warriors avec Sting, A.J. Styles et R-Truth pour s'opposer à l'Army de Jeff Jarrett dans un Lethal Lockdown à Lockdown. En juin 2006, Rhino révèle lors d'un house show à l'ECW Arena de Philadelphie que la WWE lui a proposé de combattre au sein de la nouvelle ECW, troisième roster de la fédération. Rhino refuse ce contrat et reste à la TNA. En juillet 2006, Rhino critique vivement l'ECW made-in WWE. Comme signe fort de mécontentement, il jette dans une poubelle le titre de l'ECW et il la brûle (il indiquera plus tard que c'était une réplique qu'il a brûlé).

Rhino part en rivalité avec Monty Brown et Samoa Joe. Les trois hommes s'affrontent à Hard Justice[50]. Samoa Joe fait le tombé sur Monty Brown en faisant passer le poids-lourd à travers une table. Rhino part ensuite en rivalité avec Christian. Christian et Rhino s'affrontent dans un Eight Mile Street Fight à Bound for Glory. Christian gagne avec un con-chair-to. La rivalité culmine en novembre avec un 6 Sides of Steel Barbed Wire match à Impact! où Christian sort vainqueur.

Fin 2006, Rhino a plusieurs matchs contre A.J. Styles. Cela commence avec Rhino qui tente d'aider A.J. Styles qui a des problèmes avec Christopher Daniels. A.J. Styles accuse ainsi Rhino de se mêler des affaires des autres. Rhino perd contre A.J. Styles à Turning Point après que A.J. Styles ait feinté une blessure au genou pour tromper Rhino. La rivalité se poursuit en 2007. À Final Resolution, Rhino défait A.J. Styles dans un Last Man Standing match. Rhino avait placé des tables pour porter son Gore sur A.J. Styles. A.J. Styles, qui a vu la préparation, n'a pas voulu se relever, perdant ainsi le match. Après le match, Rhino porte son Rhino Driver sur A.J. Styles au niveau de l'entrée. À Against All Odds, A.J. Styles vainc Rhino dans un Motor City Chain. À Destination X, Rhino bat A.J. Styles dans un Elevation X match. Le 22 mars 2007, Rhino est choisi pour faire partie de l'équipe de Kurt Angle pur le Lockdown match. L'équipe d'Angle sort victorieuse de Lockdown contre la Coalition de Christian.

En juin 2007, James Storm et Robert Roode battent Rhino et Eric Young. Après le match, James Storm verse de la bière sur Rhino. Dans une interview auprès de Mike Tenay, Rhino dévoile qu'il est un ancien alcoolique. Cette animosité entre Rhino et Storm donne un match à Victory Road où James Storm gagne après avoir éclaté une cannette de bière sur Rhino. Après le match, James Storm et Jackie Moore attaquent Rhino pour ensuite verser de la bière dans la bouche de Rhino. À Hard Justice, Rhino perd dans un Bar Room Brawl face à Storm. Rhino finit par gagner à No Surrender. Par la suite, Rhino a une nouvelle rivalité avec Raven. Un Monster's Ball match a lieu à Bound for Glory entre Rhino, Raven, Abyss, et Goldust. Abyss remporte le match. Rhino revient en février à Against All Odds en portant un Gore sur James Storm dans un match pour le World Drinking Championship. À Destination X, Rhino défait James Storm dans un Elevation X Match.

Le 13 juillet 2007 pour le show Victory Road, il sera en équipe avec A.J. Styles et Christian Cage contre la Team 3D et Kurt Angle. À Genesis, il aura un match de championnat du monde contre Sting, qu'il perdra.

Équipe avec Christian (2007-2008)[modifier | modifier le code]

La semaine suivante, Christian Cage doit trouver un coéquipier pour affronter A.J. Styles et Tomko. Christian demande à Rhino de l'accompagner mais ce dernier refuse en raison de leurs tensions passées. Tomko, A.J. Styles et Team 3D attaquent Cage après son match par équipe avec Kevin Nash. Une semaine plus tard à Impact!, Christian parvient à convaincre Rhino. À Lockdown dans un Lethal Lockdown match, Rhino fait le tombé sur James Storm remporte le match avec Christian. Rhino forme une équipe avec Christian et ils prennent part au Deuces Wild Tag Team Tournament qui va couronner de nouveaux champions. Une victoire sur les Motor City Machine Guns les qualifient. Le tournoi est organisé à Sacrifice. Ils sont éliminés au deuxième tour après une défaite face à la Team 3D. Rhino bat James Storm pour se qualifier pour le King of the Mountain match à Slammiversary, où Samoa Joe conserve son titre poids-lourd. À Hard Justice, Rhino et Christian vainquent la Team 3D pour conclure la rivalité.

Leur équipe se sépare lorsque Cage part à la conquête du titre mondial et que Rhino s'associe à la championne Knockout Taylor Wilde dans une rivalité contre The Beautiful People et Cute Kip. À Bound for Glory IV, Rhino en compagnie d'O.D.B. et Rhaka Khan sont vainqueurs contre The Beautiful People et Cute Kip dans un Bimbo Brawl. Le 23 octobre 2008 à Impact!, Rhino confronte Sheik Abdul Bashir. La rivalité se terminera sur une victoire du natif du Michigan sur Bashir, à Turning Point.

Rivalités et absence (2008-2010)[modifier | modifier le code]

En novembre 2008, Rhino attaque la Main Event Mafia mais la Mafia prend le dessus et le met dans un cercueil. Rhino rejoint A.J. Styles et Samoa Joe dans le clan Frontline. Rhino veut plus de membres pour battre la Main Event Mafia. La Team 3D intègre ainsi le clan. À Genesis, Rhino perd contre Sting dans un match pour le titre poids-lourd.

À l'écran, Rhino coache Jesse Neal, ancien soldat, pour qu'il devienne catcheur. Le 13 août 2009, Jesse Neal préfère continuer le match par équipe dans lequel il combat que de passer le relais à Rhino, ce qui mène à leur défaite. Rhino se retournera contre son protégé. Rhino affronte à No Surrender le nouveau venu, Bobby Lashley. Lashley sort vainqueur et gagne à nouveau à Impact! dans un match de la civière.

Rhino commence à se plaindre de la mise en avant des jeunes à la TNA. La Team 3D rejoint cet opinion. À Turning Point, Rhino et la Team 3D battent Matt Morgan, Hernandez et D'Angelo Dinero. En novembre, Jesse Neal efectue un Heel-turn et s'associent au clan tandis que Suicide s'allie à Matt Morgan, Hernandez et Dinero. À Final Resolution, l'équipe de Morgan défait l'équipe de Rhino dans un match à élimination. À l'arrivée de Hulk Hogan et Eric Bischoff début 2010, tout est abandonné.

Retour puis licenciement (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Après des mois d'absence, Rhino réapparaît le 1er juillet à Impact!, se tenant dans la foule en accompagnant le nouveau clan The ECW Original qui se compose de Rhino, Tommy Dreamer, Stevie Richards, Rob Van Dam, Raven et Sabu. Le 15 juillet, Rhino, Dreamer, Raven, Richards, Brother Devon, Pat Kenney et Al Snow, menés par Mick Foley, s'alignent au champion du monde poids-lourd Rob Van Dam et attaquent le reste du roster. La présidente de la TNA Dixie Carter accepte de donner un pay–per–view hommage à l'ECW, Hardcore Justice: The Last Stand. Rhino y bat Al Snow et Spike Dudley. Lors de No Surrender 2010, Rhino a un match contre Abyss qui perd et se fait agresser par celui-ci. Lors de Bound For Glory 2010, Rhino fait partie de l'équipe EV.2 (équipe formé des originaux ECW) pour gagne le match face au gars de Fortune (équipe formé de protégés de Ric Flair). À Turning Point, EV.2 affronte Fortune dans un match par équipe où chaque membre d'EV 2.0 qui a son contrat en jeu. EV.2 perd le match et Sabu est viré. Lors de Impact! du 11 novembre 2010, il effectue un Heel-turn en portant un Gore sur Rob Van Dam alors qu'il combattait Kazarian, laissant la victoire à ce dernier (l'arbitre était sonné). Plus tard dans la soirée, il attaque Tommy Dreamer en backstage avec une chaise. Lors de l'Impact du 25 novembre 2010, il perd contre Tommy Dreamer dans un Street Fight. Rhino explique que Bischoff a accordé un renouvellement de contrat à condition que Rhino trahisse EV.2. Lors de l'Impact du 2 décembre 2010, il affronte Matt Morgan dans un match qui se finira par un No Contest. Lors de Final Resolution 2010, il perd contre Rob Van Dam dans un First Blood Match. Bischoff refuse de renouveler le contrat de Rhino, ce qui marque son départ de la TNA[51].

Ring of Honor (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Best in the World, il perd contre Homicide. Lors de Death Before Dishonor, lui et Tommaso Ciampa battent Homicide et Jay Lethal. Lors de Border Wars, il perd contre Eddie Edwards. Lors de Death Before Dishonor, il perd contre Kevin Steen dans un No Disqualification Match et ne remporte pas le ROH World Championship[52].

Familly Wrestling Entertainment (2012)[modifier | modifier le code]

Lors de Back 2 Brooklyn, il perd contre Tommy Dreamer dans un Street Fight Match et ne remporte pas le FWE Championship.

Extreme Rising (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors du show du 29 décembre 2013, il perd contre Stevie Richards et ne remporte pas le ER Championship.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2014)[modifier | modifier le code]

Le 3 juillet 2014, Rhino a fait son retour à la TNA, en attaquant Bully Ray au nom de Ethan Carter III pour l'aider à gagner un Tables Match.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2015-...)[modifier | modifier le code]

NXT Wrestling (2015-...)[modifier | modifier le code]

Rhyno effectue son retour à la WWE dans le roster de NXT. Lors du Main-Event de NXT du 15 avril 2015, il perd contre Sami Zayn[53]. Lors de NXT Takeover: Unstoppable, il perd contre Baron Corbin.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The Rookie Monster"
    • "The Big F'n Deal"
    • "The Man Beast"
    • "Dr. Kill"
    • "The War Machine"
  • Thèmes Musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
For Whom the Bell Tolls Metallica ? CWA
Body Count's In The House Body Count 1998 ECW
Debonaire Dope 1999-2001 ECW
Tusk Jim Johnston 2001-2004; 2015-... WWE
Stampede Dale Oliver 2005-2010; 2014 TNA
Konkussion Crushpile 2011-2013 ROH
Dirty Angel Voodoo Johnson 2012-2013 ROH

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Border City Wrestling
    • 1 fois Bchampion Télévision de la BCW[4]
  • Canadian Wrestling's Elite
    • 1 fois CWE Tag Team Champion avec AJ Sanchez
  • Catch Wrestling Association
  • European Wrestling Promotion
    • 1 fois EWP World Heavyweight Champion
  • Jersey All Pro Wrestling
    • 1 fois JAPW Heavyweight Champion
  • Prime Time Wrestling
    • 1 fois PTW Heavyweight Champion
  • Universyl Wrestling Enterprises
    • 1 fois UWE Heavyweight Champion
  • USA Xtreme Wrestling
    • 1 fois UXW Heavyweight Champion
  • World Series Wrestling
    • 1 fois WSW Heavyweight Champion

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De sa fondation en juillet 2002 jusqu'en mai 2007 la Total Nonstop Action Wrestling a eu le droit d'utiliser les titres de champion du monde poids-lourds et champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance
  2. À l'époque le championnat hardcore de la WWF se défend 24 heures sur 24 sept jours sur sept.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Rhyno », sur Cagematch (consulté le 17 avril 2015).
  2. a et b (en) John M. Milner et Richard Kamchen, « Rhino », sur Slam! Wrestling (consulté le 17 avril 2015).
  3. (en) « BCW », sur Cagematch (consulté le 17 avril 2015).
  4. a et b (en) « Historique du championnat télévision de la Border City Wrestling », sur Wrestling Titles (consulté le 17 avril 2015).
  5. a et b (en) « Historique du championnat du monde par équipe de la Catch Wrestling Association », sur Wrestling Titles (consulté le 18 avril 2015).
  6. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 2/25/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 18 avril 2015).
  7. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Living Dangerously 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 18 avril 2015).
  8. (en) « ECW Hardcore TV #366 », sur Cagematch (consulté le 18 avril 2015).
  9. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 5/12/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 19 avril 2015).
  10. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 19 avril 2015).
  11. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Heat Wave 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 19 avril 2015).
  12. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 9/1/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 19 avril 2015).
  13. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 9/8/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 19 avril 2015).
  14. (en) « ECW Hardcore TV #387 », sur Cagematch (consulté le 19 avril 2015).
  15. (en) Kevin Pantoja, « Random Network Reviews: ECW Anarchy Rulz 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 19 avril 2015).
  16. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – November To Remember 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  17. (en) Wade Keller, « ECW PPV FLASHBACK - 10 yrs. ago (12-03-00): Next-to-last Original ECW PPV, Corino vs. Lynn vs. Credible, Hardcore Justice cameos, Who's in WWE in 2010? », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  18. (en) Larry Csonka, « Tremendous Tirades: ECW Guilty As Charged 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  19. (en) « JAN. 13 IN HISTORY: Original ECW's final show 13 years ago - Sandman vs. Credible, plus Flashback to the finale while Heyman claimed to be negotiating TV deal », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  20. (en) John Powell, « ECW's stunning money woes made public », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  21. (en) « Profil de Rhyno », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2015).
  22. (en) Adam King, « WWF Smackdown 3/22/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  23. (en) Paul Nemer, « WWF RAW 3/26/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  24. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant for WWE WrestleMania X-7 (17) », sur Inside Pulse,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  25. (en) Adam King, « WWF Smackdown 4/19/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  26. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Backlash 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  27. J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Judgment Day 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  28. Paul Nemer, « WWF RAW 5/21/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  29. (en) Paul Nemer, « WWF RAW 5/28/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  30. (en) Paul Nemer, « WWF RAW 6/4/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 avril 2015).
  31. (en) Jesse Nguyen, « 411’s WWF Smackdown Report 6.14.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2015).
  32. (en) PK, « 411’s WWF Raw Is War Report 6.18.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 21 avril 2015).
  33. J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: King of the Ring 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 21 avril 2015).
  34. (en) PK, « 411’s WWF Raw Is War Report 6.25.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 21 avril 2015).
  35. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – July 9 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 21 avril 2015).
  36. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – InVasion 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  37. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – July 23 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  38. (en) Jesse Nguyen, « 411’s WWF Smackdown Report 8.2.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  39. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – August 13 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  40. (en) Jesse Nguyen, « 411’s WWF Smackdown Report 8.16.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  41. (en) Wade Keller, « WWE SUMMERSLAM FLASHBACK SERIES - 2001 REPORT: Rock vs. Booker, Angle vs. Austin, Jeff Hardy vs. RVD », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  42. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – August 27 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 23 avril 2015).
  43. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – September 17 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 4 mai 2015).
  44. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Unforgiven 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 4 mai 2015).
  45. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – September 24 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  46. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – October 8 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  47. (en) Scott Keith, modèle {{Lien web}} : paramètre « url » manquant « The SmarK RAW Rant – October 22 / 2001 », sur 411mania,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  48. (en) Widro, http://411mania.com/wrestling/wwf-injury-updates-x-pac-kanyon-rhyno-hhh-benoit-more/ modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, sur 411mania,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  49. [1]
  50. [2]
  51. [3]
  52. [4]
  53. [5]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :