Cody Rhodes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cody Garrett Runnels

Description de cette image, également commentée ci-après

Stardust en 2014

Données générales
Nom complet Cody Garrett Runnels
Nom de ring Cody Runnels
Cody Rhodes
Stardust
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 30 juin 1985 (29 ans),
Marietta, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,86 m (6 1)[1]
Poids 98 kg (216 lb)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Dusty Rhodes
Al Snow
Bruno Sassi
Ray Lloyd
OVW Staff
Carrière pro. Juin 2006aujourd'hui

Cody Garrett Runnels (né le 30 juin 1985 à Marietta, Géorgie, États-Unis[3]) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Stardust.

Durant sa carrière, il a remporté deux fois le championnat Intercontinental de la WWE, trois fois le championnat du Monde par équipes de la WWE (une fois avec Hardcore Holly et deux fois avec Ted DiBiase) et deux fois le championnat par équipe de la WWE (une fois avec Drew McIntyre et une fois avec son demi-frère Goldust).

Il est le fils de Dusty Rhodes. Cody Rhodes est également le demi-frère de Goldust et le frère de Kevin Rhodes.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2006-…)[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Runnels signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment et est envoyé à la Ohio Valley Wrestling, où il commencera à lutter sous son vrai nom en juin 2006. Il forme une équipe avec Shawn Spears en août 2006 et commencent une rivalité avec Deuce et Domino pour les titres par équipes, remportant l'or de Deuce et Domino deux fois, le 18 octobre et le 20 décembre 2006.

Mais une discorde le sépare de Spears. Cody Runnels gagne le Championnat Poids-Lourds détenu par Paul Burchill le 17 février 2007, et Shawn Spears le Championnat TV. Le 31 mars 2007 à la cérémonie du WWE Hall of Fame aux côtés de Dustin, il introduit son père dans le WWE Hall of Fame. Le 11 avril 2007, le duo perd les titres par équipe. Cody Runnels bat son rival le 6 juillet 2007, et devient le nouveau OVW Television Champion, titre qu'il perd ensuite face à Spears une semaine plus tard.

Débuts et alliance avec Hardcore Holly (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Priceless : Cody Rhodes (à gauche) et Ted DiBiase (à droite) en tant Champions du Monde par équipes de la WWE

Cody Runnels fait ses débuts télévisés à la WWE en le 2 juillet 2007, sous le nom de Cody Rhodes dans un segment avec son père Dusty Rhodes et Randy Orton où ce dernier montre de l’irrespect pour le jeune Cody Rhodes. Le 9 juillet 2007, Cody perd son premier match contre Randy Orton.

Après avoir fait quelques matchs solo contre Hardcore Holly, il s'associe avec lui après avoir gagné le respect de ce dernier. L'équipe entre en rivalité avec pour le World Tag Team Championship. Le 10 décembre 2007, lors du 15e Anniversaire de Raw, Cody et Hardcore Holly battent Lance Cade et Trevor Murdoch et deviennent les nouveaux World Tag Team Champions. Ce fût le premier titre de Cody à la WWE.

Priceless et The Legacy (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Legacy.

À Night of Champions 2008, il trahit Hardcore Holly et regagne les titres avec Ted DiBiase, Jr., il fait donc un heel turn. Le 4 août, Raw, ils perdent leurs titres face à Batista et John Cena. Le 11 août, à Raw, ils gagnent face à Batista et John Cena après que ces derniers se sont disputés et remportent les World Tag Team Championship. Le 18 août à Raw, ils perdent un Handicap Match contre John Cena. Lors du Unforgiven 2008, ils conservent leurs ceintures contre la Cryme Tyme. Lors du Raw du 27 octobre, ils perdent les World Tag Team Championship face à CM Punk et Kofi Kingston.

Lors du Raw du 5 janvier, il s'allie avec Ted DiBiase et Randy Orton pour former The Legacy. Il perd au Royal Rumble (2009) avec ses compagnons au profit de Randy Orton. À Raw le 9 février, Ted DiBiase et lui, qui ont reformé Priceless, battent JTG et Shad. Lors de la 1re édition de WWE Superstars, le 16 avril il bat Shane McMahon par disqualification. Lors du SmackDown du 24 avril il perd avec Ted DiBiase, Jr. face à Shane McMahon et Batista. Lors de Backlash (2009), The Legacy battent Triple H, Shane McMahon et Batista pour que Randy Orton deviennent WWE Champion.

De gauche à droite: Rhodes, Randy Orton, et Ted DiBiase.

À la suite du draft qui fait revenir à Raw les détenteurs des WWE Unified Tag Team Championship, Carlito et Primo, lui et Ted DiBiase Jr. entament une rivalité avec eux, dans le but de décrocher les ceintures. Ils deviennent aspirants au titre en battant les champions à Raw pour les affronter lors de The Bash 2009. Lors de The Bash, Chris Jericho et Edge battent The Colons et eux pour remporter WWE Unified Tag Team Championship.

À Raw du 6 juillet, Ted DiBiase Sr. alors GM spécial de la soirée le met face à face contre Mark Henry qui gagne par décompte à l'extérieur alors que Cody ne veut plus combattre. Lors de Night of Champions 2009 lui et Ted DiBiase Jr affrontent Chris Jericho et Big Show pour les Unified Tag Team Championship mais ne remportent pas les ceintures[4]. À SummerSlam 2009, lui et Ted DiBiase perdent face à la D-Generation X dans un Tag Team Match[5]. À Breaking Point 2009, il gagne face à la DX dans un Submission Count Anywhere Match avec Ted DiBiase en s'étant pris à deux sur Shawn Michaels. Lors de Hell in a Cell (2009), il perd, lui et son partenaire, dans un Hell in a Cell Match contre la DX.

À Bragging Rights (2009), il fait partie de la Team Raw qui s'incline contre la Team SmackDown. Aux Survivor Series (2009), il fait partie de l'équipe de Randy Orton qui s'incline contre celle de Kofi Kingston. Il est éliminé par Christian. Le 28 décembre à Raw, il bat Mark Henry avec son DDT pour conserver sa place dans la Legacy.

Au Royal Rumble 2010 il intervient pendant le match de Randy Orton contre Sheamus ce qui a disqualifié Orton. Après le match, il se fait attaquer par Randy. Ted DiBiase, Jr. arrive ensuite et essaye de les séparer, mais Orton l'attaque aussi. Il participe ensuite au 30-Man Royal Rumble Match, il entre en 13e position et se fait éliminer en 15e par Shawn Michaels. Le 1er février à Raw, il affronte John Cena pour une place dans l'Elimination Chamber Match pour le WWE Championship à Elimination Chamber 2010, mais il perd ce match. Le 8 février, il bat Randy Orton avec un CrossRhodes lorsque Orton était distrait par le WWE Champion, Sheamus. Après le match, Sheamus veut attaquer Randy, mais Cody vient le défendre avec une chaise. Le 15 février, il intervient dans le match entre Randy Orton et Sheamus qui entraine la disqualification d'Orton. Après le match il se fait passer à tabac par Orton. Lors de Elimination Chamber 2010, il vient aux abords de la cage et donne à Ted DiBiase une barre de fer dont il se sert pour éliminer Randy Orton. Lors de l'édition de Raw le lundi suivant, il fait équipe avec la Legacy dans un match contre Evan Bourne, Yoshi Tatsu et Kofi Kingston. Ils perdront ce match car Randy Orton porte son DDT sur lui et son RKO sur Ted DiBiase Jr.. Après cela, Randy Orton, faisant un face turn, entre en rivalité contre ses anciens coéquipiers, rivalité se concluant à WrestleMania XXVI, où il affronte ces deux anciens partenaires dans un Triple Threat Match remporté par Randy Orton.

Dashing/Undashing Cody Rhodes (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Undashing Cody Rhodes parlant au micro

Il est drafté à SmackDown lors du draft supplémentaire et The Legacy se dissout. Pour son premier match à Smackdown, il gagne contre John Morrison après avoir exécuté son Cross Rhodes. Au SmackDown du 7 mai, il rate une opportunité pour le Championnat Intercontinental lorsqu'il perd contre Christian pour déterminer les deux challengers au titre vacant. Il fait ensuite partie des pros de la 2e saison de NXT, où il est le pro de Husky Harris.

Lors du SmackDown du 9 juillet, il arrive avec une nouvelle musique et une nouvelle gimmick : pour avoir été désigné comme le plus beau des catcheurs de la WWE par les Divas, il décide alors de se faire appeler "Dashing" Cody Rhodes. Lors de Money in the Bank (2010) il ne parvient pas à décrocher la mallette de SmackDown, le vainqueur étant Kane.

Il crée une alliance avec Drew McIntyre, créant une rivalité avec Matt Hardy et Christian. À Night of Champions 2010, il gagne le WWE Tag Team Championship avec Drew McIntyre, qu'ils défendent avec succès lors du SmackDown du 24 septembre contre les anciens champions, la Hart Dynasty. Lors du SmackDown du 15 octobre, il perd face à Rey Mysterio pour se qualifier dans la Team Smackdown à Bragging Rights (2010), où il perd, avec Drew McIntyre, les WWE Tag Team Championship face à David Otunga et John Cena.

Le 5 novembre, il perd un Triple Threat match désignant le challenger au titre Intercontinental de Dolph Ziggler contre Drew McIntyre et MVP au profit de ce dernier. Lors du Survivor Series 2010, il est dans l'équipe d'Alberto Del Rio qui perdra face à celle de Rey Mysterio. Lors du SmackDown du 26 novembre, il bat Rey Mysterio grâce à une intervention de Del Rio et se qualifie pour le King of the Ring. Le 29 novembre lors de Raw, il est éliminé au premier tour du tournoi "King of the Ring" par John Morrison. Lors du SmackDown du 7 janvier, il perd contre Dolph Ziggler et ne devient pas challenger au World Heavyweight Championship dans un Fatal Four Way qui incluait aussi Drew McIntyre et le Big Show.

Rhodes perd un match contre Rey Mysterio à SmackDown deux semaines avant le Royal Rumble, match durant lequel le 619 lui aurait cassé le nez. Il annonce alors s'éloigner du ring le temps de se faire opérer. Il revient le 25 février à SmackDown, où il porte désormais un masque de protection. La semaine suivante, il défie Mysterio pour un match à Wrestlemania XXVII que ce dernier accepte la semaine d'après. Lors de Wrestlemania XXVII, il bat Rey Mysterio. Lors de Extreme Rules 2011, il perd contre Rey Mysterio.

Le 13 mai, à SmackDown, il bat Ted DiBiase, qui devient dès lors son manager. Le 20 mai, ils reforment leur équipe où Ted bat Trent Barreta avant que Cody ne lui mette un sac en papier sur la tête. Il débute ensuite une rivalité avec Daniel Bryan qui, lors du SmackDown suivant, bat Cody Le 3 juin à SmackDown, il attaque de nouveau Bryan après que ce dernier a gagné son match face à DiBiase avant l'intervention de Sin Cara qui l'aide dans sa rivalité. Lors du SmackDown du 10 juin, il intervient dans le match opposant Ted DiBiase à Sin Cara. Puis il perd un Tag Team Match avec Ted contre Sin Cara et Daniel Bryan. À Money in the Bank (2011) il ne remporte pas le MITB de SmackDown à la suite de la victoire de Daniel Bryan.

Intercontinental Champion (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Cody Rhodes en tant que champion Intercontinental

Rhodes remporte le Championnat Intercontinental lors du SmackDown du 12 août en battant Ezekiel Jackson. C'est son premier titre en solo à la WWE. Le 26 août, Ted DiBiase perd contre Randy Orton. Il conserve le titre contre DiBiase à Night of Champions. Lors du SmackDown du 23 septembre, il bat Randy Orton par disqualification.Lors du Raw du 26 septembre, il conserve son titre dans une Battle Royal. Le SmackDown suivant, il perd contre Sheamus par disqualification dans un match pour son titre, mais le conserve grâce à l'intervention de Christian. À Hell in a Cell, il change le design du titre Intercontinental, ramenant celui des années 1990. Le même soir, il conserve le titre contre John Morrison[6].

Lors de Raw du 14 novembre, Cody apparaît sans son masque et avec un nouveau thème et fait équipe avec Hunico pour battre Sin Cara et Kofi Kingston. Lors des Survivor Series, il est dans la Team Barrett qui bat la Team Orton. Le 25 novembre à Smackdown, il perd un Fatal Four Way match contre Daniel Bryan pour désigner le challenger au World Heavyweight Championship comprenant aussi Randy Orton et Wade Barrett.

Il commence un feud avec Booker T après lui avoir jeté de l'eau au visage de prétextant avoir entendu les commentaires de ce dernier à son sujet. Il parvient à conserver son titre contre Booker T à TLC. Lors du Royal Rumble (2012), il entre 4e avant de se faire éliminer en 25e position par le Big Show. Il est celui qui à éliminé le plus de catcheurs lors de ce match, soit 6 catcheurs et est le deuxième à être resté le plus longtemps avec 41 minutes et 57 secondes. Il affronte Daniel Bryan, Big Show, Santino Marella, Wade Barrett et The Great Khali dans un Elimination Chamber match pour le Championnat du Monde Poids-Lourds lors d'Elimination Chamber, où Bryan conserve le titre. Lors du Raw du 20 février, il perd un 10-Man Battle Royal pour devenir l'Aspirant au WWE Championship. Il perd son titre face au Big Show à WrestleMania XXVIII, mettant un terme à son règne de 8 mois.

Rhodes récupère le titre Intercontinental lors d'Extreme Rules en battant le Big Show dans un Tables match. Un mois après avoir récupéré le titre Intercontinental, il le perd à nouveau face à Christian à Over the Limit. Il tente de le récupérer à No Way Out, mais n'y parvient pas. Cody Rhodes participe au Money In The Bank Ladder match de SmackDown lors de Money in the Bank, mais perd, la mallette étant décrochée par Dolph Ziggler. Depuis, il est entré en rivalité avec Sin Cara puisque Cody essaie chaque semaine de démasquer Sin Cara et essaie de lui faire perdre ses matchs. Lors du Raw du 27 août, il perd avec Damien Sandow dans un Tag Team Match contre Sin Cara et Brodus Clay.

Lors de Night of Champions (2012), il affronte Rey Mysterio, Sin Cara et The Miz pour le titre Intercontinental, match qu'il perd au profit de The Miz.

Team Rhodes Scholars (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Rhodes en 2013

Lors du Smackdown du 21 septembre, lui et Damien Sandow annonce que leur équipe se nomme officiellement The Rhodes Scholars. Lors du SmackDown du 28 septembre, ils battent The Usos dans la 1re manche du tournoi qui déterminera les opposants de Daniel Bryan et Kane à Hell in a Cell pour les WWE Tag Team Championship. Ils se hissent jusqu'en finale du tournoi, cette dernière aura lieu lors du WWE Raw du 22 octobre. Lors du WWE Raw du 22 octobre, ils battent Rey Mysterio et Sin Cara en finale du tournoi et ils affronteront donc la Team Hell No à Hell in a Cell pour le WWE Tag Team Championship, mais lors du pay-per-view, Rhodes et Sandow gagnent par disqualification et ne remportent pas les WWE Tag Team Championship puisqu'un titre ne peut être changé par disqualification.

Le lendemain à Raw, il est annoncé comme participant au match traditionnel par élimination des Survivor Series. Le 14 novembre, la WWE annonce que Rhodes se blesse à l'épaule droite pendant les enregistrements de WWE Main Event[7]. Il fait son retour lors du Raw du 10 décembre, remportant un Fatal-4-Way Elimination Tag Team Match avec Damien Sandow pour affronter Rey Mysterio et Sin Cara à TLC. Lors de Tables, Ladders and Chairs (2012), lui et Damien Sandow battent Sin Cara & Rey Mysterio dans un Tables Match lorsqu'il pousse Sin Cara de la 3e corde en dehors du ring directement à travers une table. Lors du Raw du 31 décembre, lui et Damien Sandow perdent contre The Miz et John Cena. Lors du Smackdown du 11 janvier, il se prend un People's Elbow de la part de The Rock. Lors du Royal Rumble 2013, il participe au Royal Rumble Match qui est remporté par John Cena.

Lors du SmackDown du 1er février, l'équipe Rhodes Scholars se dissout. Lors du Raw du 11 février, il perd son match par DQ face à The Miz à cause d'Antonio Cesaro qui a attaqué The Miz. Lors du Smackdown du 15 février, il perd son match face à The Miz. Cody Rhodes reformera pour la dernière fois avec Damien Sandow la Team Rhodes Scholars en affrontant The Tons of Funk (Brodus Clay et Tensai) lors du Pre-Show d'Elimination Chamber (2013). Ils perdront contre The Tons Of Funk à Elimination Chamber (2013). Lors du Smackdown du 22 février, il perd contre The Miz. Le 25 février, à Raw, il perd contre R-Truth. Lors du Raw du 15 avril il gagne avec Damien Sandow contre Great Khali et Santino Marrela. Lors du Raw du 22 avril, il perd contre Tensai. Lors du Raw du 29 avril, il perd contre Randy Orton. Il reste inactif jusqu'au WWE Superstars du 11 mai ou il fait son retour en battant Justin Gabriel. À Extreme Rules (2013), il perd contre The Miz . Au SmackDown du 28 juin, il est annoncé que Cody Rhodes fera partie du Money in the Bank de SmackDown.

Lors de Money In The Bank, il perd et c'est Damien Sandow qui remporte la mallette après que Rhodes ait dominé le match. À la fin du match, Cody Rhodes s'apprête à attraper le MITB mais après un coup dans le dos de la part de son ami Damien Sandow, il tombe et c'est ce dernier qui récupère la mallette. Lors du Raw suivant Money in the Bank (2013), il attaque Damien Sandow juste après que ce dernier ait perdu son match face à Christian et il fait donc un Face Turn. Lors de Smackdown du 19 juillet, il attaque a nouveau Damien Sandow après que ce dernier lui ait dit qu'il sera son garde du corps tant qu'il n'aura pas encaissé son contrat ce qui confirme son Face Turn. Le 22 juillet à Raw, il bat Fandango malgré une diversion de Damien Sandow. Le 26 juillet à Smackdown, il distrait Damien Sandow durant son combat pour le faire perdre contre Randy Orton puis lui prend sa mallette et la jette dans le golfe du Mexique sans que ce dernier puisse la récupérer. Lors du Raw suivant, il bat Wade Barrett.Lors du SmackDown du 2 aout il bat Jack Swagger après avoir été dominé tout le match il remporte la victoire par un roll-up puis dans les vestiaires il se fait attaquer par Damien Sandow. Le 5 aout à Raw, il dit que Damien Sandow a été très marqué par la Valise dans le Golfe du Mexique puis il sort la mallette avec les algues dessus puis dit à Damien Sandow de venir la chercher, quand ce dernier arrive, il quitte le ring laissant la mallette au milieu du ring et frappant ce dernier et sortant le contrat mouillé. Lors de SummerSlam (2013), il affrontera Damien Sandow. Lors du SmackDown du 9 août, il empêche Damien Sandow d'encaisser son contrat sur Alberto Del Rio (qui avait été attaquer par Christian). Le 12 aout à Raw, il distrait Damien Sandow pendant son match face à Randy Orton en menottant sa mallette lui faisant perdre le match. Cody Rhodes bat Damien Sandow à SummerSlam (2013). Le lendemain, il bat une nouvelle fois Damien Sandow. Lors du SmackDown du 23 aout, il perd contre le Champion intercontinental Curtis Axel. Le 26 août à Raw, il gagne contre Fandango suite à une intervention de The Miz. Un peu plus tard dans la soirée, il gagne avec The Miz contre Fandango et Damien Sandow suite à une bagarre qui a eu lieu juste après le premier match de Cody Rhodes.

The Brotherhood (2013-...)[modifier | modifier le code]

Cody Rhodes, durant son règne de champion par équipes de la WWE

Le 2 septembre à RAW, il perd contre Randy Orton et se fait renvoyer par le COO de la WWE, Triple H. Lors du Raw du 23 septembre, il intervient avant un match avec Goldust et attaque The Shield. Lors du Raw du 30 septembre, il est dans le ring accompagné par son père, L'American Dream Dusty Rhodes et son frère Goldust. Ils apprennent qu'ils récupéreront leurs emplois s'ils battent Roman Reigns et Seth Rollins à Battleground (2013), ce qu'ils font. Ils sont donc à nouveaux dans le roster de la WWE. Lors du Raw du 14 octobre, Goldust et lui battent The Shield et remportent les WWE Tag Team Championship, suite à une intervention du Big Show. Lors du SmackDown du 18 octobre, lui, Goldust et Daniel Bryan battent The Shield. Lors de Hell in a Cell (2013) Cody Rhodes et Goldust gagnent face à Seth Rollins et Roman Reigns et The Usos pour les WWE Tag Team Championship. Lors du Smackdown du 22 novembre lui et Goldust conservent leur titres par équipes contre les Real Americans. Lors de Survivor Series, il perd dans le traditionnel combat par équipes. Lors du Raw du 02 décembre, lui, Goldust et Big Show perdent face à The Shield. Cody Rhodes et Goldust conservent les WWE Tag Team Championship contre The Real Americans ; Big Show et Rey Mysterio ; et Ryback et Curtis Axel lors de TLC. Lors du Smackdown du 27 décembre, il perd face à Antonio Cesaro. Lors de RAW du 13 janvier 2014, lui et Goldust battent Ryback et Curtis Axel. Lors de Raw du 20 janvier, lui Goldust et Big E Langston perdent face à The Shield. Lors de Royal Rumble 2014, ils perdent leurs titres face aux New Age Outlaws. Lors de Smackdown du 31 janvier, il bat Road Dogg. Lors de Elimination Chamber, ils battent Ryback et Curtis Axel[8]. Lors de RAW du 24 mars, il bat Fandango[9]. Le 28 avril à RAW, il perd face à Alberto Del Rio[10]. Le 5 mai à RAW, il perd face à Ryback[11]. Lors de Payback, lui et Goldust perdent face à Ryback et Curtis Axel. Après le combat, Cody dit à son frère qu'il a besoin d'un nouveau partenaire, ce qui met fin à leur alliance[12].

Depuis Payback, il propose toutes les semaines à RAW et à SmackDown de nouveaux partenaires pour son frère[13]. Le 16 juin à RAW, il arrive déguisé en un personnage qui ressemble à celui de son frère et qui s'appelle Stardust. Cody Rhodes, sous son nouveau nom de scène, et Goldust battent Ryback et Curtis Axel dans la même soirée[14]. Le 19 juin, le site de la WWE a changé son nom pour Stardust, ce qui veut dire qu'il devrait désormais lutter sous ce nom[2].

Lors de Money in the Bank, ils battent Ryback et Curtis Axel[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Cody Rhodes et sa femme Brandi Reed

Il est le fils du catcheur Dusty Rhodes, et le demi-frère de Dustin Runnels. Le 31 mars 2007, lui et son frère intronisent leur père Dusty Rhodes au Hall of Fame de la WWE. En septembre 2013, il s'est marié avec l'ancienne catcheuse américaine Brandi Reed, connue aujourd'hui pour son travail à la WWE sous le nom d'Eden, où elle est annonceuse.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Cody préparant (à gauche) et exécutant (à droite) le Cross Rhodes. Cody préparant (à gauche) et exécutant (à droite) le Cross Rhodes.
Cody préparant (à gauche) et exécutant (à droite) le Cross Rhodes.
  • Surnoms
    • "Dashing" Cody Rhodes (2010-2011)
    • "Undashing" Cody Rhodes (2011)
  • Thèmes Musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
"Out to kill" Billy Lincoln 2007-2008 ; 2010 WWE
"Priceless" Jim Johnston 2008-2009 WWE
"Priceless" (remix) Jim Johnston 2009 WWE
"It's a New Day" Adelitas Way 2009-2010 WWE
"Only One Can Judge" Jim Johnston 2011 WWE
Smoke And Mirrors Jim Johnston 2011-2014 WWE
Gold And Smoke Jim Johnston 2013-2014 WWE
Written In The Stars Jim Johnston 2014-… WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2004 2005 à 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 222[18] - en augmentation 172[19] en augmentation 79[20] en augmentation 48[21] en augmentation 41[22] en augmentation 35[23] en augmentation 23[24] en diminution 53[25]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Profil de Cody Rhodes », WWE (consulté le 3 novembre 2011)
  2. a et b http://www.wwe.com/superstars/codyrhodes
  3. http://www.famousbirthdays.com/people/cody-rhodes.html
  4. (en) « Results: Big announcement; enormous combination », sur WWE,‎ 27 juillet 2009 (consulté le 27 juillet 2009)
  5. (en) « Results: How DX won the war », sur WWE (consulté le 24 août 2009)
  6. http://www.wwe.com/shows/hellinacell/2011/morrison-rhodes
  7. (en) « WWE News: Cody Rhodes Injured During WWE's Main Event Taping »,‎ 13 novembre 2012 (consulté le 14 novembre 2012)
  8. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  9. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58747
  10. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59104
  11. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59169
  12. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59415
  13. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59490
  14. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59573
  15. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  16. (en) Nick Tylwalk, « Raw: WrestleMania feuds take shape in Spokane », sur Slam! Sports, Canadian Online Explorer,‎ 17 février 2009 (consulté le 22 août 2009)
  17. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Raw Report 8/3: Ongoing "virtual time" coverage of Jeremy Piven hosting Raw », Pro Wrestling Torch,‎ 3 août 2009 (consulté le 22 août 2009)
  18. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  19. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  20. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  21. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Internet Wrestling Database. Consulté le 3 août 2011
  22. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  23. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  24. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database
  25. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 », Internet Wrestling Database
  26. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  27. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  28. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  29. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  30. http://wwe13.2k.com/roster
  31. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :