Pete Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose.
Pix.gif Pete Rose Baseball pictogram.svg
Pete Rose 2008.jpg
Champ intérieur
Frappeur ambidextre  Lanceur droitier
Premier match
8 avril 1963
Dernier match
17 août 1986
Statistiques de joueur (1963-1986)
Matchs 3562
Coups sûrs 4256
Coups de circuit 160
Points 2135
Points produits 1314
Moyenne au bâton 0,303
Statistiques de manager (1984-1989)
Victoires-Défaites 412-373
 % Victoires 0,525
Équipes

Joueur

Manager

Pete Rose, né Peter Edward Rose, Sr. le 14 avril 1941 à Cincinnati, Ohio, États-Unis, est un ancien joueur de baseball. Il a évolué dans les Ligues majeures durant 24 saisons, principalement avec les Reds de Cincinnati. Il détient le record de 4256 coups sûrs en carrière. Il a remporté trois Séries mondiales, trois championnats des frappeurs, un titre de joueur par excellence de la Ligue nationale, deux Gants dorés, en plus d'être sélectionné à 17 reprises pour le Match des Étoiles dans un record de cinq positions différentes (champ gauche, champ droit, premier, deuxième et troisième but), et de remporter le titre de recrue de l'année en 1963.

Pete Rose fut brièvement manager des Reds de Cincinnati, mais sa carrière prit fin en 1989 lorsqu'il fut banni à vie des Ligues majeures pour avoir parié sur des matchs alors qu'il était joueur, puis manager. Rose a nié ce fait jusqu'en 2004, année où il a admis avoir parié sur des parties des Reds, mais jamais contre l'équipe. Il n'a jamais été intronisé au Temple de la renommée du baseball en raison de ce scandale, une décision qui continue d'alimenter la controverse chez les amateurs de baseball.

Carrière comme joueur[modifier | modifier le code]

Débuts à Cincinnati[modifier | modifier le code]

Match des Étoiles 1970[modifier | modifier le code]

Lors du Match des Étoiles du baseball majeur, le 14 juillet 1970, présenté à Cincinnati dans le tout nouveau Stade Riverfront (inauguré deux semaines plus tôt), devant ses partisans, Pete Rose est impliqué dans un des plus célèbres incidents de l'histoire de cette classique amicale. Le match va en prolongation, et en 12e manche, Rose est au deuxième coussin lorsque Jim Hackman, des Cubs de Chicago, frappe un coup sûr au champ centre. Rose fonce vers le marbre pour marquer le point victorieux, défiant le bras du voltigeur Amon Otis. Le jeu est appelé à être serré : Pete Rose entre en violente collision avec le receveur de l'équipe de la Ligue américaine, Ray Fosse des Indians de Cleveland. La Ligue nationale remporte le match, mais en revanche Fosse quitte avec une épaule disloquée. Le receveur des Indians de Cleveland ne récupérera jamais vraiment de cette blessure, et plusieurs années après l'incident il demeure critique quant à la manière d'agir de Rose, qui a fait preuve d'une agressivité qu'il n'est pas de bon ton de démontrer lors d'une partie d'étoiles.

Série de championnat 1973[modifier | modifier le code]

Avec Philadelphie[modifier | modifier le code]

4000 coups sûrs[modifier | modifier le code]

En 1984, Rose signe un contrat d'un an avec les Expos de Montréal. Le 13 avril, il frappe son 4000e coup sûr en carrière, un double aux dépens de Jerry Koosman des Phillies. Il devient ainsi le deuxième joueur de l'histoire du baseball, après Ty Cobb à frapper 4000 coups sûrs. Deux jours après cet exploit, le 15 avril 1984, Pete Rose est échangé des Expos à son ancienne équipe, les Reds, contre Tom Lawless. À Cincinnati, Rose sera immédiatement nommé joueur-gérant, en replacement de Vern Rapp.

Rose fracasse le record de Ty Cobb[modifier | modifier le code]

Le 11 septembre 1985, Pete Rose frappe son 4192e coup sûr en carrière, un simple au champ-centre-gauche aux dépens d'Eric Show des Padres de San Diego, pour surpasser Ty Cobb et fracasser le record vieux de 58 ans.

Pete Rose prend sa retraite comme joueur après 24 saisons dans les majeures. Il est retiré sur des prises par Goose Gossage des Padres à sa dernière apparition au bâton, le 17 août 1986.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 4256 coups sûrs (1er)
  • 3562 parties jouées (1er)
  • 14 053 présences au bâton (1er)
  • 3315 simples (1er)
  • 5929 présences sur les buts (1er)
  • Total de buts 5752 (7e)
  • 746 doubles (2e)
  • 2165 points marqués (5e)
  • 1566 bases automatiques (12e)

Carrière comme manager[modifier | modifier le code]

Dossier victoires-défaites[modifier | modifier le code]

Pete Rose fut manager des Reds de Cincinnati du 15 avril 1984 au 24 août 1989. Son dossier à la barre de l'équipe est de 426 victoires et 388 défaites. Sous ses ordres, l'équipe a terminé en seconde place dans la division Ouest de 1985 à 1988 inclusivement. Ces 426 triomphes le placent actuellement 5e chez les managers de l'histoire de la franchise.

Suspension de 30 matchs[modifier | modifier le code]

Le 30 avril 1988, lors d'un match local, Rose pousse l'arbitre Dave Pallone pendant une discussion musclée au sujet d'une décision de l'officiel. Le manager des Reds se justifie en disant que Pallone l'aurait griffé au visage pendant le différent. Le président de la Ligue Nationale, A. Bartlett Giamatti suspend néanmoins Pete Rose pour 30 parties, ce qui constituait la plus longue suspension jamais imposée à un manager pour un incident survenu en cours de match.

Scandale des paris sportifs et exclusion du baseball majeur[modifier | modifier le code]

Prison[modifier | modifier le code]

Incident en 1999[modifier | modifier le code]

Aveux partiels en 2004[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Pete Rose a entretenu (et entretient toujours ?) une relation avec Kiana Kim, un mannequin de Playboy.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :