Jeff Jarrett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeffrey Leonard Jarrett

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jeff Jarrett en 2007.

Données générales
Nom complet Jeffrey Leonard Jarrett
Nom de ring Jeff Jarrett
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 14 avril 1967 (47 ans),
Nashville, Tennessee, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,85 m (6 1) [1]
Poids 107 kg (235 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité(e)
Fédération(s) Asistencia Asesoría y Administración
World Class Championship Wrestling
World Championship Wrestling
World Wrestling Federation
World Class Championship Wrestling
United States Wrestling Association
NWA Cyberspace
Continental Wrestling Association
World Wrestling All-Stars
Total Nonstop Action Wrestling
Entraîné(e) par Jerry Jarrett
Tojo Yamamoto
Buddy Landel
Carrière pro. Avril 1986 – 2011

Jeffrey "Jeff" Leonard Jarrett (né le 14 avril 1967 à Nashville) est un catcheur et un promoteur de catch américain. Il travaille actuellement à la Total Nonstop Action Wrestling, fédération qu'il a fondée en 2002 avec son père Jerry Jarett. Avant cela, il était principalement connu pour ses apparitions à la World Championship Wrestling et à la World Wrestling Federation durant les années 1990.

Jarret a remporté dix championnats mondiaux unanimement reconnus : quatre fois le Championnat du Monde poids-lourds de la WCW et six fois le Championnat du Monde poids-lourds de la NWA (en tant que titre de la TNA). Il a également gagné des titres mondiaux plus contestés : le Championnat du Monde poids-lourds unifié de la USWA (trois fois),le Championnat du Monde poids-lourds de la WWA (deux fois) et le Championnat du Monde poids-lourds de la Asistencia Asesoría y Administración.

S'il n'a jamais remporté le Championnat de la WWF durant son temps dans cette fédération, il a combattu de multiples fois pour le titre et connu un certain succès. Il y fut notamment six fois Champion intercontinental, et est l'un des trois seuls hommes de l'histoire à avoir été simultanément champion intercontinental et Champion d'Europe. Il a également remporté le tournoi Rey de Reyes 2004 de la fédération Asistencia Asesoría y Administración.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jeff Jarrett devenait impliqué dans le catch très tôt, travaillant pour la fédération de son père Jerry Jarrett, la Continental Wrestling Association (CWA) et s'entraînant en tant que catcheur sous les ordres de son père et de Tojo Yamamoto. Jeff Jarrett faisait ses débuts sur le ring à l'âge de 19 ans en avril 1986 quand le jobber Tony Falk tentait de mettre fin à sa longue série de défaite en défiant Jarrett, et ensuite à un arbitre, pour un match. Jarrett acceptait le challenge, affrontant Falk pour un match nul suite à la limite de temps de dix minutes. Jarrett est un catcheur de troisième génération; son père a catché, tout comme son grand-père, Eddie Marlin, alors que sa grand-mère, Christine, était aussi employée dans une fédération de catch.

En 1989, Jerry Jarrett rachetait la fédération texane World Class Championship Wrestling et la fusionnait avec la CWA pour créer la United States Wrestling Association (USWA). Dans les années suivantes, Jeff Jarrett remportait le USWA (Southern) Heavyweight Championship à 10 occasions et le USWA Tag Team Championship à 15 occasions.

Jarrett catchat ensuite sur le circuit indépendant pendant sept ans, apparaissant au Japon et à Porto Rico. En 1993, il fut engagé par la World Wrestling Federation.

World Wrestling Federation (1993-1996)[modifier | modifier le code]

Jarrett débute à la World Wrestling Federation sous le personnage de "Double J" Jeff Jarrett, un chanteur de country music qui tente de donner un élan à sa carrière à travers son exposition en tant que catcheur. Le personnage de Jarrett le voyait porter sur le ring des chapeaux et vêtements avec l'inscription "Double J", et ponctuer ses entrevues avec la phrase "ain't I great? (ne suis-je pas doué?)". Il finissait ses interviews en épelant distinctement son nom ("That's J-E-Double-F, J-A Double-R, E Double-T!").

Jarrett fit ses débuts en pay-per-view en janvier 1994 au Royal Rumble 1994. Plus tard dans l'année, il était rejoint par un assistant, The Roadie. En 1995, Jarrett remportait le WWF Intercontinental Championship à trois occasions, rivalisant avec Bob Holly et Razor Ramon. À In Your House 2: The Lumberjacks le 23 juillet 1995, Jarrett et Sawyer Brown chantaient la chanson "With My Baby Tonight". Jarrett quittait ensuite la WWF pendant plusieurs mois et retournait à la United States Wrestling Association. Il revenait à la WWF en décembre 1995 au PPV IN Your House, rivalisant avec Ahmed Johnson. Jarrett perdait contre Johnson par disqualification au Royal Rumble 1996. Lors du Raw du 12 février 1996 il perd face à Shawn Michaels. Il quittera la WWF peu de temps après suite à une dispute de contrat.

World Championship Wrestling (1996-1997)[modifier | modifier le code]

En octobre 1996, Jarrett était engagé par la World Championship Wrestling (WCW), signant un contrat d'un an. Lors de son début à la WCW, Jarrett devenait un "free agent", une personne libre et sans contrat, lors de la rivalité entre les Four Horsemen et la New World Order. Après avoir battu Chris Benoit à Starrcade 1996, Jarrett est introduit dans les Four Horsemen. Le 9 juin 1997, Jarrett bat Dean Malenko pour remporter le WCW United States Heavyweight Championship.

À la mi-1997, Jarrett quitte les Four Horsemen et commence à rivaliser avec un des membres des Four Horsemen : Steve McMichael. Malgré le fait de s'être aligné avec l'ex-femme de McMichael, Debra McMichael, Jarrett perd le WCW United States Heavyweight Championship contre McMichael le 21 août. En octobre, le contrat de Jarrett expire et il opte alors pour un retour à la World Wrestling Federation, malgré la dominance de la WCW dans les Monday Night Wars.

World Wrestling Federation (1997-1999)[modifier | modifier le code]

Jarrett retourne à la World Wrestling Federation le 20 octobre 1997 lors de WWE Raw, faisant un speech dans lequel il critique les deux Présidents de la WCW Eric Bischoff et de la WWF Vince McMahon. Après avoir rivalisé brièvement avec The Undertaker, Jarrett bat Barry Windham pour remporter le vacant NWA North American Heavyweight Championship. Début 1998, Jarrett joint ses forces avec Jim Cornette et son clan "d'invasion" de catcheurs de la National Wrestling Alliance, et commence à défendre le NWA North American Heavyweight Championship sur les écrans de la WWF. En mars, Jarrett quitte le clan de Cornette, ce dernier lui retire alors le titre pour le donner à Windham.

Jarrett reprend sa gimmick de chanteur country, introduisant Tennessee Lee comme son manager et l'équipe des Southern Justice comme ses gardes du corps. Il recommence à utiliser des guitares et les écrase sur la tête de ses adversaires. À Unforgiven, Jarrett chante une fois de plus aux côtés de Sawyer Brown. En août, Jarrett abandonne sa gimmick de chanteur country et abandonne Lee. Lui et Southern Justice commencent à rivaliser avec D-Generation X, Jarrett perdant contre le membre de la D-X X-Pac dans un hair vs hair match au SummerSlam. Les cheveux longs de Jarrett sont par conséquent coupés courts par D-X et l'annonceur Howard Finkel, qui a été lui-même rasé à la boule à zéro par Jarrett et Southern Justice peu de temps avant SummerSlam. Jarrett et Southern Justice sont encore battus par D-X à Breakdown en septembre, et le trio se sépare peu de temps après.

Jarrett rivalise brièvement avec Al Snow avant de s'unir avec Debra McMichael, qui a quitté la WCW pour la WWF, et former une équipe avec Owen Hart. Jarrett et Hart remportent le WWF Tag Team Championship de Ken Shamrock et Big Boss Man, défendant avec succès leur titre à WrestleMania XV avant de le perdre face à Kane et X-Pac. Huit jours après le décès par accident de Hart à Over the Edge 1999, Jarrett bat The Godfather en utilisant la prise de finition de Hart, le Sharpshooter. À la mi-1999, Jarrett remporte et perd le WWF Intercontinental Championship à deux reprises.

Dans les mois qui suivirent, Jarrett devenait de plus en plus abusif envers Debra. À SummerSlam, Jarrett défiait D'Lo Brown pour le WWF European et Intercontinental Championships, alors que Debra accompagnait Brown au ring suite à une dispute avec Jarrett. Brown perdait tout après que Mark Henry et Debra se retournaient contre lui, faisant de Jarrett le deuxième "Euro-Continental Champion" de l'histoire. À l'édition suivante de RAW, Jarrett récompensait Debra et Henry en donnant à Debra une assistante, Miss Kitty, et Henry le titre Européen.

Plus tard en 1999, Jarrett commençait à rivaliser avec Chyna pour le titre Intercontinental. Dans le cadre de cette feud, Jarrett devenait une sorte de misogyne, attaquant nombre de femmes, que ce soit des catcheuses ou des actrices comme Cindy Margolis, et leur portant ainsi le figure four leglock. Jarrett abandonnait finalement Debra en faveur de Miss Kitty après que lui et Debra étaient battus par Stephanie McMahon et Test dans un match mixte par équipe. Il se retournait plus tard contre Miss Kitty après qu'elle perdait un match.

Jarrett quittait de nouveau la WWF en octobre 1999, une semaine après que le scripteur en chef de la WWF Vince Russo s'en allait pour rejoindre la WCW. Suite à un oubli du alors Vice-Président de la WWF chargé de la Relation des talents, Jim Ross, le contrat de Jarrett expirait le 16 octobre 1999, un jour avant son match prévu contre Chyna à No Mercy. Jarrett catchait quand même à No Mercy, perdant le titre Intercontinental contre Chyna.

World Championship Wrestling (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Jarrett retournait à la WCW le 18 octobre à WCW Monday Nitro, attaquant Buff Bagwell et se proclamant lui-même comme le "Choix numéro 1" de la WCW. Jarrett prenait part à un tournoi pour le vacant WCW World Heavyweight Championship, remportant son premier des trois matchs avec l'aide de Creative Control. À Mayhem, il était éliminé du tournoi après avoir perdu son match de quart de finale contre Chris Benoit suite à une intervention de Dustin Rhodes. À Starrcade, Jarrett battait Rhodes dans un bunkhouse brawl, défiant ensuite sans succès Benoit pour le WCW United States Heavyweight Championship dans un ladder match. Dans l'édition suivante de Monday Nitro, Jarrett battait Benoit dans un match revanche. Dans la même soirée, Jarrett reformait la New World Order avec Bret Hart, Kevin Nash et Scott Hall, les quatre s'appelant eux-mêmes la "NWO 2000".

Début 2000, Jarrett rivalisait avec le Comissionaire de la WCW Terry Funk, qui le forçait à affronter trois vétérans - George Steele, Tito Santana et Jimmy Snuka - en une seule soirée. Jarrett s'est fait retirer le titre US après avoir souffert d'une commotion lors de son match avec Snuka, mais le titre lui était redonné par Kevin Nash après que celui-ci devenait le nouveau Commissaire de la WCW. Pour l'aider à conserver le titre, Jarrett enrolait les Harris Brothers dans la NWO 2000. Dans les mois suivants, Jarrett défiait Sid Vicious pour le WCW World Heavyweight Championship, se disputant en même temps avec Nash et remportant lui-même le poste de Commissaire de la WCW. Après la retraite de Hart, la New World Order était dissoute.

En avril, la WCW était remise à zéro par Eric Bischoff et Vince Russo, tous les titres devenaient vacant. Bischoff et Russo ont aussi créé le New Blood, un clan de jeunes talents qui rivalisait avec le Millionaires Club, fait de vieux membres du roster de la WCW. Jarrett rejoignait le New Blood, et à Spring Stampede le 16 avril, il battait le membre du Millionnaires Club Diamond Dallas Page pour remporter le vacant WCW World Heavyweight Championship. Page récupérait le titre le 24 avril, et le 25 avril, le titre était mis en jeu dans un match par équipe entre Jarrett et Bischoff contre Page et l'acteur David Arquette. Arquette remportait le WCW World Heavyweight Championship après avoir battu Bischoff. À Slamboree le 7 mai, Jarrett battait Page et Arquette dans un three way triple cage match pour remporter son second WCW World Heavyweight Championship[2].

En mai, Jarrett remportait et perdait le World Championship à deux nouvelles occasions, à chaque fois en récupérant le titre de Ric Flair. Jarrett rivalisait avec Nash et Hulk Hogan en juin 2000, et le 9 juillet au Bash at the Beach, il affrontait Hogan avec le World Championship en jeu. Hogan remportait le titre et commentait "C'est pourquoi cette fédération est dans cette sale forme - à cause de la connerie comme ça." Vince Russo venait sur le ring et délivrait une interview dans laquelle il accusait Hogan en affirmant qu'il a utilisé sa clause de contrôle créatif pour refuser de perdre contre Jarrett. Russo disait ensuite que, alors que Hogan était prêt à garder pour lui la ceinture qu'il avait (la "Hulk Hogan Memorial Belt"), Jarrett affronterait Booker T pour le officiel WCW World Heavyweight Championship plus tard dans la soirée. Booker T remportait le match, et Hogan n'apparaissait plus à la WCW. Il est disputé le fait que c'était réel, faux ou une combinaison des deux.

Dans les mois suivants, Jarrett rivalisait brièvement avec Booker T, Mike Awesome, Sting, Buff Bagwell et Ric Flair. Plus tard en 2000, il joignait ses forces avec les Harris Brothers une fois de plus, le trio battant les Filthy Animals à Starrcade le 17 décembre. Dans la même soirée, Jarrett s'allait avec le champion du Monde Scott Steiner en l'aidant à battre Sid. En 2001, Jarrett et Steiner devenaient membres des Magnificent Seven, un clan large mené par Flair. Flair et Jarrett rivalisaient avec Dusty Rhodes et Dustin Rhodes jusqu'à mars, quand la WCW était rachetée par la WWF. Son contrat n'était pas repris par la WWF.

World Wrestling All-Stars (2001-2003)[modifier | modifier le code]

Fin 2001, Jarrett catchait à la World Wrestling All-Stars en Australie et en Europe. Jarrett remportait le premier WWA World Heavyweight Championship, et s'est fait retirer le titre plus tard. Jarrett retournait à la WWA pendant son premier règne sur le NWA World Heavyweight Championship; il battait Sting pour le WWA World Heavyweight Championship au dernier show de la WWA le 25 mai 2003, pour unifier les deux titres.

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2013)[modifier | modifier le code]

Création de la TNA[modifier | modifier le code]

En juin 2002, Jarrett et son père ont créé une compagnie à responsabilité limitée, J Sports and Entertainment, et ouvraient une nouvelle fédération, la Total Nonstop Action Wrestling (TNA). TNA diffusait un pay-per-view hebdomadaire jusqu'en mai 2004, quand la fédération négociait une case horaire TV sur Fox Sports Net et commençait ainsi à diffuser TNA Impact!. En novembre 2004, la TNA commençait à diffuser des pay-per-views tous les mois, et en octobre 2005 Impact! débarquait sur Spike TV. Panda Energy a acquis le contrôle de la TNA en 2002, bien que Jarrett reste un propriétaire minoritaire.

Nombreuse rivalité (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Au PPV inaugural de la TNA le 19 juin 2002, Jarrett prenait part à un Gauntlet for the Gold avec le NWA World Heavyweight Championship en jeu, mais il était éliminé par le chanteur de country Toby Keith. Dans les mois suivants, Jarrett rivalisait avec Scott Hall, Brian Lawler et BG James. Le 20 novembre 2002, Jarrett battait Ron Killings pour remporter le NWA World Heavyweight Championship avec l'aide de Vince Russo. Après que Jarrett refusait de joindre le clan Sports Entertainment Xtreme (SEX) de Russo, ce dernier ordonnait à ses membres incluant Raven, de s'en prendre à Jarrett. La rivalité se poursuivait jusqu'en février 2003, quand Russo perdait de l'écho dans SEX. Dans les mois suivants, Jarrett avec les membres restants de SEX, entrent en rivalité avec Raven et The Gathering. Le 11 juin 2003, Jarrett affrontait Raven et A.J. Styles dans un three-way match pour le NWA World Heavyweight Championship. Après que Raven était éliminé du match suite à une attaque du nouveau venu Shane Douglas, Styles faisait le tombé sur Jarrett pour remporter le titre après que le revenant Vince Russo frappait Jarrett avec une guitare. Il eut aussi une courte rivalitée avec Curt Hennig (peu de temps avant le décès de ce dernier) pour le titre de la fédération qu'il détenait à l'époque, Jarret conserva son titre.

Formation du clan Planet Jarett (2005)[modifier | modifier le code]

Début 2005, Jarrett formait un clan dominant appelé Planet Jarrett avec Monty Brown, The Outlaw et, plus tard, Rhino. Jarrett utilise aussi la phrase « Planet Jarrett » pour se référer à la TNA, reflétant bien sa mainmise sur la fédération dans la vraie vie.

NWA World Heavyweight Champion (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Jarrett remportait son quatrième NWA World Heavyweight Champion le 15 septembre 2005, battant Raven à un show de la Border City Wrestling. Il perdait le titre contre Rhino à Bound for Glory (2005) le 23 octobre, mais le récupérait le 3 novembre à Impact!. Le règne de Jarret se poursuivait jusqu'à Against All Odds 2006 le 12 février 2006, quand il était battu par Christian Cage. Dans les mois suivants, Jarrett rivalisait avec Sting, qui a déclaré que Jarrett était un « cancer » à la TNA. Dans le cadre de cette rivalité, Scott Steiner faisait ses débuts à la TNA comme un allié de Jarrett. À Slammiversary 2006 le 18 juin, Jarrett remportait son sixième NWA World Heavyweight Championship dans un King of the Mountain match quand l'arbitre Earl Hebner faisait sans faire exprès incliner une échelle où Christian Cage et Sting y étaient. Il conservait son titre face à Sting lors de Hard Justice 2006 après que Christian Cage se retournait contre Sting, le frappant avec la guitare de Jarrett. Après une photo qui prouvait que Jarrett a triché pour remporter le NWA World Heavyweight Championship, le Directeur de l'Autorité Jim Cornette forçait Jarrett à affronter Samoa Joe dans un « fan's revenge » lumberjack match à No Surrender 2006, Joe remportait le match. À Bound for Glory 2006 le 22 octobre, Sting battait Jarrett pour le NWA World Heavyweight Championship. À l'édition suivante de Impact!, Jarrett annonçait dans une entrevue pré-enregistrée qu'il quittait indéfiniment la TNA. Pour les six mois suivants, Jarrett n'apparaissait pas dans les programmes de la TNA, se concentrant plus sur sa fonction de Vice-Président de TNA Entertainment.

Retour temporaire (2007-2011)[modifier | modifier le code]

Jarrett retournait temporairement sur les écrans de la TNA le 12 avril 2007 à Impact!, s'alliant avec d'anciens ennemis et aidant Samoa Joe à battre A.J. Styles. Le 15 avril 2007 à Lockdown 2007, Jarrett, Kurt Angle, Rhino, Samoa Joe et Sting battaient Team Cage dans un Lethal Lockdown match. Il entreprit ensuite une rivalité avec Robert Roode contre qui il a perdu à TNA Sacrifice 2007. Il a ensuite quitté temporairement les écrans de la TNA afin de rester avec son épouse qui était atteinte d'un cancer ; elle meurt au début de juin 2007. Il est ensuite apparu sur ESPN avec Pacman Jones, faisant la promotion de l'arrivée de Jones à la TNA.

Jeff Jarrett à TNA Bound to Glory IV en 2008.

Jeff Jarrett fait son retour à Bound for Glory IV face à Kurt Angle. Deux mois plus tôt, il avait insulté l'ex-femme et les filles de Jarrett. Jeff remporte le match avec l'aide de Mick Foley suite à un coup de guitare. À TNA Sacrifice 2009, il participe à un Fatal-4-Way match où il met en jeu sa capacité de vote à la TNA. Après avoir éclaté la tête d'Angle sur une chaise, Sting fait le tombé et coûte la victoire à Jarrett. Lors d'une édition d'Impact il bat Mick Foley à son grand regret dans un carrer match (le perdant prend sa retraite et est renvoyé). Il perd face a Mr Anderson. Le 4 mars Jeff Jarrett a battu Tomko. Lors du PPV Sacrifice il perd rapidement face à Sting qui l'a attaqué avec sa batte de baseball avant le match et l'a ensuite ramené sur le ring pour faire le tombé, il est ensuite transporté sur une civière. Lors de l'Impact! du 10 juin il déclare regretter de ne pas pouvoir participer à Slammiversary. Tout le monde pensait que Sting et Kevin Nash (équipe) agissait en tant que Heel car ils attaquaient sans cesse Hulk Hogan et Jeff Jarett en affirmant qu'ils avaient de mauvaises intentions depuis leur arriver a la TNA, or tout le monde pensait le contraire. À Bound for Glory (2010), Jeff Hardy, Jeff Jarett, Hulk Hogan et Eric Bischoff deviennent Heel en attaquant les participants du TNA World Heavyweight Championship. On découvre ainsi qu'ils sont les fameux "THEY" d'Abyss. Lors de Turning Point, il bat Samoa Joe. Lors de l'Impact du 25 novembre, il bat Jesse Neal dans un Mixed Martial Arts Match. Lors de l'Impact du 2 décembre, lui et Abyss affronte Samoa Joe et The Pope dans un match qui finira pas un No Contest. Lors de Genesis, il affronte Kurt Angle dans un MMA Exhibition qui se finit en No Contest. Lors de Against All Odds, il bat Kurt Angle. Lors de Lockdown 2011, il gagne dans un UltraMale match (qui est un peu un 3 stages of Hell match) face à Kurt Angle. Kurt Angle bat Jeff par soumission après un Ankle Lock. 1-0 pour Angle. Puis Jarrett fais le tombé sur Angle après un Stroke. 1-1. Mais alors qu'Angle allait s'échapper de la cage et gagner, Karen Jarrett, la femme de Jeff et ex de Kurt, vaporise du spray sur Angle puis aide Jeff à s'échapper de la cage notamment en lui tirant le bras et en donnant une guitare à Jeff qui en a profité pour l'exploser sur la tête d'Angle qui le tenait en Ankle Lock. À noter que pendant le match, Angle a effectué un moonsault du haut de la cage et un Angle Slam mais a failli se briser le cou quand Jarrett lui porte une powerbomb du haut de la cage, il retombe violemment sur sa nuque et on ne sait pas encore s'il s'est blessé. Il se fait attaquer lui et sa femme à iMPACT. Angle portera notamment son Angle Slam sur un trône à Jeff. A Impact Wrestling du 2 juin, il perd avec Scott Steiner face à Matt Morgan et Kurt Angle. Lors de Slammiversary, il perd contre Kurt Angle et ne deviens pas challengeur numéro 1 pour le championnat du monde poids-lourds de la TNA.

Rivalité avec Jeff Hardy et faux renvoi puis Départ (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Bound For Glory 2011 Jeff Jarett Appela Jeff Hardy. Jeff Hardy arriva il l'attaqua mais la sécurité est arrivé rapidement. Lors des suivant Impact Wrestling il se reproduit la même chose. Lors de l'épidode du 27 octobre 2011 il attaque Jeff Hardy lors de la fin du match contre Bully ray il sorte une table puis Mr Anderson est partie attaquer Jeff Jarett. Lors de Turning Point, il perd contre Jeff Hardy trois fois. Lors de Final Resolution, Jeff Jarrett a été vaincu par Jeff Hardy dans un Steel Cage Match. Selon la stipulation du match en cas de victoire de Hardy, Jeff ou Karen Jarrett devait être viré par Sting lors de l'épisode d'Impact Wrestling suivant. Sting, cependant, a décidé de virer les deux Jarrett. Jeff Jarett supervise actuellement les enregistrements télé de la TNA basé en Inde.

Le 23 décembre il quitte la Compagnie qui a fonder il y a 12 ans.

Asistencia Asesoria y Administration (2011-...)[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2011, lors de Triplemanía XIX au Palacio de los Deportes à Mexico, Jeff Jarett remporte le Megacampeonato de AAA face à El Zoro[3]. Lors du show Verano de Escándalo le 31 juillet 2011, Jeff Jarett défend son titre avec succès contre L.A. Park et Dr Wagner Jr.[3]. Lors de Rey de Reyes 2012, il perd son titre AAA mais bat le record de longévité de possession de ce titre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Jeff Jarrett à TNA Lockdown 2007.
  • Surnoms
    • The Chosen One
    • Double J
    • The King of the Mountain
    • Simply Irresistible

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Continental Wrestling Association
    • AWA Southern Tag Team Championship (4 fois) avec Billy Travis (3) et Pat Tanaka (1)
    • CWA Heavyweight Championship (1 fois)
    • CWA International Tag Team Championship (2 fois) avec Pat Tanaka (1) et Paul Diamond (1)
  • World Series Wrestling
    • WSW Heavyweight Championship (1 fois)

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les 500 meilleurs catcheurs de l'année
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 28 en augmentation 26 en augmentation 22 en diminution 35 en augmentation 11 en diminution 26 en augmentation 17 en diminution 43 en augmentation 36 en augmentation 5 en diminution 24 en stagnation 24 en augmentation 15 en augmentation 12 en augmentation 11 en augmentation 10 en diminution 117 NC en augmentation 21 en diminution 56 en augmentation 20
Référence [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Jarrett était marié à Jill, avec qui il a eu trois filles. Jill a développé un cancer du sein dans les années 1990, et est décédée le 23 mai 2007 à l'âge de 37 ans. C'est en date la seconde personne importante que Jeff Jarrett a perdu dans sa vie, "Owen Hart était le premier".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jeff Jarrett », Total Nonstop Action Wrestling (consulté le 28 novembre 2011)
  2. (en) « Résultats Slamboree 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 23 octobre 2009)
  3. a, b et c (es) (en) « Megacampeonato », site officiel de la AAA (consulté le 10/09/2011)
  4. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1991 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  5. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1992 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  6. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1993 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  7. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1994 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  8. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1995 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  9. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1996 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  10. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1997 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  11. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1998 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  12. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1999 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  13. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  14. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  15. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  16. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  17. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  18. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  19. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  20. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  21. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  22. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  23. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :