Jeff Jarrett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jarrett.

Jeffrey Leonard Jarrett

Description de cette image, également commentée ci-après

Jeff Jarrett en 2007.

Données générales
Nom complet Jeffrey Leonard Jarrett
Nom de ring Jeff Jarrett
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 14 juillet 1967 (47 ans),
Nashville, Tennessee
Taille 6 0 (1,83 m)[1]
Poids 231 lb (105 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Asistencia Asesoría y Administración
World Class Championship Wrestling
World Championship Wrestling
World Wrestling Federation
World Class Championship Wrestling
United States Wrestling Association
NWA Cyberspace
Continental Wrestling Association
World Wrestling All-Stars
Total Nonstop Action Wrestling
Entraîné(e) par Jerry Jarrett
Tojo Yamamoto
Buddy Landel
Carrière pro. Avril 1986aujourd'hui

Jeffrey "Jeff" Leonard Jarrett (né le 14 juillet 1967 à Nashville) est un catcheur et un promoteur de catch américain. Il travaille actuellement à la Total Nonstop Action Wrestling, fédération qu'il a fondée en 2002 avec son père Jerry Jarett. Avant cela, il était principalement connu pour ses apparitions à la World Championship Wrestling et à la World Wrestling Federation durant les années 1990.

Jarret a remporté dix championnats mondiaux unanimement reconnus : quatre fois le Championnat du Monde poids-lourds de la WCW et six fois le Championnat du Monde poids-lourds de la NWA (en tant que titre de la TNA). Il a également gagné des titres mondiaux plus contestés : le Championnat du Monde poids-lourds unifié de la USWA (trois fois),le Championnat du Monde poids-lourds de la WWA (deux fois) et le Championnat du Monde poids-lourds de la Asistencia Asesoría y Administración.

S'il n'a jamais remporté le Championnat de la WWF durant son temps dans cette fédération, il a combattu de multiples fois pour le titre et connu un certain succès. Il y fut notamment six fois Champion intercontinental, et est l'un des trois seuls hommes de l'histoire à avoir été simultanément champion intercontinental et Champion d'Europe. Il a également remporté le tournoi Rey de Reyes 2004 de la fédération Asistencia Asesoría y Administración.

Jeunesse et débuts dans le catch[modifier | modifier le code]

Jarrett a grandi auprès de sa mère, qui a divorcé de son père le promoteur de catch Jerry Jarrett (en) qu'il voit tous les été. Il a fait partie de l'équipe de basketball de son lycée[2].

Il devient ensuite arbitre à la Continental Wrestling Association (CWA), la fédération de son père, avant d'y devenir catcheur en avril 1986[3]. Il y remporte ses premiers titres en devenant le 30 juin champion international par équipe de la CWA avec Tojo Yamamoto et ils doivent rendre leur titre quand les deux hommes mettent fin à leur association, il devient une deuxième fois champion par équipe avec Pat Tanaka le 25 août mais leur règne prend fin le 1er septembre ; enfin il fait équipe avec Paul Diamond pour remporter une troisième fois ce titre le 3 novembre et ils le titre le 15[4]. Deux jours après cette défaite, il fait équipe avec Billy Travis avec qui il remporte le championnat par équipe du Sud de l'American Wrestling Association (AWA) au cours d'un spectacle de la CWA, les deux fédérations ayant un accord concernant l'utilisation de ce titre, et leur règne prend fin le 13 décembre[5],[6].

World Wrestling Federation (1993-1996)[modifier | modifier le code]

Il signe à la World Wrestling Federation (WWF) fin 1993 et incarne un chanteur de musique country arrogant. Il fait son premier match télévisé dans cette fédération le 18 décembre où bat Chris Duffy[7].

Le 22 janvier 1994, il participe au Royal Rumble match au cours du spectacle éponyme où il est le 12e à entrer sur le ring où Randy Savage l'élimine rapidement[8]. Le 25 avril, il affronte Razor Ramon pour le championnat intercontinental de la WWF mais ce match se conclu par la victoire de son adversaire par disqualification après l'intervention de Shawn Michaels et Diesel[9]. Il se qualifie pour le tournoi King of the Ring en remportant son match de qualification face à Lex Luger par décompte à l'extérieur grâce à l'intervention de Crush le 21 mai et le 19 juin lors du tournoi il se fait éliminer au premier tour par The 1-2-3 Kid[10],[11]. Le 29 août à SummerSlam il affronte Mabel et sort vainqueur de cette confrontation[12].

World Championship Wrestling (1996-1997)[modifier | modifier le code]

World Wrestling Federation (1997-1999)[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling (1999-2001)[modifier | modifier le code]

World Wrestling All-Stars (2001-2003)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2013)[modifier | modifier le code]

Global Force Wrestling (2014-...)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Jeff Jarrett à TNA Lockdown 2007.
  • Surnoms
    • The Chosen One
    • Double J
    • The King of the Mountain
    • Simply Irresistible

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Continental Wrestling Association
    • AWA Southern Tag Team Championship (4 fois) avec Billy Travis (3) et Pat Tanaka (1)
    • CWA Heavyweight Championship (1 fois)
    • CWA International Tag Team Championship (2 fois) avec Pat Tanaka (1) et Paul Diamond (1)[4]
  • World Series Wrestling
    • WSW Heavyweight Championship (1 fois)

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les 500 meilleurs catcheurs de l'année[13]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 28 en augmentation 26 en augmentation 22 en diminution 35 en augmentation 11 en diminution 26 en augmentation 17 en diminution 43 en augmentation 36 en augmentation 5 en diminution 24 en stagnation 24 en augmentation 15 en augmentation 12 en augmentation 11 en augmentation 10 en diminution 117 NC en augmentation 21 en diminution 56 en augmentation 20

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jeff Jarrett », sur Cagematch (consulté le 25 mars 2015).
  2. (en) Robert Leighty Jr., « From the Bowery: Jeff Jarrett: King of the Mountain (Disc I) », sur 411 mania,‎ 24 avril 2009 (consulté le 16 octobre 2014).
  3. (en) « Jeff Jarrett », sur Slam! Wrestling (consulté le 16 octobre 2014).
  4. a et b (en) « Historique du championnat international par équipe de la CWA », sur Wrestling Titles (consulté le 16 octobre 2014).
  5. (en) « CWA @ Memphis », sur Wrestlingdata (consulté le 25 mars 2015).
  6. (en) « Historique du championnat par équipe du Sud de l'AWA », sur Wrestling-Titles (consulté le 25 mars 2015).
  7. (en) « WWF Superstars #377 », sur Cagematch (consulté le 25 mars 2015).
  8. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Rant for WWF Royal Rumble 1994 (Redo) », sur Inside Pulse,‎ 26 janvier 2010 (consulté le 25 mars 2015).
  9. (en) « WWF: Monday Night Raw (04.25.94) », sur PdrWrestling (consulté le 25 mars 2015).
  10. (en) Bob Colling, « WWF Superstars 5/21/1994 », sur Wrestlingracaps (consulté le 25 mars 2015).
  11. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: King of the Ring 1994 », sur 411 mania,‎ 1 novembre 2007 (consulté le 25 mars 2015).
  12. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1994 », sur 411 mania,‎ 28 juillet 2002 (consulté le 26 mars 2015).
  13. (en) « Classement PWI 500 de Jeff Jarrett », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 16 octobre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :