Type de match au catch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page recense les différents types de match de catch hors matchs classiques.

Les matchs spéciaux sont plus rares que les matchs « classiques » et se déroulent majoritairement lors des pay-per-view. Les règles des types de matchs suivants peuvent être mixés: par exemple, à WWE Hell in A Cell, en 2010, il y a eu un Triple Threat Submissions Count Anywhere match entre John Morrison, The Miz et Daniel Bryan, qui mélangeait les règles d'un Triple Threat match, d'un Submission match et d'un Falls Count Anywhere match.

Sommaire

Variations des matchs simples[modifier | modifier le code]

Challenger vs Challenger match[modifier | modifier le code]

Un match où deux challengers aux titres mondiaux s'affrontent.

Exemple : Batista vs Randy Orton lors du Raw du 12 avril 2010, match que Randy Orton a remporté[1].

Champion vs Champion match[modifier | modifier le code]

Un match où deux Champions s'affrontent, souvent il s'agit de Champion du Monde vs Champion Secondaire du même show ou Champion du Monde vs Champion du Monde. Un match particulier a eu lieu, il s'agit d'un WWE Champion vs WWE Champion: John Cena vs CM Punk lors de Summerslam 2011, avec une victoire de CM Punk[2]. Hulk Hogan qui était champion WWF a affronté The Ultimate Warrior qui était champion intercontinental et où les 2 titres étaient en jeux à Wrestlemania 6[3]. Ce type de match peut entraîner l'unification des titres comme on l'a vu à TLC en 2013 lors du match opposant Randy Orton à John Cena[4].

Brother vs Brother match[modifier | modifier le code]

Un match « Frère contre frère » est un match opposant deux frères dans n'importe quel type de match. Généralement, ce match est utilisé pour mettre fin à une rivalité entre eux.

ex. : Jeff Hardy contre Matt Hardy à WrestleMania XXV[5]

Un match « soeur contre soeur » a également eu lieu à la ECW, en effet suite à une feud un match a été organisé. Brie Bella (jumelle face) face à Nikki Bella (jumelle heel), match que Nikki a remporté[6].

Blindfold match[modifier | modifier le code]

Un Blindfold match (littéralement : match « yeux bandés ») est un match classique dans lequel un ou plusieurs catcheurs ont les yeux bandés. Le premier match de ce type a eu lieu à WrestleMania VII en 1991 entre Jake Roberts et Rick Martel[7].

Falls Count Anywhere match[modifier | modifier le code]

Un Falls Count Anywhere match (littéralement : match « les tombés comptent n'importe où ») est un match sans disqualification où le tombé ou la soumission peut se faire n'importe où dans l'arène, et pas seulement à l'intérieur du ring comme c'est le cas dans les matchs classiques, sans décompte extérieur.

ex. : Rey Mysterio vs Cody Rhodes à Extreme Rules 2011[8].

Inferno match[modifier | modifier le code]

« Match en Enfer » se déroulant sur un ring entouré de flammes, le but étant de jeter son adversaire dans le feu. Ce type de match est aussi appelé Ring On Fire.

Exemple : Kane vs The Undertaker à Unforgiven 1998 (le premier de l'histoire)[9]. La victoire revient à l'Undertaker suite au fait que Kane ait voulu lui mettre un coup de pied (en dehors du ring) et que l'Undertaker ait attrapé son pied et l'ait posé sur la structure de métal enflammée.


Intergender match[modifier | modifier le code]

Match mixte entre un catcheur et une diva.

Exemple : O. D. B. vs Jessie Godderz accompagné de Tara à TNA Impact! le 1er novembre 2012[10].

Pick Your Poison match[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un match où les participants ont été choisis par d'autres personnes pour les représenter : par exemple, lors du RAW du 17 mai 2010, Jack Swagger représentait Edge et The Undertaker représentait Randy Orton. ou encore Bobby Lashley qui representait Donald Trump et Umaga qui representait Mr.McMahon

Iron Man match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Iron Man match.

Le Iron Man match (qui veut dire "match homme de fer") est un match où il faut faire le plus tombé pour gagner en une limite de temps imparti (10 minutes, 15 minutes, 20 minutes, 30 minutes, 60 minutes, ...)[11].

Lumberjack match[modifier | modifier le code]

Match aux règles traditionnelles où des « bûcherons » (lumberjack), d'autres catcheurs, se positionnent tout autour du ring. Quand l'un des catcheurs en tombe, ils doivent alors immédiatement le renvoyer à l'intérieur. Théoriquement, les « bûcherons » n'ont pas le droit d'attaquer les catcheurs lorsqu'ils sont à leur portée ou à l'extérieur du ring mais il n'est pas rare que cela arrive. De par ses règles, un Lumberjack match ne peut donc pas se terminer par un décompte extérieur[11].

Exemple : John Cena vs Kane avec les Nexus comme Lumberjack ou le match s'est terminé en no contest

Exemple : John Cena vs Ryback pour le titre de la WWE les bucherons étaient les autres Superstar.

Une version féminine existe sous le nom de Lumberjill match.

Exemple : Michelle McCool vs Melina avec plusieurs divas comme Lumberjill pour l'unification des titres des Divas ou Eve Torres vs Beth Phoenix.

Special Referee[modifier | modifier le code]

Match « Arbitre Spécial » connu aussi sous le nom de Special Guest Referee, il s'agit un match aux règles habituelles dont la particularité est d'être arbitré par un autre catcheur ou une personnalité connue.

ex. : Chuck Norris dans le Casket match entre The Undertaker et Yokozuna aux Survivor Series 1994[12], Wade Barett contre Randy Orton avec John Cena comme arbitre à Survivor Series (2010) ou encore Triple H arbitre le match de John Cena vs CM Punk pour le WWE Championship à SummerSlam 2011 et aussi Triple H vs The Undertaker à WrestleMania 28 avec en arbitre spécial Shawn Michaels ou plus recemment triple H arbitre le match entre john cena et daniel bryan au summerslam 2013 ou encore shawn michaels qui arbitre le match daniel bryan contre randy orton au hell in a cell 2013 avec une victoire de randy orton

Submission match[modifier | modifier le code]

« Match de soumission » où la victoire ne peut s'obtenir qu'à la suite d'une prise de soumission sur l'adversaire entrainant son abandon.

ex. : John Cena vs Big Show lors de Extreme Rules 2009, avec une victoire de John Cena.

Une variante est le "I Quit" match dans lequel un lutteur doit forcer son adversaire à dire les mots « I Quit » pour gagner. Exemple : John Cena vs Batista victoire de John Cena.

Three Stages of Hell match[modifier | modifier le code]

Le 3 Stages of Hell match (« Les trois Étapes vers l'Enfer ») est une variante du Two Out of Three Falls match, où chaque manche est constitué du règle différente. Il est possible qu'un lutteur gagne une manche, l'autre la deuxième manche, et que donc pour les départager une troisième manche ait lieu. Par exemple, la première manche pourrait être un Tables match, la seconde un Falls Count Anywhere match et la troisième un Steel Cage match. Celui qui gagne le plus de manches remporte le match. Ce match a déjà été présenté à No Way Out (2001), Judgment Day (2001), Armageddon (2002), The Bash (2009), et Payback (2013).

Liste des Three Stages of Hell matchs[modifier | modifier le code]

# Match Stipulations Événement Date et Lieu Durée
1 Triple H bat Stone Cold Steve Austin Match simple, Street Fight, et Steel Cage match No Way Out 25 février 2001
Las Vegas, Nevada
39:26
2 Kurt Angle bat Chris Benoit Par tombé seulement, par soumission seulement et Ladder match pour la Médaille d'Or Olympique de Kurt Angle Judgment Day 20 mai 2001
Sacramento, Californie
23:58
3 Triple H bat Shawn Michaels (c) Street Fight, Steel Cage match et Ladder match pour le World Heavyweight Championship (WWE) Armageddon 15 décembre 2002
Sunrise, Floride
38:35
4 Randy Orton (c) bat Triple H Match simple, Falls Count Anywhere match et Stretcher match pour le WWE Championship The Bash 28 juin 2009
Sacramento, Californie
21:23
5 John Cena (c) bat Ryback Lumberjack match, Tables match et Ambulance match pour le WWE Championship Payback 16 juin 2013
Rosemont, Illinois
24:38

UltraMale Rules Match[modifier | modifier le code]

C'est une autre variante du Two Out of Three Falls. Dans ce match, les règles sont simples et, en général, ce type de match se passe en cage. Le combat commence avec deux catcheurs. Le premier point doit être inscrit par soumission, le deuxième par tombé et, s'il y a besoin, le dernier point est inscrit en s'échappant de la cage. C'est un match sans disqualification, sans décompte extérieur et sans aucune prise interdite.

ex. : Kurt Angle vs Jeff Jarrett à Lockdown 2011 (à noter que c'est Jarrett qui a remporté ce match 2-1).

2 Out of 3 Falls match[modifier | modifier le code]

Match normal, où le gagnant est le premier qui parvient à effectuer deux tombés ou soumissions durant le match.

ex. : Dolph Ziggler vs Kofi Kingston ou Randy Orton vs Alberto del Rio victoire 2-1 d'orton à RAW ou Sheamus contre Daniel Bryan à Extreme Rules 2012

Matchs avec stipulation[modifier | modifier le code]

All or Nothing match[modifier | modifier le code]

« Match Tout ou Rien » dont l'enjeu est important pour l'un des deux ou les deux participants.

ex. : Shawn Michaels vs JBL à No Way Out 2009.

Last Chance match[modifier | modifier le code]

« Match de la Dernière Chance » également appelé Do or Die match (littéralement : Match « Agis ou Meurs »), c'est un combat de championnat classique hormis que, si le challengeur échoue à prendre la ceinture en jeu, il ne pourra plus obtenir de match pour ce championnat tant que le vainqueur n'aura pas perdu son titre au bénéfice d'un autre catcheur.

ex. : Le match pour le WWE World Heavyweight Championship opposant Edge à Batista lors de l'édition 2007 de Vengeance[13].

Loser Leaves Town match[modifier | modifier le code]

Match classique dont le perdant est contraint de quitter sa fédération ou sa division. ex. : The Ultimate Warrior (vainqueur) contre Randy Savage à Wrestlemania 7 ou Chris Jericho vs Dolph Ziggler (vainqueur)ou encore john cena (vainqueur) vs randy orton a bragging right 2009

Retirement match[modifier | modifier le code]

« Match de la Retraite » connu aussi sous le nom de Career Threatening match (littéralement : « match Carrière en danger ») ou encore de You're Fired match (littéralement : « Match Tu es viré ! »), le perdant de ce type de match est contraint de mettre un terme à sa carrière. Ce type de match est utilisé pour scénarisé les départs des catcheurs.

ex. : Layla vs Michelle McCool à Extreme Rules, Edge vs The Undertaker à One Night Stand 2008, John Cena vs Cm Punk, Shawn Michaels vs The Undertaker a Wrestlemania 26 ou Ric Flair vs Shawn Michaels a Wrestlemania 24 avec une victoire de Shawn Michaels

Beat the Clock match[modifier | modifier le code]

C'est un type de match contre-la-montre (tournoi) (littéralement : « match Bats l'Horloge ») où le but est de vaincre son adversaire plus vite que les autres par décompte de trois, abandon de l'adversaire, décompte à l'extérieur ou disqualification.

Le plus souvent ce type de match est utilisé pour désigner le challengeur ou la stipulation d'un match de championnat.

ex. : Randy Orton vs Wade Barrett à WWE SmackDown,le 9 décembre 2011 pour détérminer un match à TLC 2011 (le gagnant choisi son match)

Special Guest Referee[modifier | modifier le code]

C'est un type de match où le Spécial Referee (Arbitre Spécial) est le seul à être concerné par la stipulation, il doit arbitrer en faveur de l'un ou de l'autre pour avoir un sort différent. Le spécial referee est le plus souvent un catcheur.

Exemple: Free or Fired pour John Cena en arbitre. Ce match opposa Wade Barrett à Randy Orton, pour le Champion de la WWE , pour le titre au Survivor Series (2010). Si Barrett l'emportait, Cena serait libre de la Nexus et si Orton l'emportait, Cena serait viré. Cena arbitra loyalement et la victoire revint à Randy Orton.

Unification match[modifier | modifier le code]

Match plutôt rare. Le match se caractérise par le but d'unifier un titre à un autre pour en faire un seul et même titre. Ce type de match entraîne ainsi la disparition d'un des titres.

ex. : Match entre les WWE Tag Team Champions, The Colons (Carlito & Primo) et les World Tag Team Champions, John Morrison et The Miz (The Miz & John Morrison) pour unifier les titres par équipes à WrestleMania 25 en Dark Match. Le match fut gagné par The Colons ⇒ les titres furent nommés WWE Unified Tag Team Championship.
Plus tard, les titres furent remportés par The Hart Dynasty (David Hart Smith,Tyson Kidd & Natalya) ⇒ Bret Hart vint alors transformer les titres unifiés en WWE Tag Team Championship (raison : 4 ceintures étaient trop ennuyeux à transporter dans l'aréna ou l’aéroport).Melina contre Michelle McCool pour unifier le Divas Championship et le Women's Championship. Et dernierement John Cena (le World Heavyweight Champion) contre Randy Orton (le WWE Champion) pour unifier les deux titres et les renommer WWE World Heavyweight Championship.

Matchs avec pari[modifier | modifier le code]

Match dont l'enjeu est un pari. Le perdant du match sera « puni » ou « pénalisé ». Voici plusieurs exemples de matchs :

  • Hair vs Hair match (match « Cheveux vs Cheveux ») : le perdant doit se faire raser les cheveux[14].(ex : Chris Jericho vs Kevin Nash en 2003 lors d'un épisode de Raw)
  • Mask vs Mask match (match « Masque vs Masque ») : le perdant doit enlever son masque.(ex : Kane vs Vader à Over The Edge 1998) ou (Sin Cara vs Hunico) lors d'un Smackdown!
  • Hair vs Mask match (match « Cheveux vs Masque ») : un pari est mis sur chaque catcheur. Mettons, cheveux pour A et masque pour B, si A perd, il doit se faire raser les cheveux, et si B perd, il doit enlever son masque . (ex: Rey Mysterio vs CM Punk lors de over the limit 2010)
  • Mask vs Title match (match « Masque vs Titre ») : un pari est mis sur chaque catcheur. Mettons, titre pour A et masque pour B, si A perd, il perd son titre, et si B perd, il doit enlever son masque. Exemple : affrontement entre Chris Jericho et Rey Mysterio lors de The Bash 2009[15].
  • Title vs Career (match « Titre vs Carrière ») : un pari est mis sur chaque catcheur. L'un met en jeu son titre alors que l'autre met en jeu sa carrière.ex:Sheamus vs Daniel Bryan pour le United States Championship à WWE Raw
  • Streak vs Career (match « Série vs Carrière ») : un pari est mis sur chaque catcheur. L'un met en jeu sa série de victoires alors que l'autre met en jeu sa carrière. (ex: The Undertaker vs Shawn Michaels à WrestleMania XXVI)
  • Contract vs Career (match « Contrat vs Carrière ») :un pari est mis sur chaque catcheur. L'un met un contrat en jeu(ex: Contrat Money in the bank) alors que l'autre met sa carrière en jeu.ex: Dolph Ziggler vs Chris Jericho à Raw en 2012.
  • Kiss My Ass match (match « Embrasse mes fesses ») : le perdant doit embrasser l'autre sur les fesses. ex:The Rock vs Mr Ass à WWF Summerslam 1999
  • Kiss My Foot match (match « Embrasse mon pied ») : le perdant doit embrasser les pieds du gagnant. ex:Jerry"The King" Lawler vs Michael Cole à WWE Over The Limit 2011

Tuxedo match[modifier | modifier le code]

Stipulation de catch gag, où les deux catcheurs commencent la rencontre habillés en smoking (le tuxedo), et doivent déshabiller leur adversaire pour gagner.

ex. : Santino Marella contre Ricardo Rodriguez à No Way Out 2012.

Matchs hardcore[modifier | modifier le code]

Article détaillé : catch hardcore.

C'est l'absence de règle qui définit ce type de matchs. Le décompte de 3 peut se faire à n'importe quel endroit (ou presque), pas de décompte extérieur et pas de disqualification. L'usage d'armes est recommandé. Ce genre de match est rare, mais on peut l'observer le plus souvent dans les fédérations telles que l'Extreme Championship Wrestling.

Le match hardcore prend souvent le nom de No Holds Barred match (litt. : « aucun coup interdit »), Extreme Rules matchs, Belfast Brawl, Street Fight (« combat de rue »), ou encore Deathmatch (match extrême qui doit se terminer par une victoire)[16].

Barbed Wire match[modifier | modifier le code]

Match « Fil de fer barbelé » qui ne peut pas se passer de sang et dont les cordes du ring sont entourées, ou même remplacées, par du fil de fer barbelé. Les catcheurs ont le droit de se servir des vêtements de leur adversaire pour l'achever. Mick Foley et Abyss sont des habitués de ce genre de match.

À la TNA, les cordes sont remplacées par des fils barbelés et des genres de panneaux (board en anglais) sont placés aux coins du ring. Ce match se nomme Barbed Wire Massacre (littéralement : « Massacre au fil de fer barbelé »).

À la CZW, plusieurs stipulations sont ajoutées, ex : Barbed Wire Board (« Panneau de fil de fer barbelé »), Barbed Wire Ropes (« Cordes de fil de fer barbelé »), Light Tubes (« tube fluorescent »), Bed of Nails (« Lit de clous ») pour rajouter de la violence.

Circus Deathmatch[modifier | modifier le code]

Ressemble à un Scaffold match sauf que sur le ring est attaché un fillet fait avec des fils de fer barbelé.

Desert Deathmatch[modifier | modifier le code]

Ce match consiste à jeter son adversaire dans un bac remplit de scorpions comme un Piranha Deathmatch sauf que dans deux coins opposés se trouve un cactus.

Fight Without Honor match[modifier | modifier le code]

Type de match exclusivement utilisé à la Ring of Honor. Il s'agit d'un match sans disqualification et les armes sont utilisées. Le Code de l'Honneur généralement respecté par les catcheurs de cette fédération est ici oublié dans ces types de match. Seules les rivalités les plus violentes se terminent avec ce genre de stipulation.

Exemple : Bryan Danielson vs. Takeshi Morishima lors de Final Battle 2008 avec la victoire de Bryan Danielson.

First Blood match[modifier | modifier le code]

Le but est de faire saigner son adversaire (littéralement : match « Premier sang »), le premier qui saigne a perdu. Les tombés et soumissions ne comptent pas, il n'y a pas non plus de disqualification ni de décompte extérieur, les objets sont donc permis[17].

Dans une variante appelée Sadistic Madness, créée par la Total Nonstop Action Wrestling, l'opposant doit saigner avant qu'un lutteur puisse le soumettre à un tombé. Un tel match a eu lieu en mars 2006 lors du pay-per-view Total Nonstop Action de la NWA[18].

Une autre variante, le Doomsday : Chamber of Blood (littéralement : « Le Jour du Jugement Dernier : La Chambre de Sang »), se déroule à l'intérieur d'une cage surmontée de barbelés. Dans ce type de matchs extrêmes, le catcheur doit suffisamment faire saigner son adversaire pour gagner[19].

Gulf of Mexico match[modifier | modifier le code]

Le match « Golfe du Mexique » est un match sans disqualification. Il commence sur le ring et se finit naturellement en dehors du stade. Le but est d'envoyer l'adversaire dans le Golfe du Mexique par tous les moyens.

Pour l'instant, il n'y a eu que deux matchs de ce genre à la WWE : Le 5 février 2008, avec la victoire de CM Punk sur Chavo Guerrero à la ECW; Lors du Smackdown du 30 juillet 2010, un match sans disqualification entre Jack Swagger et Rey Mysterio s'est terminé en une victoire de Rey Mysterio.

Homewrecker deathmatch[modifier | modifier le code]

Utilisé à la CZW ou à la BJPW. C'est un match dans lequel on utilise une débroussailleuse (outil de jardin à lame rotative servant à couper les broussailles.). King tran et Drake Younger sont les spécialistes de ce match ultraviolent.[réf. nécessaire]

« I Quit » match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : "I Quit" match.

Il peut se dérouler n'importe où, pour l'emporter, un catcheur doit forcer son adversaire à dire I Quit (en français, J'abandonne) dans le microphone que l'arbitre possède. L'usage d'arme est autorisé. Généralement pour remporter le match, le catcheur applique une prise de soumission ou alors le frappe assez fort causant une forte douleur pour que son adversaire abandonne ou bien il le menace lui et/ou son manager.

John Cena est un spécialiste de ce type de match. Avec 4 victoires et aucune défaite depuis son gimmick Never Give Up.

Knock Out match[modifier | modifier le code]

C'est un match assimilé au Last Man Standing match, la seule différence est que le catcheur doit mettre son adversaire K.O. (il doit être « inconscient ») pour remporter le match, l'arbitre n'a donc pas à compter jusqu'à 10.

C'est le match préféré du Big Show.

Monster's ball match[modifier | modifier le code]

Utilisé à la TNA, il s'agit d'un match hardcore à divers participants. Ceux-ci sont censés avoir été enfermés dans une salle sans lumière et sans nourriture, pendant les 24 heures qui précèdent le combat pour les rendre les plus agressifs possibles. Une fois libérés, les participants entrent dans un match sans disqualification où les tombés (par décompte de 3 ou soumission) peuvent s'effectuer même en dehors du ring.

Exemple : Sabu vs Jeff Hardy vs Rhino vs Abyss (TNA)

No Count-Out match[modifier | modifier le code]

Match traditionnel sans décompte à l'extérieur qui, usuellement, entraine une disqualification.

Exemple : Sin Cara vs Evan Bourne lors de Raw Roulette 2011.

No Disqualification match/No Holds Barred[modifier | modifier le code]

On désigne ainsi un match où les catcheurs ne peuvent pas être disqualifiés, l'usage des armes est donc permis, ainsi que l'intervention d'autres personnes, et il n'y a pas de décompte extérieur, tout comme dans un match hardcore normal. Ce qui différencie un No Disqualification match d'un match hardcore, est que le tombé doit être effectué obligatoirement sur le ring[11].

ex. : Sheamus vs Randy Orton lors de WWE SmackDown du 10 juin 2011. Ou : Triple H vs The Undertaker lors de Wrestlemania 27 avec pour enjeu la série d’invincibilité d'Undertaker. Ou : Christian vs Randy Orton lors de Summerslam 2011 Ou : Triple H vs Brock Lesnar lors de Wrestlemania XXIX avec la carrière de Triple H mise en jeu.

Parking Lot Brawl[modifier | modifier le code]

(littéralement : « Bagarre au Parking »)

Match qui se passe dans un parking et où le tombé peut se faire n'importe où (sur une voiture ou sur le sol). John Cena en est un habitué ; il a perdu le premier match contre Eddie Guerrero et le deuxième match à Great American Bash 2008 contre JBL.

Piranhas Deathmatch[modifier | modifier le code]

« Match à mort des Piranhas » utilisé à la BPW, ce match consiste à placer son adversaire dans un bac rempli de piranhas placé au milieu du ring. Les cordes sont le plus souvent remplacées par des barbelés.

Sadistic madness match[modifier | modifier le code]

« Match de la folie sadique » utilisé à la TNA, le but est de faire saigner l'adversaire avant d'effectuer le tombé.

Scaffold match[modifier | modifier le code]

Match « Échafaudage » utilisé notamment à l'ancienne ECW, le but est de faire tomber son adversaire du haut d'un échafaudage au-dessus du ring. Il y a généralement une pile de table placée sur le ring[20].

Suitcase match[modifier | modifier le code]

Il s'agit de battre son adversaire à l'aide d'une mallette et dans un temps limité. Pour gagner il faut avoir donné le dernier coup de mallette sur son adversaire. Ce type de match reste très rare. Chris Benoit et l'Undertaker ont toujours été vainqueurs dans ce type match. À la Pro Wrestling Guerilla (le Fatal Billionaire match), on trouve une variante dans laquelle la mallette contient des objets divers.

Taipei Deathmatch[modifier | modifier le code]

Match extrême où les poings des participants sont trempés dans de la colle puis recouverts d'éclats de verre.

Matchs basés sur l'emprisonnement[modifier | modifier le code]

Dans ce type de match, il s'agit d'enfermer l'adversaire dans un objet. Habituellement, on utilise les règles du hardcore.

Ambulance match[modifier | modifier le code]

Match sans DQ et sans décompte extérieur où il faut enfermer son adversaire dans une ambulance pour gagner[21]. Le premier match de ce type a eu lieu aux Survivor Series 2003 entre Shane McMahon et Kane, avec une victoire de Kane. Lors de l'Elimination Chamber (2012), Kane a fait face à John Cena dans un Ambulance Match, avec une victoire de John Cena. Le 16 novembre a Raw Ryback bat Brad Maddox en le mettant brutalemant dans le camion de l'ambulance.

Body Bag match[modifier | modifier le code]

Le but de ce match est de mettre l'adversaire dans un sac mortuaire et de l'enfermer dedans. Ce match a été créé grâce à la gimmick de l'Undertaker.

Exemple: Undertaker vs Ultimate Warrior en 1991 au Madison Square Garden avec la victoire de l'Ultimate Warrior.

Buried Alive match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Buried Alive match.

Buried Alive match (enterré vivant en français) est un type de match au catch où le but est d'enterrer l'adversaire dans un trou qui se situe près de la scène d'entrée (l'enterrement est bien sûr purement scénaristique), il faut ensuite recouvrir l'adversaire de terre pour remporter le match. Ce match se déroule sans disqualification. Il y'eu plusieurs matchs de ce type bien qu'ils soient assez rare notamment entre Stone Cold Steve Austin et l'Undertaker ou bien l'Undertaker et Vince McMahon. Un récent match "Buried Alive" entre Kane et l'Undertaker s'est déroulé à WWE Bragging Rights avec la victoire de Kane avec l'aide de The Nexus.

Casket match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Casket match.

Le but de ce match est d'enfermer son adversaire dans un cercueil qui se trouve à l'extérieur du ring (on peut cependant le déplacer) et de refermer le couvercle. Les règles sont généralement celles d'un match hardcore. Ce match a été créé grâce à la gimmick de l'Undertaker.

Exemple: Undertaker vs Mark Henry à Wrestlemania 22 avec la victoire de l'Undertaker.

Hog Pen match[modifier | modifier le code]

Pour remporter ce type de match, il faut faire entrer son adversaire dans un enclos contenant boue, fumier et cochons. L'enclos est situé au début de l'allée, avant le ring. Il s'agit d'un match extrême : l'utilisation d'objets (et de boue) et les interventions extérieures sont permises.

Les seuls Hog Pen matchs dans l'histoire de la WWE furent celui opposant Triple H à Hery Godwin à WWF In Your House 1995 et celui opposant Santino Marella à Vickie Guerrero et Chavo Guerrero dans un match handicap à Extreme Rules 2009.

Last Ride match[modifier | modifier le code]

Le but de ce match est de réussir à enfermer son adversaire dans un corbillard puis de conduire le véhicule jusqu'à une ligne d'arrivée. Ce match a été créé en raison du gimmick de The Undertaker.

ex. : The Undertaker vs M.. Kennedy à Armageddon 2006 ou Steve Austin vs Undertaker à Raw

Stretcher match[modifier | modifier le code]

Il faut mettre son adversaire sur une civière et le pousser jusqu'à la ligne d'arrivée. Ex : Shawn Michaels vs Batista à One Night Stand 2008 avec une victoire de Batista. Ou Triple H vs Randy Orton à The Bash 2009 dans un 3 stages of hell avec une victoire de Randy Orton avec l'aide de The Legacy.

Lethal Lockdown[modifier | modifier le code]

Match utilisé par la Total Nonstop Action Wrestling. Il s'agit d'un match opposant deux équipes et se déroulant dans une cage à toit ouvert. Le match débute une fois que les deux premiers participants entrent dans la cage, les autres les rejoignent au fil du temps. Une fois tous les participants dans le ring, le toit de la cage, auquel sont accrochés divers objets et armes, se referme. La victoire peut s'obtenir à n'importe quel moment, par tombé ou soumission de n'importe quel catcheur sur un membre de l'équipe adverse.

Extreme Rules match[modifier | modifier le code]

Un Extreme Rules match est un match aux règles extrême ; un match sans DQ où l'on peut utiliser des objets et ou il peut y avoir des intervenants. C'est un match originaire de l'ECW, ancienne fédération qui a aujourd'hui disparu. Des catcheurs comme Rob Van Dam ou encore Sabu en sont les spécialistes. Ce type de matchs se gagnent par un tombé ou une soumission sur le ring.

ex. : Matt Hardy vs. Jeff Hardy à Wrestlemania XXV

Jack Swagger vs. Randy Orton à Extreme Rules 2010

Brock Lesnar vs John Cena à Extreme Rules (2012)

Bowery Death match[modifier | modifier le code]

Également inventé par Raven, mais à l'époque où il évoluait à la WCW. Semblable à un House Of Fun, mais à l'intérieur d'une cage. Le but est d'empêcher son adversaire de se relever avant le compte de 10.

Chairs match[modifier | modifier le code]

Durant ce match, les catcheurs ne peuvent utiliser que des chaises. La victoire s'obtient par soumission ou tombé, il n'y a pas de décompte à l'extérieur. Les spécialistes de ce type de match sont Edge & Christian

Clockwork Orange House of Fun match / Raven's house of fun[modifier | modifier le code]

Type de match hardcore inventé par Raven après son arrivée à la TNA, beaucoup d'armes sont suspendues à des chaînes autour du ring, parfois les côtés d'une cage sont également fixés à plusieurs endroits autour du ring. L'usage des armes est bien entendu autorisé

Empty Arena match[modifier | modifier le code]

A lieu dans une arène vide de supporters ; seuls les caméras, les commentateurs et les officiels sont présents. Les deux lutteurs se battent dans un match hardcore.

Ex : Mankind vs The Rock pour le WWE Championship.

Handcuff match[modifier | modifier le code]

Pour gagner, il faut d'abord trouver une paire de menottes, puis menotter l'adversaire afin qu'il ne puisse pas se servir de ses mains.

Object on a Pole match[modifier | modifier le code]

Dans ce match, un grand poteau est attaché au turnbuckle (poteau de coin du ring) où est placé un objet. Le premier catcheur à atteindre l'objet est déclaré gagnant, et obtient très souvent le droit de conserver ce prix[22].

Singapore Cane match[modifier | modifier le code]

Match sans disqualification ni décompte à l'extérieur. Les catcheurs ont le droit d'utiliser des Singapore cane.

Exemple: Big Show vs John Morrison vs Chavo Guerrero vs Tommy Dreamer vs CM Punk à One Night Stand 2008

Strap match[modifier | modifier le code]

Un Strap match est un match dans lequel une des mains d'un lutteur est reliée par une corde à une des mains de l'autre lutteur. Le but étant de remporter le match soit par tombé, soit en touchant à la suite les quatre coins du ring[23]. La WWE peut ajouter d'autres conventions de détail. Le strap match peut porter différents noms en fonction des catcheurs qui y participent : Russian Chain match, Indian Strap match, Samoan Strap match, etc.

Exemple: CM Punk vs Umaga à Extrême Rules 2009 avec la victoire de Punk.Ou Sheamus vs Mark Henry a Extrême Rules 2013 avec la victoire de Sheamus.

Tables match[modifier | modifier le code]

Chris Jericho et Shawn Michaels lors d'un Tables Match en 2008.

Pour l'emporter, il faut faire passer son ou ses adversaire(s) à travers une table, impliquant la rupture de cette dernière; La table peut être disposée dans un des coins du ring ou bien dressé sur ses pieds. À noter que la table des commentateurs est également considérée comme une table.

Pour les Divas, cette stipulation est apparue pour la première fois à WWE TLC (2010), dans un match opposant Natalya et Beth Phoenix contre Michelle McCool et Layla[24].

Ladder match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ladder match.

Match où l'objectif est de décrocher l'objet qui est suspendu au-dessus du ring grâce à une échelle[11]. Exemple : Christian vs Alberto Del Rio à Extreme Rules 2011 pour le World Heavyweight Championship (Ce match a eu lieu car Edge devait prendre sa retraite suite à une blessure contractée au cou et la ceinture était donc vacante. Ce match a eu lieu pour déterminer le nouveau champion).

Tables, Ladders and Chairs (TLC) match[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tables, Ladders & Chairs match.

Des tables, échelles et chaises sont disponibles, et où la victoire s'obtient de la même manière que dans un Ladder match[11].

Ce match fut créé en 2000 à la WWE en raison des gimmicks de trois équipes de l'époque : les Hardy Boyz, les Dudley Boyz et Edge et Christian. À l'époque, les Hardys étaient considérés comme les maîtres des échelles, les Dudleys comme les maîtres de tables, et Edge et Christian comme maîtres des chaises (notamment à cause de leur Con-Chair-To). Le premier match eut lieu au SummerSlam 2000 entre ces trois équipes[25] ; le deuxième à Wrestlemania X-Seven avec les mêmes équipes[26]. Les premiers TLC étaient des matchs avec ces trois équipes, et éventuellement une quatrième équipe, comme Chris Jericho et Chris Benoit le 24 mai 2001 à WWE SmackDown. Progressivement on a étendu les TLC à des matchs avec d'autres équipes, puis à des matchs simples. Aujourd'hui il y a un même un pay per view (en décembre) qui porte se nom.

Edge est considéré comme le maître de cette stipulation. Il a participé à 7 TLC Matchs sur 14 jusqu'à présent. Sur ces 7 participations, 5 se sont soldés sur une victoire. Sa plus récente victoire dans un TLC match date du 19 décembre 2010, lors du PPV éponyme WWE TLC (2010) contre Rey Mysterio, Alberto Del Rio et Kane. Depuis 2009, un PPV du nom de TLC a été créé pour ce genre de match. Lors de TLC(2009) il y a eu un Tag Team Tornado TLC Match entre le Jeri-show (Chris Jericho et The Big Show) contre la DX (Shawn Michaels et Triple H). Match remporté par DX ou encore John Cena contre Randy Orton pour le champion du monde poids-lourds de la wwe ou les deux titres on étaient réunifiés.

Taped Fist match[modifier | modifier le code]

Les mains des catcheurs sont bandées pour pouvoir leur permettre de taper plus fort sans endommager leurs mains.

Ultimate X match[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un match de la X Division de la Total Nonstop Action Wrestling, qui va de deux participants à un chiffre supérieur (il y avait par exemple six participants à celui de Bound for Glory IV). Deux câbles, reliés à une structure métallique dressée depuis les quatre turnbuckles (coins du ring), se croisent au-dessus du milieu du ring. La hauteur entre la structure et le milieu du ring est de 4,5 m. De la même façon que dans un Ladder match, un objet — souvent une ceinture ou un objet rouge en forme de « X » — est suspendu à l'endroit où les câbles se croisent. Le gagnant est celui qui décroche l'objet le premier.

Bien que la règle du non-disqualification soit appliquée, les interventions et l'usage des armes sont rares. Les participants ne sont le plus souvent pas autorisés à utiliser les échelles comme moyen pour décrocher l'objet, mais peuvent, en revanche, les utiliser comme armes.

Matchs dans des environnements clos[modifier | modifier le code]

La structure de l'Elimination Chamber
Six Sides of Steel lors du TNA Lockdown en 2007.
Steel Asylum match lors du Bound for Glory IV en 2008.
Punjabi Prison à No Mercy 2007.

Le match se déroule dans une cage. Pour gagner, il faut faire abandonner son adversaire, réalisé un compte de 3 ou s'échapper de la cage[11].

Elimination Chamber match[modifier | modifier le code]

Article principal : Elimination Chamber.

Deux catcheurs commencent le match, alors que quatre autres sont enfermés dans des chambres à l'intérieur de la structure. Toutes les cinq minutes et au son de la cloche, un catcheur est libéré de sa chambre. Le match continue jusqu'à ce que les quatre catcheurs aient été libérés. L'élimination d'un catcheur peut seulement se faire par tombé ou par soumission. Le dernier survivant est déclaré le gagnant [27], [28].

Ce type de match en cage est sans disqualification et n'autorise pas de rentrer avec des armes, cependant elles sont autorisées si on les donne de l’extérieur. Exception faite pour l'Extreme Championship Wrestling (ECW), où l'Extreme Elimination Match autorise l'usage des armes.

Remarque : lors de l'Elimination Chamber de WWE SmackDown à No Way Out 2008,les tombés pouvaient se faire n'importe où dans la cage.

Rage in the Cage match[modifier | modifier le code]

C'est un mélange de match en cage et de match par équipe. Les catcheurs sont enfermés dans une cage avec les règles du match en cage, mais il suffit qu'un seul catcheur sorte pour faire gagner son équipe, contrairement au steel cage classique par équipe dans lequel les deux catcheurs de l'équipe doivent sortir de la cage pour gagner le match. Il y eut plusieurs matchs de ce type dans l'histoire de la WWE/F : le match Rey Mysterio et Jeff Hardy vs Chris Jericho et Edge (future équipe) avec comme arbitre spécial CM Punk en juillet 2009. Edge et Jericho sortirent victorieux de ce match à cause d'une erreur d'arbitrage de Punk. Ce match s'appelle "Rage en Cage" car à l'époque de ce match, Rey Mysterio et Chris Jericho étaient en rivalité pour l'Intercontinental Championship, alors que Hardy, Punk et Edge l'étaient pour le World Heavyweight Championship. Les face ont fait équipe contre les heel. Les heel ont gagné, favorisés par un arbitrage et un arbitre heel. le 18 février 1996, lors d'un In Your House Show Rage in the Cage, tous les matchs se déroulaient en cage mais dans un système plus proche du Hell in a Cell. Shawn Michaels affronte et bat Owen Hart pour le titre de #1 contender au titre de champion de la WWF détenu par Bret "the Hitman" Hart. Ce dernier retins son titre en gagnant face à Big Daddy Cool Diesel lors de la même soirée et en participant aussi à un Rage in the Cage match.

Steel Cage match[modifier | modifier le code]

Kenny King vs. Zema Ion - Dark Match.jpg

Le ring est entouré par une cage sans toit. Selon la stipulation, la victoire peut s'obtenir par tombé ou soumission sur le ring ou en s’échappant de la cage. Ric Flair était un spécialiste de ce type de match[29]. À la WWE, il existe aussi le Barbed Wire Steel Cage Match : la porte de la cage est cadenassé et il y a des barbelés en haut de la cage qu'il faut couper avec un sécateur. Le premier Barbed Wire Steel Cage Match était en 2005 avec JBL contre le Big Show avec une victoire du JBL en sortant au-dessous du ring. À la TNA, le Steel Cage match se nommait Six Sides of Steel cage match jusqu'en 2009 car le ring de la TNA était un hexagone. Depuis le retour du ring standard à 4 côtés à la fédération d'Orlando, les Steel Cage matchs sont appelés Lockdown Cage Match car ils ont lieu au PPV Lockdown.

Il existe 2 variantes du Steel Cage match à la TNA :

  • Le Steel Asylum match, où tous les lutteurs de la Division X sont enfermés dans une cage et le but est d'en sortir par un trou qui se trouve au-dessus de la cage. Généralement, le gagnant devient #1 Contender pour le titre de la X-Division.
  • Le Lethal Lockdown où s'affrontent 2 équipes de 4 ou 5 catcheurs. Les membres de chaque équipe rentrent un par un dans la cage (il y a donc constamment une situation de handicap). Une fois que tous les lutteurs ont rejoint la cage, celle-ci est recouverte d'un toit auquel sont accrochés des objets qui peuvent être utilisés pour blesser l'adversaire. La victoire s'obtient par tombé ou soumission dans le ring. C'est la version la plus aboutie des War Games qui avaient lieu à l'ancienne fédération WCW.

Hell in a Cell match[modifier | modifier le code]

Ce type de match est basé dans un environnement clos, autrement dis : une cage en forme de cube. Pour emporter le match, deux solutions sont possibles : le décompte de 3 ou par prise de soumission. Il n'y a aucune disqualification, pas de décompte extérieur et l'usage d'arme et d'objet est autorisée, mais il y a la règle du rope-break (les tombés et les soumissions sont interrompus lorsque le catcheur décolle son épaule du sol ou arrive à attraper une corde du ring).

Punjabi Prison match[modifier | modifier le code]

Un match où le ring est entouré d'une double cage en bambou : la première petite cage dispose de quatre portes qui s'ouvrent une minute chacune. Quand une porte se ferme, elle est cadenassée. Si toutes les portes ont été fermées, il faut escalader les deux cages, c'est le seul moyen qui reste pour s'échapper de la grande cage[30].

Jusqu'à présent, il y a eu deux Punjabi Prison matchs :

Lion's Den match[modifier | modifier le code]

Le Lion's Den Match est inspiré des matchs d'arts martiaux mélangés. Ce match se joue dans une cage d'acier s'inclinant de manière angulaire et déclarant que la seule façon de réaliser la victoire était par le knockout (compte de 10) ou la soumission[33],[34].

Il n'y a eu que 3 Lion's Den Match à la WWE : Owen Hart vs Ken Shamrock au SummerSlam (1998), Ken Shamrock vs. Vince McMahon, Ken Shamrock vs Steve Blackman

Matchs à plus de deux catcheurs[modifier | modifier le code]

Plusieurs catcheurs se battent et il n'y a pas de count-out.

Matchs basés sur l'élimination[modifier | modifier le code]

Plusieurs catcheurs s'affrontent sur le ring, le but est de battre tous les adversaires pour rester le dernier combattant sur le ring.

Three-way dance[modifier | modifier le code]

Le Three-way dance est une variante du Two out of three falls mais où il y a trois catcheurs. Le premier catcheur à subir le tombé est éliminé du match et les deux catcheurs restants se disputent le gain du match. Ce type de match était utilisé à la ECW originale.

Fatal Four Way Elimination match[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, le Fatal Four Way Elimination est un type de match de catch où quatre catcheurs se battent. Le but est d'éliminer tous les catcheurs par tombé, par disqualification, ou par soumission. Le dernier « survivant » (le dernier catcheur qui est sur le ring et qui n'a pas été éliminé) est le gagnant. C'est aussi une variante du Fatal Four Way.

Four Corners match[modifier | modifier le code]

Il n'y a que deux catcheurs sur le ring, et deux à l'extérieur (comme pour un tag team match). Un catcheur entre dans le match en effectuant un changement. La victoire s'obtient lorsqu'un des deux catcheurs "officiels" effectue un tombé ou une soumission sur l'autre.

Six-Pack Elimination Challenge[modifier | modifier le code]

Se déroule selon les mêmes règles qu'un Six-Pack Challenge, sauf qu'il se déroule par élimination, lorsqu'un des deux catcheurs "officiels" subit un tombé ou une soumission, ou est disqualifié ou décompté à l'extérieur.

Exemple: Randy Orton vs Sheamus vs Wade Barrett vs John Cena vs Edge vs Chris Jericho pour le WWE Championship à Night Of Champions 2010

Bataille royale[modifier | modifier le code]

(En anglais : battle royal)

Plusieurs catcheurs sont dans le ring (généralement entre dix et vingt). Pour gagner, il faut projeter les adversaires au-dessus de la 3e corde, et il faut impérativement que le catcheur projeté touche le sol de ses deux pieds, sinon, le catcheur n'est pas déclaré éliminé. Ainsi, il est possible pour un catcheur de remonter sur le ring alors qu'il n'a mis qu'un pied au sol ou qu'il est descendu du ring en passant sous les cordes.

Le dernier catcheur sur le ring est déclaré vainqueur[35]. La plus grande bataille royale était constituée de 41 catcheurs sur le ring à Smackdown, Randy Orton a gagné ce match[36].

Une fois par an se déroule une grande bataille royale à 20, 30 ou même 40 catcheurs, le Royal Rumble à la WWE ; c'est une variante car les catcheurs entrent à intervalles réguliers, le match commence à deux puis les autres arrivent après 1 minute 30.

Il existe une variante, la Reverse Bataille Royale, où des catcheurs se battent en dehors du ring. Pour se qualifier, il faut impérativement monter sur le ring en passant au-dessus de la troisième corde. Le match se déroule ensuite comme une bataille royale jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que deux catcheurs, qui s'affrontent dans un match normal.

Pour les batailles royal de Divas, les règles ne changent à la seule exception qu'une diva peut être éliminé sans obligatoirement passer par dessus la troisième corde, la diva est éliminé si ses deux pieds touche le sol.

Gauntlet match[modifier | modifier le code]

Un Gauntlet match est une série de matchs rapides entre deux adversaires. Au départ, deux catcheurs s'affrontent sur le ring et à chaque fois que l'un d'eux se fait éliminer, un autre prend sa place, le nombre de combat étant défini à l'avance[37]. Le vainqueur est le dernier à rester sur le ring. Ce type de match était souvent utilisé à la World Championship Wrestling dans les années 1990 sous le nom Slobber Knocker où un catcheur devait battre un par un les « subalternes » avant d'affronter le catcheur à la tête d'un clan.

Ce type de match existe également en équipe appelé Tag Team Gauntlet match ou Turmoil match.

Matchs non basés sur l'élimination[modifier | modifier le code]

Plusieurs catcheurs s'affrontent sur le ring : Triple Threat match (« match triple menace »), Fatal Four Way match (pour 4 personnes). Le but consiste à battre uniquement un adversaire pour remporter la victoire. Il se peut que certaines fédérations appliquent la règle de non-disqualification sur ce genre de match: la WWE, hormis pour les Handicap matchs, applique cette règle.

Handicap match[modifier | modifier le code]

Match classique où un catcheur - ou une équipe de catcheurs - sera opposé à une équipe constituée d'un nombre plus important de coéquipiers (1 contre 2, 2 contre 3, etc.)[11]. ex: Edge et Kelly Kelly contre Dolph Ziggler et LayCool pour le World Heavyweight Championship.

Il existe aussi des match comme le match CM Punk vs Paul Heyman et Ryback dans un Hell in a Cell Handicap match.

Scramble match[modifier | modifier le code]

Le match original (inauguré à WrestleMania 2000 pour le Championnat Hardcore) opposait de nombreux catcheurs: un tombé ou une soumission, effectué par n'importe qui n'importe où du début à la fin du match, faisait de celui qui l'avait réalisé le champion.

Le match a été repris lors d'Unforgiven 2008, avec des règles différentes: le match est obligatoirement un match de championnat, et débute avec deux catcheurs dans le ring. Les autres participants (en nombre beaucoup plus réduit qu'à WrestleMania 2000) arrivent à intervalle régulier (à la manière d'un Royal Rumble, décompte compris). Toute personne réussissant un tombé ou une soumission sur n'importe qui dans le ring devient champion "par intérim", il n'est officiellement champion qu'à la fin du temps règlementaire du match. Si quelqu'un d'autre réussit un tombé ou une soumission, c'est lui qui devient champion par intérim (le rôle du champion par intérim est alors d'empêcher les autres de prendre sa place). Un autre Scramble a eu lieu a The Bash 2009 pour le ECW Championship.

À la fin du temps règlementaire, le champion par intérim devient officiellement champion. Cependant, tous les champions intérimaire pendant le combat ne sont pas officiellement reconnu champion dans l'historique des règnes.

Triple Threat match[modifier | modifier le code]

Le Triple Threat match (« match triple menace ») est un match dans lequel, pour gagner, il faut faire un tombé sur l'une des deux autres personnes en présence. Mais avant toute chose, il faut que l'autre catcheur ne soit pas en mesure d'intervenir pendant le tombé. Ce match se déroule avec trois catcheurs, il peut aussi se gagner par abandon d'un des adversaires et il n'y a pas de décompte à l'extérieur[11].

Fatal Four Way match[modifier | modifier le code]

Également nommé Fatal4Way, il s'agit d'une variante du Fatal Four Way Elimination mais sans élimination : le premier catcheur à réussir un tombé ou une soumission remporte le match[38].

Six-Pack Challenge[modifier | modifier le code]

Match à six participants. Deux catcheurs sont directement sur le ring et se battent selon les règles de base, et les quatre autres sont positionnés dans les quatre coins du ring. Ils peuvent y entrer en effectuant un changement, comme dans les matchs par équipe, avec l'un des deux adversaires présents sur le ring qui cède alors sa place. Le premier catcheur à réussir un tombé ou une soumission sur l'autre adversaire officiel est déclaré vainqueur. Ces matchs sont aussi utilisés à la Ring of Honor sous le nom de Six-man Mayhem match.

Matchs féminins[modifier | modifier le code]

Les femmes peuvent ou non participer aux matchs cités dans les autres catégories selon la fédération auquel ils appartiennent (les Ladder match sont par exemple uniquement masculins à la WWE, mais pas à la OVW où les femmes peuvent en faire).

Mais il existe également des matchs uniquement destinés aux femmes :

Bataille Royale Féminine[modifier | modifier le code]

Dans de multiples fédérations (comme la WWE, ou a la TNA), les batailles royales féminine (appelées à la WWE Bataille Royal de Divas) se déroulent comme une bataille royale masculine sauf que les catcheuses sont éliminées si elles touchent le sol, même si elles ne sont pas passées par dessus la troisième corde. Dans les autres fédérations, elles se déroulent à l'identique de la version masculine.

Bra and Panties match[modifier | modifier le code]

Pour gagner un match « Soutien-gorge et culotte », il faut enlever les vêtements de son adversaire de façon à qu'elle se retrouve en sous-vêtements. Ce match est également possible en équipe, auquel cas le match se termine lorsque toutes les membres d'une équipe se retrouvent en sous-vêtements[39].

Il existe une variante appelée Evening Gown match où les catcheuses sont habillées en robe de soirée. Pour gagner, il suffit d'enlever la robe de soirée de l'adversaire[40].

Extreme Makeover Match[modifier | modifier le code]

Match hardcore où divers objets dits « féminins » (tables à repasser, maquillage, balais, sprays...) sont disposés près du ring dans le but d'être utilisés comme arme. La victoire s'obtient par tombé ou soumission dans le ring.

Ce type de match a été inauguré à Extreme Rules 2010, ou Beth Phoenix a battu Michelle McCool.

Lockbox Knockout match[modifier | modifier le code]

Match pour la division féminine de la TNA et comptant plusieurs gagnantes : le but est d'obtenir des clés, sans savoir ce que chacune ouvre. À la fin du match, chacune des gagnantes doit ouvrir l'une des caisses et recevoir (ou subir) son contenu (décidé à l'avance pour des raisons scénaristiques). Il peut s'agir d'un titre, d'un futur match de championnat ou d'un tout autre enjeu (comme, lors d'un match en 2010, d'un strip-tease obligatoire pour celle qui reçoit la boite).

Pyjama Pillow Fight match[modifier | modifier le code]

Match extrême en individuel où les oreillers sont tolérés (les catcheuses peuvent se taper dessus avec). La victoire est accordée à la première diva qui réussit un tombé ou une soumission sur le ring. Du fait que la plupart du temps il y a de nombreuses catcheuses dans le match, il n'y a ni disqualification ni décompte extérieur.

Exemple : Eve Torres a gagnée le seul match à la WWE.

Pudding match[modifier | modifier le code]

Match qui débute dans une piscine remplie de pudding. Pour gagner le match, il faut faire un tombé sur le sol à côté de la piscine (mais pas à l'intérieur), où gagner par abandon (à l'intérieur ou en dehors de la piscine). Il s'agit d'un match hardcore, les catcheuses peuvent se tirer par les cheveux ou tenter de noyer l'autre dans le pudding pour qu'elle abandonne.

Exemple: Candice Michelle contre Melina à One Night Stand 2007.

Santa's Little Helper[modifier | modifier le code]

Match généralement organisé chaque année par la World Wrestling Entertainment. Il s'agit d'un match classique à 3 contre 3, dans lequel les participantes sont déguisées en Mères Noël.

Sister vs Sister[modifier | modifier le code]

Ce match est le même match que celui de Brother vs Brother mais ce match se fait entre sœur

Exemple : Brie Bella contre Nikki Bella à la ECW le 31 mars 2009

Matchs par équipe[modifier | modifier le code]

Il existe aussi des matchs par équipe. Voir Tag team pour les règles. Les matchs peuvent être combinés avec des règles du catch hardcore.

Matchs d'éliminations[modifier | modifier le code]

Elimination tag team match[modifier | modifier le code]

Comme un tag team match normal, mais les catcheurs qui perdent sont éliminés. La victoire est pour l'équipe qui a réussi à éliminer l'équipe opposante. La plupart du temps ces matchs sont réalisés avec des équipes de quatre ou cinq et le plus souvent à Survivor Series.

Fatal-Four Way Elimination Tag team match[modifier | modifier le code]

Match de catch où quatre équipes sont opposées l'une à l'autre mais où seules deux équipes à la fois combattent sur le ring (les autres attendent leur tour).

Matchs mixtes[modifier | modifier le code]

Un match où un homme et une femme s'affrontent avec les règles du singles match, et très rarement des hardcore matchs.

Mixed tag team match[modifier | modifier le code]

Les deux équipes sont composées d'un homme et d'une femme. Contrairement au Intergender tag team match, deux personnes de sexe différent n'ont pas le droit de se battre. Si un membre d'une équipe effectue le tag avec un partenaire de sexe différent, dans l'autre équipe une personne de même sexe prend automatiquement la place de son partenaire sur le ring, sans avoir besoin d'effectuer de tag.

6-Man Mixed Tag Team Match[modifier | modifier le code]

Identique à un mixed tag ordinaire, mêmes règles, mais chaque équipe est constituée de trois lutteurs au lieu de deux.

6-Man Tag Team Match[modifier | modifier le code]

Identique qu'un tag team ordinaire, mêmes règles, mais chaque équipe est constituée de trois lutteurs au lieu de deux.

Parejas Incredibles match[modifier | modifier le code]

Dans ce combat, les équipes sont composées d’ennemis ou rivaux. Par ce genre de combat on veut illustrer la tension entre le désir de l’emporter et la haine de son partenaire.

ex. : Batista & John Cena vs Big Show & The Miz à Raw du 6 avril 2010 car John Cena et Batista étaient en rivalité ou The Miz & John Cena vs Justin Gabriel et Heath Slater pour les WWE Tag Team Championship à Raw le 6 février 2011 car John Cena et The Miz était en rivalité pour le WWE Championship. .

Parejas Suicidas[modifier | modifier le code]

Le match se déroule comme un match par équipe normal. Les deux membres de l'équipe perdante s'affrontent alors dans un Lucha de Apuesta match.

Bataille royale en équipe[modifier | modifier le code]

Comme une « bataille royale », tous les catcheurs sont sur le ring, il n'y a pas de tag. Pour éliminer une équipe, il suffit qu'un membre de n'importe quelle équipe soit éliminé ; son coéquipier est alors éliminé automatiquement.

Tornado tag team match[modifier | modifier le code]

Un match où deux catcheurs affrontent une autre équipe, où il n'y a ni partenaire légal, ni partenaire illégal. Les deux catcheurs des teams combattent ensemble sur le ring, les règles sont celles d'un match par équipe normal. En règle générale, la stipulation Tornado est ajoutée à partir du moment où une première stipulation a déjà été ajoutée (TLC, Ladder, Table, Hell In A Cell, Steel Cage ; sauf Lumberjack/jill et Rage in the Cage).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WWE Raw Results – April 12th, 2010 », sur Wrestle Zone (consulté le 5 décembre 2013)
  2. (en) « WWE SummerSlam 2011 Results », sur 24 Wrestling (consulté en 5 janvier2014)
  3. (en) « WWE WrestleMania 6 », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 janvier 2014)
  4. (en) « WWE TLC 2013 Results: Live Reaction and Review », sur Bleacher Report (consulté le 5 janvier 2014)
  5. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  6. (en) « WWE ECW on Sci-Fi 2009 03 31 », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 janvier 2014)
  7. (en) « WWE WrestleMania 7 », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 janvier 2014)
  8. (en) « WWE Extreme Rules 2011 Results », sur Wrestling 101 (consulté le 5 janvier 2014)
  9. (en) « The WWE Unforgiven Results », sur All We Wrestlers (consulté le 5 janvier 2014)
  10. (en) « TNA Impact results and live blog for Nov. 1: Open Fight Night », sur cagesideseats.com (consulté le 7 janvier 2014)
  11. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « MITCHELL FLASHBACK: Your Guide to Misused Gimmick Matches & Stipulations in Pro Wrestling (including TLC) », sur Pro Wrestling Torch Newsletter
  12. (en) « Casket Match - Undertaker def. Yokozuna », sur WWE (consulté le 4 juillet 2009)
  13. (en) « WWE ppv wrestling results », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 juillet 2009)
  14. (en) « Historique des Hair Match », sur Online World Of Wrestling (consulté le 4 juillet 2009)
  15. (en) « Results:The face of a champion », sur WWE,‎ 28 juin 2009 (consulté le 4 juillet 2009)
  16. (en) « Liste de Death Match », sur Online World Of Wrestling (consulté le 4 juillet 2009)
  17. (en) « Specialty Matches - First Blood match », sur WWE (consulté le 3 juillet 2009)
  18. (en) « TNA Wrestling results - March 26, 2003 », sur Online World Of Wrestling (consulté le 5 juillet 2009)
  19. (en) « TNA Lockdown: Doomsday Chamber of Blood Match »,‎ 19 avril 2009 (consulté le 5 juillet 2009)
  20. (en) « Historique des Scaffold Match », sur Online World Of Wrestling (consulté le 4 juillet 2009)
  21. (en) « Specialty Matches - Ambulance match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  22. (en) « Specialty Matches - Item on a Pole match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  23. (en) « Specialty Matches - Strap match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  24. (en) « Specialty Matches - Table match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  25. (en) « Stunts highlight SummerSlam », sur SLMA! Sports (consulté le 8 juillet 2009)
  26. (en) « The trifecta of pain », sur WWE,‎ 23 avril 2009 (consulté le 8 juillet 2009)
  27. (en) « Specialty Matches - Elimination Chamber », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  28. (fr) « wwe-elimination-chamber-les-regles-les-matchs », sur sevenload.com (consulté le 18 février 2011)
  29. (en) « Historique des Steel Cage Match », sur Online World Of Wrestling (consulté le 4 juillet 2009)
  30. (en) « Specialty Matches - Punjabi Prison match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  31. (en) « Great American Bash 2006 », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 8 juillet 2009)
  32. (en) « Orton-HHH steal No Mercy », sur SLAM! Sports,‎ 8 novembre 2007 (consulté le 8 juillet 2009)
  33. http://fr.wwe.sevenload.com/forum/view/thread/SjNhU31
  34. http://www.pro-wrestling-invasion.1k.fr/Liste-des-types-de-matchs.html
  35. (en) « Specialty Matches - Battle Royal », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  36. http://catchfan.com/news/exploit-de-randy-orton-a-smackdown/
  37. (de) « Matcharten - 41 Gauntlet Match », sur Genickbruch (consulté le 15 août 2009)
  38. (en) « Specialty Matches - Fatal Four Way match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  39. (en) « Specialty Matches - Bra and Panties match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)
  40. (en) « Specialty Matches - Evening Gown match », sur WWE (consulté le 8 juillet 2009)