Harley Race

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harley Race

alt=Description de l'image Harley race.jpg.
Données générales
Nom complet Harley Race
Nom de ring [1]
The Great Mortimer[1]
Harley Race[1]
"King" Harley Race[1]
"Handsome" Harley Race[1]
Né(e) le 11 avril 1943 (71 ans)[1],
Quitman (Missouri), États-Unis[1]
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 111 kg (244 lb)
Catcheur (ou catcheuse) retraité(e)
Entraîné(e) par Stanislaus Zbyszko
Wladek Zbyszko
Buddy Austin[1]
Ray Gordon[1]
Gus Karras[1]
Carrière pro. 1960[1] – 1991

Harley Leland Race (né le 11 avril 1943[2]) est un catcheur professionnel américain retraité, actuellement promoteur et entraineur[1]. Pendant sa carrière de catcheur, il gagne huit fois le NWA World Heavyweight Championship et il est considéré, pour certains, comme le meilleur catcheur de tous les temps. Il travaillait pour toutes les branches promotionnels de catch comme la National Wrestling Alliance (NWA), l'American Wrestling Association (AWA), la World Wrestling Federation (WWF) et le World Championship Wrestling (WCW).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès le plus jeune âge, Race fut passionné de catch et regarda plusieurs programmes télévisés sur DuMont Network. Après une lutte contre la poliomyélite lorsqu'il était enfant[3], il est entrainé au catch dès son adolescence par les deux ex-champions du monde Stanislaus et Wladek Zbyszko, qui tenaient une ferme dans le Missouri. Alors qu'il était au lycée, l'un de ses camarades le frappe derrière la tête ; enragé, Race l'attaque, ce qui mènera à son expulsion. Mesurant 1,85 m et pesant 102 kg, il décide de commencer sa carrière de lutteur professionnel.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Race est recruté par le promoteur de catch Gust Karras, qui engage Race pour sa promotion, en tant que chauffeur pour le catcheur Happy Humphrey. À l'âge de 18 ans, il emménage à Nashville et débute sa carrière de catcheur professionnel sous le nom de ring Jack Long, en équipe avec John Long. Le duo gagne rapidement le Southern Tag Team Championship. Race est, à cette époque, perçu comme une vedette montante avec un brillant avenir, avant qu'un accident de voiture ne l'envoie hors du ring, avec une jambe à la limite de l'amputation. Sa première femme enceinte, Vivian Louise Jones, meurt sur le coup ; ils étaient marié pendant près d'un mois. Race endure une intense rééducation physique pendant quelques mois, puis se rétablit complètement.

Il revient sur le ring en 1964 à Amarillo (Texas). Cette fois, il lutte sous son propre nom, après que son père lui ai expliqué qu'il ne devait pas lutter pour forger la réputation d'un autre lutteur. Race n'a plus jamais utilisé un nom différent du sien. À Amarillo, Race a un partenaire catcheur Larry Hennig (plus tard, Larry « The Axe » Hennig et père de « Mr. Perfect » Curt Hennig). Les deux compères forment un tag team et partent pour l'American Wrestling Association.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • « Handsome »[1]
    • « Mad Dog »[1]
    • « The King of Wrestling »[1]
  • Thèmes d'entrée
    • The Great Gate's of Kiev (WWF)
    • Galaxy Express (AJPW)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s (en) « Harley Race profile », sur OWOW (consulté le 11 septembre 2009)
  2. (en) Race Harley, King of the Ring: The Harley Race Story, p. 2
  3. Foley, Mick. Have A Nice Day: A Tale of Blood and Sweatsocks (p.234)
  4. a et b (en) « Finishing Moves List », Other Arena (consulté le 3 novembre 2009)
  5. a, b, c, d, e, f et g (en) Épisode The FUNKS VS Harley Race & Dick Slater de la série AJPW. Autres crédits : All Japan Pro Wrestling.
  6. Épisode Harley Race vs Terry Funk (c) de la série AJPW. Diffusé pour la première fois le 1977-02-06. Autres crédits : All Japan Pro Wrestling.
  7. a et b Stone Cold Steve Austin. The Stone Cold Truth (p.102)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Foley, Mick, Have A Nice Day: A Tale of Blood and Sweatsocks,‎ 2000 (ISBN 0-06-103101-1)
  • (en) Stone Cold Steve Austin and Jim Ross, The Stone Cold Truth, Pocket Books,‎ 2003 (ISBN 0-7434-7720-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]