Jushin Liger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jushin Liger

Description de cette image, également commentée ci-après

Jushin Liger en 2009.

Données générales
Nom complet Jushin Liger
Nom de ring Keiichi Yamada
"Flying" Fuji Yamada
Jushin Liger
Jushin Thunder Liger
Jyushin Lyger
Kishin Liger
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Né(e) le 30 novembre 1964 (50 ans),
Hiroshima
Taille 5 7 (1,7 m)[1]
Poids 202 lb (92 kg)[1]


Entraîné(e) par Kotetsu Yamamoto, Stu Hart

Keiichi Yamada (山田恵一, Yamada Keiichi?) (né le 30 novembre 1964 à Hiroshima), plus connu en tant que Jushin Liger (獣神ライガー, Jūshin Raigā?) et plus tard, Jushin "Thunder" Liger (獣神サンダーライガー, Jūshin Sandā Raigā?) est un catcheur japonais. Il est principalement connu pour son travail à la New Japan Pro Wrestling où il a remporté à 11 reprises le championnat poids-lourds Junior IWGP (en).

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts à la New Japan Pro Wrestling (1984-1991)[modifier | modifier le code]

Yamada a pratiqué la lutte au lycée. Un jour, il s'est présenté au dojo de la New Japan Pro Wrestling (NJPW) pour devenir un catcheur mais il n'est pas accepté parce qu'il ne répond pas aux critères de taille requis à cette époque. Yamada, déterminé à ne pas abandonner son rêve de devenir un catcheur, quitte son pays pour le Mexique et débute son entraînement là-bas. Un des recruteurs de la NJPW lui propose ensuite de rejoindre le dojo après l'avoir vu au Mexique et Yamada y débute le 3 mars 1984 face à Shunji Kosugi, en fin d'année le Wrestling Observer Newsletter lui décerne le titre Rookie de l'année 1984 ex-æquo avec Tom Zenk (en)[2]. Après deux ans passé comme un catcheur de second plan, il est mit sur le devant de la scène en remportant la Young Lion Cup (en) 1986[3].

Il part ensuite en tournée en Angleterre fin 1986 à la All-Star Promotions et début 1987 il va au Canada à la Stampede Wrestling de Stu Hart qui l'a entraîné durant son séjour au sein du Donjon, le surnom donné à salle d'entraînement que Stu a aménagé au sein de sa maison[4]. À son retour au Japon, il utilise pour la première fois le Shooting Star Press, une prise aérienne qu'il a inventé après avoir lu le manga Ken le Survivant (Fist of the North Star).

Passage à la World Championship Wrestling (1991-1996)[modifier | modifier le code]

Prises de finition et favorites[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • North Eastern Wrestling
    • Vainqueur de la Super J Cup en 2000
  • Osaka Pro Wrestling
  • Pro Wrestling Illustrated
    • PWI l'a classé numéro 12 des 500 meilleurs catcheurs durant le PWI Years de 2003.
    • PWI l'a classé numéro 47 des 100 meilleures équipes dans le PWI Years avec El Samurai en 2003.
  • Wrestle Association R
    • WAR International Junior Heavyweight Tag Team Championship (1 fois) avec El Samurai

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jushin Liger », sur Cagematch (consulté le 25 décembre 2014).
  2. a et b (de) « Observer: Best Rookie of the Year », sur Genickbruch (consulté le 26 décembre 2014).
  3. (en) Jason Clevett, « The legend of Jushin “Thunder” Liger », sur Slam! Wrestling,‎ 3 novembre 2004 (consulté le 25 décembre 2014).
  4. (en) Ryan Dilbert , WWE Lead Writer, « Jushin 'Thunder' Liger: A Tribute to Masked Wrestlers Part 4 », sur Bleacher Report,‎ 28 mai 2012 (consulté le 25 décembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]