Bobby Lashley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Franklin Roberto Lashley

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bobby Lashley en 2013.

Données générales
Nom complet Franklin Roberto Lashley
Nom de ring Bobby Lashley
Blaster Lashley
Lashley
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 16 juillet 1976 (38 ans),
Junction City, Kansas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 6 3 (1,91 m)[1]
Poids 273 lb (124 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Total Nonstop Action Wrestling
Inoki Genome Federation
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par OVW staff
Carrière pro. 1999aujourd'hui

Franklin Roberto « Bobby » Lashley, né le 16 juillet 1976 dans le Kansas, est un pratiquant de combat libre et un catcheur américain.

Pratiquant la lutte depuis le lycée, il a remporté à trois reprises le championnat des États Unis de lutte NAIA et a été nommé quatre fois All-American. Il s'est ensuite engagé à l'US Army où il a continué à pratiqué la lutte remportant la médaille d'argent des Jeux mondiaux militaires et s'est préparé pour les Jeux olympiques d'Athènes mais un blessure a mit à sa préparation.

Repéré par la World Wrestling Entertainment (WWE), il décide d'entamer une carrière de catcheur fin 2004 et après un passage par l'Ohio Valley Wrestling, le club école de la WWE, il débute dans les émissions de la WWE en septembre 2005. Au sein de cette fédération il devient champion des Etats-Unis de la WWE et remporte à deux reprises le championnat de l'ECW.

Il quitte la WWE en février 2008 et il décide de se lancer dans le combat libre et lutte dans diverses fédérations tout en continuant à faire du catch sur le circuit indépendant. Il reprend sa carrière de catcheur et rejoint ensuite la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) de juillet à décembre 2009. Il continue de 2010 jusqu'au printemps 2014 à alterner catch et combat libre. Il revient à la TNA en mars 2014 et il y devient champion du monde poids-lourds de la TNA et continue sa carrière dans le combat libre au sein de Bellator MMA.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Lashley a grandi à Junction City dans le Kansas et il commence à faire de la lutte après la saison de football américain sur les conseils de l'entraîneur de l'équipe de son lycée[2]. Il rejoint le Missouri Valley College (en) où il continue à pratiquer la lutte et devient à trois reprises champion des États-Unis entre 1996 et 1998 remportant aussi le NAIA National Wrestling Championship en 1997 dans la catégorie des moins de 177 lb (80 kg)[3]. Il décide ensuite de s'engager au sein de l'US Army et continue à pratiquer la lutte devenant à deux reprises Armed Forces Champion et remporte en 2002 la médaille d'argent aux Jeux mondiaux militaires[3]. Il a ensuite entammé une préparation pour les Jeux olympiques de 2004 mais une blessure à une jambe l'a empêché à participer aux Jeux[4]

Carrière dans le catch[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2004-2008)[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Suites à ses performances en tant que lutteur, la World Wrestling Entertainment (WWE) lui propose un contrat de développement en novembre 2004 qu'il accepte[4]. Il est envoyé à l'Ohio Valley Wrestling (OVW), le club école de la WWE où il fait ses débuts sous le nom de Blaster Lashley le 8 janvier 2005 où il l'emporte très rapidement sur Cliff Compton[5]. Au cours de son passage à l'OVW il a été membre de Bolin Services, un des clans de l'OVW qu'il a quitté en renvoyant Kenny Bolin le 28 septembre[6].

SmackDown (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Il débute dans les émissions de la WWE le 23 septembre à SmackDown sous le nom de Bobby Lashley. Il remporte son premier match de manière expèditive face à Simon Dean[7]. Le 11 novembre il gagne sa place au sein de l'équipe Smackdown aux Survivor Series après avoir vaincu Orlando Jordan[8]. Le 27 novembre au Survivor Series, l'équipe Smackdown (Batista, John Bradshaw Layfield, Randy Orton et Rey Mysterio) obtiennent la victoire sur l'équipe représentant Raw (Carlito, Chris Masters, Kane, Shawn Michaels et The Big Show) et au cours de ce match Lashley est éliminé le premier par Shawn Michaels[9]. Il commence ensuite un brève rivalité avec William Regal et Paul Burchill après que Lashley a vaincu Regal le 9 décembre puis Burchill la semaine suivante[10],[11]. Cette rivalité se conclu par une victoire expéditive de Lashley dans un match à handicap face à Regal et Burchill à Armageddon le 18 décembre[12].

Le 13 janvier 2006, il participe à une bataille royale pour désigner le nouveau champion du monde poids-lourds de la WWE remporté par Kurt Angle où il est éliminé par Mark Henry[13]. Il participe au Royal Rumble match lors du show éponyme le 29 janvier où il entre en 8e position et il est éliminé par Kane et le Big Show[14]. Il a alors une rivalité avec John Bradshaw Layfield (JBL) et Finlay qui voit Lashley perdre avec Chris Benoit le 17 février[15]. Lashley perd son premier match simple depuis ses débuts à la WWE deux jours plus tard à No Way Out face à JBL[16]. Cinq jours plus tard, Lashley avec Benoit et Rey Mysterio l'emportent sur JBL, Finlay et Randy Orton[17]. Il a ensuite une rivalité avec Finlay qu'il affronte le 10 mars dans un match pour désigner le participant au Money in the Bank Ladder match mais le match se conclu par un double décompte à l'extérieur[18]. La semaine suivante Finlay a gagné sa place pour le Money in the Bank Ladder match en l'emportant sur Lashley dans un Lumberjack match[19]. Lashley se qualifie finalement pour le Money in the Bank Ladder match en remportant une bataille royale le 24 mars[20]. Le 2 avril à WrestleMania 22, il participe au Money in the Bank Ladder match remporté par Rob Van Dam[21].

Il participe au tournoi King of the Ring où il se hisse en finale après avoir éliminé Mark Henry qui a perdu par décompte à l'extérieur le 28 avril puis Finlay le 12 mai en demi-finale[22],[23]. Il affronte Booker T en finale du tournoi le 21 mai à Judgement Day où Booker est couronné après que Sharmell Sullivan a distrait l'arbitre permettant à Finlay d'attaquer Lashley[24]. Le 26 mai, Lashley devient champion des États-Unis de la WWE après sa victoire sur JBL[25]. La semaine suivante, il reprend sa rivalité avec King Booker qui suite à sa défaite face à Lashley l'a attaqué avec William Regal et Finlay pour le forcer à embrasser les pieds du King[26]. Deux semaines plus tard, les deux hommes s'affrontent pour le championnat des États-Unis où Lashley conserve son titre[27]. Il reprend sa rivalité avec Finlay qui remporte le championnat des États-Unis le 14 juillet[28]. Le lendemain à Saturday Night's Main Event il fait équipe avec Batista et Rey Mysterio pour vaincre King Booker, Finlay et Mark Henry[29]. Le 21 juillet, il affronte Finlay et remporte le match par disqualification suite à un coup de chaise de son adversaire[30]. Il a été prévu qu'il affronte Finlay pour le titre à The Great American Bash mais le jour de la diffusion de Smackdown il est annoncé que Lashley ne peux pas y participer en raison d'un taux élevé d'enzymes hépatiques[31].

Il revient à Smackdown le 11 août où il fait équipe avec Batista et ensemble ils remportent leur match face à Finlay et William Regal[32]. La semaine suivante, il affronte Finlay dans un match où le championnat des États-Unis de ce dernier est en jeu, le match se conclu par la victoire de Lashley par disqualification suite à l'intervention de Regal[33]. Il fait à nouveau équipe avec Batista le 25 août pour battre King Booker, Finlay et William Regal dans un match à handicap[34]. Le 1er septembre, il affronte à nouveau Finlay pour le championnat des États-Unis auquel participe aussi Ken Kennedy remporté par ce dernier[35]. Il devient challenger pour le championnat du monde poids-lourds de la WWE après sa victoire par disqualification face à Finlay le 15 septembre et après le match il a plaqué au sol le champion King Booker[36]. Il a ensuite fait à trois reprises équipe avec Batista et ils ont remportés leurs matchs face à King Booker, Finlay et Regal[37]. Le 29 septembre, John Cena a rejoint les deux hommes pour vaincre King Booker, Finlay et Regal[38].

ECW, ECW Champion et rivalité avec Vince McMahon (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Aux Survivor Series 2006, il fait partie de la Team Cena avec John Cena, Rob Van Dam, Sabu et Kane dans le Traditional Survivor Series Elimination Match opposant la Team Cena et la Team Big Show composée de Test, Umaga, M.V.P., Finlay et The Big Show. Pendant le match, Lashley fait un Spear au Big Show permettant ainsi à John Cena de lui faire un F-U et de remporter la victoire. Les survivants étaient John Cena et Bobby Lashley[39].

À December to Dismember, il remporte le premier Extreme Elimination Chamber Match pour devenir le nouveau ECW Champion. Lashley devient donc le premier Afro-Américain à remporter le ECW World Championship.

Bobby Lashley qui est le détenteur du ECW World Championship

Plusieurs catcheurs, notamment Big Show, Rob Van Dam et Kenny Dykstra ont tenté de conquérir le titre de Lashley, mais tous ont échoué. Au Royal Rumble 2007, Bobby conserve son titre face à Test par décompte extérieur. Il va cependant le chercher, et lui asséne un Running Powerslam sur le ring. Le 20 février 2007, il conserve son titre dans un Triple Threat Match en battant Mr. Kennedy et Hardcore Holly. Le 26 février 2007, Bobby Lashley est choisi par Donald Trump pour le " Battle of Billionaires " à WrestleMania 23 opposant The Samoan Bulldozer Umaga, le représentant de Mr. McMahon, à celui de Donald Trump, qui est donc Lashley. Le perdant se fera raser les cheveux par le vainqueur. Le 27 février 2007, il bat Hardcore Holly dans un match en cage en 4 minutes pour conserver son titre. Bobby Lashley avait 5 min. pour le battre sous peine de perdre sa ceinture. Le 19 mars 2007, Lashley arrive à Raw pour défier Chris Masters dans le Masterlock Challenge, le Master Lock dont personne n'a réussi à briser depuis 2 ans. Lashley parvint quand même à briser le Master Lock. Le 23 mars 2007, Lashley arrive à SmackDown! et, à la volonté de Mr. McMahon, il affronte et bat The Legend Killer Randy Orton et Mr. Kennedy dans un Handicap Table match en les faisant passer à travers les tables.

Le 1er avril 2007 à WrestleMania 23, il défait Umaga en devenant ainsi la deuxième personne à avoir réussi à le battre. Pendant le match, "The Samoan Bulldozer" effectua un Samoan Spike à l'arbitre Steve Austin, mais un peu plus tard, Steve Austin se reprend et lui délivre un Stunner et Lashley en profite pour exécuter un Spear afin de faire le tombé[40]. Le 10 avril 2007, Umaga vient interrompre un match entre Shane McMahon et Lashley et une bagarre éclate entre le Champion Intercontinental et le ECW Champion. Le Chairman vient les interrompre et annonce ensuite au ECW Champion qu'il affrontera Umaga, Shane McMahon et lui-même dans un Handicap match pour le ECW Championship à Backlash.

A Backlash 2007, Lashley perd son titre au profit de Vince McMahon. Le Chairman a fait le tombé sur Lashley après un splash d'Umaga. A Judgment Day 2007, Lashley bat Umaga, Shane McMahon et le champion de la ECW Vince McMahon dans un Handicap match en effectuant le tombé sur Shane McMahon après un Running Powerslam. Le match comptait pour le ECW World Championship, mais après le match Vince décrétait que le titre ne pouvait changer de mains vu que le tombé n'a pas été effectué sur lui. Par conséquent, le Chairman conserve son titre. À Raw, le 21 mai 2007, Bobby bat 4 adversaires sur 4 dans un Gauntlet match : Chris Masters par tombé, Viscera par tombé, Umaga par disqualification et Shane McMahon par tombé. Il obtient donc un match revanche à One Night Stand pour le ECW Championship. À One Night Stand 2007, Bobby Lashley bat Mr. McMahon dans un Street Match afin de remporter le ECW Championship pour la deuxième fois de sa carrière[41]. Malgré l'intervention d'Umaga et Shane McMahon, le Chairman est obligé de s'incliner.

RAW et départ (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Lashley a été drafté à RAW le 11 juin 2007, laissant son titre de la ECW vacant. Le 18 juin 2007, Lashley fait équipe avec John Cena et affronte Randy Orton et King Booker mais l'ancien ECW Champion et le WWE Champion perdent le match. À Vengeance 2007, Bobby Lashley a une opportunité de devenir le nouveau champion de la WWE dans un WWE Challenge Match contre John Cena, Randy Orton, King Booker et Mick Foley. John Cena réussit à conserver en son titre en faisant le tombé sur Mick Foley après un Attitude Adjustement. Le 2 juillet 2007 à WWE Raw, il défait Shelton Benjamin dans un Beat The Clock pour devenir le challenger N°1 pour le WWE Championship. Le 9 juillet 2007, Lashley remporte un match contre King Booker par disqualification suite à une intervention de Mr. Kennedy. Dans la même soirée, il fait équipe avec Jeff Hardy et défont King Booker et Mr. Kennedy. A The Great American Bash 2007, il perd face à John Cena dans un match pour le WWE Championship[42]. Le dernier combat de Bobby Lashley à la WWE fut le 30 juillet 2007 contre Mr. Kennedy, match qu'il perdit.

Le 23 janvier 2008, Lashley annonce sur son site officiel qu'il quitte la WWE[43].

Circuit indépendant (2008)[modifier | modifier le code]

Suite à son départ il a dû respecter une clause l'interdisant de lutter dans une fédération de catch et début mai 2008 Booker T lui a proposé de venir au sein de la fédération qu'il dirige au Texas, la Pro Wrestling Alliance où le 23 mai il l'emporte sur Jared Steele[44],[45]. Il va au Mexique à la Asistencia Asesoría y Administración et participe le 13 juin à Triplemanía XVI où il fait équipe avec Electroshock et Kenzo Suzuki et ensemble il ont remporté leur match face à Chessman, La Parka et Silver King[46].

Total Nonstop Action Wrestling (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Bobby Lashley arrive à la TNA le 19 avril 2009, lors de TNA Lockdown en provoquant The Main Event Mafia qui venaient à l'instant de perdre le Lethal Lockdown contre AJ Styles, Chris Daniels, Jeff Jarrett et Samoa Joe. Dans la semaine du 13 juillet, Lashley signe son contrat à la TNA. Lors du TNA iMPACT! du 23 juillet, il effectue ses débuts dans la fédération en attaquant la Maint Event Mafia qui s'attaquait à Mick Foley. Dans l'épisode de TNA iMPACT! du 30 juillet, Lashley fait son premier match à la TNA en équipe avec Mick Foley contre le TNA Champion Kurt Angle et le TNA Legends Champion Kevin Nash. La stipulation de ce match était que le lutteur remportera le titre de celui sur lequel il aura fait le compte de trois. Foley a ainsi effectué le tombé sur Kevin Nash pour remporter le TNA Legends Championship. A TNA No Surrender 2009, pour son premier match en PPV à la TNA, il défait Rhyno grâce à un Punch TKO[47]. Après No Surrender, Lashley commence une rivalité contre Samoa Joe. Dans l'épisode de TNA iMPACT! du 1er octobre, il fait équipe avec The Team 3D et ils défont Rhyno et The British Invasion de Doug Williams et Brutus Magnus. Après le match, Samoa Joe est venu l'attaquer et lui a fait un Chokehold. Lors du show suivant, Lashley est venu interférer dans un match de Samoa Joe lui faisant même perdre le X Division Championship au profit de Amazing Red. Lors de Bound for Glory 2009, il bat Samoa Joe dans un Submission Match[48]. Après Bound For Glory, Lashley entame une rivalité contre Scott Steiner. Lors du TNA iMPACT! du 5 novembre 2009, Lashley était en train de dominer son match contre Homicide jusqu'à ce qu'il quitte le ring pour sauver sa compagne, Kristal Marshall, qui se faisait agresser par Scott Steiner et le mit KO[49]. Scott Steiner continua à manquer de respect à Kristal Marshall afin de mieux provoquer Bobby Lashley. En effet, lors de TNA iMPACT! du 12 novembre, Steiner s'affichait avec un T-Shirt sur lequel on pouvait voir une caricature de Kristal en maillot de bain. Le même soir, il est aussi parvenu à interférer dans le match de Lashley l'opposant à Eric Young. A Turning Point, Lashley perd son match contre Scott Steiner, il s'agit donc du premier match en PPV à la TNA qu'il perd. Lors du show spécial du 4 janvier, Bobby Lashley annonce au public que c'est difficile de mélanger la MMA à la TNA et annonce sa démission et fait un heel turn. Dès lors, il attaque beaucoup de catcheurs tels que Consequence Creed, Jay lethal, Suicide, The Pope...etc. Mais la TNA le libère de son contrat le Lundi 8 février 2010. Il continue donc sa carrière MMA mais délaisse le catch.

Inoki Genome Federation (2010-2013)[modifier | modifier le code]

Lashley décide de reprendre sa carrière de catcheur au Japon au sein de l'Inoki Genome Federation et il fait équipe avec Bob Sapp et ils perdent leur match face à Kendo Kashin et Tamon Honda le 25 septembre[50].

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2014-....)[modifier | modifier le code]

Alliance avec MVP et TNA World Heavyweight Champion (2014-...)[modifier | modifier le code]

Bobby Lashley effectue son retour à la fédération de Nashville lors de Lockdown (2014) en répondant au challenge lancé par Ethan Carter III. Le 20 Mars à Impact Wrestling,n Lashley et Carter avait un match que une fois de plus terminé en No Contest après une intervention de Willow contre Carter. Lors de Impact Wrestling du 10 avril, il participe un Gauntlet Match pour devenir challenger #1 au TNA World Heavyweight Championship ce match est remporter par Eric Young. Lors de Impact Wrestling du 24 avril, il gagne contre Kenny King par décompte à l'extérieur.


Lors de Impact Wrestling du 19 juin, il bat Eric Young et remporte le TNA World Heavyweight Championship.

Carrière dans le Mixed Martial Arts (MMA)[modifier | modifier le code]

Peu de temps après son départ de la World Wrestling Entertainment Lashley a signé un contrat sur plusieurs combats avec l'American Fight League (AFL) le 30 mai 2008[51]. Cependant il n'a jamais lutté au sein de l'AFL et il effectue son premier combat à la Mixed Fighting Alliance (MFA) pour le premier événement organisé par cette fédération[52]. Il y affronte Joshua Franklin et remporte le match par KO technique après 41 secondes[53]. Il entame en effet une carrière en MMA dans l'espoir d'un jour intégrer l'UFC et d'y affronter le UFC Champion Brock Lesnar. Pour son deuxième match il va à la Square Ring Promotions et doit affronter Ken Shamrock le 21 mars 2009 à March Badness mais son adversaire a été contrôlé positif aux stéroïdes et a été remplacé à la dernière minute par Jason Guida qui perd le match par décision unanime[54],[55],[56]. Lashley a ensuite signé avec la fédération de combat libre Maximum Fighting Championship[57] (MFC) et fait ses débuts dans le fédération le 15 mai 2009 dans un combat contre Mike Cook, qui a fait son entrée avec un masque de Rey Mysterio pour se moquer du fait que Lashley ait été catcheur. Lashley prend ça pour une insulte et bat Mike Cook en seulement 24 secondes[58]. Le 27 juin 2009, il affronte Bob Sapp et le bat par soumission au Main Event de Utimate Chaos. Lashley reste invaincu en MMA (4-0).

Strikeforce[modifier | modifier le code]

Lashley était attendu pour combattre le 17 avril 2010 à Strikeforce, la promotion avait déjà présenté un adversaire pour Lashley et attendait l'approbation de la Commission du Tennessee Athletic. Selon le PDG de StrikeForce Scott Coker, le combat serait sans doute le quatrième combat sur la CBS partie télévisée de l'événement. Le 5 avril, Lashley a confirmé qu'il n'apparaître pas sur la carte puisque les responsables de Strikeforce ne pouvait pas garantir une apparition sur la portion télévisée de la carte en raison de contraintes de temps. Bobby a été fixé à apparaître à Strikeforce a Los Angeles en Juin contre Ron Sparks, Mais il a subi une blessure au genou et n'a pas participé.

Le 21 août 2010 Lashley fait son retour et fait face à Chad Griggs au Strikeforce. Lashley dominait au début, mais Griggs s'est rattrapé avec une série d'uppercuts sur l'un des takedowns au premier tour, ouvrant une brèche dans le coin gauche de l'œil gauche de Lashley. De plus, Lashley avait du mal face à Griggs, même s'il avait dominent le contrôle sur lui sur le terrain, mais Griggs a encore trouvé des débouchés sur le fond. Vers la fin du deuxième round, Lashley se prend un coup de poing dans l'œil. Un médecin arrive, puis arrête le combat, ce qui entraîne la perte de Lashley à la fin du second tour par TKO. Après le combat, Lashley souffre de déshydratation.

Titan Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Le 18 février 2011, Titan Fighting Championship a annoncé la signature de Lashley[59]. Il est prévu qu'il affronte James Jack cependant le 16 mars, les responsables ont annoncé qu'ils avaient perdu le contact avec Jack et John Ott affronte Lashley. Le rythme de la lutte ralenti considérablement au deuxième tour, où Lashley a commencé à afficher des problèmes cardio, même qui l'a affecté dans son combat précédent. Il a été capable de remporter une décision unanime, en dépit de souffrir des effets de la maladie.

Lashley a déclaré avant le match qu'il veut combattre 4 ou 5 fois au cours de 2011.

Lashley a été prévue pour lutter contre Eddie Sanchez sur Titan Fighting Championships, Mais le 22 juillet 2011, il a été annoncé que Lashley s'est retiré de la lutte pour des raisons personnelles.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Bobby Lashley faisant son entrée.
  • Managers
    • Kristal Lashley
    • MVP
  • Surnoms
    • The Boss
  • Thèmes Musicaux
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
End To End Jim Johnston 2005 WWE
Unstoppable Jim Johnston 2005-2007 WWE
Hell Will Be Calling Your Name Jim Johnston 2007-2008 WWE
Blow Me Away Breaking Benjamin 2008 AAA
The Boss Dale Oliver 2009-2010; 2014 TNA
Domination Dale Oliver 2014-... TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bobby Lashley en tant que ECW Champion à December to Dismember.
    • International Military Sports Council
      • 2 fois Armed Forces Champion
      • CISM World Champion Silver Medalist en 2002
    • National Association of Intercollegiate Athletics
      • Missouri Valley College National Championship en 1996, 1997, et 1998
      • NAIA National Wrestling Championship en 1997 et 1998
    • Pro Wrestling Illustrated
      • PWI Rookie of the Year award in 2005[62]
      • PWI Most Improved Wrestler of the Year award in 2006[63]
      • Classé 9e au classement des 500 meilleurs catcheurs en 2007[64]
  • En tant que lutteur MMA
    • Shark Fights
      • 1 fois Shark Fights Heavyweight Champion
    • Xtreme Fight Night
      • 1 fois XFN Heavyweight Championship

Palmares Mixed Martial Arts[modifier | modifier le code]

Resultat Série Opposant Méthode Evénement Date Round Temps Lieu
Victoire 10–2 Drapeau des États-Unis Tony Melton Décision (unanime) Xtreme Fight Night 15 8 novembre 2013 5 5:00 Drapeau des États-Unis Catoosa, Oklahoma
Victoire 9–2 Drapeau des États-Unis Matthew Larson Soumission (Rear naked choke) GWC: The British Invasion: U.S. vs. U.K. 29 juin 2013 1 1:38 Drapeau des États-Unis Kansas City, Missouri
Victoire 8–2 Drapeau des États-Unis Kevin Asplund Soumission (Keylock) Titan FC 25: Lashley vs. Asplund 7 juin 2013 2 1:23 Drapeau des États-Unis Fort Riley, Kansas
Défaite 7-2 Drapeau de l'Angleterre James Thompson Décision (unanime) Super Fight League 3 6 mai 2012 3 5:00 Drapeau de l'Inde New Delhi, Inde
Victoire 7-1 Drapeau des États-Unis Karl Knothe Soumission (Keylock) Shark Fight 21: Knothe vs. Lashley 11 novembre 2011 1 3:44 Drapeau des États-Unis Lubbock, Texas
Victoire 6-1 Drapeau des États-Unis John Ott Décision (unanime) Titan Fighting Championships 17 25 mars 2011 3 5:00 Drapeau des États-Unis Kansas City, Kansas
Défaite 5-1 Drapeau des États-Unis Tchad Griggs TKO Strikeforce: Houston 21 août 2010 2 5:00 Drapeau des États-Unis Houston, Texas
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Wes Sims TKO (Strikes) Strikeforce: Miami 30 janvier 2010 1 2:06 Drapeau des États-Unis Sunrise, Floride
Victoire 4-0 Drapeau des États-Unis Bob Sapp Soumission (Punches) Ultimate Chaos: Lashley vs. Sapp 27 juin 2009 1 3:17 Drapeau des États-Unis Biloxi, Mississippi
Victoire 3-0 Drapeau des États-Unis Mike Cook Soumission (Guillotine Choke) MFC 21: Hard Knocks 15 mai 2009 1 0:24 Drapeau du Canada Edmonton, Alberta
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Jason Guida Décision (unanime) SRP: March Badness 21 mars 2009 3 5:00 Drapeau des États-Unis Pensacola, Floride
Victoirex 1-0 Drapeau des États-Unis Joshua Franklin TKO MFA: There Will Be Blood 13 décembre 2008 1 0:41 Drapeau des États-Unis Miami, Floride

Filmographies[modifier | modifier le code]

  • Blood Out (2011)
  • Beatdown (2010)

Vie privée[modifier | modifier le code]

Franklin Roberto a une fille, Kyra née en 2005.

Il est en couple avec l'ex-WWE Diva Kristal Marshall avec laquelle il a eu un fils. Leur enfant est né en août 2008, il se prénomme Myles. Il possède une villa dans son pays d'origine, la République démocratique du Congo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Bobby Lashley », sur Cagematch (consulté le 27 septembre 2014).
  2. (en) Julie Fiedler, « Bobby Lashley takes Titan title in former hometown », sur 1rst Infantry Division,‎ 20 juin 2013 (consulté le 27 septembre 2014).
  3. a et b (en) John M. Milner, Matt Mackinder et Richard Kamchen, « http://slam.canoe.ca/Slam/Wrestling/Bios/lashley.html », sur Slam! Wrestling (consulté le 28 septembre 2014).
  4. a et b (en) Jon Robinson, « Bobby Lashley Interview », sur ESPN,‎ 28 janvier 2010 (consulté le 28 septembre 2014).
  5. (en) « OVW TV 08.01.2005 », sur Cagematch (consulté le 28 septembre 2014).
  6. (en) « Profil de Bolin Services », sur Online World of Wreestling (consulté le 28 septembre 2014).
  7. (en) Chris Sokol, « Smackdown: Guerrero has an uneasy night », sur Slam! Wrestling,‎ 27 septembre 2005 (consulté le 28 septembre 2014).
  8. (en) Scott Fried, « 411’s WWE Smackdown Report: 11.11.05 », sur 411 mania,‎ 11 novembre 2005 (consulté le 28 septembre 2014).
  9. (en) Dale Plummer et Nick Tylwalk, « Smackdown wins, but Undertaker the real survivor », sur Slam! Wrestling,‎ 28 novembre 2005 (consulté le 28 septembre 2014).
  10. (en) Charlie Benjamin, « SmackDown Results - 12/9/05 - Columbia, SC (Batista and Mysterio) », sur WrestleView,‎ 10 décembre 2005 (consulté le 29 septembre 2014).
  11. (en) Mike Roe, « 12/16 WWE Friday Night Smackdown report: Smackdown Express », sur Pro Wrestling Torch,‎ 17 décembre 2005 (consulté le 29 septembre 2014).
  12. (en) Chris Sokol, « Taker-Orton rises above Armageddon », sur Slam! Wrestling,‎ 19 décembre 2005 (consulté le 29 septembre 2014).
  13. (en) Mike Roe, « 1/13 WWE Friday Night Smackdown Express: New champion, other new champion, and more! », sur Pro Wrestling Torch,‎ 14 janvier 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  14. (en) Jack Bramma, « Ring Crew Reviews: WWE Royal Rumble 2006 », sur 411 mania,‎ 27 janvier 2011 (consulté le 29 septembre 2014).
  15. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Dead Man shocks Angle », sur Slam! Wrestling,‎ 17 février 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  16. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE NO WAY OUT PPV REPORT 2/19: Ongoing "virtual time" analysis », sur Pro Wrestling Torch,‎ 19 février 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  17. (en) Mike Roe, « 2/24 WWE Friday Night Smackdown Express: Second chances, fake explosions, and more! », sur Pro Wrestling Torch,‎ 25 février 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  18. (en) Mike Roe, « 3/10 WWE Friday Night Smackdown Express: A giant splash, a flipped car, and more! », sur Pro Wrestling Torch,‎ 11 mars 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  19. (en) John Waltman, « Smackdown - on the road to SNME », sur Slam! Wrestling,‎ 18 mars 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  20. (en) Andy Steven, « WWE SmackDown Results - March 24, 2006 », sur Wrestling Inc,‎ 24 mars 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  21. (en) Dale Plummer et Nick Tylwalk, « WrestleMania delivers big time on PPV », sur Slam! Wrestling,‎ 3 avril 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  22. (en) Adam Martin, « SmackDown Results - 4/28/06 - London, England - (Mysterio retains) », sur WrestleView,‎ 28 avril 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  23. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Mysterio annihilated », sur Slam! Wrestling,‎ 12 mai 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  24. (en) jddunn411, « The Judgment Day 2006 Breakdown », sur 411 mania,‎ 21 mai 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  25. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Is JBL gone for good? », sur Slam! wrestling,‎ 26 mai 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  26. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 6/2: Booker vs. Lashley, Heyman on commentary, Angle vs. Rey », sur Pro Wrestling Torch,‎ 5 juin 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  27. (en) Adam Martin, « SmackDown Results - 6/16/06 - Trenton, NJ (Lashley & King Booker) », sur WrestleView,‎ 17 juin 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  28. (en) Wade Jeller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 7/18: Lashley vs. Finlay, Rey vs. Regal, Diva Boot Camp », sur Pro Wrestling Torch,‎ 18 juillet 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  29. (en) Clinton Fitch, « 7/15 WWE SNME HOLT report: Second detailed in-person report including off-air happenings », sur Pro Wrestling Torch,‎ 18 juillet 2006 (consulté le 29 septembre 2014).
  30. (en) Mike Roe, « 7/21 Smackdown Express with Mike Roe: Eddie's Ghost returns, farewell to Khali and Lashley, and more! », sur Pro Wrestling Torch,‎ 22 juillet 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  31. (en) Matthew Michaels, « [SD] UPDATED: Another Wrestler Off PPV Card », sur Inside Pulse,‎ 21 juillet 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  32. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 8/11: Batista & Lashley vs. Finlay & Regal, Rey vs. Kennedy », sur Pro Wrestling Torch,‎ 20 août 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  33. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 8/18: Undertaker vs. Khali, Finlay vs. Lashley, SSlam hype », sur Pro Wrestling Torch,‎ 20 août 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  34. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Batista invades the Royal Court », sur Slam! Wrestling,‎ 26 août 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  35. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Mr. Kennedy captures gold », sur Slam! Wrestling,‎ 2 septembre 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  36. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 9/15: Finlay vs. Lashley for No Mercy title shot, Rey vs. Kennedy », sur Pro Wrestling Torch,‎ 22 septembre 2006 (consulté le 30 septembre 2014).
  37. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées oww.
  38. (en) Larry Csonka, « 411’s WWE Smackdown Report 9.29.06 », sur 411 mania,‎ 29 septembre 2006 (consulté le 2 octobre 2014).
  39. (en) « John Cena et Bobby Lashley (Team Cena) remportent la victoire face à The Big Show (Team Big Show) aux Survivor Series 2006 », sur le site officiel de la WWE (consulté le 26 novembre 2006)
  40. (en) « Bobby Lashley bat Umaga à WrestleMania 23 », sur le site officiel de la WWE.
  41. (en) « Bobby Lashley remporte le ECW Championship pour le deuxième fois à One Night Stand », sur le site officiel de la WWE
  42. (en) « John Cena a battu Bobby Lashley à The Great American Bash », sur le site officiel de la WWE
  43. (en) « La WWE annonce le départ de Bobby Lashley », sur le site officiel de la WWE
  44. (en) Ryan Clark, « Lashley Set To Wrestle For Booker T's PWA Promotion This Month », sur Wrestling Inc,‎ 8 mai 2008 (consulté le 1 octobre 2014).
  45. (en) « PWA Critical Condition », sur Cagematch (consulté le 1 octobre 2014).
  46. (es) Pablo Vásquez, « Cumple lo prometido Triplemanía XVI », sur Medio Tiempo,‎ 14 juin 2008 (consulté le 1 octobre 2014).
  47. (en) « Résultats du PPV TNA No Surrender 2009 », sur Wrestle Zone. (consulté le 21 septembre 2009)
  48. (en) « Résultats du PPV TNA Bound For Glory 2009 », sur le site officiel de la TNA (consulté le 19 octobre 2009)
  49. (en) « Bobby Lashley sauve [[Kristal Marshall]] de Scott Steiner », sur WrestlingDotcom.com. (consulté le 10 novembre 2009)
  50. (en) Larry Csonka, « Bobby Lashley Wrestling For IGF On September 25th », sur 411 mania,‎ 14 septembre 2010 (consulté le 29 septembre 2014).
  51. (en) « AFL signs former WWE Star Lashley », sur Sports Illustrated (consulté le 30 septembre 2014).
  52. (en) James Iannotti, « Bobby Lashley MMA debut for Mixed Fight Alliance set for Dec. 13 », sur MMA MANIA,‎ 29 octobre 2008 (consulté le 30 septembre 2014).
  53. (en) « Former WWE star Bobby Lashley wins MMA debut », sur MMA Fighting,‎ 13 décembre 2008 (consulté le 30 septembre 2014).
  54. (en) « Bobby Lashley vs Ken Shamrock », sur Bleacher Report,‎ 2 mars 2009 (consulté le 30 septembre 2014).
  55. (en) Loretta Hunt, « SHAMROCK SUSPENDED FOR STEROIDS », sur Sherdog,‎ 12 mars 2009 (consulté le 30 septembre 2014).
  56. (en) Larry Csonka, « Bobby Lashley Wins Second Pro MMA Fight », sur 411 mania,‎ 22 mars 2009 (consulté le 30 septembre 2014).
  57. (fr) « Bobby Lashley signe avec la MFC. », sur MMA Nouvelles, actualités sur les sports de combats.
  58. (fr) « Bobby Lashley bat Mike Cook en 24 secondes à la MFC », sur MMA Nouvelles, actualités sur les sports de combats
  59. (en) Luke Thomas, « Bobby Lashley To Headline Titan Fighting Championship 17 », sur SB Nation,‎ 18 février 2011 (consulté le 28 septembre 2014).
  60. (en) « Historique du ECW Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 3 septembre 2009)
  61. (en) « Historique du WWE United States Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 3 septembre 2009)
  62. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Rookie of the Year (1972-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 3 septembre 2009)
  63. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Improved Wrestler of the Year (1978-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 3 septembre 2009)
  64. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 1996 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 3 septembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]