Beth Phoenix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phoenix.

Elizabeth Carolan

Description de l'image  Glamazon's entrance crop.jpg.
Données générales
Nom complet Elizabeth Carolan
Nom de ring Beth Phoenix[1]
Fabulous Firebird[1]
Glamazon
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (33 ans),
Elmira, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,73 m (5 8)[2]
Poids 68 kg (150 lb)
Catcheur (ou catcheuse) retraité(e)
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Ron Hutchison
The All Knighters
Carrière pro.

Elizabeth Kocanski Carolan[2] plus connue sous le nom de Beth Phoenix[1], est une catcheuse américaine née le [2] à Elmira. Beth Phoenix est principalement connue pour son travail au sein de la WWE (World Wrestling Entertainment). Elle a remporté le Championnat Féminin de la WWE à trois reprises, une fois le championnat des Divas[3] et a également été une fois Championne Féminine de la OVW[4] (plus un règne non-reconnu officiellement), et fut la première GLORY champion de l'histoire[5].

Elle est aussi la seconde femme de l'histoire à avoir participé à un Royal Rumble match (après Chyna), lors de l'édition 2010.

Carrière de catcheuse[modifier | modifier le code]

Carolan débute le catch dans le club scolaire de du lycée Notre Dame High School d'Elmira (où elle pratique aussi le tennis et l'athlétisme). Elle devient en 1999 Championne féminine nord-est de lutte libre (classe 72 kg), et devient la même année championne féminine (toujours dans la même classe) lors d'un tournoi organisé lors de l'édition 1999 du New York State Fair.
Elle rejoignit également un temps l'association de catch libre USA Wrestling. Son but était, selon ses déclarations, d'avoir une solide expérience de lutteuse pour ensuite devenir catcheuse[6].

Entraînement (1999-2004)[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires en 1999, elle s'inscrit à la fois dans une école de catch et dans un lycée catholique de Buffalo. Elle renonce à intégrer l'école de catch Hart's Dungeon, car celle-ci est située trop loin de son domicile. Dans son école de lutte, elle rencontre l'équipe des All Knighters, composée de Robin Knightwing et de son frère Joey Knight, son futur mari. Elle en deviendra plus tard la manager[6].

Elle apparait pour la première fois devant les caméras dans un match durant lequel elle est la manager de Don Montoya, qui gagne face à Reckless Youth. Son premier match en solitaire, qui se solde par une victoire, l'oppose à Alexis Laree en 2001. Par la suite, elle apparait dans diverses fédérations secondaires telles que la Cleveland All Pro Wrestling ou l' Apocalypse Wrestling Federation sous le pseudonyme de Phoenix.

En 2002, elle rejoint la toute nouvelle fédération de catch féminin GLORY Wrestling, et en devient la toute première championne suprême en conquérant le GLORY Championship[5].

Elle rejoint ensuite la Far North Wrestling où elle demeure pendant un certain temps l'unique catcheuse, participant ainsi à un grand nombre de matchs mixtes. Elle y bat notamment Joey Knight et Kevin Grace en 2003, devenant la première femme FNW Cruiserweight Champion. Plus tard dans l'année, elle participe à un tournoi de catch féminin, le World Xtreme Wrestling's annual Women's Elite, où elle se hisse jusqu'en finale et perd face à April Hunter. Elle participe de nouveau à ce tournoi deux ans plus tard, en 2005. Au premier tour, elle bat Nikki Roxx mais perd au second tour face à Alicia[7].

Le mois suivant, elle apparait lors du tout premier show du Shimmer Women Athletes, la branche féminine de la Ring of Honor. Elle y réapparaitra plusieurs fois. Elle se fait remarquer dans un match sans titre en jeu contre la NWA Midwest Women's Champion, MsChif, qu'elle remporte[8].

Elle s'ouvre le dos à cause d'une chaise lors d'un match contre Lexis Wine, ce qui l'éloigne plusieurs mois des rings[9].

World Wrestling Entertainment (2004-2012)[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2004-2006)[modifier | modifier le code]

La WWE l'envoie à l'Ohio Valley Wrestling' en juillet 2004 sans promesse réelle de contrat pour l'avenir[6]. Elle débute en tant que manager et « petite amie » en Kayfabe, c'est-à-dire pour le spectacle, de Chris Masters. Le mois suivant, elle le quitte lorsqu'il vient dans les vestiaires des femmes avec Candice Michelle et Victoria. Elle devient ensuite la manager de Aaron The Idol Stevens.

Débuts (2006)[modifier | modifier le code]

Beth Phoenix fait ses débuts à la WWE dans WWE Raw en tant que face (rôle de « gentille ») le 8 mai 2006[1]. Alors que Mickie James, à l'époque heel (rôle de « méchante ») attaque Trish Stratus, elle saute sur elle et l'éjecte hors du ring. Deux semaines plus tard, elle est officiellement présentée au public par Stratus. Le 29 mai, lors de son premier match à la WWE, elle et Torrie Wilson battent Mickie James et Victoria.

Le 5 juin, Phoenix combat Victoria dans son premier match en solitaire. Bien que ce soit elle qui l'emporte, son adversaire lui fracture la mâchoire durant le match en lui donnant une claque. Elle doit rester inactive deux mois et se faire poser une plaque de titane et dix vis dans la mâchoire inférieure. La WWE décide ensuite de l'envoyer de nouveau à la OVW.

Retour à la Ohio Valley Wrestling (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Le 16 août 2006, Beth Phoenix revient à la OVW, et tente sans succès de remporter le OVW Women's Championship au cours d'une bataille royale où elle perd, puis dans un Fatal Four Way match contre Serena, Katie Lea et la championne ODB remporté par Serena. Le 4 octobre 2006, Beth Phoenix parvient à vaincre Serena et à remporte le titre.

Quelques semaines plus tard, elle perd le titre face à Victoria Crawford dans un Gauntlet match mais le récupère la semaine suivante en remportant une bataille royale à huit[10]. Le règne de Crawford est par la suite déclaré inexistant par la OVW, les deux règnes de Beth Phoenix étant donc considérés comme un seul et unique règne ininterrompu[10]. Elle perd finalement le titre contre Katie Lea, sa troisième adversaire d'un nouveau Gauntlet match[10].

Beth Phoenix et Katie Lea entrèrent alors en feud (rivalité), Beth prétendant que Katie Lea ne l'aurait jamais battue si elle n'avait pas affronté deux autres catcheuses auparavant. Le directeur de la OVW, Danny Basham les met d'accord en déclarant qu'aucune des deux n'était championne, une victoire lors d'un Gauntlet match étant effectivement trop facile pour la dernière arrivante. Il met alors la ceinture en jeu dans un Ladder match lors du premier spectacle de l'année 2007. Katie Lea l'emporte, débutant alors officiellement son règne. Phoenix catche simultanément pour l'OVW et la WWE jusqu'à ce que les deux fédérations rompent leurs liens et qu'elle rejoigne la deuxième. Son dernier match sera un match d'aspirante numéro 1 au titre contre Katie Lea qu'elle perdra.

The Glamazon et Womens Champion (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Beth Phoenix juste après avoir remporté le Women's Championship à No Mercy.

Le retour de Phoenix sur les rings de la WWE se fait le 9 juillet 2007 lors de Raw en effectuant un heel turn (passage du rôle de « gentille » à celui de « méchante ») et gagne un nouveau surnom, The Glamazon, qu'elle gardera durant le reste de sa carrière.

Melina fait appel à elle afin de la remplacer pour s'allier à Jillian Hall face à Mickie James et Candice Michelle. Ce match est remporté par l'équipe de Candice qui fait le tombé sur Jillian[11]. À SummerSlam (2007), Phoenix gagne une bataille royale qui lui donne un match pour le WWE Women's Championship à Unforgiven face à Candice Michelle. Elle perdra le match mais s'emparera du titre lors d'un match revanche à No Mercy[12]

Parallèlement aux défenses réussies de son titre à RAW et Armageddon, elle s'illustre également en remportant un match par équipe mixte contre Jeff Hardy et Michelle avec Shelton Benjamin le 24 septembre[13], sa participation aux Survivor Series 2007 (son équipe a perdu le match) et en gagnant un match par équipe avec Melina à WrestleMania XXIV.

Beth Phoenix perd son titre le 14 avril 2008 à Londres contre Mickie James après un règne de presque 200 jours. Elle débute par la suite une rivalité avec Melina en parallèle de celle avec Mickie James lorsque Melina lui fait involontairement perdre un Lumberjill match pour le titre le 5 mai[14] face à Mickie James en lui donnant un coup de talon.

Cette rivalité donne lieu à un Triple Threat match pour le titre à Judgment Day 2008 que James remporte[15]. À One Night Stand 2008, Beth Phoenix mettra fin à sa rivalité avec Melina en la battant dans le premier « I Quit » match féminin de l'histoire[16].

Glamarella (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Glamarella avec leurs deux ceintures respectives.

Le 14 juillet, elle bat Santino Marella[17], lors de son premier match mixte en solo à la WWE. La semaine suivante, Marella perd contre D-Lo Brown et Phoenix monte sur le ring pour l'embrasser[18]. Ils forment dès lors l'équipe Glamarella et remportent de multiples matchs mixtes en équipe.

À SummerSlam 2008, elle récupère le Championnat Féminin en battant Mickie James dans un match mixte où Santino Marella remporte aussi le titre de champion intercontinental contre Kofi Kingston[19]. Elle fait ensuite une apparition au SmackDown du 3 octobre 2008 où elle bat Michelle McCool lors d'un match opposant pour la première fois les deux titres féminins de la WWE[20], le Women's Championship et le Divas Championship. Elle remporte également leSlammy Award 2008 de la Diva de l'année [21].

Après avoir défendu son titre à No Mercy et avoir donné la victoire à son équipe au Survivor Series, Beth Phoenix perd son titre face à Melina au Royal Rumble 2009[22]. Elle eut un match revanche pour le titre à Raw le 16 février mais perdit le match. À WrestleMania XXV, elle participe à une « bataille royale » à 25 pour devenir la première Miss WrestleMania. Elle s'y illustre en comptabilisant le plus grand nombre d'éliminations, mais est éliminée par Santina Marella qui remporte le titre[23].

Lors du Raw du 6 avril 2009, elle dissout officiellement Glamarella et entre en rivalité avec « Santina »[24]. Elle perdra tout ses match contre elle, notamment un match pour le titre de Miss WrestleMania à Backlash 2009. Elle échouera à deux matchs de championnat à Raw, d'abord le 20 avril face à Melina pour le Championnat féminin puis dans un autre match contre Mickie James le 31 août pour le Championnat des Divas, match qu'elle avait décroché en remportant une bataille royale plus tôt dans la soirée. Elle remporta également une bataille royale à SummerSlam 2009.

Diverses rivalités (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 12 octobre 2009, Beth Phoenix est officiellement draftée à SmackDown pour la première fois de sa carrière, en même temps que Mickie James. Après plusieurs apparitions en coulisses avec James, Michelle McCool et Mae Young, elle donne la victoire à son équipe dans un match par équipe SmackDown vs Raw à Braggings Rights. Elle remporte son premier match à SmackDown le 30 octobre face à Jenny Brooks, une jobber, et reste invaincue plus d'un mois avant de subir sa première défaite lors du SmackDown du 4 décembre dans un Triple threat match face à Mickie James et Natalya pour déterminer l'aspirante pour le Championnat Féminin, détenu par Michelle McCool. Elle bat Layla lors de Smackdown du 8 janvier 2010. Après son match elle se fait attaquer par Mickie James. Elle perd par disqualification face à Mickie James lors de Smackdown du 15 janvier 2010. Au Royal Rumble 2010, elle devient la seconde femme à participer à un Royal Rumble match (la première étant Chyna, qui avait participé deux fois). Entrée en 6e position, elle parvient à éliminer The Great Khali, mais est à son tour éliminée par CM Punk après que ce dernier lui a porté son GTS. Elle établit alors le nouveau record féminin de la plus longue participation à ce match pour une femme.

Le SmackDown du 12 mars, Phoenix effectue un face turn en aidant Tiffany alors que cette dernière était attaquée par Michelle McCool, Layla et Vickie Guerrero, et débute une rivalité avec ces dernières. À Extreme Rules 2010, elle bat Michelle McCool lors d'un Extreme Makeover match et s'empare pour la troisième fois du Championnat Féminin de la WWE. À la suite d'une blessure au ligament croisé antérieur lors d'un match contre Rosa Mendes le 6 mai à Superstars, elle doit défendre son titre lors du SmackDown du 14 mai (qui se déroulait dans sa ville natale Buffalo, face à LayCool (Michelle McCool et Layla) dans un Texas Tornado Handicap Tornado match. Layla remporte le match.

Elle fait son retour lors des Survivor Series 2010 en sauvant la nouvelle Championne des Divas Natalya qui était attaquée par LayCool, reprenant sa rivalité avec elles. Son premier match officiel depuis son retour est une bataille royale lors des Slammy Awards 2010, mais elle perd contre Michelle McCool, McCool devenant alors la Diva de l'année. Lors de TLC: Tables, Ladders & Chairs, elle et Natalya battent LayCool dans le premier Tables match de Divas de l'histoire de la WWE. Le 8 avril à SmackDown, elle gagne son match avec Kelly Kelly contre les LayCool.

Divas of Doom et Divas Champion (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Lors du draft supplémentaire de 2011, Beth Phoenix est de nouveau draftée à Raw. Lors du Raw du 23 mai, son match par équipe avec Kelly Kelly, Gail Kim et Eve Torres contre les Bella Twins, Maryse et Melina se termine en No Contest à la suite de l'intervention de Kharma qui s'écroulera dans le ring en pleurant. Le 13 juin, Beth gagne un match 7 contre 7 de Divas avec Kelly Kelly, Eve Torres, Gail Kim, Natalya, Kaitlyn et AJ contre les Bella Twins, Maryse, Melina, Alicia Fox, Tamina et Rosa Mendes. Le 18 juillet à Raw, les divas Face (dont elle fait partie) et Heel s'affrontent une nouvelle fois, et ce sont les divas Face qui l'emportent grâce au Glam Slam de Beth sur Rosa Mendes.

Article détaillé : Divas of Doom.

Le 1er août, Beth Phoenix remporte une bataille royale pour déterminer l'aspirante numéro 1 au titre des Divas détenu par Kelly Kelly. Après avoir remporté le match, elle effectue un heel turn en l'attaquant. Elle gagne son premier match en heel contre Eve Torres lors du Raw du 8 août. Le 12 août à SmackDown, elle gagne avec Natalya contre AJ et Kaitlyn. Elles se font désormais appelées les Divas of Doom. À SummerSlam le 14 août , La Glamazon arborait une nouvelle tenue avec , cette fois aucun GlamaBand des ses cheveux . Beth perd contre Kelly Kelly cette mémes nuit. Le lendemain à Raw, elle apparait sous le titantron avec Natalya pour applaudir Kelly Kelly et Eve Torres à la suite de leur victoire face aux Bella Twins. Elles feront de même la semaine suivante à la suite de la victoire d'Eve Torres face à Nikki Bella. Le 30 août lors du Super SmackDown, Beth et Natalya gagnent face à Alicia Fox et Kelly Kelly. Le 5 septembre à Raw, Beth Phoenix gagne contre Eve Torres et devient à nouveau aspirante #1 pour le titre des Divas. Elle affrontera donc Kelly Kelly lors de Night of Champions. Lors du Raw du 12 septembre, Kelly Kelly gagne son match contre Vickie Guerrero. Après le match, Beth veut attaquer Kelly Kelly mais celle-ci la contre et sort du ring. Le 16 septembre à SmackDown, Beth Phoenix gagne face à AJ.

Lors de Night of Champions (qui a eu lieu dans sa ville natale (Buffalo) elle perd contre Kelly Kelly pour le championnat des Divas. Le lendemain à Raw, elle perd avec Natalya contre Kelly Kelly et Eve Torres. À SmackDown le 23 septembre, Beth gagne avec Natalya contre AJ et Kaitlyn. Le 26 septembre à Raw, Beth et Natalya gagnent leur match revanche face à Kelly Kelly et Eve Torres. Lors de Hell in a Cell, Beth défait Kelly Kelly pour remporter le Championnat des Divas à la suite d'une intervention de Natalya. Le 3 octobre à Raw, elle fait équipe avec Natalya contre Kelly Kelly et Eve mais le match se solde en match nul puisque Kelly a violemment attaqué Beth à l'extérieur du ring. Lors du SmackDown suivant, Beth bat Alicia Fox en quelques secondes. Le 14 octobre à SmackDown, Beth gagne contre Kelly Kelly. À Vengeance, Beth bat Eve Torres et conserve son titre. Lors du Smackdown du 18 novembre, Beth et Natalya gagnent face à AJ et Kaitlyn. Lors des Survivor Series, elle conserve son titre face à Eve Torres dans un Lumberjill match. Lors du Smackdown du 25 novembre, elle gagne avec Natalya contre AJ et Kaitlyn. Lors du Raw du 5 décembre, elle perd avec Natalya contre Kelly Kelly et Eve. Lors du Smackdown du 9 décembre, elle gagne avec Natalya contre AJ et Kaitlyn. Après le match, Kaitlyn effectue un heel turn et rejoint les Divas of Doom, mais ce segment n'a pas été diffusé à la télévision. Lors de TLC 2011, Beth conserve son titre face à Kelly Kelly. Lors du Raw du 19 décembre, elle perd contre Alicia Fox. À la fin de ce match, on la voit blessée au visage, ce qui explique son absence des rings pendant quelques semaines.

Retour en solo et départ (2012)[modifier | modifier le code]

Elle fait son retour le 26 janvier 2012 à Superstars en battant Brie Bella. Lors du Royal Rumble (2012), elle gagne un match par équipe avec Natalya et les Bella Twins contre Kelly Kelly, Eve, Alicia Fox et Tamina Snuka. Lors du Raw du 30 janvier, elle conserve son titre face à Eve. Lors d'Elimination Chamber (2012) elle conserve son titre face à Tamina Snuka. À WrestleMania XXVIII elle perd un match par équipe en compagnie d'Eve Torres contre Maria Menounos et Kelly Kelly.

Le 23 avril à Raw, elle perd son titre face à Nikki Bella dans un match de bûcheronnes, au cours duquel elle se blesse à la cheville (blessure scénaristique). Elle obtient un match revanche pour le titre à Extreme Rules (2012), mais elle est remplacée par Layla qui gagne le match et le titre. Le 14 mai à Raw, elle gagne contre Alicia Fox, et l'attaque à la fin du match. Layla interviendra pour faire fuir la Glamazone. Beth Phoenix ne parvient pas à récupérer le titre face à Layla lors d'Over the Limit (2012). Le 15 juin à Smackdown, elle gagne contre Alicia Fox sous les yeux de Layla, assise à la table des commentateurs. À No Way Out, elle perd contre Layla pour le WWE Divas Championship. Lors du Raw du 25 juin, elle participe à une Battle Royal de Divas, remportée par AJ Lee. Le 12 juillet à Superstars, elle perd avec Natalya contre Alicia Fox et Kaitlyn. Lors de Money in the Bank (2012), elle perd avec Natalya et Eve Torres contre Layla, Kaitlyn et Tamina Snuka. Lors du Raw du 13 août, elle et Eve perdent face à Layla et Kaitlyn.

Le 10 septembre à Raw, elle perd un match par équipe avec Natalya et Alicia Fox contre Layla, Kaitlyn et Eve Torres. Le 14 septembre à SmackDown, elle perd contre Kaitlyn. Le 17 septembre à Raw, elle perd contre Eve Torres. Le 24 septembre à Raw, elle gagne un match par équipe avec Eve Torres contre Layla et Alicia Fox. Après ce match, Kaitlyn intervient pour dire que celle qui l'a attaqué à Night of Champions était une blonde. Après que Beth Phoenix a nié toute implication dans cette histoire, Eve Torres l'attaque et lui porte son finisher. Le 28 septembre à SmackDown, qui a lieu dans sa ville natale, elle bat Natalya. Elle effectue donc un face turn. Le 1er octobre à Raw, elle perd face à Eve Torres après qu'Eve lui a porté son Evefect. Lors de WWE Superstars le 18 octobre, elle perd face à Kaitlyn.

Lors du Raw du 29 octobre, elle perd face à AJ Lee, mais la manager générale Vickie Guerrero fait recommencer le match et cette fois-ci, Phoenix gagne grâce à son Glam Slam. Plus tard en coulisses, Beth Phoenix remercie Vickie Guerrero d'avoir relancé le match, mais cette dernière n'ayant pas apprécié la première défaite de Phoenix décide de la renvoyer de la WWE. En réalité, cette décision s'explique par son contrat qui expirait à la fin du mois et qui n'était pas renouvelé.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Beth Phoenix faisant un Glam Slam à Eve
Beth Phoenix face à Kelly Kelly à Puerto Rico
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Count On It B. Levick, S. Spieker et R. Navarro 2006 WWE
Glamazon Jim Johnston[29] 2007-2012 WWE
  • Surnoms
    • The Glamazon[30]
    • The Total Package of Women's Wrestling[28]
    • The Über Diva
    • The Fabulous Firebird[31]
    • The 21st Century Femme Fatale

Palmarès[modifier | modifier le code]

Phoenix en tant que WWE Women's Champion.

Lutte[modifier | modifier le code]

  • New York State Fair
    • Championne féminine (classe 72 kilos, 1999) [2].
  • North-East Wrestling
    • Championne féminine (classe 72 kilos, 1999) [2]

Catch[modifier | modifier le code]

Beth avec un Slammy Award et le WWE Women's Championship.
  • Far North Wrestling
    • 1 fois Championne poids-légers de la FNW[2]
  • GLORY Wrestling
    • 1 fois GLORY Champion[5]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 2 en diminution 7 en stagnation 7 en stagnation 7 en augmentation 2
Référence [33] [34] [35] [36] [37]
  • The Wrestling Clothesline :
    • TWC Woman of the Year 2004 : troisième[38]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Vie privée & autres médias[modifier | modifier le code]

  • Elizabeth Kocanski est née à Elmira où elle a passé son enfance[39]. À l'âge de onze ans, elle gagna un concours de coloriage et reçut comme récompense un billet pour assister à une émission de la World Wrestling Federation.
    Elle déclara plus tard que c'est à cette occasion qu'a débuté sa passion pour le catch, ses catcheurs préférés étaient Owen Hart et Ted DiBiase[6].
  • Carolan est apparue dans le numéro de février 2009 du magazine FLEX avec Candice Michelle et Layla[40]. Elle est aussi allée encourager les jeunes enfants à lire à Stamford au Texas, en compagnie de Evan Bourne et Kelly Kelly[41].
  • Elle a été mariée au catcheur Joey Knight[42],[43],[44],[45], et a eu une relation avec CM Punk. Elle est actuellement en couple avec l'ancien catcheur Edge. En février 2014, ce dernier annonce lors d'une interview télévisée qu'ils ont accueilli leur premier enfant ensemble, une petite fille[46].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Fiche de Beth Phoenix », sur Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2009)
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Profil de Beth Phoenix », sur SLAM! Sports (consulté le 12 août 2009)
  3. (en) « Liste des superstars de RAW », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  4. (en) « Historique des titres de la OVW », sur ovwrestling.com (consulté le 13 août 2009)
  5. a, b et c (en) « Fiche de Beth Phoenix », sur glorywrestling.com (consulté le 13 août 2009)
  6. a, b, c et d (en) « Interview de Beth Phoenix », sur gerweck.net (consulté le 13 août 2009)
  7. (en) « Résultats du tournoi WXW », sur wxwwrestling.com (consulté le 14 août 2009)
  8. (en) « Victoire face à MsChif », sur visuex.com (consulté le 14 août 2009)
  9. (en) « Biographie de Beth Phoenix », sur WillyWrestleFest.fr (consulté le 27 août 2009)
  10. a, b, c et d (en) « Historique du titre du OVW Women's Championship », sur Ohio Valley Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  11. (en) « Archives RAW du 9 juillet 2007 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  12. (en) « http://www.wwe.com/shows/nomercy/history/2007/matches/526728811/results/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-21
  13. (en) « Archives RAW du 24 septembre 2007 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  14. (en) « Archives RAW du 5 mai 2008 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  15. (en) « Résultats de Judgment Day 2008 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 août 2009)
  16. (en) « Résultats de One Night Stand 2008 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 août 2009)
  17. (en) « Archives RAW du 14 juillet 2008 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  18. (en) « Archives RAW du 21 juillet 2008 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  19. (en) « Résultats de SummerSlam 2008 », sur Online World of Wresling (consulté le 14 août 2009)
  20. (en) « Archives Smackdown! du 3 octobre 2008 », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  21. a et b « 2008 Slammy Awards », World Wrestling Entertainment (consulté le 16 décembre 2008)
  22. (en) « Résultats du Royal Rumble 2009 », sur SLAM! Sports (consulté le 14 août 2009)
  23. (en) « Résultats de WrestleMania XXV », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  24. (en) « Archives RAW du 6 avril 2009 », sur wwe.com (consulté le 12 août 2009)
  25. (en) Todd Martin, « Todd Martin's Raw Report for August 11 », sur Wrestling Observer Newsletter,‎ 11 août 2008 (consulté le 8 aout 2008)
  26. « Beth Phoenix Bio Snapshot », Shimmer Women Athletes (consulté le 2 août 2011)
  27. (en) Wade Keller, « Keller's WWE One Night Stand PPV Report 6/1: Ongoing "virtual time" coverage of live event from San Diego », sur Pro Wrestling Torch,‎ 1er juin 2008 (consulté le 15 octobre 2009)
  28. a, b, c et d (en) « Phoenix », sur GLORY Wrestling (consulté le 5 novembre 2008)
  29. (en) « WWE Music Volume 8 CD », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 25 mars 2008)
  30. (en) « In the ring with WWE diva Beth Phoenix », sur The Charleston Gazette,‎ 12 juin 2008 (consulté le 13 juin 2008)
  31. (en) « The Fabulous Firebird takes her English-born opponent for a ride »
  32. (en) « Historique du WWE Women's Championship », sur wwe.com (consulté le 13 août 2009)
  33. (en) « Top féminin PWI 2008 », sur The Internet Wrestling Database (consulté le 1er août 2010)
  34. (en) « Top féminin PWI 2009 », sur The Internet Wrestling Database (consulté le 1er août 2010)
  35. (en) « Top féminin PWI 2010 », sur Diva Dirt (consulté le 9 septembre 2010)
  36. (en) « Top féminin PWI 2011 », sur Diva Dirt (consulté le 27 septembre 2011)
  37. (en) « Top féminin PWI 2012 », sur Diva Dirt (consulté le 18 octobre 2012)
  38. (en) « http://www.wrestlingclothesline.com/Top50Women2004.htm » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-21
  39. (en) « Interview de Beth Phoenix », sur wvgazette.com (consulté le 13 août 2009)
  40. (en) « Beth Phoenix, Layla et Candice Michelle dans FLEX », sur wwe.coom (consulté le 13 août 2009)
  41. (en) « Visite à Stamford », sur wwe.com (consulté le 12 août 2009)
  42. Jaya Roopansingh, « Beth Phoenix », Slam! Sports, sur Canadian Online Explorer (consulté le 17 mai 2009)
  43. S.J. Velasquez, « Buffalo gal, won't you come out to fight? », sur Buffalo.com,‎ 15 septembre 2011 (consulté le 18 décembre 2011)
  44. « Beth Phoenix », sur Official Women Of Wrestling (consulté le 2 mai 2008)
  45. « Art of Wrestling Podcast #53, Beth Phoenix interview » (consulté le 31 décembre 2011)
  46. http://www.diva-dirt.com/2014/02/06/beth-phoenix-and-edge-welcome-first-child/

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :