Santino Marella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthony Carelli

Description de cette image, également commentée ci-après

Santino Marella en 2010

Données générales
Nom complet Anthony Carelli
Nom de ring Boris Alexiev[1]
Johnny Geo Basco
Santino Marella[1]
Santina Marella[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né(e) le (35 ans)[1],
Mississauga, Ontario, Drapeau du Canada Canada[1]
Taille 1,78 m (5 10)[2]
Poids 103 kg (227 lb) [2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par UVW Staff[1]
Carrière pro. 2006aujourd'hui

Anthony John Carelli, plus connu sous le nom de Santino Marella, est un catcheur canadien né le à Mississauga[1]. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment.

Il a été deux fois Champion Intercontinental de la WWE, une fois Champion par équipes de la WWE avec Vladimir Kozlov et une fois Champion des États-Unis de la WWE. Il est aussi la première et dernière personne à avoir détenu le titre de Miss WrestleMania, qu'il a eu deux fois sous le pseudonyme de Santina Marella[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Anthony démarre sa carrière de catcheur en mai 2005 à l'Ohio Valley Wrestling, qui est une antichambre de la World Wrestling Entertainment, sous le nom de Boris Alexiev. Il gagne à deux reprises le OVW Television Championship[4]. C'est en 2007 qu'il rejoint la WWE dans la division Raw.

World Wrestling Entertainment (2007-...)[modifier | modifier le code]

Débuts et Intercontinental Champion (2007)[modifier | modifier le code]

Son personnage est révélé le 16 avril au grand public, lors du « Milan Miracle », une édition spéciale de Raw. Mr. McMahon propose à un catcheur de défier son poulain, Umaga pour le WWE Intercontinental Championship. Personne ne se propose. Il demande alors au public si quelqu'un veut tenter sa chance : il fait monter Santino Marella sur le ring. Le début du match est à l'avantage de Santino Marella. Mr. McMahon fait stopper le jeu et annonce que le match devient un No Holds Barred. Santino Marella bat Umaga avec l'intervention de Bobby Lashley et devient le deuxième catcheur à obtenir la ceinture de Champion après seulement son premier match avec Carlito. Anthony défend son titre trois fois face à Chris Masters. Il garde son titre face à Umaga par disqualification puis ce dernier remporte le titre le 2 juillet.

Glamarella, second Intercontinental Championship, perte du titre et retour en solo (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Marella et Beth Phoenix vers fin 2008
La Glamarella.
Santino et Beth à Milan en Italie.

Le 27 janvier, Santino participe au Royal Rumble 2008. Il fait son entrée sur le ring à la troisième place, juste après l'Undertaker et Shawn Michaels mais se fait éliminer en 27 secondes par l'Undertaker[5]. Au SummerSlam 2008, il bat Mickie James et Kofi Kingston avec Beth Phoenix et devient champion intercontinental[6]. Le 25 août, il défend avec succès son titre contre Kofi Kingston, avec l'aide de Beth Phoenix. Le 8 septembre, il réussit à conserver sa ceinture contre Snitsky en gagnant en 47 secondes.

Lors d'un house show le 27 septembre à Paris Bercy, Santino conserve son titre intercontinental face à Kofi Kingston (Beth Phoenix était aux abords du ring). Le 3 octobre, lors d'un show spécial de WWE SmackDown, il bat le WWE United States Champion Shelton Benjamin suite à l'arrivée de R-Truth aux abords du ring. Le 10 novembre, il perd le titre intercontinental contre William Regal en 30 secondes.

Au Royal Rumble 2009, il entre en 28e position et établit un nouveau record de la plus courte participation en se faisant éliminer par Kane[7] en une seconde, battant ainsi le record du Warlord qui était jusque là de 2 secondes[8].

Tag Team Champion avec Vladimir Kozlov et blessure (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Santino Marella, avec son partenaire Vladimir Kozlov.

Bien qu'il soit de retour en tant que Santino Marella, Carelli reste face et entame notamment une rivalité avec Chavo Guerrero qu'il bat presque à chaque fois. A Raw le 11 janvier 2010 il bat Jack Swagger. Après une blessure légère qui l'empêche de participer au Royal Rumble 2010, il perd l'opportunité de se qualifier pour le Money in the Bank Ladder match de WrestleMania XXVI en perdant contre Jack Swagger.

Lors du Superstars du 20 mai 2010, il propose à Vladimir Kozlov, catcheur heel (et également son ami en dehors des rings), de former une équipe avec lui pour devenir "The Greatest Tag Team in the History" (la plus grande équipe de l'histoire) mais ce dernier refuse et le bat en moins de 40 secondes. Après de multiples tentatives infructueuses de former une alliance avec Kozlov, ce dernier effectue un face turn en attaquant William Regal lors d'un match de ce dernier contre Marella. Tous les deux forment alors une équipe, et battent à de multiples reprises Regal et ses divers partenaires occasionnels. Parallèlement, Marella débute un amour avec Tamina qui lui fait de claires avances. Tamina fait alors un face turn, trahissant les Usos pour rejoindre Marella et Kozlov.

Lors de Night of Champions, lui et Kozlov perdent dans un match pour le WWE Tag Team Championship remporté par Drew McIntyre et Cody Rhodes. Lors du Raw du 11 octobre, Marella bat Zack Ryder pour se qualifier pour l'équipe de Raw à Bragging Rights, où l'équipe de SmackDown triomphe de la sienne. Le lendemain à Raw, il obtient l'une des plus grosses victoires de sa carrière en battant Sheamus, à cause d'une intervention de John Morrison. Lors du Raw du 15 novembre, lui et Vladimir Kozlov battent The Usos pour devenir challengers au WWE Tag Team Championship.

Santino tenant son portrait fait par un fan.

Après une tentative ratée pour remporter les titres face aux membres de la Nexus Heath Slater et Justin Gabriel lors des Survivor Series 2010, Marella et Kozlov remportent les titres par équipes en battant Slater et Gabriel dans un Fatal 4 Way Elimination Tag Team Match qui comprenait aussi The Usos et Mark Henry/Yoshi Tatsu, grâce à une intervention de John Cena. Lors de WWE TLC (2010), ils conservent leurs titres face à Slater et Gabriel par disqualification après un passage à tabac du reste de la Nexus. Lors du Raw du 17 janvier 2011, lui et Vladimir Kozlov battent The Usos et conservent leurs titres par équipe (la rencontre avait été repoussée la semaine précédente à cause d'une intervention de Nexus).

Il a participé au Royal Rumble 2011 où il fut éliminé en dernière position par Alberto Del Rio. Le lendemain à Raw, lui et Kozlov conservent leurs titres contre Husky Harris et Michael McGillicutty. Lors du Smackdown du 18 février, ils battent Justin Gabriel et Heath Slater pour conserver leurs titres, avant de les perdent contre eux lors d'Elimination Chamber (2011). Lors du WWE SmackDown du 4 mars, lui et Vladimir Kozlov perdent leur revanche contre Heath Slater et Justin Gabriel pour les titres. Lors de Wrestlemania XXVII, Kofi Kingston qui remplace Kozlov suite à une attaque, Big Show, Kane et lui battent The Corre. Lors du Superstars du 23 juin, lui et Vladimir perdent contre David Otunga et Michael McGillicutty et ne remportent pas les titres. Lors du Raw du 4 juillet, lui et Vladimir Kozlov perdent contre David Otunga et Michael McGillicutty et ne remportent pas le WWE Tag Team Championship.

Santino affronte à plusieurs reprises David Otunga et Michael McGillicutty, avec différents partenaires (Zack Ryder, Chris Masters, Evan Bourne) sans succès. Le 2 septembre, il a un accident de voiture à Toronto qui lui cause un déboitement à l'épaule gauche, l'obligeant à être hors des rings quelque temps[9].

Retour et assistant de Theodore Long (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour à Raw le 3 octobre, ce jour-là, il bat Jinder Mahal. Le 13 octobre à WWE Superstars il gagne son match face à JTG. Lors de WWE Superstars du 20 octobre il bat Heath Slater. Lors du Raw du 24 octobre il perd contre Dolph Ziggler. Lors du Raw spécial Halloween du 31 octobre, il gagne contre Jack Swagger. Lors du Raw du 7 novembre, il perd contre Jack Swagger. Lors du dark match à Survivor Series (2011), il bat Jinder Mahal. Lors du Raw du 5 décembre, il perd contre Kevin Nash. Lors du Raw du 2 janvier 2012, il perd contre Wade Barrett.

Lors du SmackDown du 6 janvier 2012, il gagne contre Drew McIntyre et devient ainsi le nouvel assistant de Theodore Long, en remplacement de Zack Ryder. Lors de SmackDown du 13 janvier, il gagne face à David Otunga dans un Assistant de Raw vs. Assistant de SmackDown Match. Lors du Spécial SmackDown Roulette du 20 janvier, il bat Drew McIntyre dans un Blindfold Match autrement dit un match où les deux adversaires ont les yeux bandés. Lors du SmackDown du 27 janvier, il perd en équipe avec Yoshi Tatsu contre le Latino Clan. Lors du Royal Rumble, il entre en 9e position et commence à se battre avec Mick Foley mais se fait éliminer un peu plus tard par Cody Rhodes en 7e position. Lors du SmackDown du 2 février, il bat avec le Hall of Famer Jim Duggan face au Latino Clan.

Lors du SmackDown du 17 février, il gagne une Battle Royal en éliminant en dernier David Otunga et gagne ainsi le droit de remplacer Randy Orton à Elimination Chamber (2012)[10]. Il affronte donc Daniel Bryan, Big Show, Cody Rhodes, The Great Khali et Wade Barrett pour le World Heavyweight Championship dans un Elimination Chamber Match où Bryan conserve son titre. Santino est le dernier participant à être éliminé[11]. Lors du Raw du 20 février, il perd contre Daniel Bryan. Plus tard dans la soirée, il perd un 10-Man Battle Royal pour devenir l'aspirant n°1 au WWE Championship[12].

United States Champion, perte du titre, diverses rivalités et blessure (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Santino Marella en tant que champion des états-unis

Lors du Raw du 5 mars, il remporte le WWE United States Championship en battant Jack Swagger[13]. Lors du SmackDown du 9 mars, il conserve son titre face à Jack Swagger dans un Steel Cage Match[14]. Lors du Raw du 12 mars, il perd contre David Otunga et Mark Henry dans un Handicap Match[15].

Son équipe perd à WrestleMania XXVIII, ce qui entraîne la prise de contrôle de John Laurinaitis sur Raw et SmackDown. Le lendemain, ce dernier impose à Santino de défendre son titre dans un Triple Threat match contre Dolph Ziggler et Jack Swagger, que Santino remporte. Lors du Raw du 16 avril, il bat David Otunga pour le United States Championship et conserve son titre. À Extreme Rules, il conserve son titre contre The Miz. Lors du Raw du 14 mai, il gagne avec CM Punk contre Cody Rhodes et Daniel Bryan. Lors de No Way Out, il bat Ricardo Rodriguez dans un Tuxedo Match. Lors du Raw Supershow du 25 juin, il bat Jack Swagger et conserve son titre. Il participe au Money in The Bank Ladder Match de pour le WWE World Heavyweight Championship lors du PPV Money in the Bank, après avoir gagné un match en équipe avec Christian contre David Otunga et Cody Rhodes lors du Money in the Bank ladder match de Smackdown. Il ne parvient pas à prendre la mallette, décrochée par Dolph Ziggler. Après deux défaites consécutives face à lui, Santino affronte Antonio Cesaro pour le titre à Summerslam pendant le pre-show, et perd. Il est le commentateur de WWE Saturday Morning Slam avec Josh Matthews. Lors du Raw du 3 septembre, il perd son match revanche contre Antonio Cesaro.

Lors du Smackdown du 21 septembre il bat Antonio Cesaro. Lors du Smackdown du 28 septembre, il perd contre Antonio Cesaro dans un match où le titre US était en jeu.Lors du smackdown du 1 octobre il gagne par discalification face à Heath Slater. Après le match The Encore détruit Santino Marella sur le ring. Lors du Raw du 08 Octobre, il perd avec Zack Ryder dans un match par équipe comptant pour le tournoi N°1 contender pour les titre par équipe contre Cody Rhodes et Damien Sandow. Lors du Supershow du 12 octobre, il perd contre The Miz et ne remporte pas le WWE Intercontinental Championship.

Lors du Smackdown du 30 novembre, il bat Luke Hawx dans un dark match. Lors du Main Event du 26 décembre, il participe à une bataille royale que remporte The Great Khali.

Lors du Smackdown du 28 décembre, il est tiré au sort pour affronter le Big Show pour le titre de champion du monde poids-lourds, mais se blesse à la cuisse en tentant de porter le Brogue Kick de Sheamus alors que ce dernier essayait de lui apprendre. Lors du Royal Rumble 2013, il participe à un Royal Rumble Match qui est remporté par John Cena.

Il effectue son retour lors du Raw d'avant Wrestlemania en perdant contre Mark Henry. Lors du Raw du 8 avril, il fait équipe R-Truth et Zack Ryder et battent les 3MB. Lors du Smackdown du 12 avril, il perd contre Wade Barrett. Lors du Raw du 15 avril, il gagne avec The Great Khali contre Cody Rhodes et Damien Sandow. Lors du Smackdown du 19 avril, il perd contre Fandango.

Lors du Raw du 8 Septembre, il fait son retour et bat Antonio Cesaro. Lors de Smackdown du 13 septembre, il bat Damien Sandow. Lors de Smackdown du 20 septembre, il bat Jack Swagger. Lors du Raw du 23 septembre, il perd contre Fandango. Lors du Smackdown du 27 septembre, il bat Heath Slater. Lors de RAW du 09 Décembre, il perd face à Damien Sandow.

Il est actuellement inactif suite à une blessure au cou.

Alliance avec Emma (2014-...)[modifier | modifier le code]

Il effectue son retour lors de RAW du 03 Février 2014. Lors de RAW du 10 Février, il perd face à Fandango. Lors de RAW du 03 mars, lui et Emma battent Fandango et Summer Rae.[16]

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Santino Marella préparant sa prise de finition, The Cobra.
  • Prise de finition
    • Santino Cobra (Snap Jab précédé de gestes théâtraux)
  • Surnoms
    • "The Milan Miracle"[17]
  • Équipes
    • Glamarella (avec Beth Phoenix)
    • Santino Marella & Vladimir Kozlov (2010-2011)
    • Co-Bro (avec Zack Ryder)
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Anvil of Crom[19] Basil Poledouris 2006-2007 OVW
You Look So Good to Me (Remix)(en Santina) Jim Johnston 2009 WWE
"La Vittoria è Mia (Victory Is Mine)"[20] Jim Johnston 2006-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Santino Marella avec la ceinture de champion intercontinental en 2008.

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Santino parlant au micro lors d'un show à Raw.
PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 179[21] en augmentation 91[22] en diminution 97 [23] en diminution 350[24] en augmentation 100[25] en augmentation 60[26]

Records[modifier | modifier le code]

  • Santino bat le record de la plus courte présence dans un Royal Rumble en 2009, en se faisant éliminer par Kane en une seconde.
  • Victoire la plus rapide de l'histoire (sous le nom de Santina Marella) en battant Beth Phoenix en 3 secondes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Profil de Santino Marella », sur Online World of Wrestling (consulté le 15 août 2009)
  2. a et b Catch Arena
  3. (en) « Résultats Wrestlemania XXV », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  4. a et b (en) « Historique du OVW Television Championship », sur Solie.org (consulté le 15 août 2009)
  5. (en) « Résultats Royal Rumble 2008 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  6. (en) « Résultats SummerSlam 2008 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  7. (en) « Résultats Royal Rumble 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 9 juin 2009)
  8. (en) « Royal Rumble 2009, Facts & Figures », sur WWE (consulté le 15 août 2009)
  9. (en) « Santino Marella in car accident »,‎ 2 septembre 2011.
  10. (en)Michael Burdick, « SmackDown results: Santino shocks the WWE Universe, earning the right to enter the Chamber! », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  11. (en)Alex Giannini, « World Heavyweight Champion Daniel Bryan won the SmackDown Elimination Chamber Match », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  12. (en)Mitch Passero, « Raw SuperShow results: Triple H accepts Undertaker's WrestleMania challenge », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  13. (en) John Clapp, « Santino Marella def. United States Champion Jack Swagger to win the title », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  14. (en) Michael Burdick, « United States Champion Santino Marella def. Jack Swagger in a United States Championship Steel Cage Match », sur WWE.com,‎ (consulté le ).
  15. (en) Tom Herrera, « Mark Henry and David Otunga def. U.S. Champion Santino Marella in a Handicap Match », sur WWE.com,‎ (consulté le ).
  16. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  17. (en) « Premier règne de Santino Marella », sur WWE (consulté le 4 janvier 2008)
  18. (en) « Managers », sur Cage Match (consulté le 17 décembre 2010)
  19. (en) « Musiques d'entrée » (consulté le 17 décembre 2010)
  20. (en) « BMI: Johnston James Alan », sur BMI (consulté le 21 janvier 2008)
  21. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database
  22. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database
  23. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database
  24. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database
  25. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database
  26. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database
  27. (de) « Observer: Best Gimmick », sur genickbruch.com (consulté le 11 septembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]