Steve Blackman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steve Blackman
Image illustrative de l'article Steve Blackman
Steve Blackman en 1999.

Nom(s) de ring Steve Blackman
Taille 1,88 m[1]
Poids 112 kg[1]
Naissance 28 septembre 1963 (50 ans)
Annville, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par Stu Hart et Tony Altimore[1]
Débuts août 1986[2]
Fin 2002[2]
Fédération(s) World Wrestling Federation/Entertainment

Steve Blackman, né le 28 septembre 1963 à Annville en Pennsylvanie[2], est un ancien catcheur professionnel américain. Il s'est fait connaître à la World Wrestling Federation/Entertainment où il a travaillé de 1986 à 2002[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Stampede Wrestling[modifier | modifier le code]

Avant de commencer une carrière dans le catch, Steve Blackman pratiquait le culturisme et l'haltérophilie. En 1986, il entre à l'école de catch de Tony Altamore dans le Connecticut. À Calgary, il travaille pour la Stampede Wrestling de Stu Hart. Il y est ponctuellement jobber en 1988 et alors qu'il était sur le point de signer un contrat avec la World Wrestling Federation, il contracte la malaria et la dysenterie en Afrique du Sud en 1989 durant une compétition[3]. Il combat la maladie pendant près de deux années et une fois guéri, et après avoir perdu une grande partie de sa masse musculaire, Blackman doit encore passer quatre ans de rééducation physique, comprenant un entraînement aux arts martiaux, notamment au shōtōkan-ryū, escrime et taekwondo. Après avoir retrouvé sa forme physique, il reprend contact avec ses amis Brian Pillman et Owen Hart pour faire un nouvel essai à la World Wrestling Federation.

World Wrestling Federation\Entertainment (1997-2007)[modifier | modifier le code]

Débuts (1997-1998)[modifier | modifier le code]

Blackman fait ses débuts à la World Wrestling Federation lors de l'émission Raw Is War du 3 novembre 1997 en venant en aide à Vader attaqué par the Hart Foundation. Vince McMahon lui fait alors adopter un personnage expert en arts martiaux. Il remplace alors le Patriote, blessé, dans l'équipe Team USA (Vader, Goldust et Marc Mero) à Survivor Series 1997 face à l'équipe Team Canada (British Bullog, Jim "The Anvil" Neidhart, Phillip Lafon, et Doug Furnas)[4].

L'année suivante, Blackman rejoint Ken Shamrock dans sa rivalité avec l'équipe Nation of Domination (The Rock, D'Lo Brown, Owen Hart, The Godfather, Mark Henry). Finalement Blackman décide de continuer seul avec une nouvelle entrée où il est équipé d'armes utilisées pour pratiquer l'arnis-eskrima. Il devient heel lorsqu'il fait équipe avec Shane McMahon. Durant cette alliance, il est toujours muni d'un sac de sport contenant des armes utilisée en arts martiaux, notamment un shinai qu'il utilise parfois lors des matchs. À la fin de l'année 1998, Blackman participe au tournoi WWF Brawl for All, où il bat Marc Mero au premier tour mais doit se retirer de la compétition suite à une blessure[5].

Head Cheese (1999-2000)[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2000, Blackman et Al Snow forment une équipe surnommée « Head Cheese » car Snow faisait porter à Blackman un chapeau en forme de fromage en complément de la tête de mannequin qu'il avait toujours avec lui à l'époque[6]. Cette association présente donc deux personnages au comportement opposé, un catcheur sérieux et froid qui n'affiche pas ses émotions (Blackman) et un catcheur loufoque (Snow).

Champion hardcore et départ de la WWF (2000-2002)[modifier | modifier le code]

Après la séparation de l'équipe « Head Cheese », Blackman entre dans la division hardcore de la WWF. À cette époque le titre de champion hardcore de la WWF est défendu par Crash Holly qui introduit la règle du « 24/7 » qui signifie que le titre doit être défendu « 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 » tant qu'un arbitre officiel est présent. Ceci amène des scénarios où la ceinture change de mains dans un aéroport, un restaurant, un parc d'attraction ou encore un cirque, ou même lorsque le champion était endormi[7],[8]. Mais lorsque Blackman remporte la ceinture le 27 juin 2000[9], les prétendants au titre ne peuvent plus utiliser l'attaque surprise, Blackman étant un dangereux adversaire au corps à corps. Durant cette période ses talents en arts martiaux sont pleinement utilisés. Il perd le titre une première fois face à Shane McMahon en raison d'interventions de la part de Test, Matthew Bloom, Albert, Edge et Christian, ainsi que de Mick Foley qui suspend la règle du « 24/7 » pour assurre à McMahon de garder la ceinture. À SummerSlam 2000, il récupère le titre après avoir sauté du Titantron (environ 23 mètres) sur Shane McMahon[10]. Il défendra ensuite le titre à plusieurs occasions mais le perdra à la fin de l'année 2000 face à Raven[9].

Au début de l'année 2001, Blackman forme une autre équipe, cette fois avec le Grandmaster Sexay où il joue encore le rôle du catcheur sérieux tandis que son équipier essaye en permanence de le faire danser à la fin de leurs matchs. À la fin de la même année, Blackman se blesse et est libéré de son contrat en octobre 2002.

Apparitions spéciales (2007 et 2011-2013)[modifier | modifier le code]

Blackman revient à la WWE (anciennement WWF) après 6 ans et demi d'absence, pour le 15e anniversaire de RAW, en participant à une bataille royale de 15 hommes où il est éliminé par Flash Funk[11].

Dans l'épisod JBL & Cole show le 29 mars 2013, Steve Blackman fait une brève apparition au début où il se moque de JBL et Teddy Long.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • The Lethal Weapon[2]
    • The Silent Assassin

Championnats et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (de) « Profil de Steve Blackman », sur genickbruch.com (consulté le 14 octobre 2009)
  2. a, b, c, d et e (en) « Profil de Steve Blackman », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  3. (en) « Steve Blackman speaks on his neck, the future, WWE release, more », sur LordsofPain.net,‎ 1er février 2004 (consulté le 15 octobre 2009)
  4. (en) « Résultats SummerSlam 1997 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 15 octobre 2009)
  5. (en) « Résultats Brawl for All Tournament », sur Wrestling Information Archive (consulté le 15 octobre 2009)
  6. (de) « Profil de Head Cheese », sur genickbruch.com (consulté le 14 octobre 2009)
  7. (en) Jason Clevett, « Crash Holly found dead at 34 », sur SLAM! Wrestling,‎ 6 novembre 2003 (consulté le 15 septembre 2009)
  8. (en) David Kimble, « A Crash course in believing yourself: Crash Holly may be small, but he has a gigantic drive to prove he can excel in the WWF - Cover Story - Interview », sur BNet,‎ février 2002 (consulté le 14 septembre 2009)
  9. a, b et c (en) « Historique du WWF Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 14 octobre 2009)
  10. (en) « Résultats SummerSlam 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 16 octobre 2009)
  11. (en) « 15 ans de RAW », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  12. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2001 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 14 octobre 2009)