Matt Hardy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matthew Moore Hardy

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Matt Hardy

Données générales
Nom complet Matthew Moore Hardy
Nom de ring Matt Hardy

Matt Hardy Version 1

High Voltage
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 23 septembre 1974 (40 ans)[1],
Cameron, Caroline du Nord, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 109 kg (240 lb)
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) OMEGA
Total Nonstop Action Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Dory Funk, Jr.[3],[1],
George South Sr.[1]
Italian Stallion[1]
Michael Hayes
Carrière pro. 1992[2]aujourd'hui

Matthew Moore Hardy (né le 23 septembre 1974 à Cameron), plus simplement connu en tant que Matt Hardy, est un catcheur américain.Il est principalement connu pour son travail a la fédération WWE, pour laquelle il a travaillé de 1998 à 2010 (hormis lors de son court départ en 2005).

Il a possédé les championnats suivants: 1 fois NCW Heavyweight champion, 1 fois OMEGA Heavyweight champion, 1 fois NEWA champion, 1 fois NFWA champion et 1 fois ECW champion. Matt Hardy est également l'un des catcheurs les plus décorés en équipe, avec 10 titre mondiaux en équipe: (6 fois Champion du monde par équipe de la WWE[3], 1 fois Champion du monde par équipe de la WCW[4] , 1 fois NDW Tag Team Championship, 1 fois OMEGA Tag Team Championship et 1 fois Champion par équipe de la WWE). Dans cette catégorie il est connu pour son travail dans l'équipe des Hardy Boyz qu'il formait avec son petit frère Jeff Hardy avec lequel il remporta 9 titre de champion par équipe.

À la WWE, il a également été une fois Champion des États-Unis, Champion poids-légers, Champion Hardcore et Champion European. Lui et son frère Jeff ont aussi fondé, en 1997, la fédération OMEGA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matt Hardy est né le 23 septembre 1974 à Cameron en Caroline du Nord. Il est le fils de Gilbert et Ruby Moore Hardy, décédée d'un cancer lorsqu'il avait douze ans[5], et le grand frère de Jeff Hardy[2],[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts à OMEGA (1995-1998)[modifier | modifier le code]

Lui et son frère s'intéressent très tôt au catch, rejouant les matchs qu'ils voient à la télévision en se filmant. Leurs idoles sont Sting, The Ultimate Warrior et Shawn Michaels. Ils commencent à se produire en Caroline du Nord, puis créent leur propre fédération, la Organization of Modern Extreme Grappling Arts (OMEGA). Matt est entraîné par Dory Funk, Jr. et lutte sous le surnom de High Voltage, mais a dû changer d’identité pour Surge lorsqu’une équipe de la World Championship Wrestling a commencé à se servir de ce nom. Il se trouve que Matt Hardy avait posté une cassette vidéo sous sa gimmick de High Voltage à la WCW avant l'équipe et que quelques années plus tard, Konnan révélera que l’idée du nom fut bel et bien volée de cette cassette[réf. nécessaire]. D’autres lutteurs reconnus furent associés à OMEGA, dont Christopher Daniels, Lita, Shannon Moore et Gregory Helms. La fédération ferme ses portes en 1999 lorsqu'ils signent avec la World Wrestling Federation[2].

World Wrestling Federation (1998-2009)[modifier | modifier le code]

The Hardy Boyz (1998-2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hardy Boyz.

Matt Hardy, à 18 ans, débute à la World Wrestling Federation (WWF) en 1993, où il mène des combats singuliers et des matchs par équipe avec son frère. Il signe un contrat à plein temps en 1998[7]. .Les frères Hardy finissent par attirer l'attention de la World Wrestling Federation. Après avoir signé un contrat en 1998, ils sont entraînés par Dory Funk, Jr. dans son Funkin' Dojo avec d'autres lutteurs tel que Kurt Angle, Christian, Test ou A-Train. Quand l'équipe débute finalement à la télévision après des mois passés en tant que jobbers lors des house shows, ils forment une équipe acrobatique appelée les Hardy Boyz. Pendant leur rivalité avec The Brood à l'été 1999, Michael Hayes devient leur manager. Le 5 juillet, ils remportent leur premiers Championnats du Monde par équipes de la WWF en battant The Acolytes, mais ceux-ci regagnent les titres un mois plus tard lors de Fully Loaded. Lors de SummerSlam, les Hardy Boyz perdent dans un Tag Team Turmoil. Après la dissolution de The Brood, les Hardy Boyz rejoignent Gangrel pour former The New Brood et rivaliser avec Edge et Christian. Cette nouvelle rivalité ne dure pas longtemps, elle se termine à No Mercy, lorsque les Hardy Boyz battent Edge et Christian au cours du tout premier ladder match par équipe de l'histoire de la WWF. Lors des Survivor Series, ils perdent un match par équipe, traditionnel à ce pay-per-view, en compagnie de Edge et Christian contre Too Cool (Grand Master Sexay et Scotty 2 Hotty) et The Hollys (Hardcore et Crash). Les Hardy Boyz perdront une bataille royale par équipe pour déterminer les challengers aux titres par équipe de la WWF.

En début 2000, au Royal Rumble, ils battent les Dudley Boyz dans le tout premier Elimination Tables match. À No Way Out, ils perdent contre Edge et Christian. Peu après, les Hardy Boyz sauvent Lita d'une bagarre contre Essa Rios. Les deux frères s'associent avec Lita pour former la Team Extreme. C'est à cette occasion que Lita et Matt deviendront un couple, d'abord dans la vraie vie puis à l'écran. À WrestleMania 2000, ils font face à Edge et Christian et les Dudley Boyz dans un match de l'échelle opposant les trois équipes (premier de l'histoire) pour les Championnats du monde par équipe, remporté par Edge et Christian (élu match de l'année 2000 par le magazine Pro Wrestling Illustrated). Ils font à nouveau face à Edge et Christian pour les Championnats du monde par équipe lors d'Insurrextion, mais ne remportent pas les titres à la suite d'une disqualification. Au King of the Ring, ils combattent dans un Four Corners Elimination match pour les Championnats du monde par équipe qui opposait Too Cool, T & A et Edge et Christian. Après avoir réussi à éliminer T & A, ils sont à leur tour éliminés par Edge et Christian. Lors de Fully Loaded, les Hardy Boyz et Lita battent T & A et Trish Stratus. À SummerSlam, ils participent au premier TLC match pour les Championnats du monde par équipe, les opposant à Edge et Christian et les Dudley Boyz. Edge et Christian remportent le match. Les Hardy Boyz remportent pour la seconde fois les titres à Unforgiven, en battant Edge et Christian dans un Steel Cage match. Ils perdent les titres au profit d'Edge et Christian déguisés comme Los Conquistadores à No Mercy, mais les récupèrent la nuit suivante à Raw à leur tour déguisés comme Los Conquistadores.

Matt Hardy à WrestleMania X8

L'équipe perd à nouveau les titres le 6 novembre à Raw is War dans un match contre l'équipe Right to Censor, composé de Barry Buchanan et The GodFather, lorsqu'ils sont agressés par Edge et Christian, permettant ainsi à Right to Censor de remporter les ceintures. Ils commencent alors une rivalité avec Edge et Christian et Right to Censor. Aux Survivor Series, ils se joignent aux Dudley Boyz et battent Edge et Christian et Right to Censor dans un match d'élimination remporté par Jeff Hardy. À Rebellion, ils sont opposés à Right to Censor dans un match pour les titres mais perdent à la suite d'une intervention de Val Venis. Le 4 décembre à Raw is War, Dean Malenko, détenteur du Championnat mi-lourds, défait la Team Xtreme et gagne un rendez-vous avec Lita. Trois jours plus tard à SmackDown, il est attaqué par les Hardy Boyz alors qu'il attendait Lita à l'hôtel. Commence alors une rivalité entre les frères et Malenko et ses amis de l'équipe The Radicalz : Eddie Guerrero, Chris Benoit et Perry Saturn. Les deux équipes s'affrontent plusieurs fois à Raw et SmackDown ainsi qu'à Armageddon.

Les deux frères s'associent avec Lita pour former la Team Extreme. C'est à cette occasion que Lita et Matt deviendront un couple, d'abord dans la vraie vie puis à l'écran.

Carrière en solo et départ (2001-2005)[modifier | modifier le code]

En 2001, Jeff entre dans la course au titre Intercontinental. Matt Hardy menace alors de quitter la WWF s'il ne reçoit pas lui aussi un push en simple pour un titre. Raven, qui devait combattre pour le titre Européen à Backlash, se fait donc enlever sa chance au titre et se retrouve impliqué dans un combat face à Rhyno, alors que Matt Hardy remporte le WWE European Championship face à Eddie Guerrero lors de SmackDown!, deux semaines avant Backlash. Il continuera ensuite à faire équipe avec son frère, remportant le WWF Tag Team Championship et le WCW World Tag Team Championship lors de l’angle d’Invasion. L’année se terminera alors que lui et Jeff ont plusieurs mésententes.

Alors que l’année 2002 débute, il semble que Team Xtreme soit aussi soudé qu’auparavant, mais ça ne dure pas, alors que le 12 août 2002, Matt se retourne contre Jeff dans un combat contre Rob Van Dam à RAW. Peu de temps après, Matt est échangé à SmackDown! Le 3 octobre 2002, Matt remporte son premier combat officiel en tant que membre de SmackDown ! face à l’Undertaker, à la suite d'une intervention extérieure de Brock Lesnar. Avec son changement d’adresse, il change de nom et devient Matt Hardy - Version 1.0, et fonde les "Mattitude Follower" (MF'er). Shannon Moore l'accompagne à chacun de ses combats dans son coin.

Matt Hardy montrant sa ceinture

À No Way Out 2003, il bat Billy Kidman pour le WWE Cruiserweight Championship, titre qu’il défendra avec brio lors de WrestleMania XIX à Seattle, face à Rey Mysterio. Le clan Mattitude inclura ensuite Crash Holly en tant que Shannon Moore « Moore-on. » Crash sera ensuite libéré et Matt retournera à RAW pour pouvoir travailler et voyager avec sa petite amie, Lita. Il redeviendra face lorsqu’il s’engagera dans une rivalité avec Kane.

Circuit indépendant (2005)[modifier | modifier le code]

Le 11 avril 2005, la WWE, sur son site web, annonce qu’elle a remercié Matt Hardy et Rhyno. Le congédiement de Matt provient du fait qu’il aurait rendu public et commenté la fin de sa relation avec Lita et le pourquoi de cette rupture, l’aventure avec Adam Copeland (Edge), sur son site internet. La WWE fera circuler la rumeur que c'est plutôt une mauvaise relation avec John Laurinaitis (alors Vice-Président aux relations avec les catcheurs) qui est derrière son congédiement. Triple H commentera le congédiement de Hardy en disant que « de toute façon il n’a jamais rapporté d’argent à la compagnie » (« ...he never drew money anyway »). Matt contredira cette déclaration lors d’une entrevue en ligne disant que lui et son frère Jeff, sous les Hardy Boyz, avaient été longtemps au top des ventes de marchandises pour la WWE à une certaine époque.

À cause de cette histoire et pour avoir été congédié injustement par la WWE, Matt devient une icône en quelques semaines dans la communauté internet, alors que Edge et Lita sont conspués et insultés à chacune de leurs apparitions. Les foules scandent des « You screwed Matt » et des « We want Matt » à tout rompre. On dira ensuite que cette promo de Heyman devait servir à mesurer la réponse de la foule à Hardy et voir si ça valait le coup de le réembaucher. Lita deviendra alors heel pour la première fois en 5 ans en étant associée à Edge au petit écran et se dira très inconfortable dans son nouveau rôle de « vamp ».

Alors que se trame son retour, Matt utilise internet pour négocier une nouvelle entente avec la WWE. Il rendra publique deux vignettes promo d’un nouveau personnage, puis se fait appeler "The Angelic Diablo" avec le slogan « the scar will become a symbol »(la cicatrice deviendra un symbole), une référence à la façon dont il a été traité par Lita et la WWE.

La WWE tentera alors de faire fermer le site de Matt, et le Matt Hardy Show avant de le ré-embaucher. Mais quand Matt leur dit que la TNA ne lui a pas demandé de fermer ses sites, la WWE propose un compromis en lui permettant de conserver le Matt Hardy Show à condition de fermer son site.

À cette période, il lance le « Matt Hardy Show », un reality-show en ligne, qui le met en vedette mais aussi Jeff, Shannon Moore et un ami du nom de Andrew Wright. En 2005, un DVD de la saison 1 est lancé. La diffusion se poursuit encore aujourd’hui sous le nom du "The Hardy Show", compte tenu de la grande implication de Jeff dans l’émission.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2005-2010)[modifier | modifier le code]

Rivalité avec Edge et début de SmackDown (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Lors du RAW du 20 juin 2005, alors que Adam Copeland et Lita sont sur le point de se marier (en storyline), la musique de Matt Hardy se fait entendre et sa vidéo d'entrée apparaît. C'est le 11 juillet que Matt Hardy réapparait en agressant Edge en coulisse et sur le ring.

Hardy durant un Raw house show.

Le 1er août, Vince McMahon effectue une sortie à RAW et annonce officiellement la réembauche de Matt Hardy, annonçant que Matt affrontera Edge à SummerSlam. Le 8 août 2005, il combat Snitsky à RAW. Il gagne mais ne peut célébrer longuement sa victoire car Edge l’attaque. Cette confrontation se poursuivra jusqu’en coulisse. Lors de SummerSlam 2005, Matt Hardy et Edge se font finalement face. Le combat se termine de façon prématurée lorsque Edge projette Matt sur le dessus du poteau métallique et que ce dernier saigne abondamment, forçant l’arbitre à mettre fin au combat. Edge est donc déclaré vainqueur. Après SummerSlam, les 2 hommes s’affronteront à RAW dans un "Street Fight" qui se terminera "en électrocution" alors que les 2 hommes tombent de la rampe d'entrée dans les fils électriques à la suite d'un Side Effect de Matt sur Edge. Lors d’Unforgiven 2005, Edge et Matt s’affrontent dans un Steel Cage match. Malgré les interférences de Lita aux profits de Edge, Matt l’emporte avec un leg-drop du haut de la cage.

Matt et Edge s’affronteront une dernière fois lors de WWE Homecoming dans un Loser Leaves RAW, Money in the Bank ladder match. Edge qui détient un contrat de combat de Championnat du monde ouvert depuis WrestleMania, le met en jeu. La mallette se trouve donc au-dessus du ring. Le vainqueur remportera le combat de Championnat et le perdant sera dans l’obligation de quitter RAW définitivement. Après un combat acharné des 2 côtés, Edge réussit à coincer les bras de Matt dans les câbles alors que Lita lui porte une "Crucifix hold", Matt est incapable de se défaire et est impuissant devant Edge qui grimpe dans l'échelle et prend la mallette. Edge et Lita festoieront bruyamment alors que Matt quittera l’aréna sans faire de bruit.

Après sa défaite face à Edge, Matt se retrouve à SmackDown!. Il remporte son premier combat face à Simon Dean le 21 octobre 2005. Vient ensuite Taboo Tuesday 2005 en novembre et Matt est élu par les fans pour affronter Edge et Chris Masters dans un combat par équipe. Matt l’emporte avec 31 % des votes face à Christian, JBL, Rey Mysterio (29 %) et Hardcore Holly. Mais Edge blessé sera forcé de se retirer du combat et sera remplacé par Snitsky. On dira que Edge a délibérément feint sa blessure car il se fout de tout le monde y compris Matt, Mysterio, les fans ou la division RAW. De retour à SmackDown! Hardy entre en rivalité avec MNM (Johnny Nitro & Joey Mercury) et leur gérante Melina. Quand cette dernière approche Hardy pour qu’il se joigne à eux, Hardy refuse l’offre, ce qui amène quelques combats par équipe. Matt fera équipe avec divers partenaires lors de ces combats. Un de ses partenaire fut le Road Warrior, ce dernier se retournera contre Hardy et les deux auront quelques combats un contre l’autre dont une victoire de Matt pour se qualifier dans le Money in the Bank Ladder Match de WrestleMania 22.

Il participera ensuite au tournoi King Of The Ring 2006, perdant contre le futur vainqueur, Booker T, dès le premier tour à la suite d'une intervention de Sharmell. Le 25 juillet, les médecins découvrent qu’il a développé une infection aux staphylocoques dans sa plaie à la suite de son opération de l’année précédente. Il se retrouve donc en congé forcé pendant près d’un mois.

Retour des Hardy Boyz (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Jeff et Matt Hardy.

Le 21 novembre, les frères Hardy reforment l'équipe à Extreme Championship Wrestling et défont les Full Blood Italians. Aux Survivor Series 2006, les frères font partie de l'équipe DX et défont l'équipe Rated-RKO en éliminant tous leurs adversaires sans perdre un seul équipier (5 à 0). À Armageddon 2006 dans un 4 Team Ladder match pour le titre de Champion par équipe de la WWE, son frère blesse Joey Mercury au nez en sautant depuis une échelle qui bascule et atterrit sur Mercury. En 2007, ils commencent alors une rivalité avec les MNM (Joey Mercury, Johnny Nitro et Melina) à New Year's Revolution 2007. Au Royal Rumble 2007, il bat les MNM avec son frère Jeff Hardy. À No Way Out 2007 il fait équipe avec son frère et Chris Benoit et ils battent MVP, Johnny Nitro et Joey Mercury.

Le 2 avril à RAW, il remporte avec son frère le titre de Champion du monde par équipe de la WWE dans un Tag Team Battle Royal. Les frères Hardy entrent dans une rivalité avec Lance Cade et Trevor Murdoch pour le titre mondial par équipe. Les Hardy défont Cade et Murdoch à Backlash 2007 et à Judgment Day 2007. À One Night Stand 2007, ils se battent contre The World's Greatest Tag Team dans un ladder match dont les deux frères sortent victorieux. Mais le 4 juin, les Hardy perdent le titre face à Lance Cade et Trevor Murdoch (l'émission montrait Vince McMahon en coulisse imposant à tous les champions présent à RAW de défendre leur titre à la suite de sa propre défaite la veille pour le ECW Championship). Un match de revanche a lieu à Vengeance 2007 contre les champions par équipe, Cade et Murdoch, où les Hardy perdent.

United States Champion et World Tag Team Champion (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Deux semaines après Vengeance, à Smackdown!, il remporte un match face à MVP, l'actuel champion des États-Unis[8]. Il voudra avoir une chance d'obtenir le titre au The Great American Bash 2007 mais perdra ce match[9]. À Saturday Night's Main Event, Ils doivent avoir un combat de boxe. Ce match ne compte pas pour le titre, mais M.V.P. se désiste au dernier moment et se fait remplacer par "Real Deal" Evander Holyfield, un boxeur retraité qui viendra se mettre du côté de Matt en frappant M.V.P. À SummerSlam 2007, Matt invite M.V.P à un concours de bière (pour se remettre au "niveau de l'Américain normal"). Matt Hardy se vengera et se fera remplacer par Stone Cold Steve Austin qui gagnera facilement et porte son Stunner sur M.V.P. Le 31 août (émission enregistrée le 28 août), il fait une infidélité sans le vouloir à son frère. M.V.P. est dans le bureau de Theodore Long et annonce qu'il peut battre tous les champions de SmackDown!, alors il veut sa chance. Teddy Long lui dit qu'il combattra alors les champions par équipes Deuce et Domino tout seul le soir même. M.V.P. n'est pas d'accord et dit que son partenaire sera celui qui entrera le prochain dans le bureau. Manque de chance pour M.V.P, le suivant à entrer est Matt. Le soir même, ils remportent le titre tag team (par équipes) contre Deuce n' Domino[10].

Matt Hardy s'est blessé à la tête lors d'un enregistrement de Smackdown. À la suite d'un Splash, Hardy serait arrivé la face directement sur le support de genoux de Rey Mysterio. Ce qui l'empêcha d'avoir le match pour le titre de champion des États-Unis au PPV Cyber Sunday. MVP affronta donc Kane qui a gagné le vote des fans pour devenir challenger no 1. Kane a remporté le match mais par décompte à l'extérieur, alors MVP a conservé son titre. La rivalité entre MVP et Matt Hardy continua les semaines suivantes.

Matt Hardy revient le 9 novembre et défend son titre par équipe avec MVP contre Brett et Brian Major (maintenant appelés Zack Ryder et Curt Hawkins). Le 16 novembre, Matt et MVP perdent leur titre face à John Morisson et The Miz de la ECW. MVP en colère demande un re-match immédiatement, les deux acceptent mais malheureusement pour lui Matt, qui est blessé à la jambe, abandonne après que Morisson lui fait une prise de soumission. MVP aide Matt à se relever, lève son bras en signe de respect puis l'attaque. Pour finir, MVP coince la jambe de Matt dans l'escalier et le coin du ring et donne un violent coup de pied, puis il met l'escalier sur le ring, porte Matt en prenant soin de plier sa jambe gauche et le lance dessus.

Le 31 décembre, à RAW, Matt apparaît pour rendre visite à son frère, alors prétendant au titre de la WWE de Randy Orton. Pendant le match de Jeff Hardy contre Santino Marella, Randy Orton attaque Matt dans les vestiaires et lui porte son habituel coup de pied à la tête.

Le 30 mars 2008, à WrestleMania XXIV à Orlando en Floride, il effectue son retour pendant le Money In The Bank Ladder Match en exécutant un Twist of Fate sur MVP. Le lendemain, à Raw, Matt Hardy intervient pour attaquer Randy Orton. William Regal donne alors un match à Matt Hardy contre Randy Orton. Mais ce dernier défait Matt avec un RKO sorti de nulle part. Le 11 avril, Matt Hardy gagne contre Chuck Palumbo dans un match à Smackdown!. Cela le qualifie pour le King of the Ring Tournament. Au King of the Ring Tournament, il se fait éliminer en quart de finale par CM Punk. À Backlash 2008, Matt Hardy gagne un match face à MVP pour le Championnat des États-Unis[11].

Matt Hardy en tant que Champion des États-Unis en 2008

Durant le Smackdown! du 2 mai, il bat MVP pour conserver le titre des États-Unis.

Par la suite à Smackdown!, il bat CM Punk et se qualifie pour une Battle Royal qui doit nommer le challenger numéro 1 pour le Championnat du monde poids lourd à Judgment Day. Cette Battle Royal sera finalement remportée par Batista. Le 23 juin 2008 pendant le draft, Jeff Hardy est drafté à Smakcdown! et fait ce soir là équipe avec son frère pour défendre les couleurs de son nouveau show face à John Morrison et The Miz, représentant la ECW. Morisson et The Miz remporte le match offrant un tour de draft à la ECW. Matt sera désigné et deviendra le seul champion à la ECW (le champion Kane ayant été drafté à RAW ce même soir) lors d'une battle royale en RAW , Smackdown et ECW, il jouera le rôle de capitaine de l'équipe ECW et sera aussi le dernier survivant de l'ECW lors de la battle royale.

Le 29 juin, Matt défend son titre à Night of Champions contre Chavo Guerrero. Il conserve son titre après avoir transformé les Three Amigos (série de trois souplesses) de Chavo en un Twist of fate. Le 4 juillet à Smackdown!, Matt Hardy remporte un Fatal Four-Way face à Mr.Kennedy, Shelton Benjamin et Chavo Guerrero pour conserver le titre de Champion des États-Unis. À Great American Bash 2008, il perd son titre contre Shelton Benjamin.

ECW, rivalité avec Mark Henry et ECW Champion (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Le 22 juillet 2008 à ECW, Matt Hardy remporte un Fatal 4 Way face à Finlay, John Morisson et The Miz. Grâce à cette victoire il devient challenger numéro 1 à Summerslam 2008 pour le Championnat de la ECW de Mark Henry. À Summerslam 2008, Matt Hardy bat Mark Henry pour le Championnat de la ECW par disqualification à cause de Tony Atlas (le manager de Mark Henry) qui est intervenu alors qu'il allait gagner. Son frère Jeff Hardy, est intervenu après le match pour aider son frère face à Mark Henry et Tony Atlas. Plus tard dans la soirée le Manager Général de ECW Théodore Long annonce que Matt Hardy aura un match revanche pour le titre de Champion ECW le 19 août à ECW. Le 19 août à ECW, il obtient un match pour le titre de Champion de la ECW. À plusieurs reprises, il est tout prêt de la victoire mais le manager de Mark Henry, Tony Atlas intervient plusieurs fois et Mark Henry obtient la victoire après un World Strongest Slam. Le 26 août, à ECW, Matt Hardy obtient sa qualification au Scramble match après une victoire sur John Morrison. À Unforgiven, il devra donc affronter Mark Henry, The Miz, Finlay et Chavo Guerrero. Le 1er septembre à WWE Raw, il participe à une bataille royale de la ECW, les participants sont Mark Henry, Matt Hardy, Chavo Guerrero, The Miz et Finlay. Ce match voit la victoire de Mark Henry. Le 2 septembre, Matt Hardy fait équipe avec Evan Bourne, Finlay et Tommy Dreamer, ils battent Mark Henry, The Miz, John Morison et Chavo Guerrero. Lors du PPV WWE Unforgiven 2008, il remporte le titre de la ECW dans le Scramble Match (il devient également la première personne à remporter ce type de match).

Matt Hardy pendant son entrée sur le ring

Lors de l'ECW du 9 septembre, il bat Mark Henry et Mike Knox en équipe avec Finlay. Lors du ECW suivant, il bat Mike Knox pour conserver son titre Lors du ECW du 30 septembre il perd un match en équipe avec Evan Bourne et Ricky Ortiz contre Mark Henry, John Morrison et The Miz. Lors du Smackdown 3 octobre, il affronte le WWE World Heavyweight Champion, Chris Jericho et le WWE Champion, Triple H dans un Triple Threat Champion match, match que Triple H gagne. Lors de WWE No Mercy 2008 il conserve le titre de Champion ECW face à Mark Henry. Lors du ECW du 7 octobre il sauve Jamie Noble de Mark Henry Lors de ECW du 14 octobre, il est annoncé que les fans doivent choisir le challenger numéro 1 pour le titre de Champion ECW à Cyber Sunday. À Cyber Sunday, c'est Evan Bourne qui est choisi à 69 %. Matt Hardy le bat, puis après le combat il vient consoler Evan Bourne. Le 11 novembre à ECW, il conserve son titre face à Finlay. Le 13 novembre à Smackdown!, Matt Hardy s'impose face au Champion des États-Unis, Shelton Benjamin À Armageddon, il perd contre Kozlov. Les deux viendront se mêler au Triple Threat match pour le titre de Champion de la WWE gagné par le frère de Matt, Jeff Hardy. Le 8 décembre, lors du WWE MSG Show il bat Jack Swagger pour conserver son titre. À ECW du 16 décembre 2008, il défend une nouvelle fois son titre avec succès face à Chavo Guerrero. Lors du 2 janvier 2009 il gagne en équipe avec son frère Jeff Hardy face Edge et Big Show Le 13 janvier 2009, il perd son titre face à Jack Swagger.

Rivalité avec Jeff Hardy et draft à RAW (2009)[modifier | modifier le code]

Lors du Royal Rumble 2009 il affronte Jack Swagger pour le titre ECW mais échoue; il intervient dans le match de Jeff où il lui donne un coup de chaise. Lors du Smackdown! du 20 février, il intervient dans le match opposant son frère à Edge, puis le 27 février il propose un match contre son frère, qui refusa le soir même. Lors du Smackdown! du 6 mars 2009, il perd face à MVP et ne se qualifie pas au Money in the Bank de Wrestlemania XXV et intervient dans le match de qualifications Money in The Bank entre Jeff Hardy et Shelton Benjamin. Il frappe Benjamin afin que son frère ne participe pas à ce Money in The Bank[12]. Lors de Wrestlemania XXV, il bat son frère dans un Extreme Rules match[13].

Lors du Raw du 6 avril 2009, il perd dans un Wrestlemania All-Star Tag Team Match avec Edge, Big Show, Chris Jericho, Kane face à John Cena, Rey Mysterio, Jeff Hardy, CM Punk et Ricky Steamboat. Lors de Smackdown! du 10 avril, il bat une nouvelle fois Jeff Hardy dans un Stretcher Match.

Lors du RAW du 13 avril 2009, il est drafté à RAW après la victoire de John Cena sur Jack Swagger. Le même soir, il gagne contre CM Punk par disqualification car Jeff Hardy vient l'attaquer. À la première édition de WWE Superstars, le 16 avril 2009, il perd contre l'Undertaker par décompte extérieur. Lors de Backlash 2009, il perd face à Jeff Hardy dans un "I Quit" match. Lors de Judgment Day 2009, il intervient dans un match opposant son frère et Edge pour le titre de Champion du monde poids lourd, il empêche son frère de remporter la victoire. Le 25 mai, il perd l'opportunité d'avoir un match de championnat pour le WWE United States Championship en perdant un Triple Threat Match face à William Regal et Kofi Kingston à cause d'un Trouble in Paradise de ce dernier. Lors de Extreme Rules 2009, il affronte Kofi Kingston, MVP et William Regal dans un Fatal-Four-Way match pour le WWE United States Championship, mais perd[14].

SmackDown, rivalité avec Drew McIntyre et départ (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le 29 juin, il est drafté à Smackdown!. Il revient le 7 août en tant qu'arbitre spécial dans le match pour le Championnat du monde poids lourd entre CM Punk et le champion Jeff Hardy, qu'il aide à gagner. Lors du Smackdown! suivant, il vient défendre son frère, attaqué par CM Punk. Il fait un Face turn en s'excusant auprès de Jeff Hardy à cause de ses mauvais coups.

Lors du Smackdown du 11 septembre, il perd face à CM Punk par soumission en voulant venger son frère. Lors du Smackdown! du 23 octobre 2009, il fait équipe avec Finlay, R-Truth, Tyson Kidd & David Hart Smith contre Dolph Ziggler, JTG, Drew McIntyre & Eric Escobar, et remporte avec son équipe une place aux côtés de Chris Jericho & Kane à Bragging Rights. Lors du pay-per-view, c'est son équipe qui l'emporte grâce à une trahison du Big Show. Aux Survivor Series 2009, il est dans l'équipe de John Morrison contre l'équipe du Miz dans le Tag Team Elimination Match, mais il se fait éliminer par Drew McIntyre. Le 29 décembre, Matt retourne dans son ancienne fédération, la ECW, pour un ECW Homecoming Match qu'il gagne face à Finlay. Il ne remportera cependant pas, par la suite, la finale du tournoi. Puis il fait équipe avec The Great Khali et Maria Kanellis. Ils affrontent la Hart Dynasty, la S.E.S et la Cryme Tyme pour être challenger no 1 au WWE Unified Tag Team Championship mais la S.E.S l'emporte.

À NXT, il devient l'entraîneur officiel de Justin Gabriel.Il perd face à Luke Gallows lors de smackdown du 8 janvier 2010. Lui et The Great Khali battent la Hart Dynasty lors du Smackdown du 22 janvier 2010 puis le 12 février. Lors du Smackdown du 5 février 2010 il perd face à Chris Jericho pour se qualifier au Elimination Chamber de Smackdown!. À Smackdown! en battant Drew McIntyre, il se qualifie pour le Money in the Bank Ladder match de WrestleMania XXVI où il perd. Lors du Smackdown du 19 mars 2010 il perd avec MVP face à Dolph Ziggler et Jack Swagger.

Hardy en 2009

Une feud commence alors entre Hardy et McIntyre, où ils s'affrontent d'abord dans de multiples matchs avant que McIntyre ne vienne l'agresser de façon récurrente hors des matchs, et ne le blesse. Lors du PPV Over the Limit il intervient à la fin du match de McIntyre et lui porte son Twist Of Fate pour se venger. Lors de SmackDown du 28 mai 2010 Drew McIntyre apporte une lettre de Vince McMahon à Theodore Long, dans cette lettre il est dit que Matt Hardy est suspendu pour son intervention.

Lors du Raw du 8 juin, Teddy Long annonce que Matt Hardy revient à WWE SmackDown et ce dernier gagne contre Drew McIntyre. Lors de WWE 4-Way Finale il intervient dans le match entre McIntyre et Kingston, où il porte un Twist of Fate sur l'Écossais et permet la victoire de Kofi Kingston. À Smackdown!, il est réintégré après avoir battu McIntyre. La feud prend fin après le départ de McIntyre pour l'Écosse, à la suite d'un problème de visa.

Il participe à WWE Money in the Bank dans le Money In The Bank Ladder Match avec Big Show, Christian, Kofi Kingston, Cody Rhodes, Dolph Ziggler, Drew McIntyre et Kane. Avant le pay-per-view, un début de rivalité contre Christian se dessine pour désigner le plus méritant des deux à gagner ce ladder match. Hardy attaque Christian pendant le Peep Show en le jetant dans les échelles puis, le 6 juillet, Christian et lui perdent face à Curt Hawkins et Vance Archer car Christian abandonne Hardy le laissant ainsi seul face à leurs deux adversaires.

Kane gagnant le Money in the Bank, les deux hommes se réconcilient : lors du Smackdown! du 30 juillet, il perd un match par équipe avec Christian après un malentendu entre les deux hommes, et à la fin du match, ils se serrent la main, mettant fin à leur début de feud et forment alors une alliance contre "Dashing" Cody Rhodes et Drew McIntyre. Lors du Smackdown! du 6 août, Matt est défait par "Dashing" Cody Rhodes, puis la semaine suivante par Drew McIntyre, qui relance la feud en tentant de briser sa cheville droite avec les escaliers en fer. Lors du SmackDown! suivant, il porte secours à Christian, attaqué par McIntyre et Cody Rhodes, mais il se fait lui aussi agresser; McIntyre enlève l'attelle de sa cheville pour forcer la blessure.

Le 15 octobre, il décide de quitter la WWE.

Total Nonstop Action Wrestling (2011)[modifier | modifier le code]

Immortal (2011)[modifier | modifier le code]

Matt Hardy vs RVD TNA
Matt Hardy contre Rob Van Dam, à la TNA

Lors de Genesis 2011, Matt Hardy fait ses débuts à la TNA en tant que heel et membre du clan Immortal en battant Rob Van Dam[15]. Il reforme Les Hardys avec Jeff Hardy lors d'Impact! et battent Rob Van Dam et Mr.Anderson.

Il perd contre Mr.Anderson le 27 janvier. Matt Hardy fait équipe avec Bully Ray et D'Angelo Dinero et perdent contre Rob Van Dam, Samoa Joe et Brother Devon. Lors de Against All Odds 2011, il perd contre Rob Van Dam[16] . À Impact!, il affronte en coulisse A.J. Styles. Plus tard dans la soirée, les deux hommes s'affrontent et Matt gagne le match grâce à l'intervention de Ric Flair qui attaque A.J. Styles. Le 10 mars avec Ric Flair, il affronte A.J. Styles et gagnent le match. Lors de Victory Road 2011, il bat A.J. Styles[17]. Lors de l'Impact du 31 mars, dans le main-event, lui, Abyss et Brother Ray battent Rob Van Dam, Sting et Mr. Anderson dans un match en cage. Lors de l'édition d'Impact du 14 avril, il bat Kazarian. À Lockdown 2011, il fait équipe avec Ric Flair, Bully Ray et Abyss et ils perdent contre Beer Money, Inc., Kazarian & Christopher Daniels dans un Lethal Lockdown[18].

À Impact!, il a eu sa première opportunité pour devenir TNA World Heavyweight Champion face à Sting mais a échoué et s'est fait ensuite attaquer par Mr Anderson. Matt hardy est face à Beer Money, Inc., il négocie pour le TNA World Tag Team Championship, il dévoile son partenaire qui n'est pas Jeff Hardy mais Chris Harris. Lors de Sacrifice, lui et Chris Harris perdent contre Beer Money, Inc. et ne remportent pas les TNA World Tag Team Championship[19]. Lors d'Impact Wrestling du 19 mai, lui et Eric Bischoff battent Generation Me.

Problèmes judiciaires (2011)[modifier | modifier le code]

À la suite de son arrestation en Caroline du Nord, le samedi 20 août 2011 pour accident de la route en état d’ébriété, Matt Hardy a été libéré de son contrat avec la TNA. Dans un communiqué publié sur TMZ.com, un porte-parole non-identifié de la TNA a déclaré: « La TNA a libéré aujourd’hui Matt Hardy de son roster. Hardy était déjà suspendu par la fédération[20],[21],[22]. »

Matt Hardy, a été arrêté le 14 septembre après un mandat de perquisition réalisé à son domicile à Cameron. Durant cette recherche, ont été saisis des stéroïdes, des ecstasy, des accessoires de drogue ainsi que 1 961,00 $[23].

Matt Hardy a été arrêté encore une fois dernièrement en état d’ébriété en Caroline du Nord, selon le rapport d’arrestation publié par TMZ. Les policiers ont reçu une plainte concernant un conducteur ivre. Apparemment, Matt Hardy a failli entrer en collision avec deux conducteurs à trois reprises[24]. Matt Hardy comparaît à la cour le 30 novembre 2011, pour la deuxième affaire qui le concerne cette année.

Retour sur Circuit Indépendant (2011-...)[modifier | modifier le code]

Matt Hardy a catché le 25 mai 2012 à Puerto Rico dans un show d'une fédération mexicaine de moindre ampleur, la PRWA[25]. Hardy est annoncé dans d'autres événements cette année à la PRWA. En janvier 2013, il rouvre la OMEGA. Le 12 octobre, il bat C.W Anderson et se qualifie pour la finale pour couronner un nouveau OMEGA Heavyweight Champion[26]. Le 26 avril, lui et son frère Jeff Hardy battent The Briscoe Brothers[27]. Le 3 mai 2014, il bat Drolix pour devenir le nouveau champion poids lourd MCW .

Ring Of Honor (2012-...)[modifier | modifier le code]

S.C.U.M (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : S.C.U.M..
Matt Hardy à la ROH lors de Supercard of Honor VII.

Il effectue ses débuts à la ROH lors de Death Before Dishonor X le 15 septembre 2012 pour commenter le match qui opposait Adam Cole et Mike Mondo pour le ROH World Television Championship[28]. Lors de Final Battle 2012, il bat Adam Cole[29]. Lors de 11th Anniversary Show, Matt Hardy rejoint le ring et dit que Nigel McGuinness essaie de lui mettre des bâtons dans les roues. Hardy réclame tout de même son opportunité au ROH TV Championship. Il assiste à la victoire de Matt Taven sur Adam Cole pour le ROH World Television Championship[30]. Plus tard dans le show, il rejoint le groupe S.C.U.M.. Le 23 mars, il perd contre Adam Cole par disqualification et ne devient pas challenger no 1 au ROH World Television Championship. Il perd contre Matt Taven pour le ROH World Television Championship à Supercard of Honor VII dans un Triple Threat match, ce match comprenant également Mark Briscoe[31]. Le 22 juin, lors de Best in the World 2013, il bat Kevin Steen dans un No Disqualification match et devient challenger n°1 pour le titre mondial[32]. Le lendemain, il perd contre Jay Briscoe et ne remporte pas le ROH World Championship.

Alliance avec Adam Cole (2013-...)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour à la ROH, lors de Final Battle, il gagne contre Adam Page[33]. A la fin du main-event de ce show, lors du match entre le champion Adam Cole, Jay Briscoe et Michael Elgin, il intervient en faveur de Cole en attaquant Jay Briscoe. Lui et Cole se font ensuite attaquer par Chris Hero, qui effectuait son retour[33]. Le 25 janvier, lors de Wrestling's Finest, il perd avec Adam Cole contre The Briscoe Brothers et l'équipe de Chris Hero et Michael Elgin, cette dernière ayant remporté ce match[34]. Il devait affronter Michael Elgin lors de 12th Anniversary Show, mais un problème de transports l'a empêché de participer à ce show[35]. Le 5 avril, il reçoit de la part d'Adam Cole le ROH Real World Championship, qu'il renomme ROH Iconic Championship. Plus tard dans la soirée, il fait équipe avec Michael Bennett et Adam Cole et battent les Briscoe Brothers et Kevin Steen[36]. Le 22 juin, à Best in the World (2014), il fait à nouveau équipe avec Michael Bennett et perdent contre les Briscoe Brothers[37].

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2014-...)[modifier | modifier le code]

Reformation des Hardys (2014-...)[modifier | modifier le code]

Le 16 Juin 2014, la TNA a annoncé que Hardy sera de retour à la TNA pour l'enregistrement d'Impact Wrestling à New York le 25 Juin. Le 26 juin, lors de Destination X (2014), il fait équipe avec son frère Jeff Hardy et perdent face à The Wolves (Eddie Edwards & Davey Richards) et ne remportent pas les titres par équipe de la TNA[38]. Le lendemain, ils perdent contre la Team 3D (Devon & Bully Ray), récemment intronisée au TNA Hall of Fame, dans un TLC Tag Team match[39].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Matt Hardy exécutant le Twist of Fate sur Sheamus.
Matt Hardy effectuant une "Scar" sur AJ Styles en 2011, à la TNA.
  • Surnoms
    • "Version 1 (V1)"[45]
    • "The Angelic Diablo"[46],[47]
    • "The Sensei of Mattitude"[48],[49]
    • "The Man Who Will Not Die"[50]
    • "(Arguably) Everyone's Favorite Wrestler"[51]
    • "The Warrior To The Thousand Life"
    • "The Dark Cloud"
    • "Cold Blood" à la TNA
    • "The Icon" à la ROH
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Loaded Zack Tempest 1998-2004 WWE
Live For The Moment Monster Magnet 2004-2010 WWE
Rogue and Cold Blooded Dale Oliver 2011 TNA
Immortal (avec Immortal) Dale Oliver 2011 TNA
Another White Lie Voodoo Johnson 2012-... ROH
Dirty Angel (avec S.C.U.M) Voodoo Johnson 2013 ROH

Palmarès[modifier | modifier le code]

Hardy en tant que champion de la ECW.
  • National Championship Wrestling
    • 1 fois NCW Heavyweight Champion
  • New England Wrestling Alliance
    • 1 fois NEWA Champion
  • New Frontier Wrestling Association
    • 1 fois NFWA Champion
    • 1 fois NFWA Tag Team Champion avec Venom
  • Pro Wrestling Syndicate
    • 1 fois PWS Heavyweight Champion
  • WrestleCade
    • 1 fois WrestleCade Champion (actuellement)

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 208[64] en augmentation 100[65] en augmentation 45[66] en augmentation 22[67] en diminution 25[68] en augmentation 17[69],[70] en diminution 39 -[71] en diminution 90 en augmentation 36[72] en diminution 41[73] en augmentation 20[74] en diminution 66[75] en augmentation 65[76] -[77] en augmentation 105[78]

Autres médias[modifier | modifier le code]

En 1999 il apparaît, avec son frère Jeff, dans l'épisode 15 de la saison 1 de That '70s Show intitulé Le catch, c'est bath[79] où il joue le catcheur en tenue bleue.

Lui et son frère ont écrit et publié leur autobiographie The Hardy Boyz: Exist 2 Inspire en 2003 avec l'aide de Michael Krugman[80].

En 2002, il participe à Fear Factor avec d'autres lutteurs de la WWE : Jeff Hardy, Test, Lita, Molly Holly et Jacqueline Moore où il remporte 50 000 $ pour la Société de Cancer américaine[81].

Il est apparu dans de nombreux DVD de la WWE dont The Hardy Boyz: Leap of Faith (2001) et WWE The Ladder Match (2007). Il est aussi le sujet du DVD Pro Wrestling's Ultimate Insiders: Hardy Boys - From the Backyard to the Big Time (2005). Le 29 avril 2008 la WWE a sorti le DVD Twist of Fate: The Matt and Jeff Hardy Story.

Il apparaît dans The Hardy Show, un show internet avec les Hardy, Shannon Moore et leurs amis[82].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Profil de Matt Hardy », sur Online World of Wrestling (consulté le 29 novembre 2009)
  2. a, b et c (en) « Flying to the top: the Hardy Boyz used hard work, dedication, and passion to become a premier WWF tag team - wrestlers Matt and Jeff Hardy » - Interview, sur BNET,‎ décembre 2001 (consulté le 9 juin 2009)
  3. a et b Fiche de Matt Hardy sur luttemedia.com
  4. a et b (en) « World tag team title », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 9 juin 2009)
  5. (en) « Rumours 'suck' for Jeff Hardy », sur SLAM! Wrestling,‎ 20 avril 2003 (consulté le 3 octobre 2009)
  6. (en) Angie Peterson Kaelberer, The Hardy Boyz: Pro Wrestlers Matt and Jeff Hardy, Capstone Press,‎ 2003, 48 p. (ISBN 9780736821421, lire en ligne)
  7. Biographie de Matt Hardy sur catch-arena.com
  8. (en) « Résultats Smackdown! du 6 juillet 2007 »
  9. (en) « Résultats The Great American Bash 2007 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  10. a et b (en) « Résultats SmackDown, 31 août 2007 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  11. a et b (en) « Résultats Backlash 2008 », sur SLAM! Wrestling,‎ 28 avril 2008 (consulté le 21 juillet 2009)
  12. (en) « Résultats SmackDown, 6 mars 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  13. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  14. (en) « Résultats Extreme Rules 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  15. (en) « Genesis: Hardy arrives, Hardy falls », sur SLAM! Wrestling (consulté le 1 février 2014)
  16. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Against All Odds PPV Results 2/13: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Anderson vs. Hardy, Genesis re-matches, fluid X Division situation », Pro Wrestling Torch,‎ 2011-02-13 (consulté le 1 février 2014)
  17. (en) « TNA screws fans: Victory Road full of potholes », sur SLAM! Wrestling (consulté le 1 février 2014)
  18. (en) « TNA delivers another dud with Lockdown », sur SLAM! Wrestling (consulté le 1 février 2014)
  19. (en) « Sacrifice: Chyna the star of lacklustre PPV », sur SLAM! Wrestling (consulté le 1 février 2014)
  20. (en) « OUT of TNA Following DWI Arrest », TMZ.com (consulté le 21/09/2011)
  21. (en) « TNA firing Matt Hardy following arrest Saturday », PW Torch (consulté le 21/09/2011)
  22. (en) « HARDY FIRED », PWInsider (consulté le 21/09/2011)
  23. (en) « Arrested AGAIN After Drug Raid,Girlfriend Blew the Whistle », TMZ.com (consulté le 21/09/2011)
  24. (en) « Another DUI Arrest 'He Almost Hit Two Drivers' », TMZ.com (consulté le 21/09/2011)
  25. (es) « Video: Matt Hardy & Laredo Kid en Puerto Ri-co », Super Luchas (consulté le 03/05/2012)
  26. (de) « OMEGA Chapel Thrill », sur Cagematch.de (consulté le 1 février 2014)
  27. (en) « OMEGA Chaos In Cameron », sur Cagematch (consulté le 22 juin 2014)
  28. (en) « "DEATH BEFORE DISHONOR X" - 9/15/12 CHICAGO RIDGE, IL », Ring of Honor (consulté le 31 janvier 2014)
  29. (en) « SHOW RESULTS - 12/16 ROH Final Battle iPPV: Steen vs. Generico Ladder War, new Tag Champs, Lynn's ROH farewell match », http://pwtorch.com (consulté le 31 janvier 2014)
  30. (en) « 3/2 Shore's ROH 11th Anniversary iPPV review and results », www.prowrestling.net (consulté le 31 janvier 2014)
  31. (en) « 4/5 Shore's ROH Supercard of Honor VII review and results », www.prowrestling.net (consulté le 31 janvier 2014)
  32. (en) « Best in the World - Baltimore », Ring of Honor (consulté le 31 janvier 2014)
  33. a et b (en) « Live ROH Final Battle Results », Gerweck.net (consulté le 31 janvier 2014)
  34. (en) « RESULTS FROM WRESTLING'S FINEST », Ring of Honor (consulté le 31 janvier 2014)
  35. (en) « SHOW RESULTS - 2/21 ROH Anniversary show in Philadelphia, Pa.: Cole vs. Hero for ROH Title, A.J. Styles, two other title matches, Hardy misses the show, more », PWTorch (consulté le 22 février 2014)
  36. a et b « ROH TV Tapings Results – Westwego, LA 4/5/2014 », dailywrestlingnews (consulté le 6 avril 2014)
  37. (en) « CALDWELL'S ROH "BEST IN THE WORLD" PPV RESULTS 6/22: Ongoing "virtual-time" coverage of live cable PPV debut », PWTorch (consulté le 22 juin 2014)
  38. (en) Marc Middleton, « ** SPOILERS ** TNA Destination X Special Results On July 31st », sur Wrestling Inc,‎ 26 juin 2014 (consulté le 4 juillet 2014)
  39. (en) « TNA IMPACT! Taping #527 », sur Pro Wrestling Illustrated (consulté le 4 juillet 2014)
  40. (en) Matt Seagull, « Ring of Honor Review: Fate of an Angel », Rajah Oratory,‎ 2006-05-24 (consulté le 2009-10-05)
  41. a, b, c et d (en) « Vidéo You Tube "Top 20 moves of Jeff Hardy " », frandseib (spécialiste du catch) (consulté le 31/04/2011)
  42. (en) James Shannon, « WWE Smackdown TV report », sur Wrestling Observer/Figure Four Online (consulté le 2009-07-15)
  43. (en) « Profil des New Brood », sur Online World of Wrestling (consulté le 9 juin 2009)
  44. (en) « Résultats No Mercy 1999 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 août 2009)
  45. (en) Mike Roe, « Daydream Believer: My 2004 Top Ten Draft Picks », Pro Wrestling Torch,‎ 2004-09-17 (consulté le 2010-02-14)
  46. (en) James Caldwell, « Caldwell: An Unforgiven PPV story – Matt Hardy's Not Dead Yet », Pro Wrestling Torch,‎ 2005-09-18 (consulté le 2010-02-14)
  47. (en) « Dr. Keith Presents: What's up guys? My Name's Ashley! », Wrestling Observer/Figure Four Online (consulté le 2010-02-14)
  48. (en) Derek Burgan, « 9/25 Smackdown review: Burgan's Express v2.1 (Hr.1) », Pro Wrestling Torch,‎ 2003-09-23 (consulté le 2010-02-14)
  49. (en) Amy Ellen Cohen, « Specialist: WWE Feud-O-Meter », Pro Wrestling Torch,‎ 2006-02-01 (consulté le 2010-02-14)
  50. (en) Wade Keller, « Keller's SmackDown Report 11/25: Ongoing "virtual time" analysis of broadcast », Pro Wrestling Torch,‎ 2005-11-235 (consulté le 2010-02-14)
  51. (en) Pat McNeill, « McNeill At The Bar For WWE Unforgiven 2008 », Pro Wrestling Torch,‎ 2008-09-09 (consulté le 2010-02-14)
  52. (en) « Profil de The Hardy Boyz », sur Online World of Wrestling (consulté le 9 juin 2009)
  53. (de) « Historique du OMEGA Heavyweight Championship », sur Cagematch.de (consulté le 24 août 2009)
  54. (de) « Historique du OMEGA Tag Team Championship », sur Cagematch.de (consulté le 24 août 2009)
  55. (en) « History Of The ECW Championship - Matt Hardy », sur WWE.com,‎ 7 septembre 2008 (consulté le 9 juin 2009)
  56. (en) « Matt Hardy's first United States Championship reign », sur WWE.com,‎ 21 juin 2008 (consulté le 9 juin 2009)
  57. (en) « History of the Hardcore Championship », sur WWE.com (consulté le 9 juin 2009)
  58. (en) « History Of The Cruiserweight Championship - Matt Hardy », sur WWE.com (consulté le 9 juin 2009)
  59. (en) « World Tag Team », sur WWE.com (consulté le 9 juin 2009)
  60. (en) « History of the WWE Tag Team Championship - MVP & Matt Hardy », sur WWE (consulté le 27 juillet 2009)
  61. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 9 juin 2009
  62. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 9 juin 2009
  63. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Feud of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  64. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1998 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  65. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1999 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  66. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  67. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  68. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  69. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2003 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 22 juin 2009
  70. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  71. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  72. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  73. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  74. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  75. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  76. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  77. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 février 2014)
  78. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 février 2014)
  79. (fr+en) « Full cast and crew for That Wrestling Show (1999) », sur IMDb (consulté le 9 juin 2009)
  80. (en) Matt Hardy, Jeff Hardy et Michael Krugman, The Hardy Boyz: Exist 2 Inspire, HarperCollins Publishers,‎ 2003, 288 p. (ISBN 9780007162543, lire en ligne)
  81. (en) « WWF Superstars on NBCs Fear Factor », sur Online World of Wrestling,‎ 25 février 2002 (consulté le 9 juin 2009)
  82. (en) Site officiel de The Hardy Show
  83. http://uk.ign.com/articles/2000/01/15/the-official-wwf-smackdown-roster
  84. http://uk.ign.com/articles/2000/11/14/wwf-smackdown-2-know-your-role-2
  85. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWF_SmackDown!:_Just_Bring_It
  86. http://www.gamespot.com/articles/wwe-smackdown-shut-your-mouth-roster-revealed/1100-2896097/
  87. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!:_Here_Comes_The_Pain
  88. http://uk.ign.com/articles/2004/08/18/smackdown-vs-raw-final-roster
  89. http://www.videogamer.com/xbox360/wwe_smackdown_vs_raw_2007/news/full_wwe_smackdown_vs_raw_2007_roster_revealed.html
  90. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-13050-33598-1-0-1-0-0.htm
  91. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  92. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  93. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed

Sur les autres projets Wikimedia :