Kurt Angle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kurt Angle

Description de cette image, également commentée ci-après

Kurt Angle en 2011

Données générales
Nom complet Kurt Angle
Nom de ring Kurt Angle
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 9 décembre 1968 (45 ans),
Pittsburgh, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Poids 108 kg (238 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) New Japan Pro Wrestling
Inoki Genome Federation
World Championship Wrestling
World Wrestling Entertainment
Total Nonstop Action Wrestling
Extreme Championship Wrestling
Entraîné(e) par Dave Schultz
Dory Funk, Jr.
Tom Prichard
Carrière pro. 15 octobre 1998aujourd'hui

Kurt Angle, né le 9 décembre 1968 à Pittsburgh en Pennsylvanie, est un lutteur américain, devenu champion olympique de lutte libre aux Jeux olympiques d'été de 1996.

Depuis 2006, il fait partie de la fédération de catch Total Nonstop Action Wrestling, au sein de laquelle il a été champion poids lourds. Il est également connu pour son passage dans l'entreprise événementielle de catch WWE, de 1998 à 2006.

En 2011, il apparaît au cinéma dans le film Warrior, réalisé par Gavin O'Connor.

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Kurt Angle commence la lutte à l'age de sept ans, suivant ses quatre frères aînés[2].

Jeux olympiques d'Atlanta (1996)[modifier | modifier le code]

En 1996, Angle commence sa préparation pour les Jeux olympiques d'Atlanta, sous la direction de Dave Schultz, en Pennsylvanie[2], où il s'entraîne entre huit et dix heures par jour[3].

Les 3 membres de l'équipe arrivent en demi-finale. Dès le début, Kurt n'était pas du tout favori. Il bat ses confrères Américains et l'Iranien Abbas Jadidi en finale pour devenir champion olympique[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

World Wrestling Federation/Entertainment (1998-2006)[modifier | modifier le code]

Débuts et WWF Champion (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Kurt Angle entame sa carrière de catcheur en octobre 1998, en signant un contrat avec la World Wrestling Federation.

Il est envoyé à la Power Pro Wrestling, club-école affilié à la WWF à Memphis dans l'État du Tennessee, pour y suivre une formation et faire ses premiers combats. Il y gagne son premier titre, le Power Pro Wrestling Heavyweight, le 24 juillet 1999 en battant J.R Smooth[5]. Quelques jours plus tard, le 7 août, il perd le titre au profit de Steve Bradley.

Il fait ses débuts officiel à la WWF lors des Survivor Series 1999 où il bat Shawn Stasiak[6] et entame une série d'invincibilité jusqu'à sa première défaite face à Tazz au cours du Royal Rumble 2000[7].

Puis il gagne le titre d'Europe à SmackDown du 14 février 2000 et il gagne le titre intercontinental à No Way Out 2000, ce qui fait de lui un double champion. Mais il perd les deux titres contre Chris Benoit et Chris Jericho à WrestleMania 2000[réf. nécessaire]. Lors du Backlash 2000, il perd contre Big Show[réf. nécessaire]. Puis il devient King Of The Ring 2000 en battant Rikishi lors de la finale du tournoi. .
Il décroche son 1er titre de Champion de la WWF à No Mercy 2000 face à The Rock[8], il le perdra face à ce même lutteur à No Way Out 2001[9]. Puis il affronte Chris Benoit à WrestleMania 17 dans un grand match et gagne. Il l'affronte ensuite à Backlash et à Judgement Day 2001[réf. nécessaire]. Il se retrouve ensuite en finale du KOTR 2001 mais il perd face à Edge.

Angle participe au match par équipe à élimination entre la WCW et la WWF à Invasion 2001 et se retrouve dans les derniers participants. Il affronte Booker T pour le titre WCW à SmackDown en aout mais le perd lors du RAW qui suit. Il affronte Stone Cold au SummerSlam 2001 pour le titre WWE mais gagne par disqualification. Mais il gagne le titre hardcore contre Rob Van Dam lors d'un RAW en septembre mais le reperd juste après car [réf. nécessaire]. Il affronte RVD et Stone Cold à No Mercy 2001 pour le titre WWE mais sans succès. À Unforgiven 2001, il bat Stone Cold Steve Austin dans sa ville natale et devient champion de la WWE. Après le match, sa famille et le roster de la WWE vient le féliciter mais lors du RAW du 8 octobre 2001 mais en fin d'octobre, il gagne le titre USA de la WCW face à Rhyno pour le reperdre début novembre face à Edge[réf. nécessaire]. Mais il rejoint l'Alliance début novembre mais l'Alliance est dissoute lors du Traditionnal Survivors Series Tag Team Elimination Match durant les Survivors Series 2001.

Smackdown et WWE Champion (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Il participe sans succès au Royal Rumble 2002 bien qu'étant l'un des 2 derniers participants. Il affronte Kane à WrestleMania 18 et gagne. Depuis 2002, Angle n'a pas eu titre car, il n'a pas obtenu notamment contre Rob Van Dam lors du premier draft pour avoir le titre intercontinental à cause de Edge[incompréhensible]. Puis il débute une rivalité contre Edge qui se moque toujours de lui par exemple en disant au public de chanter You Suck pendant sa musique bien qu'il gardera ses chants pendant toute sa carrière à la WWE[pas clair][style à revoir][réf. nécessaire]. Il l'affronte à Backlash 2002 et gagne[réf. nécessaire]. Il s'affronte à Judgement Day 2002 dans un match où le perdant coupe ses cheveux et perd[Quoi ?][réf. nécessaire]. Il porte ensuite une perruque et commence une rivalité avec Hulk Hogan[réf. nécessaire]. Les deux s'affrontent au King Of The Ring 2002 et Hulk Hogan enlève la perruque de Kurt Angle mais Kurt Angle gagne quand même en faisant abandonner Hulk Hogan ce qui fait de Kurt Angle, la première superstar à avoir fait abandonner Hulk Hogan[style à revoir]. Il entre ensuite en rivalité avec Rey Mysterio et Chris Benoit qu'il bat chacun leur tour[réf. nécessaire].
Fin septembre 2002, Stephanie McMahon organise un tournoi d'équipe pour définir les premiers WWE Tag Team Champions. Kurt Angle doit s'allier avec Chris Benoit et arrive en finale face à Edge et Rey Mysterio qu'ils battent à No Mercy 2002 et deviennent les premiers WWE Tag Team Champions, ce qui le fera redevenir face[Pourquoi ?][pas clair][10]. Ils perdent les titres par équipe, un mois après, lors du Survivor Series 2002 face aux Los Guerreros (Chavo et Eddie Guerrero)[11]. Seulement un mois après[Quand ?][pas clair], grâce à Brock Lesnar, Kurt Angle bat The Big Show et devient pour la 3e fois WWE Champion lors de Armageddon 2002[12]. Grâce à sa position de WWE Champion, Kurt Angle fait engager Shelton Benjamin et Charlie Haas à SmackDown!, ils deviennent ses élèves et forment la Team Angle refaisant un heel turn.

Kurt Angle et Brock Lesnar à WrestleMania XIX.

Il conserve son titre face à Chris Benoit lors du Royal Rumble 2003[13] et le perd face à Brock Lesnar à WrestleMania XIX[14].
Il se blesse une nouvelle fois au cou, et doit se faire opérer.

Après une absence de 2-3 mois, Kurt fait son retour en face[pas clair] et arrive à battre Brock Lesnar et Big Show lors de l'édition 2003 de Vengeance pour devenir pour la 4e fois WWE Champion[15].
Il perd son titre à SmackDown! le 18 septembre 2003 face à Lesnar lors d'un iron man match d'une heure mais la rivalité n'est toujours pas terminée. Lors des Survivor Series 2003, Kurt Angle, John Cena, Bradshaw, Chris Benoit et Hardcore Holly battent Brock Lesnar, A-Train, Big Show, Nathan Jones et Matt Morgan[16].
Kurt Angle redevient heel lorsqu'il obtient un match de championnat contre Eddie Guerrero (qui était WWE Champion) pour WrestleMania XX qu'il perd[17].

Manager général de Smackdown (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Vince McMahon annonce à RAW peu de temps après, la première grande édition d'un draft (WWE Brand Extension) entre RAW et SmackDown et désigne Kurt Angle pour le poste de manager général de Smackdown, suite au départ de Paul Heyman.

Suite au draft, la première décision de Kurt est d'échanger les Dudley Boyz et Booker T de RAW contre Triple H de SmackDown!. Kurt aura été un manager général de transition car McMahon l'accuse d'avoir menti sur son handicap – il était en fauteuil roulant – et d'avoir privilégié les heels ; peu de temps après, il se fait remplacer par Teddy Long.

World Heavyweight Champion (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Lors de son retour sur le ring, il reprend sa rivalité contre Eddie Guerrero (qui venait de perdre son titre face à JBL) qu'il bat au SummerSlam 2004[18], mais il perd sa rivalité avec Big Show à No Mercy 2004[19], perd de nouveau face à Eddie Guerrero dans un 5 contre 5 au Survivor Series 2004[20], et de nouveau face au Big Show malgré l'aide de Mark Jindrak et de Luther Reigns. Il perd une occasion d'être WWE Champion au Royal Rumble 2005, se faisant éliminé par Shawn Michaels[21]. Lors de No Way Out 2005, il perd face à John Cena dans un tournoi pour déterminer le challenger du champion (JBL ou Big Show à ce moment-là) à WrestleMania 21[22]. Il affronte Shawn Michaels à WrestleMania 21, et le faisait abandonner sur le Ankle lock dans la première rivalité interpromotionelle[23]. Puis il perd face à Booker T lors de Judgment Day 2005 dans sa dernière rivalité à SmackDown[24]. Lors de la seconde édition du draft entre RAW et SmackDown!, Kurt Angle est le deuxième choix de RAW.

Rapidement, il reprend sa rivalité avec Shawn Michaels puis défie le World Heavyweight Champion de l'époque, Batista, avec qui il aura un rapide affrontement, terminé par un match nul à cause des interventions de Triple H et Shawn Michaels. Il perd face à Shawn Michaels lors de l'édition 2005 de Vengeance dans un match de revanche de WrestleMania 21[25].

Il affronte à nouveau Shawn Michaels le 4 juillet 2005 dans un Iron man match de 30 minutes qui se terminait en match nul avec 2 partout.. Kurt Angle a créé le Angle Invitational où il remet en jeu sa médaille olympique contre le « héros » local de chaque ville. Il la perd face à Eugene et entre automatiquement en rivalité contre lui.
Eugene pour se moquer de lui invente à son tour le Eugene Invitational. Kurt perd à nouveau une occasion de reprendre sa médaille dans sa ville car lors du match, il frappe Eugene avec une chaise. Mais à SummerSlam 2005, il récupère sa médaille[26].

John Cena, après avoir battu et conservé son titre face à Chris Jericho dans un You Are Fired Match, se fait attaquer par Kurt Angle qui est nommé nouveau challenger par le manager général Eric Bischoff.

Kurt Angle gagne par disqualification contre John Cena à Unforgiven 2005[27]. Le RAW suivant, Eric Bischoff voulant donner le titre à Kurt Angle pour cause de « violence injustifiée sur le manager général » (John Cena avait porté son F-U[Quoi ?] sur Bischoff), se fait interrompre par Vince McMahon qui Modèle:Style à revoir Bischoff et Angle.

À Taboo Tuesday 2005, Cena conserve de justesse son titre face à Kurt Angle et Shawn Michaels (désigné par les fans)[28].

Kurt Angle engage Daivari comme manager et surtout comme arbitre personnel.

Lors du Survivor Series 2005, malgré l'aide de Daivari, Angle perd face à John Cena[29]. Pour éviter d'être viré, Eric Bishoff organise un match revanche « Triple Menace Soumission »[Quoi ?] qu'Angle perd.

Kurt Angle se qualifie contre Kane, Shawn Michaels, Chris Masters, John Cena et Carlito pour l'Elimination Chamber de New Year's Revolution 2006[30]. Lors du Beat the clock Tournament pour désigner celui qui entrera le dernier dans ce match, il perd contre Daivari par décompte à l'extérieur. Lors de l'Elimination Chamber, Kurt Angle se fait éliminer en premier ; John Cena conserve alors pour la quatrième fois de suite son titre de champion contre Angle.

À SmackDown!, Batista doit abandonner son titre de World Heavyweight Champion pour se faire opérer à l'épaule. Kurt Angle est rappelé pour la bataille royale organisée où le titre est en jeu et l'emporte.
Le RAW suivant, il tente de défier le récent WWE Champion Edge dans un match d'unification des titres qu'il n'obtient pas.

Il fait un tweener turn et au Royal Rumble 2006, il défend son titre avec succès face à Mark Henry[31] puis face à The Undertaker à No Way Out[32]. Il perd son titre à WrestleMania 22 face à Rey Mysterio dans un Triple Threat match qui comprenait aussi Randy Orton[33].
Il participe au King of the Ring 2006 où il est obligé de déclarer forfait en demi-finale à cause d'une blessure causée par Mark Henry (où il prit sa revanche à Judgment Day 2006[34]).

Départ (2006)[modifier | modifier le code]

Mi-juin 2006, Paul Heyman choisit Kurt Angle pour qu'il soit drafté à la nouvelle ECW. Kurt s'impose alors un régime de lutte que son corps n'arrive plus à suivre : face à Rob Van Dam, pour le titre de champion de la ECW, il se blesse au muscle de l'abdomen et doit quitter le ring pendant un mois.

Il affronte un jobber pour son match retour et doit affronter Sabu pour désigner le challenger pour le Big Show (ECW Champion). La confrontation se termine par un match nul ; Angle et Sabu sont tous deux qualifiés pour SummerSlam 2006. Toutefois, en raison de ses blessures, il est libéré par la WWE afin de se soigner.

Total Nonstop Action Wrestling (2006-…)[modifier | modifier le code]

Kurt Angle avec les ceintures de TNA World Heavyweight Champion et IWGP Third Belt Champion.

World Heavyweight Champion (2006-2007)[modifier | modifier le code]

La veille de Bound For Glory 2006, Kurt Angle attaque Samoa Joe. Une rivalité éclate entre les deux hommes à Genesis 2006, avec la victoire de Kurt Angle qui fait abandonner son adversaire[35]. Ce dernier remporte ensuite le titre de challenger no 1. À Final Resolution, Kurt Angle gagne face à Samoa Joe dans un Iron Man.

Kurt Angle se met ensuite en quête du titre de Champion du Monde de la TNA détenu par Christian Cage. Il obtient un match de championnat en février à Against All Odds, qu'il perd[36]. Il poursuit sa quête en formant une équipe à Lockdown où le catcheur qui fera un tombé ou une soumission obtiendra un match de championnat à Sacrifice, en mai. L'équipe de Kurt gagne, mais c'est Sting qui effectue le tombé et qui obtient le match de championnat.

Mécontent, Angle parvient à convaincre [[Jim Cornette]] de lui donner aussi le match de championnat. À Sacrifice, les trois hommes s'affrontent pour le titre mondial et Angle réussit à obtenir la victoire, {{pourquoi|mais une victoire controversée}}. Jim Cornette rend vacant le titre et annule sa victoire, le championnat du monde reviendra au vainqueur du King of the Moutain (match ressemblant à un match avec échelle où 5 à 6 catcheurs s'affrontent). Lors de Slammiversary, Kurt Angle réussit à décrocher le titre de champion du monde de la TNA.

Quelques jours plus tard, [[Antonio Inoki]] fait appel à ses services pour promouvoir {{Passage évasif|sa nouvelle compagnie de catch/MMA japonaise}}.

Angle y retrouve son ancien rival Brock Lesnar. Dans son premier combat, le championnat IWGP est en jeu et Angle réussit à faire abandonner Lesnar grâce à son Ankle Lock ; il devient champion IWGP. Angle est ainsi désormais en possession de deux championnats du monde.

De retour à la TNA, Jim Cornette annonce que, pour la première fois de l'histoire de la TNA, à [[TNA Victory Road#2007|Victory Road]], le ''{{lang|en|main event}}'' sera un match Champions contre Champions. Le champion du monde de la TNA Kurt Angle fait équipe avec le champion de la division X, Samoa Joe, en vue d'affronter les champions par équipe [[Team 3D]] ; le vainqueur gagne la ceinture de celui qu'il bat.

Samoa Joe gagne les championnats par équipe sans désigner de partenaire.

Samoa Joe défie Kurt Angle pour un match ''Winner Takes All'', où toutes les ceintures seront en jeu, Kurt accepte.

À [[TNA Hard Justice#2007|Hard Justice]], et avec l'aide de sa femme finalement revenue à ses côtés, Kurt Angle bat Samoa Joe et devient en plus d'être champion du monde TNA et IWGP, le champion de la division X et le champion par équipe avec sting. et comme Samoa Joe ne désignera pas de partenaire. Dans le même temps, [[Chris Parks|Abyss]] devient l'aspirant {{Numéro|1}} pour le titre mondial de la TNA.

Jim Cornette félicite Angle lors d'[[TNA iMPACT!|Impact]], mais le prévient qu'il devra défendre tous ses championnats TNA le même soir, lors du PPV de septembre : [[TNA No Surrender#2007|No Surrender]]. Il perd contre Jay Lethal le championnat de la division X, perd contre [[Team Pacman]] les championnats par équipe, mais bat Abyss et conserve son titre mondial. Il s'ensuit une rivalité entre Angle et Sting.

Sting obtient le match de championnat à Bound For Glory, où il gagne et défait Kurt Angle qui perd son championnat du monde TNA, mais qui reste champion IWGP. Deux semaines plus tard, il obtient son match retour et regagne le titre de champion du monde. À Genesis, il défend son titre TNA en équipe avec [[Kevin Nash]] contre Booker T et Sting.

À Lockdown 2008, il perd son titre TNA World Champion face à Samoa Joe dans un MMA Match. À Victory Road 2008, lui et la Team 3D gagnent face à l'équipe de Christian, Rhino et AJ Styles.

Kurt Angle n'apprécie plus Kevin Nash et monte une équipe nommée « Angle Coalition » et composée des champions par équipe [[AJ Styles]] et [[Tomko]]. Ensemble, ils battent les [[The Outsiders (catch)|Outsiders]] (Kevin Nash et [[Scott Hall]]) et Samoa Joe à [[TNA Turning Point#2007|Turning Point]].

Après son gala en Angleterre dans lequel il s'est blessé à la nuque, il perd face à Jeff Jarrett. Peu après, il annonce que s'il n'a pas son match revanche, il s'en prendra à tous les catcheurs. Ce qu'il fait à Impact Zone.

Puis, agacé par l'irrespect des jeunes catcheurs envers les vieux, il forme le [[Main Event Mafia]], composée de Sting, [[Scott Steiner]], [[Kevin Nash]] et [[Booker T]] dont il en est leader.

MEM et repos (2008-2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Main Event Mafia.

À Turning Point 2008, il gagne un Falls Count Anywere Match face a Abyss. Mais début 2009, ses relations avec Sting se détériore car Angle est jaloux du titre World Champion de Sting. Il s'affronte a Against All Odds mais Sting conserve son titre. À Lockdown 2009, il est le capitaine de l'équipe Angle composé de Scott Steiner, Kevin Nash et Booker T et son équipe affrontera la Team Jarrett. L'équipe de Jarrett gagne mais à la fin du match, Bobby Lashley arrive sur la rampe d'entrée et Angle commence a sourire laissant le doute car Lashley pourrait rejoindre la MEM. À Sacrifice il perd un Fatal Four Way match où il mettait en jeu son statut de chef de la Main Event Mafia, statut qu'il perd au profit de Sting. Ce match comprenait aussi Jeff Jarrett et le champion Mick Foley.

À Slammiversary 2009, il remporte son dixième titre de champion du monde lors du King of the Mountain contre A.J Styles, Samoa Joe, Jeff Jarrett et le champion Mick Foley suite a un heel turn de Samoa Joe qui rejoint le Main Event Mafia par conséquent. À Victory Road 2009, il gagne son match et conserve le titre face à Mick Foley[37]. À No Surrender, il participe à un match Fatal-Four-Way comprenant Kurt Angle, Matt Morgan, Sting et AJ Styles, et perd son titre au profit de ce dernier. À Bound For Glory 2009, il gagne par roll-up face a Matt Morgan et lui serre la main. Lors du TNA Impact suivant, il annonce la fin du Main Event Mafia et fait un tweener turn. Puis a Turning Point et a Final Résolution, il gagne face au nouveau catcheur de la TNA, Desmond Wolph. Ce dernier prend sa revanche dans un match en cage mais Angle gagne. Lors du TNA Impact du 4 janvier 2010, il affronte AJ Styles pour le titre TNA poids lourds mais perd. Avant Genesis, il s'est battu contre AJ Styles pour le titre. À la fin du match, Angle voulut serrer la main à AJ Styles mais AJ Styles n'a pas voulu. Il perd à TNA Genesis 2010 encore contre AJ Styles à cause de l'invervention de Ric Flair et a fait un face turn. Le 21 janvier, il perd une nouvelle fois contre AJ Styles pour le titre après une parodie du Montréal Screwjob, l'arbitre ayant déclaré Styles vainqueur dès que ce dernier a asséné un Ankle Lock sur Kurt Angle, alors qu'il n'avait pourtant pas abandonné. Il a commencé une rivalité avec Kenneth Anderson.

Le 14 février 2010, A Against All Odds (2010), il se fait battre par Ken Anderson dans le tournoi pour designer le challenger no 1 a au PPV Lockdown (Angle finit en sang car andreson l'avait frappé avec sa médaille). Le 21 mars à Destination X, il bat ken anderson en le faisant abandonner avec son angle lock (Anderson termine en sang). Le 18 avril, Au PPV Lockdown, Angle affrontera Ken Anderson dans un match en cage. Kurt Angle gagne ce match en sortant par la porte de la cage. Il annonce à la fin de ce combat qu'il prend du repos mais compte revenir pour conquérir le titre de Champion de la TNA. Il revient le 21 mai 2010 à la TNA. Il gagne contre Kazarian à Slammiversary 2010. Il se qualifie pour le championnat du monde poids lourds, il affronte Jeff Hardy à No Surrender. S'il perd, il met fin à sa carrière. Le match se termine en No Contest. Eric Bischoff décide que les deux catcheurs sont qualifiés pour la finale et affronteront M. Anderson à Bound For Glory. Kurt Angle met encore une fois sa carrière en jeu. Jeff Hardy remporte le match grâce à Abyss, Hulk Hogan, Eric Bischoff et Jeff Jarrett et Angle prend donc sa retraite (kayfabe). À l'édition d'impact suivante, il attaque Jeff Jarett mais la sécurité intervient et l'attaque avec Jeff Jarret. À l'édition suivante, il essaye d'attaquer Eric Bishoff avec une barre métallique mais la sécurité intervient et Kurt se sauve. Le 11 novembre lors d'un show d'Impact!, il intervient pour attaquer Jeff Jarrett et ses gardes, Gunner et Murphy, alors que double J portait le Ankle Lock sur Samoa Joe. Lors de Genesis, il affronte Jeff Jarrett dans un MMA Exhibition qui se finit en No Contest.

Il prend quelques semaines de repos suite à ce combat.

Rivalité avec Jeff Jarrett et alliance avec Chyna (2011)[modifier | modifier le code]

Kurt fait son retour à la TNA au Pay-per-view, Genesis (2011) où Angle perd contre Jeff Jarrett, ainsi qu'une seconde fois lors de Against All Odds (2011). Lors de l'Impact! du 3 février, il forme « They » avec Scott Steiner, Fortune et Crimson. Lors du 10 février, Kurt Angle et AJ Styles battent Jeff Hardy et Jeff Jarrett. Lors de Against All Odds 2011, il perd contre Jeff Jarett. À l'Impact! du 3 mars, il détruit le mariage de Karen et Jeff Jarrett. À l'Impact! le 31 mars, il bat Rob Terry par soumission et le 14 avril, il perd avec Matt Morgan et Samoa Joe contre Jeff Jarrett, The Pope et Shawn Hernandez.

Lors de Lockdown, en 2011, il perd dans un UltraMale match face à Jeff Jarrett.

À l'Impact! suivant Lockdown, il interrompt une cérémonie entre Jeff et Karen Jarrett. Il affronte les affronte dans un mixed tag team match avec Chyna, qui effectue ses débuts à la TNA. Lors de Sacrifice (2011), Chyna et lui battent Jeff et Karen Jarrett. Lors de Slammiversary IX, il bat Jeff Jarrett et devient challenger no 1 pour le TNA World Heavyweight Championship. La semaine suivante, Slammiversary Jeff Jarrett défie Kurt Angle pour un Parking Lot Brawl Match que Kurt accepta. Lors du match, Angle détruit Jeff Jarrett, qui doit partir au Mexique sans les enfants d'Angle. Le 28 juillet, à Impact Wrestling, il bat M. Anderson dans un Steel Cage Match. Il affrontera Sting à Hardcore Justice (2011).

World Heavyweight Champion (2011-2012)[modifier | modifier le code]

À Hardcore Justice (2011), il effectue un Heel Turn en attaquant Sting avec une chaise que Hulk Hogan avait apportée pour devenir le nouveau Championnat du Monde Poids Lourd de la TNA pour la cinquième fois de sa carrière. Lors de l'Impact Wrestling suivant, il confirme son Heel Turn en s'alliant avec Hogan pour s'en prendre à Sting et plus tard dans la soirée, il attaque et détruit Crimson. Le 25 août, il perd face à Crimson par DQ dans un match où le titre de Championnat du Monde Poids Lourd de la TNA n'était pas en jeu. Lors d'Impact Wrestling à Huntsville Alabama du 1er septembre 2011, il bat Sting et conserve son titre de TNA World Champion. La semaine suivante, il perd mais conserve son titre face à M. Anderson par DQ grâce à l'intervention des Immortels. Lors de No Surrender, il bat Sting et M.. Anderson et conserve son titre. Lors de Bound For Glory 2011, il conserve son titre contre Bobby Roode après un tombé controversé[38]. Lors de l'Impact du 20 octobre, il perd contre James Storm et perd son titre. Lors de Final Resolution, il perd contre James Storm. Lors de Genesis, il bat James Storm. Lors de l'Impact! du 12 janvier, il perd contre James Storm dans un no 1 Contender Match pour le TNA World Heavyweight Championship. Lors de l'Impact du 15 mars, il affronte Garrett Bischoff dans un Beat the Clock Challenger Match de 5 minutes qui se finit en No Contest. Lors de Victory Road, il bat Jeff Hardy. Lors de l'Impact du 22 mars, il affronte Garrett Bischoff dans un 3 Minutes Challenge Match qui se finit en No Contest. Lors de Lockdown, il perd contre Jeff Hardy dans un Steel Cage Match. Lors d'Impact du 19 avril il gagne contre AJ Styles avec un roll up suite a une intervention de Christopher Daniels . Lors de l'impact de la semaine suivante il fait un Tweener-Turn en battant Anarquia dans le cadre de la 1re Open Fight Night.

World Tag Team Champion (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Sacrifice 2012, il bat A.J. Styles grâce à une intervention de Christopher Daniels et Kazarian. Après leur match, AJ Styles se fait attaquer par ces derniers. Kurt Angle effectue un Face Turn en le sauvant des nouveaux champions par équipe. L'Impact suivant, il bat Samoa Joe. Lors de Slammiversary, AJ Styles et lui battent Kazarian et Christopher Daniels et remportent les TNA World Tag Team Championship. Lors de l'Impact Wrestling du 28 juin, AJ Styles et lui perdent contre Christopher Daniels et Kazarian et perdent leur titre. S'ensuivent des défaites à Destination X 2012, Hardcore Justice, No Surrender Bound for Glory et à l'Impact Wrestling du 25 octobre.

Kurt Angle entame une rivalité avec Aces & Eights. Lors de Turning Point, il bat Devon[Qui ?]. Lors de Final Resolution, il gagne avec Samoa Joe, Garett Bischoff et Wes Brisco contre les Aces and Eights. Lors de l'Impact Wrestling du 20 décembre, il perd contre Devon et ne remporte pas le TNA Television Championship. Lors de l'Impact Wrestling du 3 janvier, Samoa Joe et lui battent un inconnu (Mike Knox) et Devon dans un Steel Cage Match. Lors de l'Impact Wrestling du 31 janvier, il bat M. Anderson dans un Steel Cage Match. Lors de l'IMPACT Wrestling du 18 avril, il perd contre Garett Bischoff et Wes Brisco dans un Handicap Match. Lors de Lockdown 2013, il perd contre Wes Brisco dans un Steel Cage Match. Lors du 454e Impact Wrestling, il perd contre Jeff Hardy dans un match qui comprenait également Magnus et Samoa Joe et ne devient pas challenger no 1 au TNA World Heavyweight Championship. Lors du Impact Wrestling du 2 mai, il bat D-Lo Brown dans un I quit match.

TNA Hall Of Famer et diverses rivalités (2013-...)[modifier | modifier le code]

Kurt Angle est annoncé comme le prochain Hall of Fame de la Total Nonstop Action Wrestling à Slammiversary XI.

Lors de Impact Wrestling du 20 juin il rejoint la nouvelle Main Event Mafia pour contrer les Aces & Eights. Il est le co-leader du clan, le leader du clan est Sting. Cependant, à la suite d'une arrestation pour conduite en état de faiblesse, Kurt Angle annonce sur Twitter qu'il part en cure de désintoxication[39]. Sa date de retour n'est pas connue.

Lors de Bound for Glory (2013), il perd contre Bobby Roode. A Turning Point, il bat Samoa Joe pour aller en 2 eme du tournois pour le world heavyweight championships actuellement vacant . Lors de Final Résolution, il perd contre Bobby Roode dans 2 falls 3. Lors de Genesis, il bat Bobby Roode un steel cage match

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kurt Angle se marie avec Karen Smedley le 19 décembre 1998. Deux enfants naissent de cette union, une fille prénommée Kyra Angle née le 2 décembre 2002 et un garçon prénommé Kody Angle né le 26 octobre 2006[40]. Le couple divorce quelques semaines avant leurs 10 ans de mariage le 26 octobre 2008[40].

En avril 2010, il se fiance avec Giovanna Yannotti[41].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Angle exécutant l'Ankle Lock sur Shawn Michaels.
Angle exécutant un moonsault sur Jeff Jarrett à Bound for Glory IV.
  • Prises de finition
    • Angle Slam (WWE) / Olympic Slam (TNA)[42] (Argentine slam)
    • Ankle Lock / Grapevine Ankle Lock
    • Running Avalanche Belly to Belly suplex ( depuis la 3e corde ).
  • Surnoms
    • The Most Celebrated Real Athlete in WWF History
    • The Olympic Gold Medalist
    • The Olympic Hero)
    • The Olympic Champion
    • The American Hero
    • The Suplex Machine
    • The Wrestling Machine
    • The Godfather of The Main Event Mafia
    • The Cyborg

Thèmes Musicaux

Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Medal Jim Johnston 1999-2006 WWE
My Quest Dale Oliver 2006-2007 TNA
Gold Medal Tha Trademarc 12 août 2007-… TNA
Godfathers Dale Oliver 2008-2009 TNA
Immortal Dale Oliver 2011-2012 TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Power Pro Wrestling
    • 1 fois PPW Heavyweight Championship[44]
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 13 en augmentation 1 en diminution 6 en augmentation 3 en diminution 36 en augmentation 6 en augmentation 2 en diminution 4 en augmentation 2 en diminution 12 en augmentation 9 en diminution 18 en augmentation 8 en diminution 23
Référence [62] [63] [64] [65] [66] [67] [68] [69] [70] [71] [72] [73] [74] [75]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche de Kurt Angle sur impactwrestling.com, site de la TNA
  2. a et b (en) Kurt Angle, It's True! It's True!, New York, HarperEntertainment,‎ 2001, 336 p. (ISBN 978-0060393274)
  3. (en) Mike Martinez, « Professional wrestler talks shop at West Valley Mall », sur insideBayArea, The Oakland Tribune,‎ 31 juillet 2007 (consulté le 22 novembre 2013)
  4. https://www.youtube.com/watch?v=pQ17NKEQ69A
  5. (en) « Historique du Power Pro Wrestling Heavyweight Title », sur Wrestling-titles (consulté le 27 novembre 2013)
  6. (en) Steve Gerweck, « Résultats des Survivor Series 1999 », sur Gerweck.net,‎ 27 mai 2010 (consulté le 28 novembre 2013)
  7. (en) « Résultats Royal Rumble 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  8. (en) « Résultats No Mercy 2000 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  9. (en) « Résultats No Way Out 2001 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  10. a et b (en) « Résultats No Mercy 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  11. (en) « Résultats Survivor Series 2002 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Online World of Wrestling. Consulté le 25 août 2009
  12. (en) « Résultats Armageddon 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  13. (en) « Résultats Royal Rumble 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  14. (en) « Résultats WrestleMania 19 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  15. (en) « Résultats Vengeance 2003 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  16. (en) « Résultats Survivor Series 2003 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  17. (en) « Résultats WrestleMania 20 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  18. (en) « Résultats SummerSlam 2004 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Online World of Wrestling. Consulté le 25 août 2009
  19. (en) « Résultats No Mercy 2004 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  20. (en) « Résultats Survivor Series 2004 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  21. (en) « Résultats Royal Rumble 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  22. (en) « Résultats No Way Out 2005 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  23. (en) « Résultats WrestleMania 21 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  24. (en) « Résultats Judgment Day 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  25. (en) « Résultats Vengeance 2005 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  26. (en) « Résultats SummerSlam 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  27. (en) « Résultats Unforgiven 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  28. (en) « Résultats Taboo Tuesday 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  29. (en) « Résultats Survivor Series 2005 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  30. (en) « Résultats New Year's Revolution 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  31. (en) « Résultats Royal Rumble 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  32. (en) « Résultats No Way Out 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  33. (en) « Résultats WrestleMania 22 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  34. (en) « Résultats Judgment Day 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  35. (en) « Résultats Genesis 2006 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  36. (en) « Résultats Against All Odds 2007 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  37. (en) « Résultats Victory Road 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  38. http://www.impactwrestling.com/news/item/3057-Results-Photos-From-The-Bound-For-Glory-Pay-Per-View-Event
  39. http://www.catch-arena.com/news-catch-kurt-angle-part-en-cure-de-dsintoxication-5689
  40. a et b (en) « Biography for Karen Angle », sur imbd.com (consulté le 26 novembre 2013)
  41. (en) James Caldwell, « Kurt Angle reportedly engaged to young model », sur PWTorch.com,‎ 14 avril 2010 (consulté le 26 novembre 2013)
  42. « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454)
  43. (en) « International Wrestling Grand Prix Heavyweight Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 25 août 2009)
  44. (en) « Power Pro Wrestling Heavyweight Title », sur Wrestling Titles (consulté le 25 août 2009)
  45. a et b (en) « Total Nonstop Action Wrestling official title history », sur TNA Wrestling (consulté le 25 août 2009)
  46. (en) « TNA World Tag Team Title », sur Wrestling Titles (consulté le 25 août 2009)
  47. (en) « Historique du WWE Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 25 août 2009)
  48. (en) [http://www.wwe.com/inside /titlehistory/worldheavyweight/ « Historique du WWE World Heavyweight Championship »], sur WWE (consulté le 25 août 2009)
  49. (en) « Historique du WCW World Heavyweight Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 25 août 2009)
  50. (en) « Historique du WWE Intercontinental Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 25 août 2009)
  51. (en) « Historique du WWE European Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 25 août 2009)
  52. (en) « Historique du WWE Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 25 août 2009)
  53. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées king2000.
  54. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  55. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Feud of the Year (1986-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  56. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Popular Wrestler of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  57. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Rookie of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  58. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Comeback of the Year (1992-1999) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  59. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Hated Wrestler of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  60. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Improved Wrestler of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  61. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Wrestler of the Year (1972-2007) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 25 août 2009
  62. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  63. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  64. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  65. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  66. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  67. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  68. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  69. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  70. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  71. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  72. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  73. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  74. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  75. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :