Johnny Gargano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johnny Gargano

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gargano avec le Open The Freedom Gate Championship en Janvier 2013.


Nom de ring Johnny Gargano
Né(e) le 14 août 1987 (27 ans)[1],
Cleveland, Ohio
Taille 5 10 (1,78 m)[2]
Poids 198 lb (90 kg)[2]
Fédération(s) Dragon Gate USA
Entraîné(e) par Josh Prohibition
J.T. Lightning

John Anthony Nicholas Gargano (né le 14 août 1987 à Cleveland, Ohio) est un lutteur professionnel (catcheur) américain connu sous le nom de Johnny Gargano. Il travaille actuellement à la Dragon Gate USA et à l'Evolve Wrestling (en). Il a également fait des apparitions pour la CHIKARA et à la Pro Wrestling Guerrilla (PWG).

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans le catch sur le circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Gargano entre à l'école de catch de la Cleveland All Pro Wrestling à l'âge de 16 ans et il y fait ses débuts en fin d'année 2005[3]. Il y remporte son premier titre en devenant champion poids-lourds junior le 8 octobre 2006, titre qu'il perd le 11 février 2007 face à Zach Gowen[4],[5].

Le 20 mars, il participe à l'enregistrement de SmackDown du 23 sous me nom de Cedric von Haussen, où il perd de manière expèditive face à MVP[6]. Le 11 mai, il va à l'International Wrestling Cartel (IWC) en Pennsylvanie et devient avec Michael Facade champion par équipe de l'IWC après leurs victoire dans un Gauntlet match par équipe[7]. Ils perdent leur titre le 7 juillet face aux Gambino Brothers (Marshall et Mickey Gambino)[8].

Le 8 février 2008, Gargano devient champion incontesté de la Championship Wrestling Experience après avoir remporté une bataille royale[9]. Le 25 mai, il devient champion Intense de l'Absolute Intense Wrestling, une fédération de l'Ohio, en remportant un Iron Man match de 30 minutes face à Tyler Black[10]. Le 18 juillet, il perd son titre de champion incontesté de la Championship Wrestling Experience et le 15 août, il fait un essai à la Ring of Honor où il affronte Sami Callihan et remporte son match, et le lendemain il a ressentit des douleurs au dos tellement fortes qu'il ne pouvait pas marcher[11],[12][13]. Il a cependant réussit à continuer à lutter et le 13 septembre, il retourne à l'IWC où il devient champion Super Indy après sa victoire sur Jerry Lynn et Super Hentai dans un match à élimination et rend son titre le lendemain car en raison de sa blessure au dos il doit observer une période de repos et ne peut donc pas défendre son titre[14],[13].

Pro Wrestling Guerrilla (2013-...)[modifier | modifier le code]

Le 22 mars 2013, Gargano fait ses débuts pour la Pro Wrestling Guerrilla (PWG) au cours de All Star Weekend 9, faisant équipe avec Chuck Taylor dans un non-title match, où ils ont été défaits par les PWG World Tag Team Champions, The Young Bucks. Au cours de la nuit suivante, Gargano et Taylor ont vaincu les Monsters RockNES (Johnny Goodtime et Johnny Yuma) dans un autre match par équipe. Gargano retourné au PWG, le 15 juin, quand lui et Taylor ont été défaits dans autre match par équipe par le Dojo Bros (Eddie Edwards et Roderick Strong). Le 30 août, Gargano est entré dans le battle of Los Angeles 2013, en battant Willie Mack dans son match de premier tour. Le lendemain, il bat Kevin Steen dans son deuxième match, avant d'être éliminé du tournoi en demi-finale par Michael Elgin. Le 20 octobre il bat Roderick Strong. Lors de PWG "All Star Weekend 10 - Night 1" il bat Davey Richards.Lors de PWG "All Star Weekend 10 - Night 2" il perd contre Adam Cole est ne remporte pas le PWG World Championship.

CHIKARA (2008, 2010-2013)[modifier | modifier le code]

Dragon Gate USA, EVOLVE Wrestling et autres fédérations liés à la Dragon Gate USA (2009-...)[modifier | modifier le code]

Début 2009, Gargano a lutté à la All American Wrestling, une fédération de Chicago, où il a rencontré Colt Cabana qui lui a conseillé d'entrer en contact avec Gabe Sapolsky (en), un des co-fondateur de la Ring of Honor qui a quitté cette fédération pour créer la Dragon Gate USA (DGUSA)[13]. Il y fait ses débuts au cours du premier spectacle de cette fédération, Open The Historic Gate le 25 juillet, où il participe à un match à huit à élimination remporté par Lince Dorado (en)[15]. Il remporte son premier match dans cette fédération le 6 septembre au cours d'Open The Untouchable Gate dans un match à huit à élimination[16]. Fin novembre, il va en Floride à la Full Impact Pro (en), une fédération partenaire de la DGUSA, où il participe à un tournoi organisé pour rendre hommage à Jeff Peterson où il se hisse en demi-finale et se fait éliminer par Silas Young[17],[18].

Le 16 janvier 2010, il participe au premier show de l'Evolve Wrestling (en), une fédération créé par Sapolsky, où il l'emporte sur Chris Dickinson[19].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prise de finition :
    • Hurts Donut/Uniquely You (Full Nelson Slam into Reverse STO)[20]
  • Prises de signature :

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Absolute Intense Wrestling
    • AIW Absolute Championship (1 fois)
    • AIW Intense Division Championship (2 fois)
    • Gauntlet for the Gold (2012)
    • Jack of All Trios (2010) – avec Flip Kendrick & Louis Lyndon
  • Chikara
    • CHIKARA Campeonatos de Parejas (2 fois) avec Chuck Taylor
    • The Showdown Countdown (2010)
  • International Wrestling Cartel
    • IWC Super Indy Championship (1 fois)
    • IWC Tag Team Championship (1 fois) – avec Michael Facade
  • Wrestling Cares Association
    • Race for the Ring Tournament (2014)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 octobre 2014).
  2. a et b (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  3. (en) Caleb Smith, « Johnny Gargano is all class », sur Slam! Wrestling,‎ 11 décembre 2013 (consulté le 4 octobre 2014).
  4. (en) « CAPW 08.10.2006 », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  5. (en) « CAPW St. Valentine's Day Mat Massacre », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  6. (en) Brad Borchardt, « 411′s WWE Smackdown Report 03.23.07 », sur 411 mania,‎ 23 mars 2007 (consulté le 4 octobre 2014).
  7. (en) Chris Vetter, « DVD Review: IWC, "Super Indy VI," (5-11-07) with Reyes, Albright, Brother Runt, Lethal, Dutt », sur Pro Wrestling Torch,‎ 3 juillet 2007 (consulté le 4 octobre 2014).
  8. (en) Adam Martin, « MCW Shamrock Cup VII, IWC’s Summer Sizzler, & 7/7 IWA Deep South », sur WrestleView,‎ 9 juillet 2007.
  9. (en) « CWE A Year Later », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  10. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: AIW’s The Best of Tyler Black », sur 411 mania,‎ 5 mars 2012 (consulté le 4 octobre 2014).
  11. (en) « CWE Culmination 2 », sur Cagematch (consulté le 5 octobre 2014).
  12. (en) « Ring of Honor – 2008 08 15 », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 octobre 2014).
  13. a, b et c (en) Richard Kamchen, « DGUSA’s Johnny Gargano takes the road less travelled », sur Slam! Wrestling,‎ 18 juillet 2010 (consulté le 4 octobre 2014).
  14. (en) Adam Martin, « 9/13 Southeastern News, WrestleReality, IWC, JAPW, GCW and NWF », sur WrestleView-consulté le=4 octobre 2014,‎ 15 septembre 2008.
  15. (en) Ryan Rozanski, « Break It Down: DGUSA Open The Historic Gate », sur 411 mania,‎ 27 mars 2010 (consulté le 5 octobre 2014).
  16. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA "Open The Historic Gate" DVD review - Shingo-Doi, Young Bucks vs. CIMA & Yokosuka, CHIKARA tag », sur Pro Wrestling Torch,‎ 27 novembre 2009 (consulté le 5 octobre 2014).
  17. (en) Roy Reynolds, « DVD Review: FIP “Jeff Peterson Memorial Cup 2009, Disc 1″ (11.20.2009) », sur Inside Pulse,‎ 27 janvier 2010 (consulté le 5 octobre 2014).
  18. (en) Roy Reynolds, « DVD Review: FIP “Jeff Peterson Memorial Cup 2009, Disc 2″ (11.21.2009) », sur Inside Pulse,‎ 1 février 2010 (consulté le 5 octobre 2014).
  19. (en) Bob Colling, « Colling It In The Ring Reviews: Evolve #1 Richards vs. Ibushi », sur 411 mania,‎ 7 juin 2012 (consulté le 5 octobre 2014).
  20. a, b et c (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Wrestling Data (consulté le 5 octobre 2014).