The Legacy (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Legacy.

The Legacy

Trois catcheurs se tiennent debout dans un ring, torses nus, vêtus uniquement d'un slip noir. Ils se tiennent par la main et lèvent le bras en signe de victoire. De gauche à droite : Cody Rhodes, Randy Orton et Ted Dibiase, les trois principaux membres du clan.

De gauche à droite : Cody Rhodes, Randy Orton et Ted Dibiase, les trois principaux membres du clan.

Présentation
Membres Randy Orton (leader)
Cody Rhodes
Ted Dibiase
Formation 5 janvier 2009
Séparation 27 avril 2010
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Caractéristiques
Poids Dibiase : 102 kg (224 lb)
Rhodes : 98 kg (216 lb)
Orton : 107 kg (235 lb)
Taille Dibiase : 1,91 m (6 3)
Rhodes : 1,88 m (6 2)
Orton : 1,96 m (6 5)

Palmarès

WWE Championship (3 fois) – Orton
Édition 2009 du Royal Rumble – Orton

The Legacy était un clan de catcheurs heel travaillant à la World Wrestling Entertainment (WWE), fédération de catch américaine. Formé en janvier 2009, le groupe luttait dans la division Raw.

Formée en 2008 puis dissous en 2010, The Legacy était à l'origine un clan mené par Randy Orton avec comme membres Cody Rhodes et Ted DiBiase, fils respectifs de Dusty Rhodes et Ted DiBiase, ainsi que Manu et Sim Snuka avant sa création officielle. Le clan s'est dissous après WrestleMania XXVI mais après le Draft 2011, Cody Rhodes et Ted DiBiase se sont réunis à SmackDown en 2011. En août, Cody attaque Ted après avoir perdu son match face à Randy Orton provoquant une fois de plus la dissolution de l'équipe.

Le clan est composé de trois fils de catcheurs célèbres : Randy Orton (fils de Bob Orton), Cody Rhodes (fils de Dusty Rhodes) et Ted DiBiase Jr (fils de Ted DiBiase).

Concept[modifier | modifier le code]

Les membres du clan sont tous des fils d'anciens catcheurs célèbres. Ils représentent donc l'héritage (The Legacy) de leur père.

Carrière du clan[modifier | modifier le code]

Création de Priceless (2008)[modifier | modifier le code]

Le 26 mai 2008, Ted DiBiase fait ses débuts à Raw et défie les champions par équipe Hardcore Holly et Cody Rhodes. Pendant les semaines qui suivent il laisse planer qui sera son partenaire à Night of Champions. Lors du pay-per-view, Cody Rhodes trahit Hardcore Holly avec son Snap DDT, ce qui permet de gagner les ceintures par équipe et plus tard ils forment Priceless rejoint plus tard par Manu.

Le 14 juillet à Raw, ils perdent avec JBL contre John Cena, Cryme Tyme par disqualification dans un Six Tag Team match. La semaine suivante, ils perdent à nouveau dans un rematch après un FU de John Cena.

Le 4 août Ted DiBiase et Cody Rhodes perdent face John Cena et Batista pour les World Tag Team Championship. Lors du match revanche Ted DiBiase et Cody Rhodes gagnent face aux mêmes hommes, récupérant ainsi leurs ceintures.

Le 18 aout, Cryme Tyme vole les World Tag Team Championship aux champions pour récupérer la ceinture. À Unforgiven, Ted DiBiase et Cody Rhodes gagnent contre la Cryme Tyme et conservent les titres.

Lors du RAW du 27 octobre, Priceless perd les World Tag Team Championship face à CM Punk et Kofi Kingston.

Le 3 novembre, lors du Raw spécial 800 ème épisode, Ted DiBiase Jr. interfère lors du match opposant Randy Orton à CM Punk et fait perdre Randy Orton par disqualification alors celui-ci pour se venger lui inflige un Punt Kick. On ne sait pas si Ted DiBiase Jr est blessé mais il était resté complètement inerte sur le ring.

Formation du clan et rivalité avec Batista et John Cena (2008)[modifier | modifier le code]

Randy Orton, Cody Rhodes, Ted DiBiase et Manu avaient formé une alliance non officielle et qui n'avait pas de nom. Au grand dam de Manu et Cody Rhodes, Randy Orton, qui avait attaqué et blessé Ted DiBiase Jr., exclut ce dernier. Le 1er décembre à Monday Night RAW, ils attaquèrent John Cena, avec l'aide de Chris Jericho, afin de se présenter comme un clan heel et de se faire une réputation.

Le 8 décembre 2008, The Legacy devient officielle et Randy Orton lance un défi à Batista et Triple H dans un Handicap Match. Il remporte le match grâce à son RKO. Après la défaite de Randy Orton face à Batista à Armageddon, The Legacy entra dans une brève rivalité avec Batista et John Cena.

Le 22 décembre 2008, Sim Snuka fait son retour à Raw en ajoutant qu'il est le fils de Superfly Jimmy Snuka afin d'avoir une chance d'être accepté au sein de The Legacy. Puis il perd face à Rey Mysterio par disqualification après l'intervention de Cody Rhodes et Manu. La semaine suivante, Sim Snuka demande à Randy Orton s'il peut rejoindre l'équipe et celui-ci accepte.

La semaine suivante, Randy Orton présente The Legacy comme un clan supérieur aux autres en affirmant qu'il sera même supérieur à D-Generation X, Evolution et The Four Horsemen. Pour parvenir à ce but, il décide d'exclure les membres qui perdront leur match au cours de la soirée. Après avoir perdu son match contre Matt Hardy, Manu est exclu. La semaine suivante, Cody Rhodes et Sim Snuka remportent leur match face à Cryme Tyme mais Randy Orton exclut quand même Sim Snuka prétextant qu'il est un maillon faible. Sim Snuka, Manu et TedDiBiase (qui faisait son retour) font un guet-apens à Randy Orton mais, à la surprise générale, Ted DiBiase trahit Manu et Snuka en les attaquant avec l'aide d'Orton et Rhodes. L'équipe reste donc formée de Cody Rhodes et Ted DiBiase.

Rivalité avec les McMahons, Triple H et Batista (2009)[modifier | modifier le code]

Randy Orton face à Batista.

Lors du Monday Night RAW précédant le Royal Rumble 2009, Orton agressa violemment The Chairman Mr. McMahon, qui était sur le point de congédier ce dernier, au point même de le l'envoyer à l'hôpital. C'est ainsi que The Legacy entra en rivalité avec la prestigieuse famille McMahon. Randy Orton gagne ensuite le Royal Rumble 2009 avec l'aide de Cody Rhodes et Ted DiBiase[1]. Le jour suivant, Shane McMahon fait son retour à RAW en attaquant Orton et prévoit même un match contre ce dernier à No Way Out afin de venger son père et sa sœur humiliés. Lors de No Way Out 2009, Orton remporte son match contre Shane O'Mac mais son pire ennemi, Triple H, remporte le WWE Championship.

À Wrestlemania XXV, Triple H conserve le WWE Championship en battant Randy Orton[2]. À Backlash 2009, Randy Orton, remporte son troisième WWE Championship avec Cody Rhodes et Ted Dibiase face à Shane McMahon, Batista et Triple H en portant son Punt Kick sur Triple H[3].

Une semaine avant Judgment Day 2009, Orton propose à Batista de faire partie de son équipe mais ce dernier refuse. À Judgment Day 2009, Randy Orton conserve son titre après sa défaite par disqualification après avoir volontairement frappé l'arbitre contre Batista. Mais il perdra son titre à Extreme Rules 2009 au profit de The Animal[4]. The Legacy attaque violemment Batista le lendemain à Monday Night RAW et ce dernier est obligé de rendre vacant le WWE Championship.

Course aux titres et Rivalité avec John Cena (2009)[modifier | modifier le code]

Batista blessé, un Fatal Four Way est organisé afin de couronner un nouveau WWE Champion et c'est finalement Orton qui remporte le match après un RKO sur The Big Show qui venait de se faire prendre un Atitude Adjustement de Cena, match qui comprenait aussi Triple H. Lors de The Bash, Orton conserve le titre face à Triple H après une intervention de Rhodes et DiBiase. Lors de Night of Champions 2009, le WWE Champion Randy Orton conserve son titre face à Triple H et John Cena dans un Triple Threat Match grâce à l'intervention de The Legacy. Plus tôt dans la soirée, Rhodes et DiBiase ont perdu un match pour les Unified Tag Team Champion face a Chris Jericho et son adversère mystère, Big Show.

Le lendemain de Night Of Champions, un Beat The Clock Challenge est organisé pour désigner l'adversaire de Randy Orton à Summerslam. C'est John Cena qui remporte le tournoi. Une semaine avant l'évènement, John Cena et Randy Orton battent Chris Jericho et le Big Show.Mais, à la fin du match, Orton porte son RKO sur Cena. Au SummerSlam 2009, Randy Orton conserve son titre de WWE Champion face à John Cena[5] grâce à une intervention du frère de Ted, Brett DiBiase.Mais, Ted DiBiase Jr. et Cody Rhodes perdent face à D-Generation X[6]. Le lendemain, Brett DiBiase présente ses excuses à Randy Orton d'avoir interféré dans son match. Suite à cette fin controverséé, Mr.McMahon annonce que John Cena affrontera de nouveau Randy Orton pour le titre à Breaking Point dans un I Quit Match. A Breaking Point 2009, Randy Orton perd son titre contre John Cena qui redevient WWE Champion pur la 4 ème fois de sa carrière tandis que Cody Rhodes et Ted DiBiase gagnent leur match de soumission face à D-Generation X. A WWE Hell In A Cell, Randy Orton récupère le WWE Championship face à John Cena mais Rhodes & DiBiase perdent face à DX dans un Hell in a Cell. A Bragging Rights, il perd son titre dans un Anything Goes Ironman Match de 60 minutes face à John Cena. La stipulation était que si John Cena perdait, il devra quitter Raw pour aller à Smackdown, mais s'il remportait le match, il n'y aura pas de match revanche pour Randy Orton. John Cena remporte le match (6 à 5), Randy Orton ne pourra pas avoir un match revanche pour le WWE Championship tant que John Cena sera champion.

Rivalité avec Kofi Kingston (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le lendemain de Bragging Rights, bien que la stipulation était que si Orton perdait, il n'aurait plus de chance pour le titre, The Viper annonce qu'il veut affronter John Cena aux Survivor Series pour le WWE Championship. Cependant, Kofi Kingston apparaît et se venge de l'attaque d'Orton sur lui en début du show et détruit la nouvelle voiture de Randy Orton qui était à son effigie (voiture que lui avait offert Cody Rhodes et Ted DiBiase Jr.). Ils commencent donc une rivalité avec Kofi Kingston car ce dernier a empêché Cody Rhodes et Ted DiBiase d'aider Randy Orton à Bragging Rights lors de son match contre John Cena. A Survivor Series Randy Orton perd avec son équipe contre celle de Kofi Kingston]en se faisant éliminer en dernier grace au Trouble in Paradise de Kofi Kingston qui était un moment à 2 contre 1 contre CM Punk et Randy Orton. Une nouvelle fois, le lendemain de ce PPV, Randy Orton demande un match pour le WWE Championship contre John Cena. Jesse Ventura, le guest host du soir, veut donner la WWE, un nouveau souffle. Dès lors, il organise une Battle Royale avec des catcheurs de second rang. Mais, Randy Orton attaque l'un de ces participants. Ventura annonce donc qu'Orton sera dans la Battle Royale. Mais, Orton ne remporte pas la Battle Royal car c'est Sheamus qu'il l'emporte. Un jour où Mark Cuban est le guest host d'un soir de Monday Night Raw, il annonce qu'il y aura un match entre Randy Orton et Kofi Kingston. Mark Cuban annonce qu'il y aura un Special Guest referee pour ce match et annonce que ce sera lui-même. À la fin Kingston gagne contre Randy Orton grace à Mark Cuban. A WWE Tables Ladders and Chairs 2009 (abregé WWE TLC) Randy Orton defait Kofi Kingston grace à son RKO. Le 4 janvier 2010 à Raw, il défait Kofi Kingston. Ce match marque la fin de leur rivalité. Lors de Raw du 18 janvier 2010, ils perdent face à John Cena et Kofi Kingston . Lors du Raw du 25 janvier 2010 il perdent face à DX.

Rivalité avec Randy Orton et Fin de la Legacy (2010)[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier à Raw, il bat John Cena et Kofi Kingston dans un Triple Threat Match pour devenir aspirant n°1 au WWE Championship. Le 11 janvier à Raw ils battent Evan Bourne et Mark Henry.Il affrontera donc Sheamus au Royal Rumble 2010 pour le WWE Championship. Au Royal Rumble, il perd contre Sheamus par disqualification après que son partenaire Cody Rhodes est venu attaquer Sheamus. Après le match il passe à tabac Rhodes, puis Ted DiBiase qui était venu séparer les deux hommes. Puis il se fit attaquer par Sheamus.Le 1er février à Raw, il bat Shawn Michaels et gagne une place pour l'Elimination Chamber match pour le WWE Championship à Elimination Chamber 2010. Il y affrontera Sheamus, John Cena, Triple H, Ted DiBiase Jr. et Kofi Kingston. Le 8 février à RAW, il perd contre Cody Rhodes après un Cross Rhodes, porté quand Orton était déconcentré par Sheamus. Après le match, Sheamus met son Bicycle Kick à Orton mais Cody vient ensuite le défendre avec une chaise. Le 15 février à Raw, il affronte Sheamus. Pendant le match, Ted DiBiase Jr. et Cody Rhodes s'approchent du ring. Il perd ce match par disqualification après que Cody Rhodes a frappé Sheamus par derrière. Après le match, il porte son RKO à Rhodes, Sheamus porte son Bicycle Kick à Ted DiBiase, et Orton un autre RKO sur Sheamus. Au Elimination Chamber 2010, il reçoit une ovation du public de sa ville natale, Saint Louis. Il est trahi et éliminé par Ted Dibiase suite a la trahison supplémentaire de cody rhodes en donnant une barre de fer a Dibiase.

Orton attaquant Rhodes au Royal Rumble 2010.

Le 22 février, à RAW, alors que la Legacy devait affronter Kofi Kingston, Evan Bourne et Yoshi Tatsu, Orton qui semblait vouloir repartir avec son gang sur de meilleures bases, les a attaqué et a fait un RKO sur Ted DiBiase offrant la victoire à l'équipe de Kofi Kingston faisant ainsi un Face-turn. Puis le 1er mars, il affronta Ted DiBiase. Il gagna le match grâce à une disqualification : Cody Rhodes intervient et attaqua Randy mais ce dernier prend les choses en main rapidement. Randy perd ensuite un handicap match contre Cody et Ted. Le 15 mars, Randy Orton affronte Triple H dans un Wrestlemania 25 rewind, mais se fait attaquer par Ted Dibiase et Cody Rhodes et Sheamus est aussi venu attaquer Triple H. Pendant le combat, Triple H a voulu arrêter la Legacy qui attaquait Orton. Possible alliance Triple H - Randy Orton ? A Wrestlemania XXVI il affrontera Rhodes et DiBiase dans un Triple Threat Match pour élire le meilleur catcheur de la Legacy. Le 22 mars, il fait équipe avec Triple H contre Cody Rhodes, Ted DiBiase et Sheamus, mais ils perdent quand Sheamus riva les épaules de Randy Orton. A WrestleMania XXVI Randy Orton sort vainqueur après un Punt Kick à Cody Rhodes et un RKO à Ted DiBiase, c'est à ce moment-là que son Face Turn s'applique : il marque ceci par le mouvement de bras sur le coin du ring qu'il faisait étant Face. Lors du Draft Supplémentaire du 27 avril, Cody Rhodes est drafté à SmackDown, ce qui met fin à la Legacy.

Réunion du groupe (2011)[modifier | modifier le code]

Lors du Draft Supplémentaire 2011, Ted DiBiase Jr est drafté à SmackDown ou il retrouve Cody Rodes après un match les opposant reforment la Legacy sans réutiliser le nom. Cody Rhodes dans son gimmick d'homme défiguré est l'homme fort de l'équipe et a remporté le Intercontinental Championship d'Ezekiel Jackson lors du SmackDown du 19 aout, Cody Rhodes a annoncé que la Legacy est officiellement reformée mais il a mentionné que tous les membres du groupe sur le ring ne sont pas officielement réunis avec Randy Orton (Ancien leader de The Legacy). La Legacy est dissoute une fois de plus lors du SmackDown du 27 aout où Cody Rhodes attaque Ted DiBiase après que ce dernier ai perdu son match face a Randy Orton.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Membres du clan
Identité Arrivée Départ Notes
Randy Orton 5 janvier 2009 22 février 2010 Leader de la Legacy
Cody Rhodes 5 janvier 2009 27 avril 2010
Ted DiBiase 5 janvier 2009 27 avril 2010

[10]

  • Musiques d'entrée
    • "Voices" de Rev Theory (2009-2010)[15]
    • "Priceless (remix)" de Jim Johnston (Janvier 2009–Mai 2009 Rhodes & DiBiase)[16]
    • "It's a New Day" d'Adelitas Way (2009–2010 Rhodes & DiBiase)
    • Only One Can Judge" par Jim Johnston (2011)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats Royal Rumble 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 juillet 2009)
  2. (en) « Résultats Wrestlemania 25 », sur SLAM! Wrestling,‎ 6 avril 2009 (consulté le 9 juin 2009)
  3. (en) « Résultats Backlash 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 juillet 2009)
  4. (en) « Résultats Extreme Rules 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  5. (en) « Results: Viper's winning hiss-trionics », sur WWE (consulté en 24 août 2009)
  6. (en) « Results: How DX won the war », sur WWE (consulté en 24 août 2009)
  7. (en) « Randy Orton's WWE Profile », World Wrestling Entertainment (consulté le 2009-05-21)
  8. (en) « Randy Orton Bio », Online World of Wrestling (consulté le 2009-09-07)
  9. « RAW: Road to WrestleMania », sur Canadian Online Explorer,‎ 2009-02-17
  10. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Raw Report 8/3: Ongoing "virtual time" coverage of Jeremy Piven hosting Raw », Pro Wrestling Torch,‎ 2009-08-03 (consulté le 2009-09-07)
  11. (en) « Cody Rhodes », World Wrestling Entertainment Kids (consulté le 2008-11-22)
  12. (en) Nathan Hubbard, « WWE Raw TV report for May 12 », Wrestling Observer/Figure Four Online,‎ 2008-05-12 (consulté le 2009-09-07)
  13. (en) Todd Martin, « WWE Raw TV report for February 16 », Wrestling Observer/Figure Four Online,‎ 2009-02-16 (consulté le 2009-10-26)
  14. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Night of Champions PPV Report 6/29: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV », Pro Wrestling Torch,‎ 2008-06-29 (consulté le 2009-06-29)
  15. (en) « ‘Voices: WWE The Music, Vol. 9’ available now », World Wrestling Entertainment,‎ 2009-01-27 (consulté le 2009-06-04)
  16. (en) « ‘Voices: WWE The Music, Vol. 9’ available now », World Wrestling Entertainment,‎ 2009-01-27 (consulté le 2009-07-18)

Autres sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]