Alberto Del Rio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alberto Rodriguez

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alberto Del Rio en 2010

Données générales
Nom complet Alberto Rodriguez
Nom de ring Dos Caras, Jr.
Dos Caras
Dorado
El Dorado
Alberto Banderas
Alberto Del Rio
El Patron
Alberto El Patron
Nationalité Drapeau du Mexique Mexique
Né(e) le 25 mai 1977 (37 ans),
San Luis Potosí, Drapeau du Mexique Mexique
Taille 1,91 m (6 3)[1]
Poids 112.3 kg (247 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Asistencia Asesoría y Administración
ROH
Consejo Mundial de Lucha Libre
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Leonel Kolesni
Juan Fernández
Dos Caras
FCW Staff
Marco Ruas
Carrière pro. 29 septembre 2000aujourd'hui

Alberto Rodríguez (né le 25 mai 1977 à San Luis Potosi, Mexique) est un catcheur et un ancien combattant libre mexicain. Il travaillait à la World Wrestling Entertainment sous le nom d'Alberto Del Rio de 2009 à 2014. Il est actuellement sous contrat avec l'Asistencia Asesoría y Administración au Mexique et avec la Ring of Honor aux Etats-Unis.

Il est le fils du catcheur Dos Caras, et également le neveu de Mil Máscaras et le cousin de Sicodelico, Jr. Le pseudonyme qu'il a longtemps utilisé avant ses débuts à la WWE, Dos Caras (« Deux faces ») était une référence aux deux couleurs distinctes de son masque.

Rodriguez a longtemps travaillé au Mexique et au Japon, notamment à la Asistencia Asesoría y Administración puis au Consejo Mundial de Lucha Libre, où il remporta une fois le Championnat du Monde poids-lourds de la CMLL. Il a ensuite rejoint en 2009 le club-école de la World Wrestling Entertainment, la Florida Championship Wrestling, avant de faire ses débuts à SmackDown, l'un des principaux shows de la fédération, l'année suivante et d'en vite devenir l'un des principaux main eventers, remportant, en 2011, le Royal Rumble, le Money in the Bank de Raw, et deux fois le Championnat de la WWE durant la même année. Il remporte de même, le titre poids-lourd pour la première fois de sa carrière le 8 janvier 2013 en battant Big Show.Il perd le titre face a Dolph Ziggler le 8 avril. Il le remporte une second fois face à Dolph Ziggler lors de Payback. Il le perd une seconde fois face à John Cena lors de Hell in a Cell (2013).

Carrière de lutteur amateur[modifier | modifier le code]

Né à San Luis Potosí et fils du luchador Dos Caras, Rodríguez est diplômé de l'Universidad Autónoma de San Luis Potosí, où il a obtenu un diplôme en architecture[2],[3]. Ayant grandit dans une famille de lutteurs, Rodríguez décide d'apprendre la lutte gréco-romaine, sous la direction de Leonel Fernández et Juan Kolesni. Il gagne une place dans l'équipe nationale mexicaine de lutte gréco-romaine[4]. En 1997, il est classé troisième aux Championnats du monde junior, en République tchèque[4]. Il a également remporté les Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes de sa division trois fois, et a remporté une médaille aux Jeux panaméricains. Rodríguez est alors en voie de participer aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney, mais en raison d'un manque de financement et de soutien, le Mexique n'a pas envoyé une équipe de lutte cette année.

Carrière de catcheur professionnel[modifier | modifier le code]

Asistencia Asesoría y Administración (2000-2002)[modifier | modifier le code]

N'ayant pas put aller aux Jeux olympiques de 2000, Rodriguez se tourne vers l'entreprise familiale, et se forme avec son père pour devenir catcheur. Caras fait sa première apparition le 9 mai 2000, en courant sauver son père durant un show de la Asistencia Asesoría y Administración d'un passage à tabac par El Texano, Pirata Morgan et Espectro, Jr. Après quelques apparitions télévisées, Caras fait ses débuts officiels dans le ring le 29 septembre 2000 où il fait équipe avec Sangre Chicana, El Alebrije et La Parka, Jr. pour vaincre Los Consagrados (El Texano, Pirata Morgan, Espectro, Jr. et El Cobarde) au pay-per-view de l'été AAA Verano de Escandalo[5]. Après ses débuts, Rodriguez part s'améliorer au Japon, faisant ses débuts le 11 octobre en s'associant avec son père et ils battent l'équipe d'El Azteca et Chiba. Caras continue son histoire de la AAA avec Los Consagrados, faisant équipe avec Octagon, La Parka, Jr. et Lee à Hong Kong pour vaincre Los Consagrados par disqualification[6]. Au cours des deux années qui suivent, Caras travaillerait entre le Mexique et le Japon pour acquérir de l'expérience dans le ring. Au Mexique, il travaille exclusivement pour la AAA, en apparaissant dans des shows tels que le Verano de Escandalo 2002, où il fait équipe avec Gronda et El Hijo del Solitario pour vaincre le trio de Pirata Morgan, Sangre Chicana et El Brazo[7].

Consejo Mundial de Lucha Libre (2005-2009)[modifier | modifier le code]

Dos Caras Jr. luttand à l'arène Coliseo Monterrey.

Técnico (2005-2009)[modifier | modifier le code]

En 2005, Rodriguez signe un contrat avec CMLL. Dans son premier test dans la compagnie, Caras Jr. participe à la Copa 2005, mais le scénario du tournoi le fait perdre en demi-finale face au Dr Wagner, Jr[8]. L'arrivée de Caras aux demi-finales de la coupe, quelques mois après sa signature, était un signe indicateur que les bookers étaient intéressés pour le faire monter dans le classement, thèse encore soutenue quand il obtient des matchs à la fois pour le CMLL World Heavyweight Championship et le CMLL World Light Heavyweight Championship[9],[10]. L'année suivante, le 31 mars 2006, Caras entre à nouveau dans le tournoi Copa Jr. et obtenu la victoire retour sur Dr Wager, Jr., qui l'avait assommé lors du tournoi de l'année précédente. Il a également gagné contre Heavy Metal et Dantès Apolo pour gagner une place en finale, battant Héctor Garza pour remporter le prix[11]. Bien que travaillant au Japon, Caras faisait également équipe avec un autre lutteur de deuxième génération, Lizmark, Jr., et quand les deux se sont retrouvés à la CMLL, ils s'associent une fois de plus avec les pères célèbres de l'équipe, étant le point de vente. Au cours de l'année suivante, Caras se retrouve sans véritable orientation, ayant des storylines avec Ultimo Guerrero et Kenzo Suzuki, mais celles-ci n'ont pas duré. Caras reçoit deux occasions d'affronter Universo 2000 pour le titre World Heavyweight, mais il décrocha une ceinture à sa troisième tentative, le 8 juillet 2007, quand il est devenu le CMLL World Heavyweight Champion. Alors que dans les promotions de catch hors Mexique, le titre poids-lourds aurait indiquer qu'il était l'homme au sommet de la fédération, les promotions de catch mexicain ont tendance à mettre davantage l'accent sur les divisions de poids inférieurs aux poids-lourds[12].

Le règne de Caras comme champion du Monde des Poids Lourds de la CMLL est resté longtemps sans histoire avec seulement quatre défenses de titre dans les 533 jours où il a tenu le championnat[9]. Après s'être défendu face à Lizmark, Jr. et l'ancien champion Universo 2000, il se passe 9 mois avant qu'il se défende de nouveau[9]. À l'automne 2008, une rumeur raconte que Rodriguez a lutté dans un dark match pour la World Wrestling Entertainment (WWE) et qu'ils lui avaient offert un contrat[13]. Au cours des mois suivants, des rapports contradictoires sur le fait qu'il ait signé ou non, mais il reste néanmoins CMLL World Heavyweight Champion. Lorsque Caras perd le titre face à Último Guerrero, on croit qu'il a effectivement signé avec la WWE, faisant de lui un potentiel participant surprise au Royal Rumble de 2009. Cependant, Rodriguez est resté avec la CMLL et a déclaré qu'il a signé un contrat de quatre ans et a choisi la CMLL parce qu'ils lui offraient un meilleur contrat que la WWE[14].

Rudo (2009)[modifier | modifier le code]

Tout au long de sa carrière, Dos Caras Jr. a toujours joué un personnage héroïque, connu au Mexique comme un técnico (équivalent d'un face dans le catch américain). Cependant, après que l'affaire du contrat avec la WWE a fait surface, il a commencé à montrer des signes de devenir un bandit, connu comme un Rudo. Il détourne son attention des matchs pour essayer de gagner le soutien des fans, coûtant souvent la victoire à son équipe du match parce qu'il était distrait. Caras lui-même expliqué ce comportement en déclarant qu'il « s'est blessé à l'épaule, mais reste courageusement dans l'arène »[15]. Après un comportement incertain pendant plusieurs semaines, Caras assoit finalement son personnage crapuleux le 11 avril 2009, devenant le premier membre heel de la famille Rodríguez. Après être devenu un Rudo, il a commencé à travailler une storyline avec Shocker[16].

World Wrestling Entertainment (2009-2014)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le 17 juin 2009, Dos Caras Jr confirme qu'il a signé un contrat avec la World Wrestling Entertainment et est envoyé à la Florida Championship Wrestling. En outre, il conserve les droits sur son nom, le masque et l'image, mais permet à la WWE de les utiliser pour faire sa promotion. Puis, en 2009, Caras, Jr. adopte un nouveau gimmick, démasqué, sous le nom d'Alberto Banderas[17]. L'année suivante, il fait des dark matchs à Raw, luttant sous le nom de Dos Caras Jr, sans porter son masque.

Débuts et rivalité avec Rey Mysterio (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2010 à SmackDown, Rodriguez apparaît dans une promo pré-enregistrée qui lui est dédiée, sous le pseudonyme de Alberto Del Rio et dans laquelle il indique clairement son rôle Heel et son gimmick de mexicain fortuné[18]. De multiples spots le concernant sont diffusés par la suite. Il fait ses débuts à SmackDown le 20 août 2010. Pour son premier match il bat Rey Mysterio[19]. Après s'être attaqué à de multiples reprises à divers catcheurs de la WWE, il entame une rivalité avec Christian qui s'arrête quand ce dernier se blesse (réellement), blessure dont Del Rio est scénaristiquement rendu responsable.

Alberto Del Rio en décembre 2010.

Lors du SmackDown du 8 octobre, il subit sa première défaite face à Rey Mysterio[20]. Il bat Chris Masters le 15 octobre pour devenir membre de l'équipe de SmackDown à Bragging Rights, où elle l'emporte sur celle de Raw[21]. Lors du SmackDown du 29 octobre, il participe sans succès à un Triple Threat Match contre Rey Mysterio et Edge remporté par ce dernier pour désigner le challenger au WWE World Heavyweight Championship[22]. Son équipe perd contre celle de Mysterio lors des Survivor Series[23]. Il participe ensuite à l'édition 2010 du King of the Ring où, après avoir battu successivement Big Show et Daniel Bryan, il perd en demi-finale contre John Morrison[24]. Lors de TLC: Tables, Ladders and Chairs, il obtient sa première chance pour un titre mondial dans un Fatal Four Way Tables, Ladders and Chairs Match pour le World Heavyweight Championship contre Mysterio, Kane et Edge qui remporte le match[25].

Vainqueur du Royal Rumble et rivalité avec Edge et Christian (2010-2011)[modifier | modifier le code]

En parallèle, il fait partie des pros de la saison 4 de NXT, prenant sous son aile Conor O'Bryan qui se fait éliminer en 7e semaine[26]. Brodus Clay, autre participant, choisit alors de le prendre comme pro alors qu'il était déjà associé à Ted DiBiase et Maryse. Clay finit deuxième de la saison, puis fait quelques apparitions aux côtés d'Alberto à SmackDown. Le 30 janvier 2011, il remporte le premier 40-Man Royal Rumble Match de l'histoire lors du Royal Rumble (2011) en entrant 38e et obtenant ainsi d'office un match pour un titre mondial à WrestleMania XXVII[27]. Il annonce dès le lendemain à Raw vouloir défier le World Heavyweight Champion à cette occasion. Edge ayant remporté l'Elimination Chamber de SmackDown, c'est donc lui qu'il affrontera pour le World Heavyweight Championship à WrestleMania XXVII. Dans l'intervalle, lors de Elimination Chamber (2011), il affronte et bat le Champion Intercontinental Kofi Kingston. Après la victoire d'Edge dans l'Elimination Chamber, il vient l'agresser mais Christian, ami de longue date d'Edge vient le sauver et porte son KillSwitch sur Alberto[28]. Alors que WrestleMania approche, Christian fait son retour et aide Edge dans sa rivalité. Lors de WrestleMania XXVII, il perd contre Edge et ne remporte donc pas le WWE World Heavyweight Championship[29]. Lors du SmackDown du 8 avril, il bat Christian et devient challenger au titre mais suite au départ à la retraite d'Edge, son futur adversaire devient Christian[30].

WWE Champion et blessure (2011)[modifier | modifier le code]

Le 25 avril 2011, lors du Draft, alors qu'il est toujours challenger au World Heavyweight Championship, il est drafté à Raw[31]. Lors d'Extreme Rules, il perd son match pour le titre contre Christian dans un Ladder Match après des interventions de Brodus Clay et de Edge[32]. Lors du 8 mai à Raw, il perd un Triple Threat Match pour devenir challenger au WWE Championship contre Rey Mysterio et The Miz, ce dernier ayant gagné[33].

Del Rio se retrouve en rivalité avec Big Show, quand le soir où Kane et Big Show perdent leur titre par équipe, sa voiture roule sur la jambe de Big Show[34]. Trois semaines plus tard, le géant, faisant son retour, l'attaque[35]. À Capitol Punishment, il gagne contre Big Show après que Mark Henry intervient pour agresser le géant et le rendre inapte à continuer le match[36]. Lors du Raw du 20 juin, il perd un Falls Count Anywhere Match pour devenir challenger au WWE Championship contre Rey Mysterio et CM Punk au profit de ce dernier[37]. Lors de Money in the Bank (2011), il remporte le Money in the Bank de Raw.

Alberto Del Rio en tant que champion de la WWE en 2011.

Alberto tente d'utiliser son contrat après demande de Vince McMahon sur CM Punk, devenu WWE Champion en ayant battu John Cena le soir même, mais celui-ci est contré d'entrée par le Straight Edge. Il ne remporte pas le WWE Championship mais pourra de nouveau utiliser sa mallette car la cloche n'avait pas sonnée lors de son attaque sur Punk. Le lendemain à Raw, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau WWE Champion, mais il perd dès le premier tour contre Kofi Kingston. La semaine suivante à Raw, il a voulu encaisser sa mallette contre le nouveau WWE Champion Rey Mysterio mais le match n'a pas été officialisé car Rey Mysterio lui a donné des coups et ce dernier a préféré garder sa mallette.

Lors de SummerSlam 2011, il fait équipe avec The Miz et R-Truth et perd contre Kofi Kingston, John Morrison et Rey Mysterio[38] ; plus tard dans la soirée, il remporte le WWE Championship pour la première fois de sa carrière lorsqu'il bat CM Punk en encaissant sa mallette après que ce dernier s'est fait attaquer par Kevin Nash[39]. Le 15 août à San Diego lors de Raw il conserve le WWE Championship contre Rey Mysterio. Après le match, John Cena l'attaque et lui dit qu'il ne mérite pas le titre et qu'il aura affaire à lui par la suite. Ils s'affrontent à Night of Champions (2011) et perd son titre en abandonnant au STF de John Cena[40]. Lors du Raw du 19 septembre, il gagne un match contre John Morrison pour devenir prétendant au titre dans un Triple Threat Match pour le WWE Championship contre CM Punk et John Cena. Au Hell in a Cell (2011), il remporte à nouveau le titre après avoir fait le tombé sur Punk dans un Hell in a Cell Match[41]. Lors de Vengeance (2011), il conserve son titre contre John Cena.

Lors du Raw du 24 octobre, il est annoncé que CM Punk devra affronter Del Rio pour le WWE Championship aux Survivor Series (2011). Il perd le titre contre CM Punk aux Survivor Series[42]. Lors du Raw du 5 décembre, il bat Daniel Bryan obtient donc un Title Shot à TLC 2011 et pourra affronter CM Punk pour le WWE Championship, mais The Miz gagne lui aussi son Title Shot. À la fin du show John Laurinaitis officialise le match par un contrat et dit qu'ils s'affronteront dans un Triple Threat TLC Match. Lors du PPV, il perd le match au profit de CM Punk qui conserve sa ceinture. Lors du Raw suivant TLC, il se blesse à l'aine suite à son 6 Man Tag Team Match avec The Miz et Dolph Ziggler contre CM Punk, Daniel Bryan et Zack Ryder.

Rivalités avec Sheamus et Randy Orton (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Alberto Del Rio fait une apparition en début 2012, lors d'Elimination Chamber, où il vient apporter son soutien à John Laurinaitis aux côtés de Mark Henry, Christian et David Otunga[43]. Il apparaît également lors de la cérémonie du Hall Of Fame 2012, où il introduit son oncle Mil Mascaras[44]. Il effectue son retour lors du Raw du 2 avril pour défier le champion du Monde poids lourds Sheamus[45]. Il l'affronte ensuite à Over the Limit dans un Fatal Four Way Match comprenant aussi Chris Jericho et Randy Orton pour le titre, mais Sheamus parvient à conserver sa ceinture[46]. Alberto obtient un autre match face à Sheamus pour le titre pour No Way Out, mais ne pourra pas le disputer suite à une commotion cérébrale[47]. Après cela, Alberto Del Rio perd quatre matchs pour le championnat du Monde poids lourds face à Sheamus : le premier lors du SmackDown du 29 juin qui comprend également Dolph Ziggler, le second lors de Money in the Bank[48], le troisième lors de SummerSlam[49], et le quatrième à Night of Champions[50].

Il entre ensuite en rivalité avec Randy Orton. Les deux hommes s'affrontent à Hell in a Cell, dans un match remporté par Orton[51]. Il fait ensuite partie de l'équipe Ziggler aux Survivor Series, qui bat l'équipe Foley[52]. Sa rivalité avec Randy Orton se termine lors du Raw du 19 novembre, lorsque celui-ci le bat dans un Two Out of Three Falls match[53].

Alberto Del Rio en tant que champion du Monde poids lourds

World Heavyweight Champion (2013)[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier à SmackDown, Alberto Del Rio bat le Big Show dans un Last Man Standing match et remporte pour la première fois le championnat du Monde poids lourds de la WWE. Il effectue par la même occasion un Face Turn. Il parvient à conserver le titre face au Big Show au Royal Rumble[54]. Il défend à nouveau le titre face au Big Show à l'Elimination Chamber, match qu'il remporte[55]. Le même soir, Jack Swagger remporte l'Elimination Chamber match de SmackDown, ce qui officialise directement un match entre Swagger et Del Rio pour WrestleMania 29[56]. Les deux hommes entrent donc en rivalité. Lors de WrestleMania 29, il bat Jack Swagger et conserve son World Heavyweight Championship[57].

Le lendemain à Raw, il gagne un Handicap Match face à Jack Swagger et Zeb Colter. Bien que blessé à la jambe après ce match, Dolph Ziggler profite de cette situation pour encaisser son Money in The Bank et ainsi débuter directement un match pour le titre, match que Del Rio perd. Il obtient ensuite une revanche pour le titre la semaine suivante mais se fait attaquer avant le début du combat par Jack Swagger. Lors du Smackdown du 3 mai, il gagne avec son manager Ricardo Rodriguez dans un Triple Threat Tag-Team Match contre Jack Swagger et Zeb Colter, et Dolph Ziggler et Big E Langston. Lors du Raw du 6 mai, il gagne par disqualification contre Dolph Ziggler. Par la suite, Dolph Ziggler champion du Monde des Poids-Lourds souffre d'une commotion cérébrale survenue durant les enregistrements du SmackDown prévu pour le 10 mai au moment où il est intervenu dans le match opposant Big E Langston à Jack Swagger[58]. Lors d'Extreme Rules2013, il devient aspirant numéro 1 au titre de Dolph Ziggler[59]. Le 10 juin à Raw, il attaque Dolph Ziggler après que ce dernier soit intervenu dans le match opposant Big E Langston et Chris Jericho. Le 14 juin à Smackdown, lui et Chris Jericho battent Dolph Ziggler et Big E Langston.

Lors de Payback (2013), il bat Dolph Ziggler et remporte son second WWE World Heavyweight Championship. Le lendemain à Raw, CM Punk lui demande un match et accepte. Le match sera gagné par CM Punk par décompte à l'extérieur. Après le match, Dolph Ziggler l'attaque et il décide de prendre la fuite confirmant son Heel turn. Le 21 juin à Smackdown, il bat Chris Jericho et se fait attaquer une nouvelle fois par Dolph Ziggler. Le 24 juin à RAW, il perd par disqualification contre Chris Jericho. Lors de Money in the Bank (2013), il défendra son WWE World Heavyweight Championship contre Dolph Ziggler dans un NO Disqualification Match. Le 1er juillet à Raw, il perd un Champion vs Champion match contre John Cena à cause d'une distraction de Dolph Ziggler. Le 26 juillet à Smackdown, il demande à Vickie Guerrero le droit de choisir lui aussi son adversaire à SummerSlam (2013) comme John Cena puis Rob Van Dam arrive et le défie pour avoir son match à SummerSlam (2013) pour le WWE World Heavyweight Championship.

Le 29 juillet à Raw, il se fait battre par Christian. Le 5 août à Raw, il perd contre Rob Van Dam. Lors du SmackDown du 9 août, il perd une nouvelle fois contre Christian puis tente d'attaquer ce dernier, mais malheureusement pour lui, il se fait contré ce qui profite à Damien Sandow qui tente d'utiliser son contrat mais finalement, Cody Rhodes l’empêche de l'utiliser ce qui lui permet de rester champion. Le 12 août à Raw, il bat Kofi Kingston. À SummerSlam (2013), il conserve son titre en battant Christian.

Le lendemain, il affronte Sin Cara mais ce dernier se blesse et le match s'arrête. Le 26 août à Raw, il perd contre Rob Van Dam. Il l'affrontera à Night of Champions (2013). Le 9 septembre à Raw, il bat R-Truth. Lors de Smackdown du 13 septembre il bat Ricardo Rodriguez. Lors de Night of Champions (2013), il perd par disqualification contre Rob Van Dam et conserve son titre. Le 23 septembre à Raw, il bat Kofi Kingston. Lors de Battleground (2013), il défendra son WWE World Heavyweight Championship contre Rob Van Dam dans un Hardcore Match. Le 27 septembre à Smackdown, il bat R-Truth. Le 29 septembre, il bat Ricardo Rodriguez. Lors du Smackdown 4 octobre, il gagne contre Dolph Ziggler. Lors de Battleground, il bat Rob Van Dam pour le World Heavyweight Championship.

Le 14 octobre à Raw, il bat Daniel Bryan. Lors de Hell in a Cell, il perd son World Heavyweight Championship contre John Cena.Le 4 novembre à Raw, il bat Kofi Kingston. Le 8 novembre à Smackdown, il bat The Great Khali. Lors de Survivor Series, il perd contre John Cena et ne remporte pas le World Heavyweight Championship

Diverses rivalités et licenciement (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors de Smackdown du 6 décembre, il perd face à Kofi Kingston. Lors de RAW du 13 janvier 2014, il bat Rey Mysterio. Lors de Smackdown du 17 janvier, il perd contre Rey Mysterio. Lors de RAW du 20 janvier, il bat Rey Mysterio puis se fait attaquer par Batista. Lors de RAW du 27 janvier, il bat Kofi Kingston. Lors de RAW du 10 février, il bat Dolph Ziggler. Après le match il se fais attaquer par Batista. Lors de Elimination Chamber, il perd face à Batista[60]. Lors de RAW du 24 février, il bat Batista[61]. Lors de RAW du 03 mars, il perd face à Dolph Ziggler[62]. Lors de Smakdown du 07 mars, il perd face à Sheamus[63]. Lors de RAW du 31 mars, il bat Big E[64]. Lors de WrestleMania XXX, il perd dans la Battle Royal André the Giant au profit de Cesaro[65]. Lors de RAW du 14 avril, il perd face à Rob Van Dam[66]. Lors de Smackdown du 18 avril, il perd par disqualification face à Big E. Lors de RAW le 28 avril, il bat Cody Rhodes[67]. A SmackDown le 02 mai, il ne remporte pas le United States Championship au profit de Dean Ambrose. Ryback et Curtis Axel étaient également dans ce combat[68].

Le 2 juin à RAW, il bat Dolph Ziggler et se qualifie pour le Money in the Bank match, qui se déroulera lors du Pay-Per-View du même nom[69]. Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas le WWE World Heavyweight Championship au profit de John Cena[70]. Il effectue son dernier combat à la WWE le 5 août 2014 en perdant face à Jack Swagger lors de WWE Main Event[71].

Le 7 août, la WWE annonce son licenciement pour cause de mauvais comportement après avoir frappé un social manager qui a lors du déjeuner déclaré que Del Rio devait faire la vaisselle en référence à ses origines mexicaines[72],[73].

Asistencia Asesoría y Administración (2014-...)[modifier | modifier le code]

Il est annoncé quelque jours après son renvoi qu'Alberto Rodriguez sera de retour à la Asistencia Asesoria y Administracion (AAA) pour le pay-per-view de la fédération TripleMania XXII le dimanche 17 août 2014. Il ne pourra cependant pas participer directement au show étant donné qu'il n'a pas le droit de lutter contre une autre fédération avant les 90 jours de la clause de non-concurrence appliquée par la WWE[74]. Il annonce qu'il luttera sous le nom d'El Patron[75]. Le 7 décembre, il bat El Texano Jr. et remporte pour la première fois le AAA World Heavyweight Championship[76].

Ring of Honor (2014-...)[modifier | modifier le code]

Le 11 décembre 2014, la Ring of Honor annonce qu'il fera ses débuts au sein de cette fédération le 3 janvier 2015 sous le nom d'Alberto El Patron[77].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Del Rio portant son Cross Armbreaker sur Randy Orton
  • Prises de signatures
  • Surnoms
    • The Essence of Excellence[78]
    • The Mexican Aristocrat[79]
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Funba Rumba Chucho Merchan 2009-2010 FCW
Realeza Jim Johnston 2010-2014 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 160[81] en augmentation 45[82] en diminution 115[83] en augmentation 73[84] en diminution 88[85] en augmentation 83[86] en augmentation 6[87] en diminution 10[88]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Memo Montenegro[90].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Alberto Del Rio apparaît dans les jeux vidéo :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catch Arena
  2. (en) « Dos Caras, Jr. », Pride Fighting Championships,‎ 2003 (consulté le 11 juin 2009)
  3. (es) « Dos Casas, Jr. », ArenaMexico.com (consulté le 13 juin 2009)
  4. a et b (de) « Cagematch profile »
  5. (es) « Verano de Escándalo 2000: Heavy y Perro vs. Latin y Héctor », Asistencia Asesoría y Administración,‎ 2011 (consulté le 28 août 2011)
  6. (es) « Guerra de Titanes 2000: Abismo contra Cíber », Asistencia Asesoría y Administración,‎ 2011 (consulté le 28 août 2011)
  7. (es) « Verano de Escándalo 2002: El Dandy, pelón », Asistencia Asesoría y Administración,‎ 2011 (consulté le 28 août 2011)
  8. (en) « CMLL La Copa Jr », prowrestlinghistory.com (consulté le 13 juin 2009)
  9. a, b et c (en) Josh Boutwell, « Viva La Raza! # Diecisiete: Lucha Weekly », WrestleView.com,‎ 2009 (consulté le 13 juin 2009)
  10. (de) « CMLL Super Viernes », the Internet Database,‎ 2005 (consulté le 13 juin 2009)
  11. (en) « CMLL La Copa Jr », prowrestlinghistory.com (consulté le 13 juin 2009)
  12. (en) Madigan, Dan, Mondo Lucha a Go Go: the bizare& honorable world of wild Mexican wrestling, HarperColins Publisher,‎ 2007 (ISBN 978-0-06-085583-3), p. 29–40 and 114–118
  13. (es) Ovaciones, Dos Caras, Jr. a la WWE, Mexique, Editorial Ovaciones, S. A. de C.V.,‎ 1er octobre 2008 (lire en ligne), p. 18
  14. (en) Jorge Ocampo, ¿Dos Caras Jr. dice no a WWE?, SuperLuchas magazine,‎ 2009 (consulté le 13 juin 2009)
  15. (en) Jose Migue, « Dos Caras Jr. explica su reciente comportamiento y declara que no hay acuerdos con WWE »,‎ 2009 (consulté le 13 juin 2009)
  16. (es) Arturo Rivera, Dos Caras es Rudo, Mexique, Editorial Ovaciones, S. A. de C.V.,‎ 11 avril 2009 (lire en ligne), p. 21
  17. (en) Adam Martin, « More on Dos Caras Jr. in WWE's FCW », WrestleView,‎ 2009
  18. (en) Parks, Greg, « Parks' WWE SmackDown report 6/25: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Kane vs. Punk in No-DQ match », sur Pro Wrestling Torch,‎ 25 juillet 2010 (consulté le 26 juillet 2010)
  19. (en) Greg Parks, « Parks' WWE SmackDown report 8/20: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Kane's reason for attacking Undertaker », Pro Wrestling Torch,‎ 2010 (consulté le 21 août 2010)
  20. http://pwtorch.com/artman2/publish/wwesmackdownreport/article_44443.shtml#.Uc9bQ7dhTJY
  21. (en) Greg Parks, « Parks' WWE SmackDown report 10/8: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Rey Mysterio vs. Alberto Del Rio », Pro Wrestling Torch,‎ 2010 (consulté le 9 octobre 2010)
  22. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=88903
  23. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=89645
  24. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=89833
  25. (en) Greg Parks, « Parks' WWE SmackDown report 8/27: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including the return of The Undertaker », Pro Wrestling Torch,‎ 2010 (consulté le 30 août 2010)
  26. (en) Matt Bishop, « WWE NXT: Season 3 mercifully ends with new breakout diva crowned », Slam! Sports,‎ 2010 (consulté le 3 décembre 2010)
  27. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=91501
  28. (en) WWE, « Alberto Del Rio def. Intercontinental Champion Kofi Kingston », sur wwe.com,‎ 20 février 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  29. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=93383
  30. (en) Greg Parks, « Parks' WWE SmackDown report 4/15: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Edge's farewell, World Title implications », Pro Wrestling Torch,‎ 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  31. (en) Dale Plummer, « Raw: Draft tries to shock WWE Universe », Slam! Sports,‎ 2011 (consulté le 26 avril 2011)
  32. (en) Michael Burdick, « Christian def. Alberto Del Rio (World Heavyweight Championship Ladder Match) », sur wwe.com,‎ 14 avril 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  33. (en) Ryan Murphy, « CM Punk def. The Miz and Alberto Del Rio in a Triple Threat TLC Match », WWE,‎ 2011 (consulté le 24 décembre 2011)
  34. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Raw results 5/23: Complete "virtual time" coverage of live Raw – Over the Limit PPV fall-out, Bret Hart, Savage tribute », Pro Wrestling Torch,‎ 2011 (consulté le 14 juin 2011)
  35. (en) Matt Bishop, « Raw: Austin, Piper headline 'All Star' night », Slam! Sports,‎ 2011 (consulté le 14 juin 2011)
  36. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Capitol Punishment PPV results 6/19: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV – Cena vs. Truth, Orton vs. Christian, Miz vs. Riley », Pro Wrestling Torch,‎ 2011 (consulté le 19 juin 2011)
  37. http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=94965
  38. (en) Kara A. Medalis, « Rey Mysterio, John Morrison & Kofi Kingston def. The Miz, R-Truth & Alberto Del Rio », sur wwe.com,‎ 14 août 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  39. (en) James Wortman, « CM Punk def. John Cena; Alberto Del Rio cashed in Raw Money in the Bank briefcase (New Undisputed WWE Champion) », sur wwe.com,‎ 14 août 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  40. (en) Ryan Murphy, « John Cena def. Alberto Del Rio (New WWE Champion) », sur wwe.com,‎ 18 septembre 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  41. James Wortman, « Alberto Del Rio def. John Cena and CM Punk in a Triple Threat Hell in a Cell Match (New WWE Champion) », sur wwe.com,‎ 2 octobre 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  42. (en) Ryan Murphy, « CM Punk def. WWE Champion Alberto Del Rio (New WWE Champion) », sur wwe.com,‎ 20 novembre 2011 (consulté le 26 janvier 2012)
  43. (en) Zach Linder, « Former champions return to support John Laurinaitis », sur WWE.com,‎ 19 février 2012 (consulté le 31 mars 2012)
  44. http://www.wwe.com/classics/wwe-hall-of-fame/2012-hall-of-fame-mil-mascaras-photos
  45. http://www.wwe.com/videos/alberto-del-rio-confronts-new-world-heavyweight-championship-sheamus-raw-april-2-26012280
  46. http://www.wwe.com/shows/wweoverthelimit/2012/fatal-4-way-match
  47. http://whatculture.com/wwe/alberto-del-rio-suffers-concussion-world-title-match-at-wwe-no-way-out-in-doubt.php
  48. http://www.wwe.com/shows/moneyinthebank/2012/sheamus-alberto-del-rio
  49. http://www.wwe.com/shows/summerslam/2012/sheamus-del-rio-26041394
  50. http://www.wwe.com/shows/nightofchampions/2012/world-heavyweight-champion-sheamus-vs-alberto-del-rio-26047876
  51. http://www.wwe.com/shows/hellinacell/2012/randy-orton-alberto-del-rio-26060057
  52. http://www.wwe.com/shows/survivorseries/2012/team-foley-team-ziggler-26066222
  53. http://www.wwe.com/videos/randy-orton-vs-alberto-del-rio-2-out-of-3-falls-match-raw-nov-19-2012-26070259
  54. http://www.wwe.com/shows/royalrumble/2013/alberto-del-rio-big-show-26083832
  55. http://www.wwe.com/shows/eliminationchamber/2013/alberto-del-rio-big-show-26089426
  56. http://www.wwe.com/shows/eliminationchamber/2013/world-title-no-1-contender-elimination-chamber-match-26089725
  57. http://www.wwe.com/shows/wrestlemania/29/alberto-del-rio-jack-swagger-26092473
  58. http://www.wwe.fr/news/2013/05/08/dolph-ziggler-commotion-08-mai-2013.html
  59. http://www.wwe.com/shows/extremerules/2013/alberto-del-rio-vs-jack-swagger-i-quit-match-26114680
  60. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  61. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58470
  62. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  63. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58552
  64. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58825
  65. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58899
  66. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  67. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59104
  68. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59117
  69. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59434
  70. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  71. « WWE Main Event du 5 août en Vidéo (live)auteur=Jason Descôteaux », sur http://info-lutte.fr/ (consulté le 8 août 2014)
  72. (en) Nolan Howell, « Alberto Del Rio released by WWE », sur Slam! Wrestling,‎ 7 août 2014 (consulté le 8 août 2014)
  73. (en) « Alberto Del Rio sacked by WWE for slapping social media manager Cody Barbierri », sur News.com,‎ 11 août 2014 (consulté le 11 août 2014).
  74. Hamed, « Officiel : Alberto Del Rio de retour à la AAA », sur catchactu.fr,‎ 14 août 2014 (consulté le 14 août 2014)
  75. http://www.catch-newz.com/index.php/newz/dernieres-newz/5168-alberto-del-rio-devoile-son-nouveau-nom
  76. http://superluchas.net/2014/12/07/el-patron-es-el-nuevo-megacampeon-de-aaa/
  77. (en) Ring of Honor, « ALBERTO EL PATRON IS COMING TO ROH IN 2015 », sur Ring of Honor,‎ 12 décembre 2014 (consulté le 12 décembre 2014)
  78. http://www.wwe.fr/photos/2014/06/30/wwe-world-heavyweight-championship-ladder-match-photos?r30_r1_r1:page=35
  79. http://bleacherreport.com/articles/1467392-alberto-del-rio-why-the-mexican-aristocrats-face-turn-will-be-a-success
  80. (en)« History of the WWE Championship: Alberto Del Rio's first reign », WWE (consulté le 18 septembre 2011)
  81. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  82. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  83. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  84. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  85. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  86. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  87. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  88. « PWI 500 2012 », Pro Wrestling Illustrated, vol. 33, no 7,‎ 2012, p. 12-27 (ISSN 1043-7576)
  89. (en) Dave Meltzer, « Biggest issue of the year: The 2011 Wrestling Observer Newsletter Awards Issue », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, CA,‎ 26 janvier 2011, p. 1–40 (ISSN 10839593)
  90. http://bleacherreport.com/articles/1298260-wwe-news-alberto-del-rios-brother-joins-the-nxt-wrestling-roster
  91. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  92. http://wwe13.2k.com/roster
  93. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  94. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ 16 août 2014 (consulté le 16 août 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]