Transports urbains laonnois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transports urbains laonnois
Image illustrative de l'article Transports urbains laonnois
Logo des TUL.

Image illustrative de l'article Transports urbains laonnois
L'ancien Poma 2000,
près de son terminus Hôtel de Ville.

Situation Laon et Chambry
Type Autobus
Entrée en service
Lignes 5[1]
Stations 130 arrêts[1]
Fréquentation 1,5 million de voyageurs par an (2013)[1]
Propriétaire Communauté d'agglomération du Pays de Laon
Exploitant Compagnie de transports urbains du pays de Laon (CTPL)[2]
Site internet www.tul-laon.fr
Slogan Déplacez-vous autrement à Laon avec les Transports Urbains Laonnois[3]
Lignes du réseau  1  2  3  N  NAHO 
Réseaux connexes TER Picardie, TER Champagne-Ardenne, Régie des transports de l'Aisne (RTA)

Les Transports urbains laonnois (TUL) est le réseau de transport en commun de Laon. Il se compose de trois lignes d'autobus, une navette desservant la ville haute, une navette assurant l'ouverture et la fermeture du réseau.

Historique[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Tramway de Laon et Poma 2000 de Laon.

L'histoire des transports en commun de Laon débute le avec l'ouverture du tramway de Laon, tramway à crémaillère reliant la gare de Laon à la ville-haute et exploité par la Société du chemin de fer de Laon (SCFL).

En 1953, la ville crée un service d'autobus appelé « Micro-bus », ce service fut confié, tout comme le tramway, en 1964 à la Régie des transports urbains de la ville de Laon (RTUVL).

Le , jugé trop vétuste, le tramway ferme définitivement et sera remplacée par un réseau de six lignes d'autobus dont cinq desservant la ville-haute dont la fréquentation ne fera que baisser[4].

En , la régie municipale est remplacée par la Société anonyme d'économie mixte des transports urbains laonnois (SAEMTUL) qui reprend le réseau sous le nom TUL, toujours en usage depuis cette époque, et non plus pour le compte de la ville mais pour celui du Syndicat intercommunal des transports urbains de Laon (SITUL)[5].

Le , le Poma 2000 de Laon est mis en service en remplacement de l'ancien tramway[5].

Le , la SAEMTUL laisse place à la société Laon mobilité, filiale de Transdev, tandis que la ligne 5 est créée la même année[5].

En 2011, les lignes scolaires sont intégrées dans les lignes régulières.

Le , le SITUL est dissout à la suite de la création de la communauté d'agglomération du Pays de Laon qui reprend la gestion du réseau[5].

Le , le réseau est confié à RATP Développement pour une durée de sept ans, via une filiale co-créée avec COMAG (filiale de Poma) nommée Compagnie de transports urbains du pays de Laon (CTPL)[2]. Le réseau sera optimisée, tout en conservant sa structure autour du Poma 2000 et des deux lignes de bus structurantes, des lignes de proximité, de la navette de centre-ville et des renforts scolaires[2].

Le nouveau réseau est mis en place le , avec un changement de l'identité visuelle et un réseau urbain recentré autour de trois lignes plus la navette de la ville haute, une ligne assurant l'ouverture et la fermeture du réseau, la navette de remplacement du Poma et deux lignes dominicales[6]. Le Poma 2000 est fermé définitivement depuis le [7].

Le réseau[modifier | modifier le code]

L'exploitant[modifier | modifier le code]

Exploitant le réseau depuis le , la Compagnie de transports urbains du pays de Laon, filiale de RATP Développement, est chargé d'entretenir les véhicules et d'exploiter le réseau ; elle employait jusqu'à la fermeture du Poma 50 personnes dont[1] :

  • 28 conducteurs ;
  • 2 encadrants exploitation bus ;
  • 2 mécaniciens bus ;
  • 5 agents d’exploitation Poma dont 1 responsable ;
  • 5 agents de maintenance Poma ;
  • 1 responsable maintenance bus et Poma ;
  • 5 agents administratifs ;
  • 1 responsable ressources humaines/finances ;
  • 1 responsable marketing/commercial.

L'autorité organisatrice[modifier | modifier le code]

Autorité organisatrice depuis 2014, la communauté d'agglomération du Pays de Laon définie l'offre de transport, achète les véhicules dont elle en est propriétaire et désigne la société chargée d'exploiter le réseau[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le réseau TUL dessert les communes de Laon et Chambry, pour un total de 29 450 habitants desservis. Il est exploité par la Compagnie de transports urbains du pays de Laon, filiale de RATP Développement, pour le compte de la communauté d'agglomération du Pays de Laon et est composé de[1] :

  • trois lignes régulières ;
  • une navette reliant la gare à la ville haute ;
  • une navette assurant l'ouverture et la fermeture du réseau.

Le réseau compte deux arrêts centraux : La Gare, point de correspondance entre les trois lignes régulières, la navette et les trains, et l'arrêt desservant le Lycée Claudel, point de correspondance avec les lignes 1, 2 et la navette (plus les services scolaires de la ligne 3). Le réseau compte en tout seulement trois terminus depuis septembre 2016, dont les deux arrêts cités précédemment : Chambry, terminus de la ligne 2.

Les lignes régulières[modifier | modifier le code]

Le classement en lignes structurantes et de proximité est issu du plan du réseau.

Lignes structurantes[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques

1 GareClaudel
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
30 min
Nb. d’arrêts
27
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
CTPL
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Gare, Point du Jour, Charles de Gaulle, Sangnier et Moulin Roux (1 quai), Europe, Douanes, Pasteur, Sta Viator, Marguerites vers Gare, Hortensias, Prévert, Le Nain, Hôpital et Claudel (1 quai).
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au samedi de h 40 à 20 h 10 et les dimanches et fêtes de 14 h à 20 h 30 environ.
  • Particularités : Le samedi avant 13 h 20, un départ sur deux est supprimé par rapport aux horaires de semaine.
  • Les dimanches et fêtes : Le service compte certaines particularités :
    • sur le trajet habituel, deux allers-retours sont assurés ;
    • sous le même indice, une boucle est effectuée entre la gare et la ville haute en reprenant la plupart des arrêts de la Navette, elle est assurée six fois par jour.
  • À partir du [6] : La ligne 1 va au départ la gare vers Moulin Roux, en abandonnant la desserte de la piscine et de la zone industrielle du Champ du Roy puis dessert le quartier de Champagne comme précédemment puis reprend le trajet de la ligne 3/4 situé au nord de la Nationale 2 jusqu'au cimetière militaire puis remonte jusqu'au lycée Claudel par le trajet de la ligne 5.
  • Date de dernière mise à jour : .

2 ChambryClaudel
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
38 (42) min
Nb. d’arrêts
28 (31)
Matériel
Standards
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
CTPL
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Chambry, Descartes, Colbert (1 quai), Ampère, ZI/AFPA, Jean Zay, Curie, Delaplace, Gare, Basselet, Montreuil, Maison de retraite et Marquette (1 quai), Nouvelle France, Mermoz, Collège Mermoz (1 quai), Le Nain, Hôpital et Claudel (1 quai).
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 5 à 20 h 5, le samedi jusqu'à 20 h et les dimanches et fêtes de 13 h 40 à 19 h 25 environ.
  • Particularités :
    • le centre de la zone industrielle du Champ du Roy, l'AFPA et le cimetière de Manoise sont desservis à raison de trois allers le matin vers le lycée, un aller-retour à midi et trois retours dans l'autre sens le soir ;
    • le premier service de la journée fonctionne uniquement entre la gare et le lycée Claudel, le dernier par de Claudel et fait terminus à Jean Zay ;
    • le collège Jean Mermoz est desservi du lundi au vendredi en période scolaire uniquement ; d'autres renforts scolaires sont assurés durant cette période.
  • Les dimanches et fêtes : Le service compte certaines particularités :
    • sur le trajet habituel, deux départs sont assurés vers Chambry ;
    • trois départs sont assurés entre Chambry et la gare ;
    • trois départs sont assurés entre la gare et Claudel.
  • À partir du [6] : La ligne 2 va au lycée Claudel, impliquant une modification de la desserte dans le quartier de Marquette. De plus, la ligne récupère la desserte de la zone industrielle du Champ du Roy.
  • Date de dernière mise à jour : .

N  Navette 
(Circulaire) Garevia le tour de la ville haute
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
28 min
Nb. d’arrêts
14
Matériel
Midibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
CTPL
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Kennedy, Claudel et Hôpital (1 quai), Pôle universitaire, Saint-Vincent (1 quai), Saint-Martin, Saint-Jean, Serurier et Cathédrale.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au samedi de h à 20 h 25 environ.
  • Particularités : La ligne dispose d'un renfort scolaire le matin du lundi au vendredi entre la gare et l'hôpital.
  • Modifications en septembre 2016[8] : La ligne est prolongée à la gare depuis l'hôtel de ville en passant par Vaux à la suite de la fermeture du Poma 2000.
  • Date de dernière mise à jour : .

Lignes de proximité[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques

3 (Circulaire) Garevia Clacy et Ardon
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
31 (36) min
Nb. d’arrêts
17 (18)
Matériel
Standards
Articulé
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
CTPL
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Claudel (1 quai), Kennedy, Gambetta, Gare, Douanes, Palais des Sports, Pompidou, Les Tuleries et Clacy (1 quai), Chemin d'Ardon, Leuilly, Cimetière d'Ardon, Place d'Ardon (1 quai) et Cheval Blanc.
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au vendredi de h 10 à 19 h 3, sauf mercredi jusqu'à 17 h 25, et le samedi de h 10 à 17 h 25 environ, à raison de trois départs le matin et deux le soir.
  • Particularités :
    • le premier départ dessert directement Ardon sans desservir Clacy ;
    • les deux départs du soir desservent l'arrêt Les Tuileries ;
    • du lundi au vendredi en période scolaire, des services desservent Leuilly, sans desservir Semilly et Clacy, et et rejoignent le lycée Claudel en montant en ville haute depuis la gare par l'avenue Gambetta ;
    • du lundi au vendredi en période scolaire, un renfort dit « Cité Nord » est assuré entre l'arrêt Jean Zay et le stade, à raison de deux allers matin et soir (un seul le mercredi matin) vers le stade et un retour à midi.
  • À partir du [6] : La ligne 3 remplace la ligne 3/4 et reprend la desserte du palais des sports à la ligne 5 et conserve la desserte d'Ardon et de Semilly, le reste de la ligne étant repris par la ligne 1, sauf dans la rue Winston churchill à Vaux où la ligne 3 remplace la ligne 1. La ligne remplace aussi le TaxiTUL pour la desserte de Leuilly.
  • Date de dernière mise à jour : .

Ligne spéciale[modifier | modifier le code]

Bus ouverture et fermeture réseau[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques

NAHO Jean ZayClaudel
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
Durée
matin : 14 min
soir : 20 min
Nb. d’arrêts
matin : 6
soir : 7
Matériel
Midibus ?
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / N
Voy. / an
Exploitant
CTPL
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Jean Zay, Curie, Gare, Gambetta, Kennedy, Claudel et Hôpital (1 quai).
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne du lundi au samedi à raison de trois allers le matin depuis l'arrêt Jean Zay à h 24, h 44 et h 4 et de deux retours le soir depuis l'arrêt Claudel à 19 h 12 et 20 h 12 environ.
  • Particularités :
    • cette ligne constitue les premiers et derniers services de la journée du le réseau, l'arrêt Jean Zay étant situé à côté du dépôt. Les trajets du soir desservent l'hôpital mais ne desservent pas les arrêts Kennedy et Gambetta ;
    • le samedi et durant les vacances scolaires, seul le deuxième service du matin est assuré.
  • Date de dernière mise à jour : .

Exploitation[modifier | modifier le code]

Dépôt[modifier | modifier le code]

Le dépôt des autobus, qui est aussi le siège de la CTPL, est situé avenue Pierre-Mendès-France dans la zone industrielle du Champ du Roy à Laon, à proximité de l'arrêt Jean Zay sur les lignes 1 et 2[9].

État de parc[modifier | modifier le code]

Le réseau d'autobus est exploité à l'aide de 18 véhicules, la plupart de marque Heuliez Bus[1],[10] :

Les numéros de parc des TUL sont attribués dans l'ordre d'arrivée sur le réseau.

Par le passé, le réseau a aussi compté (incomplet) :

Et deux bus de prêt en 2012 et 2013 :

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

La tarification est identique sur l'ensemble du réseau et, ouvre l'accès à l'ensemble des lignes. Elle est définie par la communauté d'agglomération du Pays de Laon. Le financement du fonctionnement des lignes (entretien, matériel et charges de personnel) est assuré par la CTPL. Cependant, les tarifs des tickets et abonnements dont le montant est limité par décision politique ne couvrent pas les frais réels de transport, les usagers ne payant qu'une partie du coût réel, le reste étant supporté par l'autorité organisatrice. Le manque à gagner est compensé par l'autorité organisatrice, la communauté d'agglomération du Pays de Laon. Elle définit les conditions générales d'exploitation ainsi que la durée et la fréquence des services. L'équilibre financier du fonctionnement est assuré par une dotation globale annuelle à la CTPL grâce aux contributions des collectivités publiques et au versement transport payé par les entreprises.

La tarification actuelle est en application depuis le [11], au , la vente des titres spécifiques au Poma est arrêtée[8] :


Tickets unitaires en vigueur depuis le [11]
Ticket Prix Public ciblé Lieu de vente Droits liés
Unité 1,10 Tous À bord des bus
Aux distributeurs de tickets
Agence commerciale
  • Donne accès à un trajet dans l'heure suivant la 1re validation.
  • Correspondances autorisées.
  • Trajet retour interdit.
Navette 0,40 À bord des bus de la navette
  • Donne accès à un trajet dans l'heure suivant la 1re validation.
  • Valable sur la navette uniquement, pendant 15 minutes.
  • Correspondance interdite.
Groupe 1 / personne À bord des bus
Agence commerciale
  • Équivalent du ticket à l'unité pour les groupes de six personnes minimum.
Tickets dix voyages en vigueur depuis le [11]
Ticket Prix Public ciblé Lieu de vente Droits liés
10 trajets 9,90 Tous Dépositaires
Agence commerciale
  • Donne accès à dix voyages dans les mêmes conditions que le ticket unité.
  • Voyage à plusieurs possibles, une validation par personne.
  • Si correspondance : une validation suffit.
Tickets hebdomadaires et mensuels en vigueur depuis le , réservés aux détenteurs d'une carte nominative[11]
Ticket Prix Public ciblé Lieu de vente Droits liés
Mensuel 28 Tous Dépositaires
Agence commerciale
  • Valable un mois à compter de la première validation.
  • Nombre de trajets illimités sur l'ensemble du réseau.
Mensuel Jeune 23 Personnes âgés de moins de 26 ans
Mensuel Sénior 23 Personnes âgés de plus de 65 ans
Mensuel Intermodal 25 Pour les personnes disposant d'un abonnement TER ou Cars départementaux. Agence commerciale
Solidarité 14 Pour les bénéficiaires de la CMU.
Abonnements en vigueur depuis le , réservés aux détenteurs d'une carte nominative « Elit' »[11]
Abonnement Prix Public ciblé Lieu de vente Droits liés
Elit' 280 Tous Agence commerciale
  • Valable un an à compter de la première validation.
  • Nombre de trajets illimités sur l'ensemble du réseau.
Elit' Jeune 190 Personnes âgés de moins de 26 ans
Elit' Sénior 200 Personnes âgés de plus de 65 ans
Elit' Intermodal 250 Pour les personnes disposant d'un abonnement TER ou Cars départementaux.

Points de vente[modifier | modifier le code]

Agence commerciale[modifier | modifier le code]

Le réseau dispose d'une agence commerciale située dans la station Gare du Poma 2000 (aujourd'hui fermé) et ouverte du lundi au samedi, c'est le seul endroit où il est possible de s'abonner[1],[12].

Dépositaires[modifier | modifier le code]

L'office du tourisme et douze commerçants de Laon proposent la vente de titres de transports du réseau, seul l'office du tourisme vend les titres spécifiques au Poma[1],[12].

Autres[modifier | modifier le code]

Des distributeurs de tickets sont installés dans les trois stations du Poma 2000 (aujourd'hui fermé) et certains titres sont en vente à bord des bus[12].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]