Transports en commun de Vitré Communauté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vit'o Bus
Image illustrative de l’article Transports en commun de Vitré Communauté
Logo du réseau de transport Vit'o Bus

Image illustrative de l’article Transports en commun de Vitré Communauté
Bus devant le pôle d'échanges multimodal à la Gare de Vitré (Mercedes Citaro C2)

Situation Drapeau de la France Vitré (Bretagne)
Type Autobus
Autocar
Transport à la demande
Entrée en service 1978
Lignes 24
Fréquentation 570 000 voyages (2017)[1]
Propriétaire Vitré Communauté
Exploitant Keolis Armor
Site internet (fr) [1]
Lignes du réseau Urbain Vitré : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, services spéciaux
Urbain Châteaubourg :
1, 2, 3, 4, 5, 6
Ligne Vitré/La Guerche-de-Bretagne
Rural : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, ETV.com, Taxi.com
Réseaux connexes Illenoo
TER Bretagne

Vit'o Bus est le nom donné par la communauté d'agglomération bretonne de Vitré Communauté au réseau de transport collectif desservant la ville centrale de Vitré (Ille-et-Vilaine) et son agglomération. Il est exploité par la société de transports Keolis. La particularité de ce réseau est sa gratuité intégrale et cela sur la totalité de ses lignes de bus, hormis les services spécifiques « .com » comptant la ligne en minibus reliant Étrelles à Vitré nommée « ETV.com » et le transport à la demande par taxis nommée « Taxi.com ».

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

À Vitré, le transport urbain existe depuis 1978. Les bus étaient gérés par la société Sourdin. Le réseau était alors composé de 2 lignes diamétrales. À partir du 1er juillet 1989, la ville a confié à la société TAE « Transport Armor Express » la gestion du réseau de transport urbain. Il comporte neuf lignes traversant le centre ville avec comme nœud de correspondance la Place du Général de Gaulle, idéalement situé à proximité immédiate du centre-ville historique et de la gare. Les deux bus mis à disposition desservent 72 arrêts répartis sur l’aire agglomérée. À cette époque, le réseau est peu connu et peu utilisé par la population excepté par les personnes âgées. La fréquentation croît faiblement. La faible couverture des coûts de transport par les recettes avec 22500 € par an correspondait à environ un dixième du coût global pour la collectivité. Le taux de remplissage était aussi faible. À la sortie des établissements scolaires, d'importants ralentissements rendaient la circulation difficile dans le centre-ville[2]. En effet, Vitré est un pôle scolaire important et rayonne dans tout le Pays de Vitré. Après toutes ces années de fonctionnement, la ville a constaté que la configuration de ce réseau payant était un échec coûteux.

Gratuité intégrale[modifier | modifier le code]

Par ce constat, la ville a réfléchi sur l'avenir du transport urbain vitréen et a proposé une alternative révolutionnaire pour l'époque. En effet, Vitré est une des premières villes en France et dans le monde à proposer un transport urbain gratuit sur l'ensemble de ses lignes depuis le 1er mai 2001. Les objectifs visent à permettre un meilleur accès au centre-ville et entre les quartiers, optimiser le service rendu à la population, tenter de limiter la circulation automobile en centre ville, préserver l'environnement. Le réseau est exploité par l'entreprise Kéolis Armor, anciennement Transport Armor Express (TAE), filiale de Keolis[3]. Face au succès rencontré par cette opération, la gratuité menée sur une année a été pérennisée : « En un mois, la fréquentation des bus a doublé. Un succès dû en partie aux scolaires et aux retraités. Une nouvelle donne à intégrer dans un plan de déplacements urbains en gestation sur Vitré. La ville verse à la TAE, qui assure le transport en régie, une enveloppe de 1,20 MF et les recettes ne s’élevaient qu’à 150 000 F. Autant aller jusqu’au bout de la logique explique l’adjoint chargé des transports, Daniel Mouton. L’expérience devrait être menée sur un an. Elle devra s’inscrire dans la durée si la volonté politique suit[4].».

Dans les années 1990, la fréquentation stagnait aux alentours de 130 000 voyageurs par an sur deux lignes de bus. En 2002, elle était de 277 300 voyageurs soit un doublement de la fréquentation en un an[5]. La croissance a été exponentielle avec une fréquentation multipliée par 3,6 depuis la mise en place de la gratuité et se poursuit. Entre 2009 et 2016, l'usage des transports publics de la ville passe de 315 228 à 470 000 usagers sur les huit lignes du réseau, soit une augmentation de près de 50% en 7 ans[6].

Transports étendu à la communauté d'agglomération[modifier | modifier le code]

L'article L. 5216-5 du Code général des collectivités territoriales[7] impose aux communautés d'agglomération la compétence du transport urbain. Vitré Communauté compte 46 communes et 44 sont desservies par des lignes de bus et convergent vers Vitré. Quant à elles, les communes de Vitré et Châteaubourg ont leur propre réseau de bus.

En 2017, le réseau prend le nom de Vit'o bus (Vit!bus). « Vit » pour reprendre Vitré, l’apostrophe qui rappelle le point d'exclamation du « i » inversé dans le logo de Vitré communauté, le point du signe de l'exclamation qui représente une roue et « bus » pour le moyen de transport[8].

Réseau Vit'o Bus[modifier | modifier le code]

Le transport public urbain et rural à Vitré et les communes périphériques sont gratuits. En revanche, la ligne spécifique ETV.com (Étrelles, Torcé, Vitré) qui dessert les zones d'activités de la zone du Piquet d'Étrelles près de la voie expresse est payante.

Réseaux urbains[modifier | modifier le code]

Réseau urbain de Vitré[modifier | modifier le code]

Ligne Réseau VIT'O BUS à VITRÉ[9]
1
GARE - CHALET / MONTREUIL-SOUS-PÉROUSE

Chalet : Rue de Brest, Rue des Augustins, Rue Pasteur, Rue de Fougères, Villaudin, Route de Combourg, Le Châlet, Avenue des Douves.
Montreuil-sous-Pérouse : desserte deux fois par jour du lieu-dit « Gérard » jusqu'à la rue de Ribert à Montreuil-sous-Pérouse (vers 14:10 et 18:10).
2
GARE - MASSONNAIS / POCÉ-LES-BOIS

Massonnais : Place Saint-Yves, Rue de Brest, Route de Rennes, lycée La Champagne, Hôpital, nouveau quartier de la Massonnais.
Pocé-les-Bois : desserte deux fois par jour de l'église jusqu'à la rue du Petit Morin (vers 13:40 et 17:25).
3
GARE - BARATIÈRE

Rue du 70e R.I., quartier de la Trémoïlle et centre commercial, Boulevard Châteaubriant, Kiosque du Parc, Rue Louis Giroux, Maison Rouge, centres commerciaux de la Baratière et de la Valière.

4
GARE - SAINT-ÉTIENNE

Boulevard Saint-Martin, Boulevard des Rochers, centre commercial du Mée, Avenue d'Helmstedt, quartier de la Fleuriais, maison de retraite de la Guilmarais, piscine du Bocage, quartier Les Serres.

5
GARE - RÉSERVOIR PLAGUÉ / LACTALIS

Réservoir Plagué : Saint-Martin, Boulevard des Rochers, Boulevard Waldeck Rousseau, quartier résidentiel de la Hodéyère, cité de La Motte et Avenue d'Helmstedt
Lactalis : desserte quatre à six fois par jour suivant l'arrêt. Zone industrielle de Plagué et la Haie-Robert avec terminus Lactalis : 8:21, 12:24, 13:19, 17:18.
6
GARE - BASSE GASNIAIS / ROND-POINT D'ERBRÉE

Basse Gasniais : Saint-Martin, Boulevard des Jacobins, Aurore Cinémas, Boulevard de Laval, Plagué / La Haie Robert, maison de santé La Gautraye, République
Rond-point d'Erbrée : Bowling, soccer, jeu laser, restaurant, zone industrielle et commerciale. Rond-point d'Erbrée : 7:51, 12:20, 13:20, 17:15, 18:15.
7
GARE - BEAUVAIS

Rue du 70e R.I., Boulevard Châteaubriant, Boulevard Louis Giroux, Rue de Beauvais et quartier Beauvais, terminus Beauvais-Cidrerie.
Desserte cinq à six fois par jour.
Services
spéciaux

GARE - GRENOUILLÈRE : Saint-Martin, Pont de Laval, Cimetière Saint-Gilles, Grenouillère (Tous les jours à la gare 17:30 et les mercredis 12:35).

Ramassage scolaire urbain le matin et le soir :
GARE - BASSE-GASNIAIS - ROCHERS SÉVIGNÉ : Ligne 6 « Basse-Gasniais » prolongée aux arrêts Helmstedt, Clos Martel, collège des Rochers-Sévigné
GARE - FLEURIAIS - MAISON ROUGE : Saint-Martin, Landais, arrêts Boulevard des Rochers, centre commercial Le Mée, Fleuriais, Saint-Étienne, La Guerche, Maison Rouge, Jardin du Parc, Trémoïlle.
ETV
.com
(payant)
DE LA GARE DE VITRÉ AUX PARCS D'ACTIVITÉS SUR LA COMMUNE D'ÉTRELLES

Arrêts de Vitré (Kiosque du parc, La Guerche), arrêts d'Étrelles (Hydris, Cap Bretagne 1 et Cap Bretagne 2)[10].

Réseau urbain de Châteaubourg[modifier | modifier le code]

Pour les communes du canton de Châteaubourg, le réseau de bus est configuré pour assurer des correspondances avec des trains vers Rennes et Vitré le matin (06:47, 07:10, 07:33) et le soir (17:42, 18:12, 18:44) devant la gare de Châteaubourg. Trois lignes desservent différents quartiers de Châteaubourg. Il fonctionne toute l’année du lundi au vendredi non fériés.

  Ligne   Réseau VIT'O BUS à CHÂTEAUBOURG[9]
1
SAINT-JEAN-SUR-VILAINE > CHÂTEAUBOURG - GARE

Saint-Jean-Sur-Vilaine - Mairie, Quincampoix, Pont Riou, Janaie, La Bretonnière, Avenue Des Genêts, Jules Verne, Rue Chopin, Châteaubourg - Gare.

2
BROONS-SUR-VILAINE > CHÂTEAUBOURG - GARE

Broons-sur-Vilaine, Château d’eau, Parc Iffeldorf, La Tréolière, Parking du Prieuré, Les Coteaux de Cheminel 1, Les Coteaux de Cheminel 2, La Verronière/Les Cottages, Châteaubourg - Gare.

3
DOMAGNÉ > SAINT-DIDIER > CHÂTEAUBOURG

Domagné - parking Carron, Saint-Didier – Bourg, Châteaubourg - Gare Sud (7:10, 18:12, 18:44).

4
CHÂTEAUBOURG (ouest/nord) : QUINCAMPOIX > PARKING DU PRIEURÉ

Parking du Prieuré, La Tréolière, Parc Iffeldorf, Jules Verne, Avenue des Genêts, Quincampoix, Pont Riou, Janaie, La Bretonnière.

5
CHÂTEAUBOURG (ouest/est/Broons) : LE CHÊNOT > VIEUX MOULIN

Le Chênot, Broons-sur-Vilaine, La Houisière, La Lande, Parking du Prieuré, La Tréolière, Park Iffeldorf, Jules Verne, Avenue des Genêts, La Bretonnière, Quincampoix, Vieux Moulin.

6
CHÂTEAUBOURG (sud/est/nord) : LA BOURLIÈRE > AVENUE DES GENÊTS

La Bourlière, La Clé des Champs, Gare Sud, Les Cottages, Les Côteaux de Cheminel 1, Les Côteaux de Cheminel 2, Parking du Prieuré, La Tréolière, Jules Verne, Avenue des Genêts.

Transport rural[modifier | modifier le code]

Réseau rural[modifier | modifier le code]

Composé de 11 lignes gratuites, le réseau rural Vit'o Bus dessert les communes périphériques[11] :

Quatre lignes circulent le lundi et jeudi une fois par jour avec un aller en début d'après-midi vers 13h15 et un retour depuis Vitré à 17:45. La ligne 1 relie les communes de St-Didier à Vitré via Domagné, Louvigné-de-Bais, Cornillé et Saint-Aubin-des-Landes. La ligne 2 relie les communes de Val-d'Izé à Vitré via Landavran, Marpiré et Champeaux. La ligne 3 relie les communes de Montreuil-des-Landes à Vitré via Mecé, Saint-Christophe-des-Bois et Taillis. La ligne 4 relie les communes de Princé à Vitré via Montautour, Saint-M'Hervé, base nautique de Haute-Vilaine et La Chapelle-Erbrée.

Cinq lignes circulent le mardi et vendredi une fois par jour avec un aller en début d'après-midi vers 13h15 et un retour depuis Vitré à 17:45. La ligne 5 relie les communes de Le Pertre à Vitré via Mondevert, Bréal-sous-Vitré et Erbrée. La ligne 6 relie les communes de Brielles à Vitré via Gennes-sur-Seiche, Saint-Germain-du-Pinel et Argentré-du-Plessis. La ligne 7 relie les communes de La Selle-Guerchaise à Vitré via Availles-sur-Seiche et Moutiers. La ligne 8 relie les communes de Drouges à Vitré via Rannée, Moussé et Visseiche. La ligne 9 relie les communes de Moulins à Vitré via Bais, Vergeal et Torcé.

Deux lignes circulent du lundi au samedi. L'une est dédiée aux loisirs avec une navette vers la plage de sable et la plage dite verte à proximité de la base nautique de Vitré Communauté[12].

La ligne 10 relie la Place du Champ de Foire à Vitré (14:10) à Saint-M'Hervé Base de loisirs nautiques et plages (17:15), seulement juillet et août et une fois par jour.

Depuis le 7 juillet 2014, la ligne 20 du réseau Illenoo, la ligne de bus Vitré vers La Guerche-de-Bretagne (via Argentré-du-Plessis, Étrelles et Domalain) a été transférée à Vitré Communauté et donc gratuit comme les bus urbain. Cette ligne est effectué par les Autocars Hervé[13]. Les bus ne circulent pas les dimanches et les jours fériés.

Transport à la demande[modifier | modifier le code]

Vitré Communauté met à disposition des usagers un service de transport à la demande par taxis qui fonctionne sur réservation pour des personnes de plus de 65 ans ou bénéficiaires de certaines allocations.

La collectivité propose également un service de transport vers les structures d’accueil de jour dans Vitré Communauté. Ce service permet à ces personnes de bénéficier d’un transport au départ de leur domicile.

Le tarif est unique quelle que soit la distance parcourue. Ce service nommé « Taxi.com » fonctionne sur les 46 communes de Vitré Communauté[14].

Location de vélos à assistance électrique[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération propose la location de vélos à assistance électrique pour un (35 €), trois (100 €) ou six mois (200 €). À l'issue de la location de courte ou moyenne durée, Vitré Communauté offre une aide de 200 € maximum pour l'achat d'un vélos à assistance électrique neuf[15].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]