Transports urbains lavallois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Transports Urbains Lavallois
logo de Transports urbains lavallois

Création 1947
Dates clés 1987 : création du SITAL (syndicat intercommunal des transports de l'agglomération lavalloise)
2003 : compétence reprise par Laval Agglomération
2010 : refonte du réseau
Forme juridique Délégation de service public
Slogan Toujours plus proche de vous
Siège social Laval
Drapeau de France France
Actionnaires KeolisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Transport de voyageurs, Transport scolaire
Produits TUL, HANDITUL, Vélitul
Société mère Keolis Laval (Keolis)
Effectif 120 conducteurs
Site web www.tul-laval.fr

Les Transports Urbains Lavallois ou TUL sont le réseau de transport en commun de l'agglomération de Laval en France. Créés en 1947 par le maire Albert Goupil, ils ont d'abord été limités à la seule commune de Laval, mais ils desservent aujourd'hui les 20 communes de Laval Agglomération. Les TUL employaient une centaine de personnes en 2005.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le réseau TUL est principalement organisé autour d'un plan en étoile avec pour centre la « gare des TUL », qui se trouve sur le Cours de la Résistance, juste à côté de la Place du 11-Novembre, dans le centre-ville de Laval. Le réseau se compose de :

  • 15 lignes de bus classiques, dont 4 circulant le dimanche, desservant les différents quartiers de la ville de Laval et les communes limitrophes.
  • Une ligne circulaire, la ligne LANO, permettant d'aller d'un quartier à un autre sans passer par le centre-ville.
  • Une ligne Express, partant de la Gare TUL, jusqu'à Saint-Berthevin, dans le but de désservir rapidement la zone commerciale de cette même ville.
  • 6 lignes de bus desservant les communes de la seconde couronne de l'agglomération lavalloise, numérotées de zone 1 à 6.
  • Un service de soirée au trajet à la demande nommé FLEXO desservant les quartiers de Laval entre 21 h 30 et 22 h 30.
  • Un service HANDITUL de transport des personnes handicapées.
  • Un service scolaire desservant Laval et les communes limitrophes.

Afin d'inciter les personnes habitants en dehors de Laval à utiliser les transports en commun, plusieurs parkings relais ont été créés à proximité immédiate d'arrêts de bus.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Depuis la refonte du réseau en 2010, la fréquentation des TUL a augmenté malgré un prix du ticket à la hausse. Sur la seule année 2012, le nombre de voyages a augmenté de 5,1 %, atteignant 9,1 millions pour une agglomération d'environ 100 000 habitants[1], soit environ 25 000 voyageurs par jour.

Réseau[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
A TassignyGare TULLes Bozées
Fréquence
12 à 20 min - 75 min le dimanche
Longueur
8 km
Durée
30/40 min
Nb. arrêts
33
Samedi
✔️
Dimanche
✔️
Horaires
6h-21h30 - 13h-20h45 le dimanche
Affectations : N.C.
B JaunaieGare TULTechnopolis
Fréquence
15 à 35 min en semaine - 20 min le samedi - 80 min le dimanche
Longueur
6 km
Durée
20/25 min
Nb. arrêts
39
Samedi
✔️
Dimanche
✔️
Horaires
6h-21 h 30 en semaine et le samedi - 13h-21h le dimanche
Affectations : N.C.
C JaunaieGare TULPavement
Fréquence
20 à 30 min en semaine - 30 min le samedi - 95 min le dimanche
Longueur
7.5 km
Durée
30/35 min
Nb. arrêts
20
Samedi
✔️
Dimanche
✔️
Horaires
6h10-20h20 - 13h-19h40 le dimanche
Affectations : N.C.
D Les BozéesGare TULRibaudières
Fréquence
20 à 40 min en semaine - 40 min le samedi - 95 min le dimanche
Longueur
7.5 km
Durée
20 min
Nb. arrêts
29
Samedi
✔️
Dimanche
✔️
Horaires
6h30-20h30 en semaine - 13h50-19h20 le dimanche
Affectations : N.C.
E JaunaieGare TULHalage
Fréquence
30 min en semaine - 1h le samedi
Longueur
7 km
Durée
23 min
Nb. arrêts
26
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h30-20h en semaine - 7h-20h le samedi
Affectations : N.C.
F FerriéGare TULRibaudières
Fréquence
45 min
Longueur
4 km
Durée
18 min
Nb. arrêts
22
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
7h-19h
Affectations : N.C.
G (Méline) ↔ VolneyGare TULÉpine
Fréquence
36 à 40 min
Longueur
8 km
Durée
28 min
Nb. arrêts30 Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h45-19h30 en semaine - 90 min le samedi
Affectations : N.C.
H Cambrai (Gare TUL)Parc Cérès
Fréquence50 à 55 min Longueur? Durée
18 min
Nb. arrêts
19
Samedi
Non
Dimanche
Non
Horaires
7h15-18h25 en semaine
Affectations : N.C.
LANO Gare NordVictoria
Fréquence
30 à 40 min en semaine
Longueur
11.5 km
Durée
23 à 34 min
Nb. arrêts
30
Samedi
Non
Dimanche
Non
Horaires
7h-19h30
Affectations : N.C.
I Gare TULLibération (Saint-Berthevin)
Fréquence
30 min
Longueur
8 km
Durée
25 min
Nb. arrêts
30
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h30-20h
Affectations : N.C.
J Carteries (Saint-Berthevin)Gare TULSources (L'Huisserie)
Fréquence
35 min
Longueur
15 km
Durée
40 min
Nb. arrêts
38
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h40-20h
Affectations : N.C.
K Châtelier (Saint-Berthevin)Gare TULPlessis (Bonchamp-lès-Laval)
Fréquence
7.5 aller-retour quotidien
Longueur
13 km
Durée
35/40 min
Nb. arrêts
31
Samedi
Non
Dimanche
Non
Horaires
7h10-19h45
Affectations : N.C.
L Golf (Changé) / Rochefort (Changé)Gare TUL
Fréquence
30 à 45 min
Longueur? Durée
20 min
Nb. arrêts
16
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
7h10-19h30
Affectations : N.C.
M Saint-Roch (Changé)Gare TULPlessis (Bonchamp)
Fréquence
25 à 30 min en semaine - 1h le samedi
Longueur
?
Durée
50 min
Nb. arrêts
41
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h35-20h10 en semaine - 7h à 19h45 le samedi
Affectations : N.C.
N Gare TULMarais (Louverné)
Fréquence
40 min en semaine - 35 à 70 min le samedi
Longueur
?
Durée
25 min
Nb. arrêts
26
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
6h30-20h en semaine - 7h à 19h45 le samedi
Affectations : N.C.
O GambettaRocher (Argentré)
Fréquence
4.5 à 5 aller-retour quotidien
Longueur
?
Durée
25 min
Nb. arrêts
15
Samedi
Non
Dimanche
Non
Horaires
7h-18h
Affectations : N.C.
Express Gare TULConcorde (Saint-Berthevin)
Fréquence
35 minutes
Longueur
5 km
Durée
14 min
Nb. arrêts
8
Samedi
✔️
Dimanche
Non
Horaires
7h15-9h45 puis 16h-19h en semaine - 8h50-19h30 le samedi

A ces lignes s'ajoutent le service de soirée Flexo, les lignes de transport scolaire et certains arrêts desservis sur demande (service TULIB).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Transports Urbains Lavallois sont officiellement inaugurés par le maire de Laval de l'époque, Albert Goupil, le mais n'entreront en service que le . Ils ne comportent alors que trois lignes assurés par trois véhicules Renault dont la carrosserie est conçue et réalisée par Gruau. Les trois lignes sont numérotés A, B et C et fonctionnent du lundi au samedi, de 7 h 30 à 19 h 30.

Il ne s'agit pas alors d'un service municipal mais d'une entreprise privée qui ne reçoit aucune subvention municipale[2]. Les TUL appartiennent alors à la Compagnie Française de Transports, société qui fusionnera en 1986 avec le groupe VIA-GTI pour devenir Keolis en 2001.

Dès 1948, le réseau est étendu à Saint-Berthevin. Il couvrira ensuite les communes de Changé en 1963, Bonchamp en 1976, L'Huisserie en 1996 et Louverné en 1997. En 2003, les 14 autres communes de Laval Agglomération sont intégrées dans le réseau TUL.

La nouvelle gare des TUL, nœud de jonction de toutes les lignes du réseau, est inaugurée en 1993 sur le Cours de la Résistance, près de la place du 11-Novembre.

Le réseau est entièrement réaménagé en 2010 avec, entre autres, une renumérotation des lignes, un changement des couleurs et de l'identité visuelle des véhicules, la création d'une ligne circulaire et d'un service de nuit à la demande.

En , les TUL introduisent un nouveau système de billetique remplaçant les anciens titres papiers par des billets fonctionnant grâce à la technologie RFID. Les billets papiers sont totalement abandonnés au .

Projet[modifier | modifier le code]

Un projet de BHNS a été proposé dans le cadre des projets qui devaient être financés par l'écotaxe. Depuis l'abandon de cette taxe, ce projet semble avoir été abandonné[3].

Plusieurs annonces concernant le réseau :

 - L'actuelle DSP entame sa dernière année d'exploitation, la nouvelle sera applicable en septembre 2022. L'appel d'offres sera lancé en juillet, les négociations débuteront en octobre et enfin la prise d'effet en septembre 2022 selon le courrier de la Mayenne. Toujours selon le journal la future DSP passera à une durée de 8 ans (actuellement 6 ans), en cause d'investissements lourds ......  

- Effectivement, Isabelle Fougeray, vice-présidente de Laval agglo annonce la fin du Diesel d'ici 2034, les 70 bus seront progressivements remplacés soit par des bus électriques soit par des bus GNV.

- En vue de la future DSP, une refonte du réseau est à envisager pour améliorer les fréquences et les amplitudes, toujours selon la vice-présidente " Les arrêts seront peut-être moins proches du domicile, mais les passages seront plus fréquents. ", ainsi qu'un renforcement des dessertes sur la première couronne. Le réseau sera également étendu sur les 34 communes de la nouvelle agglomération (ex pays de Loiron).  

- A partir de la mi-juillet une expérimentation sera mise en place pour créer deux voies dédiées au bus et aux vélos, la première sur la RD57 de l'avenue de Chanzy jusqu'au lycée Réaumur. La deuxième du château d'eau rue de Bretagne jusqu'au rond-point de Gruau à Saint-Berthevin. (Source Ouest France)

- La gratuité les week-ends et jours fériés sera prolongée jusqu'en août 2022.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Les Transports urbains lavallois exploitent 70 véhicules. Le parc est constitué majoritairement de véhicules diesel bien que l'exploitant se soit engagé à prendre la voie progressive de l'électrification et vers le GNV[4]. Le GPL est désormais totalement abandonné. Les bus utilisant ce carburant ou été réformés ou revendus. Le réseau les a remplacé par des bus standards d'occasion de la série 300.

Matériel réformé :

Vélos en libre-service[modifier | modifier le code]

Vélitul est un service de location de vélos en libre-service comprenant 9 stations mettant à disposition une centaine de vélos[5]. Les stations sont situées :

  • Place du 11-Novembre
  • Place d'Avesnières
  • Place Jean-Moulin (proche de la préfecture)
  • Place de Hercé (proche de la bibliothèque municipale)
  • Rue d'Hilard (au carrefour de la rue Léo Lagrange)
  • Place de la Gare
  • Place George Macé (devant l'IUT de Laval)
  • Boulevard Félix Grat (au carrefour de l'allée du Parc)
  • Boulevard Murat (devant la cité administrative)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Discours d'inauguration d'Albert Goupil, prononcé le 26 décembre 1946, repris dans Laval Infos no 25, février 1998.
  3. Article de Ouest-France de mars 2014
  4. « Reportage : dans les coulisses du réseau de bus TUL de Laval », sur PDLV, (consulté le )
  5. Missions des Transports Urbains Lavallois

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]