Renault PR 112

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renault PR 112
Image illustrative de l'article Renault PR 112
Renault PR 112 du réseau TUB de Saint-Brieuc.

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1993 - 1999
Classe Autobus
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) L6 (9,8 L) Renault MIPR 06.20.45 C41 ; MIPR 06.20.45 B41
Position du moteur Longitudinal penché sur porte-à-faux arrière
Cylindrée 9 840 cm3
Puissance maximale 253 ch DIN (soit 186 kW)
Couple maximal 1 000 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique 3, 4 & 5 rapports ZF 4 HP 500, ZF 5 HP 500 ; Voith 851.3
Poids et performances
Poids à vide 9 700 kg
Vitesse maximale 81,6 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Autobus 2 portes, tôles extérieures en alliage léger
Châssis Autoportante, ossature en tubes d'acier
Suspensions Coussins pneumatiques, Amortisseurs hydrauliques, Barres stab., Ressorts hélicoïdaux (AV) et Lames (AR)
Direction Hydraulique avec démultiplicateur variable
Freins Pneumatiques à tambours, A.B.S., ralentisseur hydraulique
Dimensions
Longueur 11 402 mm
Largeur 2 500 mm
Hauteur 2 915 mm
Chronologie des modèles

Le Renault PR 112 est un modèle de bus construit par Renault de 1993 à 1999. Il est appelé à succéder au Renault PR 100.2, construit jusqu'en 1993. La version articulé du PR 112 est le Renault PR 118.

Historique[modifier | modifier le code]

Dernier de la famille PR 100, le PR 112 est commercialisé à partir de 1993. Il est issu d'une collaboration entre Renault et le carrossier Safra. Ce dernier proposait un relooking des PR 100 MI et 100.2 avec une nouvelle face avant qui reprend le pare-brise galbé des R312 et d'une nouvelle face arrière, qui ne fut pas reprise en série par Renault. RVI profitera du partenariat avec le carrossier pour produire directement en usine un autobus similaire au PR 100.2, mais doté de cette fameuse face avant et de quelques autres modifications comme l'utilisation du moteur MIPR 06.20.45 (R pour suralimenté-refroidi). Leur production cesse en 1999, rendu obsolète par la sortie des R312 puis des Renault Agora.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

PR 112 avec pare-chocs blanc.

Cet autobus est dû en partie au carrossier Safra qui a prévu un relooking des autobus PR100 par l'ajout d'une nouvelle face avant qui reprend le pare-brise du R312, et d'une nouvelle face arrière mais qui reste bien moins populaire. Si Safra propose ainsi aux réseaux de relooker PR100.MI et PR100.2 vieillissants, il donne aussi parallèlement l'idée à RVI de produire avec son partenariat, directement en usine, un autobus similaire au PR100.2 doté de cette fameuse face avant et de quelques modifications notamment au niveau du moteur qui gagne en puissance. La production cessera en janvier 1999 avec la livraison de l'ultime PR 112[1] au réseau Verney de Lorient. La version articulé du PR 112 est le Renault PR 118. En termes de motorisation, le six cylindres Renault (origine Berliet) MIPR 06.20.45 suralimenté à air refroidi est proposé dans trois réglages et est l'ultime motorisation du PR 112 et 118. Le premier est propulsé par 206 ou 253 ch, le second par 253 ch et 302 ch associés à des boîtes ZF ou Voith.

Exploitants[modifier | modifier le code]

Les villes français furent les principaux utilisateurs de ce véhicule lors de leur sortie. De nombreux véhicules sont aujourd'hui réformés.

  • La ville de Bordeaux possédait 30 véhicules, aujourd'hui tous réformés.
  • Les villes de Saint-Brieuc et Montluçon possédait 4 véhicules chacun, aujourd'hui tous réformés.
  • La ville de Fougères est l'une des rares villes françaises à faire encore rouler ces autobus.
  • Ondéa, le réseau de transports en commun de l'agglomération d'Aix-les-Bains exploité par RATP Dev, utilise encore occasionnellement ce type de bus[2].

Aujourd'hui, la plupart des PR 112 restant roulent dans des pays étrangers comme ceux du Maghreb ou encore en Europe de l'Est.

Vue arrière d'un PR 112.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Association Transports Verney (ASPTV) - Ultime PR 112 portant le châssis VF6PSO8A1PX105139, réseau Lorient en 1999 (toujours en service).
  2. « Aix-les-Bains », sur TransVosges (consulté le 9 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :