Couvent des Dames de la Congrégation-Notre-Dame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Couvent des Dames de la Congrégation
Image dans Infobox.
La façade de la chapelle en 2011.
Présentation
Destination initiale
couvent, enseignement
Construction
1624
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
4, rue de la CongrégationVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Aisne
voir sur la carte de l’Aisne
Red pog.svg

L'ancien couvent des Dames de la Congrégation de Laon, dans le département français de l'Aisne, est situé 4 rue de la Congrégation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le couvent des Dames de la Congrégation a été fondé à Laon en fin 1622 par lettre patente de Louis XIII. Le lieu fut choisi par René Larouilli, commissaire du roi car les bourgeois de la ville avaient fait appel de l'autorisation du roi et faisaient obstacle à l'implantation de la congrégation. Les sœurs furent hébergées pendant neuf années au Petit-saint-Vincent pendant les travaux d'édification du couvent. La première pierre fut posée à la saint-Vincent de 1624 par l'évêque Philibert de Brichanteau qui fit six cents livres de don de bois, de plomb...

L'institution était vouée à l'enseignement des jeunes filles. La Révolution a fermé l'établissement le car les sœurs refusèrent de prêter serment et furent chassées. Le couvent comptait quatre cours, deux jardins et 80 chambres. Il n'a rouvert qu'en 1808. En 1794, la chapelle qui était dédiée à Saint Ignace fut transformée en corps de garde, puis en salle de vote, magasin de fourrages, servit aussi de prison et devint en 1831 maison de justice et d'arrêt jusqu'en 1973. Le plan initial du couvent a été conservé dans son intégralité. L'église est orientée et à partir d'elle tous les bâtiments conventuels s'ordonnent autour du cloître.

La façade de l'ancienne chapelle a été classée à l'inventaire des Monuments historiques en 1980[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :