Transports en commun de l'agglomération clermontoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Transports en commun clermontois (T2C)
Image illustrative de l’article Transports en commun de l'agglomération clermontoise

Image illustrative de l’article Transports en commun de l'agglomération clermontoise
Une rame Translohr STE 4 du tramway sur pneus à l'arrêt à la station Jaude.

Situation Clermont-Ferrand,
Auvergne-Rhône-Alpes,
Drapeau de la France France
Type Tramway et Autobus
Entrée en service 1983
Longueur du réseau 284 km (2016)[1]
Lignes 30 lignes dont : 1 ligne de tramway
2 lignes de BHNS
9 lignes de bus régulières
9 lignes de bus de rabattement
7 lignes de bus périurbaines
1 ligne de bus saisonnière
1 ligne de bus de nuit
Stations 510 arrêts pour 1030 quais (en 2016, hors TAD)[1]
Fréquentation 32 millions (2016)[1]
Propriétaire SMTC
Exploitant T2C
Site internet t2c.fr
Slogan Connectons la ville…
Lignes du réseau  tram A 

 B   C 

 3   4   5   7   8   9   10   12   13   20   21   22   23   24   25   26   27   28   31   32   33   34   35   36   37 

 Navette Le Prat 

 Navette Panoramique des Dômes 

 Bus De Nuit (BEN) 

 TAD 

Réseaux connexes

Les Transports en commun clermontois (T2C) est le réseau de transports en commun de Clermont-Ferrand et de sa métropole, opérés par l'établissement public à caractère industriel et commercial T2C (EPIC T2C). Il a succédé, au , à une société d'économie mixte éponyme créée en 1983.

Le réseau est composé d'une ligne de tramway et de 27 lignes régulières de bus. Il est organisé par le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise). Outre l'EPIC T2C, il est marginalement exploité par des transporteurs indépendants (Keolis, Cellier-Chevanet, Nenot & Giron).

Situation[modifier | modifier le code]

Périmètre des transports urbains[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Clermont Auvergne Métropole.

Le réseau couvre 26 communes, trois intercommunalités dont celles de Clermont Auvergne Métropole, deux communes de Riom Limagne et Volcans et trois communes de Billom Communauté. Ce périmètre correspond à celui des transports urbains (PTU), qui a été créé en 1999[S 1] et qui s'est agrandi au fil des années (22 en 2006[F 1], 23 en 2014, 26 en 2018). Il se compose des communes suivantes :

L'augmentation du périmètre des transports urbains nécessite, pour le SMTC, la modification du plan de déplacements urbains approuvé en 2001, pour se conformer à la loi SRU[S 2]. Dans un avenir proche, le réseau T2C pourrait desservir l'ensemble des communes du Grand Clermont. Mezel, Dallet et Pérignat-sur-Allier adhéreront au SMTC le [4].

Depuis le , Sayat et Saint-Beauzire ont quitté le SMTC ; ces deux communes appartiennent à la communauté de communes Riom Limagne et Volcans, devenu communauté d'agglomération à cette date, laquelle possède la compétence mobilité, et n'envisage pas d'adhérer au SMTC pour le moment. Les lignes 32 et 33, dans un souci de continuité de service, resteront tout de même maintenues jusqu'au 31 décembre 2018 ; en revanche, l'ensemble des services de transport à la demande sont supprimés sur ces communes dès le 1er janvier[5],[6]. Concernant la ligne 32, il était envisagé au de prolonger la ligne 10 à Nohanent. Suite à l'incapacité du SMTC de mettre en service le prolongement de la ligne 10 à cette date, le SMTC a décidé de maintenir la ligne 32 jusqu'au 31 août 2019, Sayat a demandé s'il pouvait bénéficier de ce prolongement, ce qui a été approuvé par accord de principe. La ligne 32 devrait rester maintenue dans les conditions actuelles jusqu'au 31 août 2019[7]. La 33 quant-à-elle sera bien supprimée à compter du 1er janvier 2018.

Composition du réseau[modifier | modifier le code]

En 2018, le réseau T2C est constitué de :

  • 1 ligne de tramway sur pneus ;
  • 2 lignes à haut niveau de service ;
  • 9 lignes régulières de bus ;
  • 9 lignes « dites » de rabattement ;
  • 7 lignes péri-urbaines ;
  • 9 lignes circulant les dimanches et jours fériés ;
  • 3 lignes de soirée ;
  • 1 ligne saisonnière (Navette Panoramique des Dômes);
  • 1 ligne de nuit.

Le SMTC et T2C[modifier | modifier le code]

Le SMTC[modifier | modifier le code]

Logo du SMTC.

Le syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise (SMTC) est un syndicat mixte créé en 1976 appartenant à Clermont Auvergne Métropole qui assure le rôle d'autorité organisatrice des transports en commun sur le périmètre de transports urbains de la métropole. Il comporte 47 salariés[1] et assure l'exploitation du réseau de transports en commun par l'intermédiaire de la société T2C depuis 1983.

Le SMTC siège au 2bis, rue de l'Hermitage, à Clermont-Ferrand. Il est présidé en 2017 par François Rage ; son slogan est : « Votre mobilité a de l'Avenir… »[1].

L'entreprise T2C[modifier | modifier le code]

Les transports en commun clermontois (T2C) sont la société chargée par le SMTC d'exploiter le réseau de transports en commun de Clermont-Ferrand et de sa communauté urbaine. Elle est dirigée par Olivier Arnal et Tarik Chbicheb en est le directeur général. L'entreprise compte 822 salariés[8] et son siège social se situe au 17 boulevard Robert Schuman à Clermont-Ferrand.

Elle possède un espace d'information et de vente de titres de transport, l'Espace T2C, situé 24, boulevard Charles de Gaulle, à Clermont-Ferrand.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Le logo du réseau T2C a évolué deux fois depuis sa création en 1983 : en 1990, pour « évoquer la rigueur et le professionnalisme », et une deuxième fois en 2004 dans le cadre de l'arrivée du tramway. La nouvelle identité visuelle a été confiée en octobre 2003 à l'agence de communication lyonnaise BL/LB Communiquez. Le fond est de couleur rouge teinte « fleur de lave »[Note 1],[9].

Slogan[modifier | modifier le code]

En 2005, le slogan de l'EPIC T2C est : « Vers un nouveau mode de ville »[10], jouant sur la paronymie entre « ville » et le « vie » de l'expression « mode de vie ». En 2014, le slogan évolue pour devenir « Connectons la ville… ».

Histoire du réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau avant 2006[modifier | modifier le code]

Création du SMTC, puis de T2C[modifier | modifier le code]

Le syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise (SMTC) a été créé par un arrêté du Ministre de l'Intérieur du 9 février 1976[11]. L'exploitation du réseau est assurée par la société anonyme d'économie mixte T2C depuis 1983[11], T2C succédant aux TCRC (Transports en commun de la région clermontoise).[réf. nécessaire].

En 1997, une procédure de délégation de service public a été lancée pour la réalisation d'une ligne de tramway sur fer, qui a été abandonnée par la suite au profit d'une ligne sur pneus[11].

Services de 2000 à 2003[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la modification du plan de déplacements urbains mené le 30 janvier 2001, le SMTC a eu pour objectifs de créer deux lignes structurantes faisant appel à des innovations technologiques, comme le tramway sur pneumatiques pour l'axe nord-sud et Léo 2000 pour l'axe est-ouest, ainsi que l'acquisition de véhicules au gaz naturel pour véhicules : une station de compression est inaugurée début 2002[11].

Le projet Léo 2000 a été mis en œuvre sur la ligne 14 reliant la place Allard à la gare SNCF en janvier 2001. Cette ligne est assurée avec les 6 Irisbus Civis conçus comme un intermédiaire entre le bus et le tramway, en complément de Renault Agora L, ce qui a permis une augmentation de l'offre à Chamalières et à Royat (la ligne 16 était donc impactée)[12].

En août 2003, du fait de l'intensification des travaux liés à la construction de l'infrastructure du tramway, l'« Interligne » a été créée spécifiquement pour maintenir la desserte de la place Gaillard. Cette ligne reliait la place Delille à la place des Salins, au droit de la gare routière, via la place de Jaude (alors en travaux). Elle était assurée avec des midibus de type GX 117 et fonctionnait par fréquences de passage, en fonction des contraintes de circulation[2].

Nouvelle identité en 2004 et transition[modifier | modifier le code]

En 2004, le réseau T2C change d'identité et adopte une couleur rouge foncé[9], en dépit de déviations sur plusieurs lignes, liées au chantier du tramway, comme la ligne 6 où le terminus de Montferrand est déplacé[2].

Il a même existé, depuis le 23 août 2004, une liaison entre les Gravanches et le musée d'art Roger-Quilliot[2].

Le 1er septembre 2004, les communes de Pont-du-Château et Saint-Genès-Champanelle intègrent le périmètre de transport urbain du SMTC, sans changement d'offre de service, mais en bénéficiant de la tarification urbaine[2].

Le 15 juillet 2005, T2C a lancé Citadine, un service de proximité fonctionnant dans le centre-ville, sur un circuit allant de la place Delille à l'arrêt Alexandre Varenne, via la place de Jaude et la place de la Victoire. Ce service fonctionnait du mardi au samedi de 13 h 30 à 19 h 30, avec une navette toutes les 17 minutes. Cette ligne bénéficiait d'une tarification spéciale (0,50 € pour un aller simple, 1,30 € en cas de correspondance avec les autres lignes). Elle était assurée avec des Gruau Microbus[13].

En 2005, le réseau était composé de 19 lignes, avec troncs communs et embranchements[14],[15] :

Le réseau T2C et le tramway[modifier | modifier le code]

2006-2007 : premiers bilans[modifier | modifier le code]

Le réseau a fait le choix d'un tramway sur pneumatiques, présentant des inconvénients en cas de conditions climatiques exceptionnelles, notamment la neige[F 2]. Le tracé est fixé en 2002 mais géographiquement éloigné de la gare principale, ce qui aurait permis d'améliorer l'intermodalité selon la CCI de Clermont-Ferrand / Issoire[F 2]. Le passage du tramway par la gare aurait entraîné un prolongement de la ligne et n'aurait pas permis la desserte du quartier des Carmes, où se situe l'entreprise Michelin. La déclaration d'utilité publique a été accordée en décembre 2003.

Après deux années de travaux sur les voiries, le tramway est inauguré le 14 octobre 2006, mais sa mise en service est repoussée au 13 novembre 2006 pour des ajustements techniques ; cette mise en service a permis d'augmenter la fréquentation sur le réseau et d'attirer une clientèle nouvelle[F 3]. Le tramway dessert les quartiers de l'agglomération : Montferrand, la place de Jaude, les universités, le CHU Gabriel-Montpied, le campus des Cézeaux et le parc technologique de La Pardieu[S 3].

Tout le réseau est remanié le 4 décembre 2006. La réorganisation complète du réseau a nécessité plusieurs années de mise en œuvre[16], avec l'élaboration d'un réseau type en 2002, l'approbation par le SMTC fin 2003 et la consultation auprès des communes concernées en 2003 et 2004[17]. Il a pour objectif une augmentation de la fréquentation de 30 % sur l'année 2008-2009, reposant sur plusieurs principes, comme le développement de l'offre globale ainsi que l'offre de service des dimanches et jours fériés ou la desserte de nouveaux quartiers comme Saint-Alyre. En outre, une ligne est créée entre le nord et le sud de Clermont-Ferrand en évitant le centre-ville (ligne 21) et une ligne reliant Cournon-d'Auvergne et Le Cendre à la gare du Cendre - Orcet (ligne 28)[17].

Le réseau est alors ordonné et structuré comme suit[17] :

  • deux lignes fortes (ligne A du tramway, axe nord-sud, et ligne B de bus, axe est-ouest) ;
  • des lignes mixtes permettant des trajets directs et des correspondances avec le tramway ;
  • des lignes de rabattement permettant des correspondances avec le tramway (par exemple, des lignes 20 et 21 à la station Musée d'Art Roger-Quilliot, ou de la ligne 22 à CHU Gabriel-Montpied[Note 2]) ;
  • des lignes de proximité.

La mise en service du réseau T2C a fait l'objet d'une information au public avant et pendant la mise en place du nouveau réseau. Le réseau a même été gratuit, au titre de découverte, le 10 décembre 2006[17].

L'offre de la ligne B a progressé avec l'affectation de bus spécifiques[S 3] (en l'occurrence des Agora L), en dépit d'un réseau cyclable mal développé[S 4].

Mise à niveau du réseau (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Le tramway est victime de son succès nécessitant une rame supplémentaire aux heures de pointe. La ligne 6, reliant Durtol à Cournon, a dû faire face à une exploitation en bus sous-capacitaires. Dans l'attente de la mise en service du prolongement de la ligne de tramway, la ligne 22 était prolongée du lycée Lafayette au CHU Gabriel-Montpied[18].

Le tramway est prolongé le 27 août 2007 du CHU Gabriel-Montpied jusqu'au parc technologique de la Pardieu, permettant une correspondance avec les trains TER Auvergne[F 4]. Par conséquent, le parcours de la ligne 22 est limité au lycée Lafayette. D'autres modifications sont intervenues dans le quartier de la Glacière, autour de la place Claude-Wolff à Chamalières, sur la ligne 12 par le prolongement de Romagnat à Aubière, sur la ligne 8 par la desserte de la gare centrale[19].

Depuis le 1er septembre 2007, certaines communes périphériques sont desservies par le transport à la demande : Châteaugay, Nohanent, Orcines, Saint-Genès-Champanelle et Sayat[19]. Certaines communes sont desservies par des lignes régulières dites périurbaines[19] :

  • Châteaugay, par la ligne 31 aux heures de pointe ;
  • Nohanent et Sayat, par la ligne 32 (la ligne 10 qui les desservait étant alors limitée à Durtol ou Tamaris) ;
  • Le Cendre, par la ligne 34 ;
  • Lempdes, par la ligne 35 ;
  • Pont-du-Château, par la ligne 36.

Entre le 18 avril 2011 et fin 2013, les travaux sur la rue Anatole-France ont eu pour conséquence les déviations des lignes 9, 10, 35 et 36[20].

Les perturbations de 2011[modifier | modifier le code]

La RATP souhaite entrer dans le capital de la T2C en 2011, mais des oppositions à ce projet ont provoqué des grèves le 28 juin[21], le 2 septembre[22], depuis le 29 septembre[23] et jusqu'au 4 octobre.

À la suite de la manifestation en date du , un audit sécurité-exploitation a été présenté aux membres du syndicat mixte : état des rames du tramway, échanges constructeur-exploitant[24]. Le 3 octobre 2011, des manifestants ont occupé la mairie de Clermont-Ferrand[25].

Les services en 2012[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, la ligne 20 dessert systématiquement la halte d'Aulnat et l'aéroport, jusque-là en tronc commun avec la ligne 10 sur le territoire de la commune d'Aulnat[26].

À la suite des travaux sur l'avenue Joseph-Claussat à Chamalières, les bus de la ligne 6 étaient déviés et l'itinéraire était alors en tronc commun, entre les arrêts Alexandre Varenne et le carrefour Europe, avec la ligne B[26].

Le 8 décembre 2012, les Agora L affectés à la ligne B sont remplacés par des bus à haut niveau de service (BHNS). Par conséquent, la ligne 6, qui était assurée en GX 417 ou GX 427, récupère les Agora L.

2013 : prolongement et nouvelle refonte[modifier | modifier le code]

La ligne de tramway a été interrompue du 8 juillet au 25 août 2013, en raison de travaux de réfection de la plate-forme et du prolongement de la ligne A aux Vergnes ; des bus de substitution ont été mis en place[27].

En décembre 2013, à la suite de la mise en service du prolongement du tramway dans le quartier des Vergnes, les lignes de bus desservant le quartier sont modifiées, avec la création d'un terminus au stade Gabriel-Montpied et des modifications sur les lignes 3, 20 et 21.

Le 2 janvier 2014, la ligne 33 est créée, reliant les Pistes (correspondance tramway) à Saint-Beauzire via le biopôle Clermont-Limagne, cette commune ayant adhéré au SMTC, modifiant le périmètre par arrêté préfectoral du 12 juillet 2013, et autorisant l'adhésion sur ordre du préfet au 3 décembre 2013[27].

Le réseau est remanié le 13 janvier 2014, avec les modifications suivantes :

  • transformation de la ligne 6 en ligne C ;
  • modification de la ligne 10, où tous les bus desservent Durtol (les dimanches et jours fériés, la ligne 5 est prolongée de Chamalières Europe à Durtol) ;
  • modification de la ligne 21, qui a pour terminus Cébazat CHR Nord (récupération des arrêts de la ligne 3 limitée en raison de la mise en service du tramway) ;
  • création de la ligne 24 entre Champratel et Blanzat via Cébazat ;
  • modification de la ligne 31, par la desserte de l'écoquartier des Trois Fées à Cébazat ;
  • amélioration de l'offre de la ligne 32 ;
  • création de la ligne 33 desservant Saint-Beauzire après adhésion de la commune au SMTC.

Quatre lignes sont créées par la suite :

  • une ligne 25 reliant le musée d'Art Roger-Quilliot à la zone des Gravanches, le 6 août 2014, à la suite de l'ouverture du magasin IKEA ;
  • une ligne 23 permettant la desserte des entreprises de la zone d'activités du Bois Joli à Cournon-d'Auvergne, ainsi que la Grande Halle, en septembre 2016 ;
  • une ligne 28, reprenant en partie des services usines, fin août 2017.
  • une ligne 37, desservant les communes de Pérignat-sur-allier, Mezel et Dallet le 1 janvier 2018[28]

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Les lignes du réseau[modifier | modifier le code]

  • Dernières modifications du réseau : .
  • Les origines, destinations, dessertes et amplitudes sont issues du guide horaires T2C édité chaque saison.

Ligne de tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Clermont-Ferrand.

Il existe une seule ligne de tramway qui circule sur les communes de Clermont-Ferrand et Aubière en suivant un axe Nord-Sud. À elle seule, la ligne assure près de 50 % du trafic. Véritable épine dorsale du réseau, le tramway clermontois arpente la capitale auvergnate sur près de 14 km. Inaugurée le et entrée en service le , celle-ci a déjà connu une extension en septembre 2007, ainsi qu'entre 2011 et 2013 (prolongement de la ligne au nord de 1,7 km jusqu'au quartier des Vergnes).

Ligne Caractéristiques
A
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Les Vergnes ↔ La Pardieu Gare
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
15,7 km
Durée
45 min
Nb. d’arrêts
34
Matériel
Translohr STE 4
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Les Vergnes, Champratel, Croix de Neyrat, Les Pistes, Musée d'Art Roger-Quilliot, 1er Mai, Delille Montlosier, Gaillard, Jaude, Maison de la Culture, CHU G.-Montpied) et Aubière (Cézeaux Pellez, Campus, La Pardieu Gare)
Autre : Fonctionne de h 22 à h 25

Lignes de bus à haut niveau de service (BHNS)[modifier | modifier le code]

Ces lignes résultant de la conversion de lignes d'autobus classiques en lignes de bus à haut niveau de service (haute fréquence de passage et grande amplitude horaire) ont été conçues pour desservir l'axe Est-Ouest de la métropole, en complément de l'axe Nord-Sud parcouru par le tramway.

Ligne Caractéristiques
B
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Royat — Place Allard ↔ Stade Marcel Michelin
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
km
Durée
27 min
Nb. d’arrêts
16
Matériel
Crealis Neo 18
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
~ 2 millions
Exploitant
T2C
Desserte : Royat (Place Allard), Chamalières (Centre commercial Europe, Mairie) et Clermont-Ferrand (Jaude, Ballainvilliers, Faculté, Carnot, Gare SNCF, CHU Estaing et Stade Marcel-Michelin)
Autre : Fonctionne de h 25 à 23 h 11
C
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Tamaris ↔ Cournon — Toulaits
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
20 km
Durée
55 min
Nb. d’arrêts
45
Matériel
Crealis Neo 18
GX437 BHNS
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
~ 2 millions
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Tamaris, immeubles Galaxie, Jaude, Ballainvilliers, Carnot, Cartoucherie, quartiers de l'Oradou, de la Fontaine du Bac et de la Pardieu, zone commerciale de la Pardieu) et Cournon-d'Auvergne (Pointe de Cournon, Place Joseph-Gardet, Dômes, Plaine de Jeux, Lycée Descartes)
Autre : Fonctionne de h 6 à 23 h 44

Lignes régulières[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
3
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Stade G. Montpied / Les Vignes / Iliane ↔ Aubière — Place des Ramacles / Romagnat — Gergovia
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
84 min
Nb. d’arrêts
83
Matériel
GX 327
GX 337
GX 427
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Stade G. Montpied, Neyrat, Champratel, Les Vergnes, Les Vignes, Cataroux, 1er Mai, Gare SNCF, Delille Salford, Ballainvilliers, Universités (facultés de droit et de lettres), Cote Blatin, Puget), Aubière (Place des Ramacles, Prat) et Romagnat (La Gazelle (desserte du lycée professionnel), Pérouses, Place François-Mitterrand)
Autre :
  • Fonctionne de h 10 à 23 h 28.
  • Depuis le 14 décembre 2013, un terminus partiel est créé aux Vignes ; la ligne 3 est limitée au stade Gabriel-Montpied (du lundi au samedi uniquement). La desserte de Cébazat est reprise par la ligne 21 et celle de Blanzat par la ligne 24 (13 janvier 2014).
  • Les dimanches et jours fériés, la ligne est limitée aux Vignes.
4
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Trémonteix Charcot ↔ Beaumont — Pont de Boisséjour / Ceyrat — Pradeaux
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
51 min
Nb. d’arrêts
49
Matériel
GX 317
GX 327
GX 437
MAN Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (quartier de Trémonteix, Cataroux, 1er Mai, gare SNCF, Delille Salford, Ballainvilliers, Maison de la Culture, stade nautique Pierre-de-Coubertin, quartier de Vallières), Beaumont (mairie, pont de Boisséjour) et Ceyrat (quartier de Boisséjour, centre-ville, Robinson et Pradeaux)
Autre : Fonctionne de h 23 à 21 h 46.
5 Gaillard ↔ Royat — Pépinière
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
20 min
Nb. d’arrêts
20
Matériel
GX 117
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (quartiers de Fontgiève et Galaxie), Chamalières (ESPE (ex-IUFM), Mairie, Carrefour Europe et Royat (Place Allard, centre-ville, Pépinière)
Autre :
  • Les dimanches et jours fériés, la ligne 5 est prolongée à Durtol pour assurer la desserte dominicale inédite de la commune en remplacement de la ligne 10, depuis le 19 janvier 2014.
  • Fonctionne de h 18 à 21 h 5 en semaine.
7 Les Côtes / Maison des Sports ↔ Tillon
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
25 min
Nb. d’arrêts
20
Matériel
GX 117
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Maison des Sports, Lycée Sidoine-Apollinaire, quartier de la Pradelle)
Autre : Fonctionne de h 23 à 18 h 52.
8 Matussat — Châtaigneraie / Beaumont — Place d'Armes ↔ Maison de la Culture / Vallières
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
27 min
Nb. d’arrêts
39
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Beaumont (clinique de la Châtaigneraie, mairie, place d'Armes, collège Molière) et Clermont-Ferrand (CHU Gabriel-Montpied, quartier saint-Jacques, gare SNCF, Carnot, Ballainvillers, Maison de la Culture, quartier des Salins et de Vallières)
Autre : Fonctionne de h 36 à 20 h 43.
9 Trémonteix Eychart ↔ Jean Moulin / Brézet / Georges Besse
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
41 min
Nb. d’arrêts
29
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (quartiers de Trémonteix, de la Glacière, de Fontgiève, Galaxie, Jaude, Ballainvilliers, Carnot, Cartoucherie, Jean Moulin, zone industrielle du Brézet)
Autre :
  • Fonctionne de h 25 à 21 h 27 en semaine.
  • Les dimanches et jours fériés, le terminus de la ligne 9 est déplacé à Centre Routier (trois courses sont terminus La Pardieu Gare via Crouël).
10
Accessible aux personnes à mobilité réduite
DurtolAulnat — Saint-Exupéry
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
47 min
Nb. d’arrêts
42
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Durtol (centre-ville, La Grave), Clermont-Ferrand (Tamaris, quartier Galaxie, Jaude, Ballainvilliers, Carnot, parc SNCF, Centre Routier, zone industrielle du Brézet) et Aulnat (mairie, Saint-Exupéry)
Autre : Fonctionne de h 45 à 21 h 4. Les services partiels à Tamaris sont supprimés depuis le 13 janvier 2014.
12 Delille Montlosier ↔ Quartier Chambon
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
31 min
Nb. d’arrêts
37
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Delille, Ballainvilliers, Cité universitaire Dolet), Beaumont, (Croix Neuve, place d'Armes, Pourliat), Romagnat (zone d'activités de l'Artière, Tocqueville, place François-Mitterrand, Pérouses, La Gazelle (lycée professionnel Vercingétorix)) et Aubière (Prat, place des Ramacles, quartier Chambon (zone commerciale))
Autre :
  • Fonctionne de h 48 à 20 h 45.
13 Hauts de Chamalières ↔ Quartier Chambon / Pérignat — Les Horts
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
57 min
Nb. d’arrêts
47
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Chamalières (Hauts de Chamalières, Lycée, Teilhard de Chardin, Centre commercial Europe, Mairie, Beausite (desserte de la gare), Galoubies), Clermont-Ferrand (Salins Pasteur, Maison de la Culture, Ballainvilliers, Carnot, Raye Dieu, Observatoire, Margeride) Aubière (Quartier Chambon (centre commercial)) et Pérignat-lès-Sarliève (Église, Les Horts)
Autre : Fonctionne de h 16 à 20 h 39.

Lignes de rabattement[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
20 Gerzat — Champfleuri ↔ Aulnat — Saint-Exupéry
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
34 min
Nb. d’arrêts
33
Matériel
GX 317
GX 327
MAN Lion's City
GX 427
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Gerzat (Champfleuri, Rochefort, Patural, Jaloustre (centre-ville), Jules Ferry, Rhonez), Clermont-Ferrand (Musée d'Art Roger-Quilliot, Gravanches) et Aulnat (Aéroport et gare, mairie, Saint-Exupéry)
Autre :
  • Fonctionne de h 8 à 21 h 18.
  • Le tracé est modifié dans le quartier des Vergnes pour mieux le desservir et éviter les embouteillages du boulevard Edgar-Quinet (en raison de la mise en service du prolongement du tramway).
21
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Cébazat — CHU Louise Michel ↔ Quartier Chambon / Aubière — Z.I. Ribes
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
53 min
Nb. d’arrêts
47
Matériel
GX 317
GX 327
MAN Lion's City
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Cébazat (centre-ville), Clermont-Ferrand (quartiers Croix de Neyrat, la Gauthière, Musée d'Art Roger-Quilliot, les Gravanches, Jean Moulin, Fontaine du Bac) et Aubière (Quartier Chambon, zone commerciale et industrielle des Ribes)
Autre : Fonctionne de h 53 à 23 h 43. Depuis 2014, la commune de Blanzat n'est plus desservie au profit de la desserte du CHU L. Michel (anciennement CHR Nord) de Cébazat à la ligne 3. Les services de soirée sont supprimés.
22 Lycée Lafayette ↔ Cournon — Pasteur / Cournon — Hortensias
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
24 min
Nb. d’arrêts
26
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand (Lycée Lafayette, La Pardieu) et Cournon-d'Auvergne (Pointe de Cournon, zone industrielle, place Joseph-Gardet, Plaine de Jeux, collège de la Ribeyre, quartier des Hortensias (limite avec Le Cendre))
Autre : Fonctionne de h 34 à 19 h 37, uniquement aux heures de pointe.
23 Lycée Lafayette ↔ Cournon — Grande Halle
Ouverture / Fermeture
22 août 2016 / —
Longueur
km
Durée
12 min
Nb. d’arrêts
8
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Entreprise du Bois-Joli, Grande Halle, Ernest Cristal
Autre : Ligne créée pour desservir les entreprises du Bois-Joli. Elle permet aussi la desserte de la Grande Halle d'Auvergne. Elle est prolongé à Grande Halle Parvis et renforcé lors de la Foire Internationale de Clermont-Cournon.
24 Blanzat — La Grotte ↔ Champratel
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
20
Matériel
GX 327
GX 337
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Blanzat (centre-ville, La Grotte), Cébazat (centre-ville) et Clermont-Ferrand (Champratel et Croix de Neyrat)
Autre : La ligne a été créée pour reprendre la desserte de Blanzat. Les dimanches et jours fériés, la ligne dessert Cébazat - CHU L. Michel en plus de son trajet habituel, en raison du non-fonctionnement de la ligne 21 ces jours-ci.
25 Musée d'art Roger-Quilliot ↔ Zone des Gravanches
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
min
Nb. d’arrêts
5
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Clermont-Ferrand : Hôtel de région, stade des Gravanches, zone des Gravanches (magasin Ikea).
Autre : Fonctionne de h 19 à 20 h 58
26 Royat — Place Allard ↔ Ceyrat — Mairie / Ceyrat — Fontimbert
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
21
Matériel
Solaris Urbino
MAN Lion's City
GX 117
Mercedes-Benz Citaro K
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C /
Nénot
Desserte : Royat (place Allard, parc Bargoin) et Ceyrat (quartiers de Gravenoire, Boisvallon (centre commercial), Boisséjour, centre-ville et Fontimbert)
Autre : Fonctionne de h 4 à 18 h 52
27 Romagnat — Opme ↔ Delille Montlosier
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
28 à 34
Matériel
GX 317
GX 327
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C
Desserte : Romagnat (Opme, Saulzet-le-Chaud, Clémensat, Tocqueville) puis tronc commun avec la ligne 12 jusqu'à Delille Montlosier par Beaumont et Clermont-Ferrand.
Autre :
  • Fonctionne de h 6 à 18 h 2 aux heures de pointe uniquement, le transport à la demande assure le service aux heures creuses.
28 Ladoux Porte de Troyes. ↔ Lycée Lafayette
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
15 min / 38 min
Nb. d’arrêts
21
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJV
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
T2C / Loisirs et Voyages
Desserte : Zone industrielle de Ladoux
Autre : Elle reprend en partie le service des usines.

Lignes péri-urbaines[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
31 Châteaugay — Le Châlard ↔ Les Vignes
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
14
Matériel
Intouro
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Loisirs
et Voyages
Desserte : Châteaugay, le quartier des Trois Fées à [Cébazat] et Clermont-Ferrand (Croix Neyrat et Les Vignes) ainsi que Blanzat Les Mauvaises à certaines courses.
Autre :
  • Ligne fonctionnant aux heures de pointe uniquement, le transport à la demande assure le service aux heures creuses.
  • Entre le 4 décembre 2006 et le 1er septembre 2007, cette ligne a porté le numéro 25.
  • Depuis le 13 janvier 2014, la ligne dessert deux arrêts supplémentaires dans le quartier des Trois Fées à Cébazat quatre fois par jour.
  • Depuis fin août 2016, la ligne change d'itinéraire (desserte de Croix de Neyrat et Hauts de Chanturgue) et dessert systématiquement le quartier des Trois Fées. Certaines courses en semaine font leur terminus aux Gravanches.
32 Argnat — Le Mas / Sayat — Bel'Air ↔ Gaillard
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
22
Matériel
Citaro LE MÜ
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Loisirs
et Voyages
Desserte : Argnat, Sayat, Nohanent, Durtol (La Grave) et Clermont-Ferrand (Fontgiève, Gaillard)
Autre : Ligne fonctionnant aux heures de pointe uniquement, le transport à la demande assure le service aux heures creuses.

A compter du 1er janvier 2018, Sayat n'est plus adhérente du SMTC. La desserte de Sayat par la ligne 32 sera tout de même maintenue jusqu'au 25 août 2019.

33 Les Pistes ↔ Saint-Beauzire — Lilas
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
12,5 km
Durée
Nb. d’arrêts
8
Matériel
Crossway
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Loisirs
et Voyages
Desserte : Saint-Beauzire (Lilas Centre-Bourg et le Biopôle), Gerzat (Clément Ader) et Clermont-Ferrand (Stade des Gravanches, Musée d'Art Roger Quillot, Les Pistes)
Autre : Nouvelle ligne créée à la suite de l'entrée de Saint-Beauzire dans le PTU du SMTC en 2014.

A compter du 1er janvier 2018, Saint-Beauzire n'est plus adhérente du SMTC. La desserte de Saint-Beauzire par la ligne 33 sera tout de même maintenue jusqu'au 31 décembre 2018.

34 Cournon — Toulaits ↔ Le Cendre — Bel Horizon
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
19
Matériel
Master
NewA320
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Loisirs
et Voyages
Desserte : Cournon-d'Auvergne (Lycée Descartes, mairie, place Joseph-Gardet, Dômes, Hortensias) et Le Cendre (gare, espace des Marronniers, Bel Horizon)

À compter du , en période scolaire, le mardi et jeudi, mise en place d'une Navette 34 Lempdes Charles de Gaulle ↔ Cournon Lycée Descartes ↔ Cournon J. Gardet pour permettre aux habitants de Lempdes de se rendre au Pôle Emploi.

Autre : Entre le 4 décembre 2006 et le 1er septembre 2007, cette ligne a porté le numéro 28.
35
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Delille Montlosier ↔ Lempdes — Le Pontel
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
26
Matériel
Autocars
Jours de fonctionnement
LMaMeJV
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Cellier
Chevanet /
Giron
Desserte : Clermont-Ferrand (Delille Montlosier, Gare SNCF, Brézet) et Lempdes
Autre : Fonctionne en période scolaire uniquement.
36 Delille Montlosier ↔ Pont-du-Château — Route de Lyon
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
Nb. d’arrêts
26
Matériel
Autocars
Jours de fonctionnement
LMaMeJVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Cellier
Chevanet /
Giron
Desserte : Clermont-Ferrand (Delille Montlosier, Gare SNCF, Brézet), Lempdes et Pont-du-Château
Autre : La ligne 36 assure aussi un service scolaire à Pont-du-Château.
37 Cournon — J. Gardet ↔ Dallet — Salle Polyvalente
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
21 min
Nb. d’arrêts
8
Matériel
Autocars
Jours de fonctionnement
LMaMeJV
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Giron
Desserte : Cournon place Joseph-Gardet, Pérignat-sur-Allier, Mezel, Dallet
Autre : Ligne créée suite à l'adhésion de Pérignat-sur-Allier, Mezel et Dallet au SMTC le 1er Janvier 2018

Navette Le Prat[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques
N Navette Le Prat
Aubière — Place des Ramacles ↔ Aubière — Quartier Le Prat - Bâtiment C
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
min
Nb. d’arrêts
5
Matériel
Minibus
Jours de fonctionnement
LMaMeJV
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / N
Voy. / an
Exploitant
Nenot
Desserte : Aubière (Place des Ramacles, Le Prat)
Autre : Remplace un service de transport à la demande.

Navette Panoramique des Dômes[modifier | modifier le code]

Le SMTC a mis en place depuis juin 2012 une navette saisonnière (avril à septembre) en autocar partant de la station de tramway 1er mai à la gare du Panoramique des Dômes, train à crémaillère permettant d'aller jusqu'au sommet du Puy de Dôme[29].

Ligne Caractéristiques
40
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Navette Panoramique des Dômes
1er Mai ↔ Gare du Panoramique des Dômes
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
35 min
Nb. d’arrêts
8
Matériel
Intouro
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
Exploitant
Loisirs
et Voyages
Desserte : Clermont-Ferrand (1er Mai, Gare SNCF, Ballainvilliers, Jaude), Chamalières (Centre Commercial Europe), Royat (Place Allard) et Orcines (La Font de l'Arbre, Gare du Panoramique des Dômes).
Autre : Fonctionne de h à 20 h 20 entre fin avril et fin septembre. Le numéro 40 n'est utilisé qu'en interne.

Bus de nuit (BEN)[modifier | modifier le code]

Le , le SMTC a mis en service une ligne de bus de nuit (BEN pour Bus De Nuit) circulant les jeudi, vendredi et samedi de 1h00 à 4h38 du matin. Cette ligne relie le centre ville aux différents quartiers étudiants de Clermont-Ferrand et d'Aubière[30]. Le service est entièrement gratuit et cesse de fonctionner à la fin de l'année scolaire pour une reprise à chaque rentrée.

Ligne Caractéristiques
BeN
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Bus de Nuit
Gaillard ↔ Gaillard
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
Durée
38 min
Nb. d’arrêts
20
Matériel
Crossway Euro 6
Jours de fonctionnement
JVS
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
N / N / O / O
Voy. / an
Exploitant
Cellier Chevanet
Desserte : Centre ville de Clermont-Ferrand, quartier Saint-Jacques, Aubière (Campus des Cézeaux)
Autre : Service gratuit. Cesse de fonctionner à la fin de l'année scolaire pour une reprise à chaque rentrée.

Transport à la demande[modifier | modifier le code]

Le transport à la demande (TAD) est un service accessible par réservation téléphonique préalable, la réservation se fait la veille du déplacement. Il est nécessaire au préalable de s'inscrire et d'établir auprès de Moovicité (service assurnt le TAD) une carte d'adhérent au service.

No  Desserte Points de rabattement Période Horaires
TAD Desserte complémentaire de la ligne 31 desservant Châteaugay et le quartier des Mauvaises à Blanzat
  • Croix de Neyrat ;
  • Clémentel ;
  • Cébazat — CHR Nord ;
LMaMeJVS h 30 à 16 h
TAD Desserte complémentaire de la ligne 32 desservant Sayat et Nohanent
  • Tamaris ;
  • Chambre de commerce ;
  • Gaillard ;
LMaMeJVS h 30 à 16 h
TAD Desserte de la commune d'Orcines aux heures de pointe
  • Tamaris ;
  • Chambre de commerce ;
  • Gaillard ;
  • Royat — Place Allard
LMaMeJVS h à h 30
et 16 h 30 à 19 h 30
TAD Desserte de la commune de Saint-Genès-Champanelle aux heures de pointe
  • CHU G. Montpied ;
  • Place Henri Dunant ;
  • Royat — Place Allard
LMaMeJVS h à h 30
et 16 h 30 à 19 h 30
TAD Desserte complémentaire de la ligne 13 desservant Pérignat-lès-Sarliève
  • Quartier Chambon ;
  • Joliot Curie ;
  • Margeride ;
LMaMeJVS h 30 à 16 h
TAD Beaumont — Place d'Armes ↔ Romagnat — Château d'Opme
Desserte complémentaire à trajet fixe de la ligne 27 desservant les quartiers Saulzet-le-Chaud et Opme
LMaMeJV 5 à 7 départs par jour.

Vélos en libre service C.vélo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : C.vélo.
Logo du service C.vélo.

C.vélo (nom issu de la première lettre de la ville de Clermont-Ferrand et du mot vélo) est le système de vélos en libre-service et de location longue durée de vélos de la ville de Clermont-Ferrand. Mis en place par le SMTC, il a été inauguré le et est exploité par le SMTC en collaboration avec la société Vélogik.

Il compte à ce jour 40 stations en activité, pour environ 400 vélos[31].

Évolutions futures[modifier | modifier le code]

  • La mise en accessibilité de la ligne 12.
  • Evolution des lignes B et C, avec notamment la création de voies en site propre, ainsi que de nouvelles dessertes : l'Aéroport (pour la ligne B) et la Grande Halle d'Auvergne (pour la ligne C)[32].
  • La création de la ligne D. (BHNS)[33].

Le mobilier urbain[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs variantes de mobilier urbain, dont une est spécifique aux stations de tramway et une autre aux stations de la ligne B.

Les sites propres[modifier | modifier le code]

Couloir bus sur la place Hippolyte-Renoux
Couloir bus sur la place Hippolyte-Renoux en 2014.

Certaines rues de Clermont-Ferrand et de son agglomération étaient aménagées avec des couloirs bus dès la fin des années 1970. C'est le cas sur le boulevard Desaix dès 1987, sur l'avenue de la République en 1985 et 1990, rue Montlosier en 1977 ainsi que sur le boulevard Charles-de-Gaulle en 1977 (certains couloirs disparaîtront avec le chantier du tramway). En 2000, sont aménagés les couloirs bus de la rue Blatin et de l'avenue Carnot dans le cadre du projet Léo 2000[34].

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Avant la loi handicap du 11 février 2005, le SMTC s'engageait à aménager les arrêts pour les personnes à mobilité réduite, depuis fin 2000. Seule la ligne 14 était équipée de véhicules à plancher bas[35].

En 2005, ont été reçus 15 bus au GNV équipés d'une palette pour les usagers en fauteuil roulant[16].

La ligne de tramway est entièrement accessible, tout comme les lignes B, C, 3, 4, 10, 21, 35, la Navette Panoramique des Dômes et le bus de nuit BEN.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

En 2016, le réseau T2C comportait 26 rames de tramway, 25 BHNS, 191 bus dont 128 véhicules standard dont 58 fonctionnent au gaz naturel pour véhicules (GNV), 39 bus articulés et 10 minibus, plus 13 véhicules pour le transport à la demande[1].

Matériel actuel sur le réseau T2C :

Etat de parc du réseau au 21/05/2018[36]
Type Modèle Numéros de Parc Mises en service
Tramway Translohr STE 4 1 à 26 2006 (1 à 20) - 2013 (21 à 26)
Articulés Heuliez Bus GX 427 40-43 Juillet 2010
Heuliez Bus GX 437 50-59 Novembre 2016 à Juillet 2017
Heuliez Bus GX 437 BHNS 830, 831 Janvier 2017
Irisbus Crealis Neo 18 801-825 Août 2012 à Novembre 2013
Renault Agora L 80-86, 94-99 Novembre 2000 à Mai 2001
Standards Heuliez Bus GX 337 760-776 Juin 2015
Heuliez Bus GX 327 701-755 Mai 2006 à Novembre 2013
Heuliez Bus GX 327 GNV 144-149, 161-167 Juillet 2006 à Novembre 2013
Heuliez Bus GX 317 GNV 110-119, 121-143, 151-160 Février 2001 à Octobre 2004
MAN Lion's City GNV 901 à 919 Mai 2017 à Avril 2018
Midibus Heuliez Bus GX 117 321 à 330 Août 2003 à Mars 2006
Mercedes-Benz Citaro K - -

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Globalement, sur l'ensemble du réseau, la fréquentation annuelle est de 32 millions de voyages, dont 18 millions sur le tramway et 14 millions sur les lignes de bus (chiffres de l'année 2016)[1].

En 2016, le service MooviCité a transporté 36 326 personnes à mobilité réduite et 30 752 autres passagers[1].

Information voyageurs[modifier | modifier le code]

T2C a mis en place des bornes Système d'aide à l'exploitation et à l'information voyageurs (SAEIV) dans toutes les stations de Tramway et dans les stations les plus fréquentées des lignes de BHNS et de bus, permettant d'afficher les prochains départs et les informations sur d'éventuelles perturbations, modifications ou événements du réseau. Il y a également des écrans d'information dans les rames de tramway et les BHNS.

En 2005, le site T2C permettait d'effectuer une recherche d'arrêt à arrêt et d'adresse à adresse[16].

Depuis 2009, T2C proposait aux voyageurs de connaître les prochains passages des bus et tramways par SMS, pour un arrêt donné et une ligne donnée. Depuis le 27 août 2012, il est possible de consulter les 10 prochains passages à un arrêt donné, par la technique du code QR[26].

Depuis 2016, T2c dispose également d'une application mobile disponible pour les appareils apple et les smartphones sous android[37].

Les dépôts[modifier | modifier le code]

Il existe deux dépôts sur le réseau. Le dépôt Champratel situé dans le quartier du même nom au nord de Clermont-Ferrand est utilisé pour le remisage et l'entretien des rames de tramway et d'une partie des bus de T2C. T2C possède un autre dépôt La Pardieu situé au sud-est de Clermont-Ferrand dans la zone d’activités du même nom et est utilisé pour l'autre partie du parc d'autobus. Il abrite également le siège de l'entreprise et du syndicat mixte des transports en commun clermontois (SMTC).

Sécurité[modifier | modifier le code]

Le réseau T2C, comme tout réseau d'une grande agglomération en France, est sujet à diverses incivilités, surtout dans les quartiers sensibles de Champratel et des Vergnes.

La voie du tramway est exclusivement réservée au tramway et interdite aux deux roues. Les forces de l'ordre n'hésitent pas à verbaliser de tels comportements dangereux, comme les deux-roues à moteur circulant sur la voie[38].

Certifications[modifier | modifier le code]

Le réseau a obtenu plusieurs certifications NF Service[39],[40] : pour les lignes A et B depuis 2010, la ligne C depuis 2014, l'espace T2C depuis l'été 2006, le contrôle depuis l'été 2006 et l'information à distance depuis l'été 2008. Prochainement, la ligne 3 sera certifiée.

Tarification[modifier | modifier le code]

Le prix pour un voyage est de 1,60 euro au . Un ticket de 10 voyages coûte 13,50 euros, une carte 1 jour 5,00 euros, une carte mensuelle 49,00 euros et une carte annuelle 498,00 euros (tarifs en vigueur en 2018). Il existe également des tarifs solidaires et des réductions pour les scolaires, étudiants, jeunes, seniors, groupes, familles et familles nombreuses. Les tickets et cartes d'abonnement permettent de circuler en tramway comme en bus. Les tickets peuvent être achetés dans des automates présents à toutes les stations de tramway et aux stations les plus fréquentées de BHNS. Un ticket autorise des validations illimitées en correspondance sur tout le réseau T2C pendant 1h10 au maximum entre la première et la dernière validation[41].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit de la livrée des rames de tramway et des bus à haut niveau de service circulant sur les lignes fortes du réseau.
  2. Après la mise en service du tramway entre CHU Gabriel-Montpied et La Pardieu Gare, le tracé de la ligne 22 a été limité au lycée Lafayette.

Références[modifier | modifier le code]

  • Irène Fayette et al., Réalisation d'un compte déplacements pour le périmètre des transports urbains de Clermont-Ferrand, 2007 :
  1. a, b, c et d « Méthodologie », p. 11.
  2. a et b « Le rôle de Michelin dans la réalisation du tramway », p. 80.
  3. « Le développement des transports collectifs : une desserte adéquate », p. 73.
  4. « Le développement des transports collectifs : une desserte adéquate », p. 74.
  • SMTC et al., Plan de Déplacements Urbains de l'agglomération clermontoise, 2011 :
  1. « Le Périmètre des Transports Urbains de l'agglomération clermontoise », p. 11.
  2. « Pourquoi une révision du PDU de 2001 ? », p. 12.
  3. a et b « Un PDU de 2001 largement mis en œuvre », p. 21.
  4. « Des enjeux à poursuivre », p. 22.
  • Autres références :
  1. a, b, c, d, e, f, g et h Rapport d'activité 2016 du SMTC
  2. a, b, c, d, e et f T2C, Note de presse, 27 août 2004 (consulté le 10 septembre 2014).
  3. Recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Région Auvergne
  4. Direction des collectivités territoriales et de l'environnement - Bureau du contrôle de légalité - Intercommunalité, « Arrêté no 17-02213 autorisant l'adhésion des communes de Dallet, Mezel et Pérignat és Allier au syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération clermontoise (SMTC) à compter du  » [PDF], Recueil des actes administratifs no 63-2017-108, sur puy-de-dome.gouv.fr, Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 8 novembre 2017), p. 30-32.
  5. « Transports en commun - Orientations budgétaires au menu du syndicat de l’agglo clermontoise, hier soir », sur lamontagne.fr, (consulté le 11 novembre 2017).
  6. « Transport à la demande sur Sayat et Saint-Beauzire », sur http://www.t2c.fr (consulté le 18 décembre 2017)
  7. « Lettre d'Information N°2 Juin 2018 - Commune de Sayat (page 4) » (consulté le 30 juin 2018)
  8. Présentation et rapports d'activités de l'entreprise T2C sur l'année 2016
  9. a et b T2C, Note de presse, 3 mars 2004 (consulté le 10 septembre 2014).
  10. Page « Principales réalisations », sur le site de T2C, consultée le 10 juillet 2014.
  11. a, b, c et d « Rapport d'observations arrêté par la Chambre régionale des comptes sur la gestion du SMTC », (consulté le 9 septembre 2014).
  12. Claude Schwartzmann et al., p. 15 (22).
  13. Communiqué de presse : T2C, « À partir du 15 juillet : Citadine : simplifiez-vous la ville ! », (consulté le 10 septembre 2014).
  14. Plan du réseau T2C édition juin 2005, valable du 29 août 2005 au 2 juillet 2006
  15. Plan du réseau T2C édition juin 2005, édition soirée, dimanche et fêtes
  16. a, b et c T2C, Note de presse, 21 février 2005 (consulté le 10 septembre 2014).
  17. a, b, c et d T2C, Conférence de presse, 28 novembre 2006
  18. Conférence de presse : Premier bilan du nouveau réseau T2C, 12 janvier 2007 (consulté le 10 septembre 2014).
  19. a, b et c T2C, « Service hiver 2007 : de nombreuses améliorations », (consulté le 10 septembre 2014).
  20. T2C, Communiqué de presse sur les travaux de la rue Anatole France, 11 avril 2011 (consulté le 10 septembre 2014).
  21. Nathalie Arensorias, « La RATP pourrait entrer dans le capital des transports de Clermont-Ferrand », sur Mobili Cités, (consulté le 29 septembre 2011)
  22. Nathalie Arensorias, « Clermont-Ferrand : bus et tram de nouveau à l'arrêt », sur Mobili Cités, (consulté le 29 septembre 2011)
  23. Nathalie Arensorias, « Clermont-Ferrand : nouvel appel à la grève et controverse autour de l'audit sur le tramway », sur Mobili Cités, (consulté le 29 septembre 2011)
  24. Julien Dodon, « Ça risque d'être dur et long ! », La Montagne,‎ , p. 7 (éditions du Puy-de-Dôme)
  25. Romain Coulangeon, « Des manifestants occupent la mairie de Clermont-Ferrand », La Montagne, Clermont-Ferrand,‎ (lire en ligne)
  26. a, b et c T2C, Communiqué rentrée 2012, 30 août 2012 (consulté le 10 septembre 2014).
  27. a et b Rapport d'activité 2013 du SMTC
  28. « Actualités T2C : Nouvelle desserte : Dallet - Mezel - Pérignat-ès-allier »
  29. Plan et horaires de la navette Panoramique des Dômes de T2C
  30. Plan et horaires du bus de nuit BEN de T2C
  31. Présentation du service C.vélo sur le site officiel du service.
  32. Centre France, « Transports - Pas de second tramway à Clermont-Ferrand : les lignes de bus B et C vont passer en voies dédiées », www.lamontagne.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  33. Patrick Ehme, « Vingt-deux propositions pour bouger mieux à Clermont-Ferrand », sur http://www.lamontagne.fr, (consulté le 3 décembre 2016).
  34. Claude Schwartzmann et al., p. 14 (21).
  35. Claude Schwartzmann et al., p. 13 (20).
  36. « Etat de parc T2C », sur http://transports-info.wixsite.com/transports-info (consulté le 14 septembre 2017)
  37. « Actualités | T2C », sur www.t2c.fr (consulté le 9 février 2017)
  38. Jean-Baptiste Ledys, « Les policiers veulent rendre les voies de tram aux trams, quitte à verbaliser », sur La Montagne, (consulté le 12 septembre 2014).
  39. « Certificats obtenus », sur le site de T2C (consulté le 9 septembre 2011)
  40. T2C, Communiqué de presse rentrée 2008, 11 septembre 2008 (consulté le 10 septembre 2014).
  41. « Catalogue T2C » (consulté le 14 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Irène Fayette et al., Réalisation d'un compte déplacements pour le périmètre des transports urbains de Clermont-Ferrand : Le rôle du compte déplacements dans la démarche PDU, , 99 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article - Mémoire de master transports urbains et régionaux de personnes 2006-2007
  • État - CR Auvergne - CG 63 - SMTC - Grand Clermont - CA Clermont Communauté - CC Riom-Communauté - Ville de Clermont-Ferrand, Plan de Déplacements Urbains de l'agglomération clermontoise, Document utilisé pour la rédaction de l’article : partie 1
  • Claude Schwartzmann (dir.) et al., Observatoire des déplacements de la métropole clermontoise. État zéro : 1996 - 2002, Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole, (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]