Arrondissement d'Ambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement d'Ambert
Arrondissement d'Ambert
Situation de l'arrondissement d'Ambert dans le département Puy-de-Dôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département et
collectivité territoriale
Puy-de-Dôme
Chef-lieu Ambert
Code arrondissement 63 1
Démographie
Population 27 606 hab. (2016)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ nord, 3° 45′ est
Superficie 1 229,8 km2
Subdivisions
Communes 58

L'arrondissement d'Ambert est une division administrative française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les 58 communes de l'arrondissement sont adhérentes du Parc naturel régional Livradois-Forez. Les limites de l'arrondissement sont les mêmes que celles de la communauté de communes Ambert Livradois Forez.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

De 1942 à 2017[modifier | modifier le code]

Supprimé entre 1926 et 1942, l'arrondissement a retrouvé en 1942, la composition qui avait été la sienne de 1800 (an VIII) à 1926.

Les communes de l'arrondissement (au nombre de 55) ne sont pas affectées par le redécoupage cantonal de 2014 ou la création de communes nouvelles. Par contre, le redécoupage des intercommunalités amène à vouloir faire coïncider les limites des arrondissements avec celles-ci.

Redécoupage des arrondissements de 2017[modifier | modifier le code]

Les limites territoriales des cinq arrondissements du Puy-de-Dôme ont été modifiées par un arrêté du préfet de région du 21 décembre 2016 afin que chaque établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre soit rattaché à un seul arrondissement au [1].

Ainsi, les communes de Ceilloux, Domaize et Tours-sur-Meymont ont été rattachées à l'arrondissement d'Ambert[2].

Au , l'arrondissement groupe les 58 communes suivantes[3] :

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

[...]

  • depuis 2016 : Patricia Valma

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, l'arrondissement comptait 27 606 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
35 67932 96730 90929 02128 01427 45826 97327 606
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2017, la superficie de l'arrondissement est passée de 1 188 km2 à 1 229,8 km2 (la population légale de 2019 correspond à la population au ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Modification des limites territoriales des arrondissements du Puy-de-Dôme au  », sur puy-de-dome.gouv.fr, Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 15 mars 2017).
  2. Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, « Arrêté no 16-536 du 21 décembre 2016 portant sur les modifications des limites territoriales des cinq arrondissements du Puy-de-Dôme » [PDF], Recueil des actes administratifs no 63-2016-065, sur puy-de-dome.gouv.fr, Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 25 avril 2017), p. 211-214.
  3. « Composition de l'arrondissement d'Ambert », sur https://www.insee.fr (consulté le 1er juin 2019)
  4. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  5. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Boithias (textes) et Christel Gay (photos et dessins), Le Petit Patrimoine civil et religieux de l'arrondissement d'Ambert (Livradois-Forez), t. 1 : Le patrimoine religieux, Olliergues, Éditions de la Montmarie, , 192 p. (ISBN 2-9518293-1-0). Publié aussi à Ambert par le SIVOM d'Ambert.
  • Jean-Louis Boithias (textes) et Christel Gay (photos et dessins), Le Petit Patrimoine civil et religieux de l'arrondissement d'Ambert (Livradois-Forez), t. 2 : Le patrimoine civil, Olliergues, Éditions de la Montmarie, , 214 p. (ISBN 2-9518293-3-7). Publié aussi à Ambert par le SIVOM d'Ambert.
  • Jean-Louis Boithias (textes) et Christel Gay (photos et dessins), Le Petit Patrimoine civil et religieux de l'arrondissement d'Ambert (Livradois-Forez), Pierres à légende, lieux d'eau secrets, arbres remarquables, Olliergues, Éditions de la Montmarie, , 288 p. (ISBN 2-915841-04-7). Publié aussi à Ambert par le SIVOM d'Ambert.

Articles connexes[modifier | modifier le code]