Brousse (Puy-de-Dôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brousse.
Brousse
L'église paroissiale (architecture romane).
L'église paroissiale (architecture romane).
Blason de Brousse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Ambert
Canton Les Monts du Livradois
Intercommunalité Communauté de communes Ambert Livradois Forez
Maire
Mandat
Sébastien Dugnas
2014-2020
Code postal 63490
Code commune 63056
Démographie
Population
municipale
349 hab. (2014 en diminution de 5,68 % par rapport à 2009)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 09″ nord, 3° 27′ 34″ est
Altitude Min. 497 m
Max. 854 m
Superficie 22,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Brousse

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Brousse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brousse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brousse

Brousse est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La commune est adhérente du parc naturel régional Livradois-Forez.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aux portes du parc du Livradois-Forez, Brousse est un petit village de caractère perché au-dessus du vallon de l'Ailloux. Il ne possède plus de bureau de poste et le multiple rural « Les Lilas » comportant bar restaurant épicerie a fermé depuis l'automne 2012. La commune de Brousse comprend, en plus du bourg, le village de Montboissier, situé à trois kilomètres au sud-ouest, et surmonté par une importante carrière de basalte en fin d'exploitation.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Ailloux, Autherat, la Barrière, les Bongats, le Bourg, Bouteix, Campine, Chabannes, les Charmettes, Chelles, Chez Taillefer, les Combes, les Combes Basses, le Communal, le Coudert, Coupat, Espinassier, Fauchal, la Fayolle, Fleury (à cheval sur la commune d'Auzelles), Fougères, les Gerbaudias, le Grand Faux, Grun de Gerbaud, Guimot, Issard, Jalennes, Lairaudoux, Laschamp, Laval, Lavancie, Logerie, la Maisonneuve, Montaigut, Montboissier, Montméat, Montpommier, Moulin de Chabannes, le Moulin du Gros Loup, le Moulinet, l'Osmeau, les Pales, le Perrier, le Pissis, Pomprière, la Potarde, le Pouhet, les Pradeaux, la Praderie, la Roche, Usclade, la Vaisse, la Valette, le Veyrial.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cinq communes sont limitrophes de Brousse[1] :

Communes limitrophes de Brousse
Saint-Jean-des-Ollières
Sugères Brousse Auzelles
Condat-lès-Montboissier Échandelys

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fief de Montboissier (Mons Buxerius au XIIe siècle) a donné son nom à l'une des plus puissantes et des plus illustres maisons d'Auvergne. De nombreux fiefs et châteaux relevaient en foi-hommage de la baronnie des Montboissier. C'est au château que naquit en 1092 Pierre le Vénérable, abbé de Cluny au XIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Jean-Joseph Poumarat DVG  
2008 2014 Cathy Legrand    
2014 en cours Sébastien Dugnas    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2014, la commune comptait 349 habitants[Note 1], en diminution de 5,68 % par rapport à 2009 (Puy-de-Dôme : +2,35 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 878 1 767 1 763 2 259 2 293 2 411 2 476 2 499 2 322
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 037 1 817 1 801 1 749 1 688 1 643 1 604 1 524 1 422
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 389 1 169 1 100 950 920 915 873 701 607
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
519 440 379 323 278 324 358 363 350
2014 - - - - - - - -
349 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Médias[modifier | modifier le code]

Depuis l'automne 2008, il existe une publication locale Quoi de neuf à Brousse animée par l'équipe municipale et des bénévoles. cette publication est destinée à informer les habitants de la commune de Brousse[6].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale
    • Cloche du 2e quart du XVIIIe siècle (fondue par Mathieu et Claude Seurot) ;
    • Cloche du 4e quart du XVIIIe siècle ;
    • la Charité de saint Martin, tableau du XVIIe siècle ;
  • Moulin de Chabannes, situé sur l'Ailloux.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Eugène Chassaing (1876-1968), homme politique.
  • Clément Desusclade (1894-1943), homme politique né à Brousse.
  • En 1998, Claire Chazal, qui a grandi dans la région, écrit L'Institutrice, roman dans lequel le village de Brousse tient une place centrale.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail (consulté le 16 mars 2017).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  6. Quoideneuf