Canton des Monts du Livradois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton des Monts du Livradois
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Ambert (25)
Clermont-Ferrand (4)
Thiers (9)
Bureau centralisateur Courpière
Conseillers
départementaux
Jean-Luc Coupat
Dominique Giron
2015-2021
Code canton 63 22
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 17 811 hab. (2015)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Superficie 747,33 km2
Subdivisions
Communes 38

Le canton des Monts du Livradois est une division administrative française du département du Puy-de-Dôme créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Puy-de-Dôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Puy-de-Dôme, le nombre de cantons passe ainsi de 61 à 31.

Le nouveau canton des Monts du Livradois est formé de communes des anciens cantons de Saint-Germain-l'Herm (10 communes), de Courpière (8 communes), de Cunlhat (4 communes), de Saint-Amant-Roche-Savine (5 communes), de Olliergues (6 communes), de Saint-Dier-d'Auvergne (4 communes) et de Lezoux (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 25 communes incluses dans l'arrondissement d'Ambert, 9 dans l'arrondissement de Thiers et 4 dans l'arrondissement de Clermont-Ferrand. Le bureau centralisateur est situé à Courpière.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton des Monts du Livradois comprend les trente-huit communes suivantes[1] :

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aix-la-Fayette 63002 CC Ambert Livradois Forez 13,00 75 (2014) 5,8
Aubusson-d'Auvergne 63015 CC Thiers Dore et Montagne 6,79 248 (2014) 37
Augerolles 63016 CC Thiers Dore et Montagne 33,01 872 (2014) 26
Auzelles 63023 CC Ambert Livradois Forez 33,42 354 (2014) 11
Bertignat 63037 CC Ambert Livradois Forez 24,31 460 (2014) 19
Brousse 63056 CC Ambert Livradois Forez 22,45 349 (2014) 16
Le Brugeron 63057 CC Ambert Livradois Forez 27,42 250 (2014) 9,1
Ceilloux 63065 CC Ambert Livradois Forez 8,99 171 (2014) 19
Chambon-sur-Dolore 63076 CC Ambert Livradois Forez 19,70 165 (2014) 8,4
La Chapelle-Agnon 63086 CC Ambert Livradois Forez 26,08 378 (2014) 14
Condat-lès-Montboissier 63119 CC Ambert Livradois Forez 20,52 223 (2014) 11
Courpière 63125 CC Thiers Dore et Montagne 31,82 4 338 (2014) 136
Cunlhat 63132 CC Ambert Livradois Forez 29,55 1 260 (2014) 43
Domaize 63136 CC Ambert Livradois Forez 14,60 387 (2014) 27
Échandelys 63142 CC Ambert Livradois Forez 23,59 251 (2014) 11
Fayet-Ronaye 63158 CC Ambert Livradois Forez 20,25 102 (2014) 5
Fournols 63162 CC Ambert Livradois Forez 29,02 325 (2014) 11
Grandval 63174 CC Ambert Livradois Forez 9,83 110 (2014) 11
Marat 63207 CC Ambert Livradois Forez 30,10 837 (2014) 28
Le Monestier 63230 CC Ambert Livradois Forez 17,31 206 (2014) 12
Néronde-sur-Dore 63249 CC Thiers Dore et Montagne 8,93 467 (2014) 52
Olmet 63260 CC Thiers Dore et Montagne 15,54 156 (2014) 10
Olliergues 63258 CC Ambert Livradois Forez 16,41 737 (2014) 45
La Renaudie 63298 CC Thiers Dore et Montagne 18,02 118 (2014) 6,5
Saint-Amant-Roche-Savine 63314 CC Ambert Livradois Forez 23,99 523 (2014) 22
Saint-Bonnet-le-Bourg 63323 CC Ambert Livradois Forez 20,04 136 (2014) 6,8
Saint-Bonnet-le-Chastel 63324 CC Ambert Livradois Forez 23,47 209 (2014) 8,9
Saint-Éloy-la-Glacière 63337 CC Ambert Livradois Forez 12,02 59 (2014) 4,9
Saint-Flour 63343 CC Thiers Dore et Montagne 9,45 275 (2014) 29
Saint-Germain-l'Herm 63353 CC Ambert Livradois Forez 36,68 487 (2014) 13
Saint-Gervais-sous-Meymont 63355 CC Ambert Livradois Forez 10,17 250 (2014) 25
Saint-Pierre-la-Bourlhonne 63384 CC Ambert Livradois Forez 11,89 126 (2014) 11
Sainte-Catherine 63328 CC Ambert Livradois Forez 5,67 56 (2014) 9,9
Sauviat 63414 CC Thiers Dore et Montagne 15,62 530 (2014) 34
Sermentizon 63418 CC Thiers Dore et Montagne 18,41 577 (2014) 31
Tours-sur-Meymont 63434 CC Ambert Livradois Forez 18,09 525 (2014) 29
Vertolaye 63454 CC Ambert Livradois Forez 10,76 547 (2014) 51
Vollore-Ville 63469 CC Thiers Dore et Montagne 30,41 770 (2014) 25

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 17 909 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Luc Coupat   PS Fonctionnaire catégorie B
Maire de Saint-Éloy-la-Glacière
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Amant-Roche-Savine (2004-2015)
2015 en cours Dominique Giron   DVG Agent de développement
Maire de Condat-lès-Montboissier
Ancienne conseillère générale du Canton de Saint-Germain-l'Herm (2004-2015)
6ème Vice-Présidente : Innovation, transition énergétique, numérique, tourisme : Déploiement du Très Haut Débit - Développement des usages numériques - Économies d’énergie et développement des énergies renouvelables - Prospective - Maintien à domicile (hors médico-social)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Ghislaine Dubien et Eric Dubourgnoux (FG, 29,45 %) et Jean-Luc Coupat et Dominique Giron (Union de la Gauche, 25,01 %). Le taux de participation est de 57,24 % (8 707 votants sur 15 212 inscrits)[5] contre 52,8 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Jean-Luc Coupat et Dominique Giron (Union de la Gauche) sont élus avec 50,85 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,34 % (3 635 voix pour 8 418 votants et 15 212 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]