Championnat de France de rugby à XV de 3e série

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le championnat de France 3e série de rugby à XV, est le quatrième échelon des championnats régionaux français de rugby à XV, soit le 10e niveau hiérarchique général et le 8e niveau amateur. Il a été mis en place en 1912-1913.

Les compétitions territoriales[1][modifier | modifier le code]

Les phases qualificatives territoriales[modifier | modifier le code]

Les phases qualificatives des championnats de France Honneur, Promotion d’Honneur et séries Territoriales sont laissées à l’initiative des comités territoriaux.

Les compétitions territoriales (Honneur, Promotion d’Honneur, 1re série, 2e série, 3e série, 4e série) sont organisées à l’initiative de chaque comité territorial à partir du classement général de ses associations établi à l’issue de la saison précédente.

Toutefois, ces compétitions doivent être organisée de telle manière qu’elles aboutissent obligatoirement à une phases territoriale ou à une ultime et dernière phase territoriale qualifiant spécifiquement et en propre pour chacun des championnats de France ouverts à ces catégories (Honneur, Promotion d’Honneur, 1re série, 2e série, 3e série, 4e série).

Cette règle s’appliquera quel que soit le nombre d’associations appelées à disputer chacune des épreuves qualificatives. La phase finale territoriale devra à cet effet prévoir la répartition la plus équitable possible entre chaque Série du nombre d’associations postulant aux diverses qualifications fédérales (Honneur, Promotion d’Honneur, 1re série, 2e série, 3e série, 4e série).

Les comités présentant au moins 3 groupes dans leur championnat territorial Seniors, ne pourront qualifier en championnat de France d’une série donnée une ou des associations qui auraient participé au 1/4 de finale d’une compétition de niveau supérieur ou identique. Une dérogation pourra être acceptée uniquement dans le cas suivant : conséquence de la descente des associations de 3e Division Fédérale en Séries ayant obligé le maintien d’une association dans la même Série que la saison précédente.

Les formes de compétitions territoriales[modifier | modifier le code]

Les associations peuvent être réparties en groupes.

  • Un seul groupe pourra être constitué si le comité a moins de 21 associations
  • Deux groupes peuvent être constitués si le comité a de 21 à 40 associations
  • Au-dessus de 40 associations, 3 groupes au moins seront constitués
Lorsque deux groupes seront constitués 
  • Le 1er concernera les compétitions Honneur, Promotion d’Honneur et 1re série
  • Le 2e concernera les compétitions 2e série, 3e série et 4e série
Lorsque trois groupes seront constitués 
  • Le 1er groupe pourra concerner :
    • Soit la compétition Honneur seule
    • Ou la compétition Honneur et Promotion d’Honneur
  • Le 2e groupe concernera :
    • La compétition Promotion Honneur seule
    • ou la compétition Promotion Honneur et 1re série
    • ou la compétition Promotion Honneur, 1re série et 2e série
    • ou la compétition 1re série et 2e série
  • Le 3e groupe concernera les Séries qui ne sont pas dans les deux 1er groupes (les 3e série et 4 série voire 5e série)

Principe de classement[2][modifier | modifier le code]

À la fin des matchs de poules, le classement des équipes par poule est établi en fonction des points terrain obtenus desquels sont retranchés, s’il y a lieu les points de pénalisation.

Le classement général des équipes participant à la même compétition est réalisée de la façon suivante :

  1. – Classement des 1er de poule entre eux
  2. - Classement des 2e de poule entre eux
  3. - Classement des 3e de poule entre eux
  4. – et ainsi de suite…

Le classement général détermine la qualification, les oppositions et les descentes.

Palmarès[3][modifier | modifier le code]

Année Champion Comité régional Comité départemental Score Finaliste Comité régional Comité départemental Observations
2017[4] US boulonnaise Haute-Garonne Midi-Pyrénées 15-12 Mazères XV Ariège Midi-Pyrénées Champion de France de 4e série en 2016, l'US boulonnaise remporte un second titre.
2016[5] Aintzina Mendikota rugby Côte-Basque Landes Pyrénées-Atlantiques 17-17 Paris XO[Note 1],[6] Île-de-France Paris 18e Les Mendikotars s'imposent aux tirs au but face au Paris XO par 4-2[7]. Les 2 clubs se sont rencontrés l'année précédente en finale de 4e série.
2015[8] Association Servette Rugby Club Genève[9] Lyonnais Suisse 27-5 RC Labarthe-sur-Lèze Midi-Pyrénées Haute-Garonne Un club suisse, le Servette Rugby Club de Genève (SRC), qui joue dans le championnat de France de rugby, devient champion de France.
2014[10] Entente Vallespir Pays Catalan Pyrénées-Orientales 19-3 US Quint-Fonsegrives[11] Midi-Pyrénées Haute-Garonne Entente Vallespir : Arles-sur-Tech-Amélie-les-Bains-Palalda (EVAAP)[12]
2013[13] US Azereix Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 29-22 SC Grisollais Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne
2012 [14] Pomarez Côte Basque-Landes Landes 23-10 Avenir Monclar-de-Quercy Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne
2011[15] AS Martignas [16] Côte d’Argent Gironde 11-8 US Josbaig Béarn Pyrénées-Atlantiques AS Martignas
Site US JOSBAIG
2010[17] ESC BAC ASP Roussillon Pyrénées-Orientales 21-16 ASPTT Bordeaux Côte d’Argent Gironde Entente Espira SC-Baixas AC-AS Peyrestortes
Site ESC BAC ASP
Site ASPTT Bordeaux
2009[18] Béziers Riquet Languedoc Hérault 13-3 Tangos XV de Varanges Bourgogne Côte-d'Or Site Béziers Riquet
2008 Avenir Jurançon Béarn Pyrénées-Atlantiques 17-10 US Séverac Midi-Pyrénées Aveyron
2007 US Tautavel-Vingrau Roussillon Pyrénées-Orientales 16-3 Puteaux Rugby XV Île-de-France Hauts-de-Seine
2006 Stade Cagnac les Mines Midi-Pyrénées Tarn 10-6 ASC Aureilhan Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées
2005 US Bassin Ginestacois Languedoc Aude 13-12 US Sainte Foy de Peyrolières Midi-Pyrénées Haute-Garonne
2004 AS Marciac Armagnac-Bigorre Gers 34-14 ASC Pessac Alouette Côte d’Argent Gironde
2003 RC Saint Nazaire Roussillon Pyrénées-Orientales 66-3 RC Bonneuil-sur-Marne Île-de-France Val-de-Marne Le RCSN a rejoint l’Entente de la Fosseille
2002 AS Idron-Lée Béarn Pyrénées-Atlantiques 17-12 Association Ouveillan-Cuxac-d'Aude Languedoc Aude
2001 US Montréal du Gers Armagnac-Bigorre Gers 15-3 US Nissan Languedoc Hérault
2000 US Payzac-Savignac Périgord-Agenais Dordogne 16-9 RC Ponteilla Roussillon Pyrénées-Orientales
1999 Entente Lespéron Onesse Côte Basque-Landes Landes 15-13 ES Peyriac sur Mer Languedoc Aude Site de l’ELO
site de l’ESP
1998 AS Maraussan Languedoc Hérault 6-3 RC Prigonrieux Périgord-Agenais Dordogne
1997 CO Tuchan Languedoc Aude 22-15 Pompiers de Toulon Côte d’Azur Var
1996 Entente Saint André-Durban Languedoc Aude 23-7 RC Cherves-Richemont Poitou-Charentes Charente
1995 AS Olonzac Languedoc Hérault 7-6 US Tournecoupe Armagnac-Bigorre Gers
1994 US Yocobal Pouzac Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 23-20 US Villemoustaussou Languedoc Aude
1993 Fraicheur Béziers[19] Languedoc Hérault 12-9 RC Leucate Languedoc Aude
1992 AS Saint Martin de Seignanx Côte Basque-Landes Landes 27-6 ASOC Buzet Périgord-Agenais Lot-et-Garonne
1991 SO Servian Languedoc Hérault 28-10 Entente Pouzols-Mailhac Languedoc Hérault- Aude
1990 Sarako Izarra Rugby de Sare Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques 16-13 Bidart UC Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques
1989 ASE Ascain Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques 20-13 AS Maureilhan Languedoc Hérault
1988 Tournay Sport Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 19-9 ES Prats de Mollo Roussillon Pyrénées-Orientales
1987 US Canet Roussillon Pyrénées-Orientales 7-4 Sarako Izarra Rugby de Sare Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques
1986 AS Portel Languedoc Aude 12-6 AS Foulayronnes Périgord-Agenais Lot-et-Garonne
1985 RC Cazaubon Armagnac-Bigorre Gers 12-4 Avenir Montréal d’Aude Languedoc Aude
1984 AS Saint-Chinian Languedoc Hérault 12-4 EH Arcangues Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques
1983 US Habas Côte Basque-Landes Landes 12-9 US Salles-d'Aude Languedoc Aude
1982 AS Ouveillan Languedoc Aude 21-11 RC Louey Marquisat Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées
1981 US Capendu Languedoc Aude 32-6 ES Saint Front sur Lémance Périgord-Agenais Lot-et-Garonne
1980 CO Couiza Languedoc Aude 10-6 RC La Roche de Glun Drôme-Ardèche Drôme
1979 US Torreilles Roussillon Pyrénées-Orientales 13-11 US Murviel les Béziers Languedoc Hérault
1978 US Montréal du Gers Armagnac-Bigorre Gers 18-12 GA Bazet Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées
1977 ASC Aureilhan Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 16-6 CO Tuchan Languedoc Aude
1976 UA Laloubère Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 12-7 RC Pézilla la Rivière[20] Roussillon Pyrénées-Orientales
1975 Tournay Sport Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 7-0 CA Maurienne[21] Alpes Savoie
1974 ES Vaulnaveys-le-Haut Alpes Isère 16-3 US Montestruc Armagnac-Bigorre Gers
1973 AS Mantes Île-de-France Yvelines 12-10 RC Ponteilla Roussillon Pyrénées-Orientales
1972 Saint Paul les Dax SR Côte Basque-Landes Landes 16-6 SO Rosny sous Bois Île-de-France Seine-Saint-Denis
1971 SC Captieux Côte d’Argent Gironde 8-6 CA Larche Limousin Corrèze
1970 Castelnau Magnoac-Tajan FC Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 11-0 Fleury d’Aude Olympique Languedoc Aude
1969 SO Vendres Languedoc Hérault 9-6 US Bazas Côte d’Argent Gironde
1968 RC Revel Midi-Pyrénées Haute-Garonne 9-8 CA Lormont Côte d’Argent Gironde
1967 US Capvern Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 15-3 US Valréas Provence Vaucluse
1966 US Montmélian Alpes Savoie 3-0 US Capvern Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées
1965 US Bazas Côte d’Argent Gironde 11-5 AS Quarante Languedoc Hérault
1964 ES Laroque d’Olmes Midi-Pyrénées Ariège 12-0 CS Nuits-Saint-Georges Bourgogne Côte-d'Or
1963 CS Beaune Bourgogne Côte-d'Or 3-0 UA Laloubère Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées Site CS Beaune
1962 Stade Belvès Périgord-Agenais Dordogne 6-0 CS Ministère des Finances (CSM Finances) Île-de-France Paris
1961 ES Léon Côte Basque-Landes Landes 3-0 CO Couiza Languedoc Aude
1960 Collioure Sportif Roussillon Pyrénées-Orientales 6-3 Stade Maubourguet Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées
1959 AS Villemur-sur-Tarn Midi-Pyrénées Haute-Garonne 9-3 US Cambo-les-Bains Côte-Basque Landes Pyrénées-Atlantiques
1958 [22] JS Labouheyre Côte d’Argent Landes 33-3 UA Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs Alpes Isère US Saint Étienne de Saint Geoirs
1957 RC Lombez-L’Isloise Armagnac-Bigorre Gers 6-3 US Izeaux Alpes Isère
1956 JS Oursbelille Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 0- 6
disqualification
ES Monteux Provence Vaucluse Finale le 27 mai 1946 à Pézenas : ES Monteux (Provence no 1) bat JS Oursbellile 6 à 0. Oursbelille sera ensuite sacré champion de France sur disqualification de Monteux (Section administrative séance du 17 juillet 1956 (enquêteurs MM. Carretier et Guihlem), Monteux a fait jouer cinq joueurs non qualifiés à la place de cinq joueurs rappelés sous les drapeaux).
1955 Juillan Sport Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 10-0 US Saint Bérain sur Dheune Bourgogne Saône-et-Loire
1954 CO Tuchan Languedoc Aude 6-0 US Monnaie de Paris Île-de-France Paris
1953 CO Sigean Languedoc Aude 3-0 US Saintes Poitou-Charentes Charente-Maritime
1952 FC Daumazan-sur-Arize Midi-Pyrénées Ariège 11-0 US La Tour-du-Pin Lyonnais Isère
1951 AS Maureilhan Languedoc Hérault 3-0 SC Nègrepelisse Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne
1950 Entente ASPTT Toulouse-US Portet Midi-Pyrénées Haute-Garonne 0- 5
disqualification
Pont en Royans Sports Alpes Isère Finale 3e série le 30 avril 1950 puis remis le 7 mai 1950 :

À Bédarrides : Pont à Royans (Royans Sports) contre ESU Portet 0 à 0. Finale 3e série rejouée le 14 mai 1952 : À Pézenas : Royans Sp.bat ESU Portet ( entente Portet- AS Police Préfecture Toulouse) 5 à 0. Royans déclaré battu par disqualification par la FFR le 10 juin (un joueur sous fausse licence)

1949 US Arsenal Clermont-Ferrand [23],[24] Auvergne Puy-de-Dôme 6-0 RS Mauvezin Armagnac-Bigorre Gers
1948 Cabestany Olympique Roussillon Pyrénées-Orientales 3-0 FC Tournon-Tain Drôme-Ardèche Ardèche- Drôme
1940 à 1947 Pas de championnat
1939 US Vic en Bigorre Armagnac-Bigorre Hautes-Pyrénées 9-5 ES Port la Nouvelle Languedoc Aude
1938 AS Cheminots de Béziers Languedoc Hérault 14-0 La Fraternelle de Moirans Alpes Isère
1937 US Port Sainte Marie Périgord-Agenais Lot-et-Garonne 8-3 FC Digoin Bourgogne Saône-et-Loire
1936 US Villeneuvoise PLM Île-de-France Val-de-Marne 7-3 ES Gimont Armagnac-Bigorre Gers
1935 Avenir valencien[25] Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne 8 - 3[26] Stade beaumontois[27] Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne
1934  ?  ?  ? ?- ? ? ? ?
1933 SC Graulhet Midi-Pyrénées Tarn 3-0 US Le Mans Pays de Loire Sarthe
1932 US Métro Île-de-France Paris 8-3 Perpignan SC Roussillon Pyrénées-Orientales
1931 CO Ceret Roussillon Pyrénées-Orientales 6-4 AS Bourse de Paris Île-de-France Paris
1930 AS Eymet Périgord-Agenais Dordogne 12-6 Saint-Marcellin Sport Alpes Isère
1929 Amicale Olympique Toulouse Midi-Pyrénées Haute-Garonne 16-3 US Saint Palais Côte Basque-Landes Pyrénées-Atlantiques
1928 RC Palauenc Roussillon Pyrénées-Orientales 14-3 ES Belley Alpes Ain
1927 Bigorre Athlétique Armagnac-Bigorre ? 6-0 UA Croix Daurade de Toulouse Midi-Pyrénées Haute-Garonne Croix Daurade est un quartier de Toulouse
1926 US Caussade-Septfonds Midi-Pyrénées Tarn-et-Garonne 5-3 US Carcassonne Languedoc Aude
1925 Cercle Athlétique d’Espéraza Languedoc Aude 25-0 AS Cheminots de Béziers Languedoc Hérault
1924 Navarre Athlétique Club Champ sur Drac Alpes Isère 8-3 FC Carmaux Midi-Pyrénées Tarn
1923 JO Prades Roussillon Pyrénées-Orientales 3-0 SA Arcachon Côte d’Argent Gironde
1922 US Quillan Languedoc Aude 10-0 AG Soustons Côte Basque-Landes Landes
1921 White Devils de Perpignan Roussillon Pyrénées-Orientales 17-0 Gallia Club de Toulouse Midi-Pyrénées Haute-Garonne
1920 ASPTT Bordeaux Côte d’Argent Gironde 3-0 Toulouse Lalande Omnisports Midi-Pyrénées Haute-Garonne
1915 à 1919 Pas de championnat
1914 CA XIVe Arrondissement Île-de-France Paris 6-0 US Montesquieu Volvestre Midi-Pyrénées Haute-Garonne
1913 AS de la Seine Île-de-France Paris 5-3 Tockey Club de Toulouse Midi-Pyrénées Haute-Garonne
1912 Stade Saint Gaudens Midi-Pyrénées Haute-Garonne 9-0 ASPTT Paris Île-de-France Paris Site ASPTT Paris Rugby

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. « XO comme eXtra Old, « Extra vieux » car les joueurs, ayant évolués pour la majorité en Fédérale, ont une moyenne d'âge avoisinant les 38 ans »
Références
  1. Statuts et règlements, Chapitre III articles 330 et 331
  2. Statuts et règlements Chapitre IV article 340
  3. Les sigles correspondent à ceux utilisés l'année de la finale
  4. 3e série : Phases finales 2016/2017 sur itsrugby.fr
  5. Phases finales de 3e série 2015-2016 sur itsrugby
  6. Finale nationale Menditte - Paris XO
  7. Les Mendikotars se sont imposés, 4-2, aux tirs au but face au Paris XO.
  8. 3e série : Phases finales 2014/2015 sur itsrugby.fr
  9. 2014 : lancement du Servette Rugby Club de Genève
  10. 3e série : Phases finales 2013/2014 sur itsrugby.fr
  11. Ils sont tombés la tête haute
  12. les résultats de l'EVAAP 2013-2014
  13. 3e série : Phases finales 2012/2013 sur itsrugby.fr
  14. 3e série  : Phases finales 2011/2012 sur itsrugby.fr
  15. 3e série  : Phases finales 2010/2011 sur itsrugby.fr
  16. L'ASM Rugby Championne de France (3e Série)
  17. Ils sont champions en 2010 sur ffr.fr
  18. Ils sont champions sur ffr.fr
  19. Souvenir la Fraicheur Béziers
  20. Le RC Pézilla la Rivière a fusionné avec l'Entente de la Têt donnant naissance à l'Entente Pézilla-la Têt
  21. Archives du CAM 1975
  22. Attention certains sites donne Mauvezin comme champion de 3e série. C’est une erreur, Mauvezin est champion de 4e série
  23. Il ne s’agit pas du CUC contrairement à ce qui est indiqué sur plusieurs sites. En effet le CUC disparaît de la scène du rugby en 1935 pour réapparaître brièvement pendant la seconde guerre mondiale en 1941-1942…avant de retomber en sommeil jusqu’en 1953
  24. Historique du CUC
  25. Site de l'Avenir valencien
  26. Journal L'Ouest-Éclair du 29 avril 1935 page 11 haut de la 2e colonne
  27. site du Stade beaumontois

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Les sites suivants ont été utilisés pour effectuer le palmarès :

Ainsi que les magazines :

  • Rugby 19xx
  • Rugbyrama 19xx et 20xx

Navigation[modifier | modifier le code]