Syndicat national des joueurs de rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Provale
Logo de l’association
Logo
Cadre
Forme juridique Syndicat
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation
Fondateurs Jean-Marc Lhermet et Émile Ntamack
Identité
Siège Parc Club des 7 Deniers
78 Chemin des 7 Deniers
Bâtiment 2
31200 Toulouse
Président Robins Tchale-Watchou
Vice-président Antoine Battut
Secrétaire générale Safi N'Diaye
Trésorière Gaëlle Mignot
Directrice générale Sophie Coste
Affiliation Fédération nationale des syndicats sportifs
Affiliation européenne EU Athlètes
Affiliation internationale International rugby players association (IRPA)
Employés 12 salariés
Représentativité Représentative au niveau national
Site web www.provale.net

Le Syndicat national des joueurs de rugby, appelé Provale, est le syndicat des joueurs de rugby professionnels français. Il a été fondé en 1998 et son siège se trouve à Toulouse, à proximité du stade Ernest–Wallon. Il est présidé par Robins Tchale-Watchou depuis 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la Ligue nationale de rugby en 1998, la France compte un nouveau métier : joueur de rugby. Le rugby est officiellement devenu professionnel et se heurte désormais aux difficultés inhérentes à tout corps de métier. Ainsi, désireux de faire entendre la voix des joueurs, le Montferrandais Jean-Marc Lhermet et le Toulousain Émile Ntamack ont créé le 12 février 1998 le Syndicat national des joueurs de rugby. Un mouvement similaire fondé fin 1994 par Philippe Saint-André, Laurent Bénézech, Laurent Cabannes et déjà Émile Ntamack n'avait pu être pérennisé faute de moyens matériels et financiers. Jean-Marc Lhermet en est président de 1998 à 2000. Les deux joueurs entourés de Rémi Trémoulet, Jean-Michel Delgado et Pascale Valleau ont ensuite passé la main à une nouvelle équipe en . Serge Simon, le nouveau président a réuni en comité directeur 10 puis 15 joueurs pour doter le syndicat d'un organe de réflexion et de décision. Pour la saison 2000-2001 le syndicat comptait plus de 450 adhérents. Le 8 octobre 2001, le SNJR (Syndicat national des joueurs de rugby) a changé de dénomination, pour devenir PROVALE (Union des joueurs de rugby professionnels). Cette nouvelle dénomination est signée par l'un des élus du comité directeur : Laurent Travini[réf. nécessaire].

Depuis 2004, la Ligue nationale de rugby organise, en association avec Provale et TECH XV, la cérémonie de la Nuit du rugby afin de récompenser, chaque année, les meilleurs joueurs, entraîneurs et arbitres des championnats de France professionnels de rugby à XV.

En octobre 2005, Serge Simon a été remplacé par Sylvain Deroeux, comme président du syndicat, celui-ci est remplacé par Mathieu Blin en octobre 2010. En 2012, Mathieu Blin démissionne à la suite de sa prise de fonction au SU Agen au poste d'entraîneur des avants, Serge Simon reprend alors le poste, d'abord par intérim, puis est réélu pour 2 ans. En octobre 2014, Robins Tchale-Watchou est élu président du syndicat.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le rôle de Provale est l'étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels, moraux, et économiques, tant collectifs qu'individuels des joueurs de rugby à XV salariés sous contrat exerçant leur profession sur le plan national et international. L'étude des questions sociales, économiques et professionnelles qui lui seront soumises et la recherche de tous moyens propres à les résoudre, dans l'intérêt des membres de cette profession. Et généralement, par tous moyens légaux, l'amélioration des conditions collectives de travail des joueurs adhérents. Ainsi, le Syndicat peut créer tout moyen d'information et d'étude, éditer toute publication intéressant la profession, constituer entre ses adhérents et administrés toutes institutions professionnelles ou caisses de prévoyances, de retraite et de secours mutuel. De plus, il peut mettre en œuvre toutes actions pour la défense des intérêts professionnels, notamment auprès des groupements d'employeurs et de l'administration publique en vue de promouvoir tout texte de progrès social et faire exécuter ceux en vigueur.

Après de longues semaines de négociations, Provale a obtenu, le 29 mars 2005, la signature de la convention collective qui encadre les « conditions de travail, de rémunération, d’emploi ainsi que les garanties sociales » des joueurs et des entraîneurs de rugby au sein des clubs français.

Les chantiers actuels du syndicat sont la mise en place de partenariats avec des entreprises afin d'assurer la reconversion des joueurs après leur carrière sportive, l'étude d'un statut des joueurs de Fédérale 1, la troisième division semi-professionnelle, et le calendrier des professionnels, actuellement très lourd et comportant peu de plages de récupération.

Organisation[modifier | modifier le code]

Provale possède un comité directeur d'une quinzaine de membres, qui sont élus tous les quatre ans, et est également composée de 12 salariés. Son président actuel est l'ancien joueur Robins Tchale-Watchou. Son directeur général est Gaël Arandiga du 30 juin 2007 jusqu'en juillet 2017[1]. Sophie Coste lui succède en 2017.

Provale est représenté au comité directeur de la Fédération française de rugby, à l'assemblée générale, et au sein de diverses commissions de la Ligue nationale de rugby : sportive, médicale, centres de formation, juridique. Il compte des représentants au sein de chaque club, pour informer les joueurs, recenser les difficultés rencontrées, et servir de relais au syndicat sur le "terrain".

Provale est aussi adhérent à la FNASS (Fédération nationale des syndicats sportifs) et à l'IRPA.

Présidents[modifier | modifier le code]

Robins Tchale-Watchou président de Provale depuis 2014

Comité directeur[modifier | modifier le code]

Comité directeur élu lors de l’assemblée générale d'[modifier | modifier le code]

Comité directeur élu lors de l’assemblée générale du 9 [modifier | modifier le code]

Comité directeur élu lors de l’assemblée générale du 15 [2][modifier | modifier le code]

Mathieu Blin président de Provale de 2010 à 2012

Comité directeur élu lors de l’assemblée générale du [3][modifier | modifier le code]

Comité directeur élu lors de l’assemblée générale du [4][modifier | modifier le code]

En 2015, Gaëlle Mignot remplace Pierre Rabadan au poste de trésorier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Benayoun, « Gaël Arandiga, directeur de Provale, rejoint Montauban », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 28 juillet 2017).
  2. « Provale : Bonnaire arrive », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 18 mars 2017)
  3. « Serge Simon réélu pour 2 ans à la présidence du syndicat des joueurs de rugby », sur france3-regions.francetvinfo.fr, France 3 Aquitaine, (consulté le 18 mars 2017)
  4. « Robins Tchale-Watchou élu président de Provale », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 17 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]