Championnat de France espoirs de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat de France espoirs
de rugby à XV
Généralités
Sport rugby à XV
Création 2003
Organisateur(s) Fédération française de rugby à XV
Catégorie moins de 23 ans
Périodicité annuelle
Nations France
Participants 30 équipes
Site web officiel competitions.ffr.fr

Palmarès
Tenant du titre RC Toulon (2019)
Finaliste Stade rochelais (2019)
Plus titré(s) ASM Clermont Auvergne (7)

Le championnat de France espoirs de rugby à XV, est une compétition annuelle mettant aux prises les trente clubs professionnels de rugby à XV en France, c'est-à-dire les quatorze équipes du Top14 et les seize équipes de la Pro D2. Depuis 2007, il se compose d'une phase qualificative de trois poules de dix équipes, avec une phase finale pour chaque poule.

Sommaire

Histoire[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Obligatoire pour les trente clubs professionnels, cette compétition qui est née avec le professionnalisme, remplace les matchs des équipes réserves, les équipes B de première division, et s'adresse aux joueurs de moins de 23 ans. Chaque club a toutefois le droit d’engager des joueurs de première ligne de moins de 25 ans, ainsi que quatre autres joueurs de plus de 25 ans[1].
Jusqu'à la saison 2006-2007 le championnat était composé de trois poules géographiques de dix équipes. Depuis la saison 2007-2008, le championnat est composé de trois poules de dix équipes classés selon les résultats obtenus par chacun d’entre eux par leurs équipes des catégories espoirs, Reichel, Crabos, Alamercery, Gaudermen et de la classification du centre de formation, durant les deux saisons écoulées[1]. La poule 1 est dite poule élite.

Le vainqueur de la finale de la poule 2 accède à la poule 1 la saison suivante à la condition qu’il soit classé parmi les 15 premiers du classement établi selon les critères définis dans les principes généraux[1]. Le vainqueur de la finale de la poule 3 accède à la poule 2 la saison suivante à la condition qu’il soit classé parmi les 25 premiers du classement établi selon les critères définis dans les principes généraux[1].

Pour la saison 2014-2015, la formule du championnat change, elle ne compte plus que 2 poules. La poule Élite (poule 1) comprend 14 clubs au lieu de 10 comme les saisons précédentes. La poule 2 comprend 16 clubs au lieu de 10 et la poule 3 disparait. Les deux poules correspondent toujours aux meilleurs Centres de Formation français. Ainsi les Espoirs de 4 clubs évoluant en Pro D2 pratiqueront au plus haut niveau.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison 2018-2019[modifier | modifier le code]

Règlement[12]

Composition des poules[modifier | modifier le code]

NB : présence de plusieurs équipes de Fédérale 1[13]. Le site de Provence rugby indique « Au menu, pour les futures clubs de Fédérale 1 : 8 poules de 6 équipes, régionales au départ, avant des play-offs et phase finale. Le niveau des équipes Espoirs sera donc détaché de celui des équipes premières avec un système de promotion-relégation entre les niveaux Espoirs Fédéraux 1, 2 et 3 à partir de la saison 2018-2019. Concrètement, un club qui évolue en Fédérale 3, mais qui fait de la formation un réel objectif, pourra aller s’exprimer en championnat Espoirs Fédéraux 1 s’il le mérite sur le terrain »[14].

Classement final
Poule 1 - Élite
  1. Stade rochelais 61 pts (Top 14)
  2. RC Toulon 56 pts (Top 14)
  3. AS montferrandaise 53 pts (Top 14)
  4. Lyon OU 42 pts (Top 14)
  5. Aviron bayonnais 38 pts (Pro D2)
  6. USA Perpignan 38 pts (Top 14)
  7. Stade aurillacois 37 pts (Pro D2)
  8. RC Narbonne 30 pts (Fédérale 1)
  9. US Oyonnax 28 pts (Pro D2)
  10. Biarritz olympique 24 pts (Pro D2)
Poule 2
  1. Montpellier RC 54 pts (Top 14)[15]
  2. Union Bordeaux-Bègles 54 pts (Top 14)
  3. Section paloise 49 pts (Top 14)
  4. FC Grenoble 48 pts (Top 14)
  5. Racing Club de France 42 pts (Top 14)[15]
  6. Stade toulousain rugby 41 pts (Top 14)[15]
  7. SU Agen 39 pts (Top 14)
  8. Stade montois 33 pts (Pro D2)
  9. CA Brive 20 pts (Pro D2)
  10. Stade français Paris 19 pts (Top 14)
Poule 3
  1. Castres olympique 54 pts (Top 14)
  2. RC Massy 51 pts (Pro D2)
  3. US Montauban 51 pts (Pro D2)
  4. US Colomiers 47 pts (Pro D2)
  5. USO Nevers 44 pts (Pro D2)
  6. SC Albi 43 pts (Fédérale 1)
  7. Valence Romans Drôme rugby 37 pts (Fédérale 1)
  8. AS Béziers 35 pts (Pro D2)
  9. US Carcassonne 32 pts (Pro D2)
  10. US Dax 12 pts (Fédérale 1)

Demi-finales poules Élite et poule de montée[modifier | modifier le code]

Les demi-finales Élite se sont jouées le 5 mai 2019. Elles opposaient les premiers des groupes 1 et 2 face aux deuxièmes des groupes 2 et 1. Les demi-finales pour la montée en 1re division espoir se sont jouées, également, le 5 mai 2018. Elles opposaient les clubs classés de 1 à 4 du groupe 3. Le premier rencontrant le 4e et le second le 3e.

Poule Élite
Finale d'accession

Finale poules Élite et poule de montée[modifier | modifier le code]

Poule Élite
Équipes Stade rochelais - RC Toulon
Score 14 - 26 (MT 9 - 5)[2]
Date
Stade Complexe sportif de Lautard à Castanet-Tolosan
Arbitre
Les équipes
Stade rochelais Titulaires : Raphaël Sanchez 15; Valentin Cougnaud 14, Martin Carré 13, Jules Favre 12, Pierre Boudehent 11; Benjamin Noble 10, Jean-Victor Goillot 9, Paul Cuny 8, Paul Boudehent 7, Matthieu Thomas 6, Éric Marks 5, Rémi Leroux 4; Pierre Commenge 3, Brendan Lebrun 2, Florian Bourgerol 1.
Remplaçants : Samuel Lagrange 16, Kamalie Tufele 17, César Baudin 18, Kenji Graulier 19, Thomas Berjon 20, Loïc Mioche 21, Antoine Bonnet 22, Jemal Shatirishvili 23.
Entraineurs : Romain Carmignani et Sébastien Boboul
RC Toulon Titulaires : Eneriko Buliruarua 15; Simon Moretti 14, Antoine Zeghdar 13, Mathieu Smaïli 12, Makalea Foliaki 11; Louis Carbonel 10, Yoann Cottin 9, William Van Bost 8, Julien Ory 7, Ugo Prospero 6, Florent Vanverberghe 5, Théo Zanchetti 4; Luka Tchelidze 3, Théo Lachaud 2, Jean-Baptiste Gros 1.
Remplaçants : Romain Schlienger 16, Bruce Devaux 17, B. Drie 18, W. Mae 19, William Beaudon 20, Erwan Dridi 21, Luca Cutayar 22, Matthieu Loudet 23.
Entraineurs : Olivier Beaudon et Guillaume Simeoni
Points marqués
Stade rochelais 1 essai de Pierre Boudehent (76e)
3 pénalités de Goillot (8e, 27e, 39e)
RC Toulon 4 essais de Foliaki (21e, 49e), Ory (58e) et Devaux (63e)
3 transformations de Carbonel (49e, 58e, 63e)
Finales d'accession[Note 1]

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Saison 2010-2011[modifier | modifier le code]

Saison 2009-2010[modifier | modifier le code]

Saison 2008-2009[modifier | modifier le code]

Saison 2007-2008[modifier | modifier le code]

Les poules sont désormais des oppositions de niveau. Les quatre premiers de chaque poule de niveau sont qualifiés pour les demi-finale.
Le vainqueur de chaque finale est déclaré champion de France espoirs Elite, niveau 2 et niveau 3.

Saison 2006-2007[modifier | modifier le code]

Cette saison est la dernière ou les poules sont des oppositions géographiques.
Les cinq premiers de chaque poule sont qualifiés pour les 8e.
Le vainqueur de la finale est déclaré champion de France espoirs.

Saison 2005-2006[modifier | modifier le code]

Saison 2004-2005[modifier | modifier le code]

Saison 2003-2004[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pas de finale disputée entre les deux clubs vainqueurs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d [PDF] « Compétitions jeunes », sur www.ffr.fr, FFR (consulté le 6 juin 2013)
  2. a et b L'Équipe, « Toulon remporte le titre de champion de France Espoirs », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 13 mai 2019)
  3. Clément Mazella, « Montpellier champion de France Espoirs », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 6 juin 2013)
  4. Saber Desfarges, « L'ASM championne de France Espoirs après s'être imposée 22-19 contre l'USAP », sur www.lamontagne.fr, La Montagne,
  5. Jérémy Fadat, « Espoirs: Clermont champion », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 6 juin 2013)
  6. R. D., « SU Agen : les Espoirs peuvent y croire », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 6 juin 2013)
  7. a et b Le CA Brive remporte le titre pour avoir marqué deux essais contre un seul pour l'ASM Clermont Auvergne.
  8. Jean René Lavergne, « Rugby : les espoirs du CAB champions de France », sur www.brivemag.fr, (consulté le 6 juin 2013)
  9. a b c d e et f « Les champions de France », sur francefinalesrugby.free (consulté le 6 juin 2013)
  10. En Espoirs B : US Montauban bat Stadoceste Tarbais 22-8
  11. a b c d e f et g Palmarès Espoirs Espoirs
  12. Règlement
  13. PRÉSENTATION DE LA SAISON 2018/2019 page 25
  14. Espoirs : la forme change, pas le fond
  15. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Nom indiqué sur le site de la FFR
  16. Rugby : le Stade Rochelais en finale du championnat Espoirs aux dépens de l’UBB
  17. Le groupe des Espoirs Toulonnais pour la demi-finale contre Montpellier
  18. Classement groupe 1
  19. Classement groupe 2
  20. Classement groupe 3
  21. Phase finale 2017/2018 sur francefinalesrugby
  22. SARL It's rugby, « Espoirs - Phases finales - Rugby | It's rugby », sur www.itsrugby.fr (consulté le 12 mai 2018)
  23. Xavier Coffin, « Pourquoi les Clermontois sont surnommés les Jaunards ? », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mai 2018).
  24. Les Espoirs sont Champions de France !
  25. Finale Espoirs : Clermont 24 - Section 19
  26. ESPOIRS Finale vs Biarritz Olympique : Suivez la rencontre en live commenté !
  27. Nos Espoirs champions Elite 2
  28. Le championnat Espoirs débute sa mue dès la saison 2016-2017
  29. 2017-2018 : la refonte du championnat de France espoirs
  30. Espoirs : un Top 10 dès 2017-2018
  31. Composition des 2 poules sur le site de la FFR
  32. a et b Phase finale 2016/2017 sur francefinalesrugby
  33. ESP - Demi-Finale - R92 vs FCG - Le portfolio
  34. Nos Espoirs en finale !
  35. Revivez tous les essais de la demi-finale gagnée par les Espoirs du CABCL
  36. ESPOIR USAP- 2016-2017
  37. Espoirs : L’USA Perpignan champion de France devant Castres
  38. [REPLAY Rugby à XV: les Espoirs de l'USAP champions de France ! sur lindependant.fr]
  39. ESP - Finale - LOU vs R92 - Champions !
  40. Brive s'impose face à nos Espoirs
  41. la compo du CABCL pour la finale des playdown face au BOPB !
  42. La lutte finale de Brive
  43. Espoirs : suivez en direct la finale des play-down entre le CA Brive et le Biarritz Olympique
  44. La composition de nos Espoirs face à Brive pour la finale
  45. Phase finale espoirs
  46. Composition des 2 poules sur le site de la FFR
  47. Classement espoirs
  48. a et b Phase finale 2015/2016 sur francefinalesrugby
  49. Espoirs: Ce sera une finale Clermont -Bordeaux-Bègles
  50. Les Espoirs de l'ASM sont passés tout près
  51. ESPOIRS : Champions de France !! Le résumé du match.
  52. XV de départ clermontois face à l'UBB
  53. Les Montferrandais s’inclinent après la séance des tirs au but
  54. Les espoirs d'Oyonnax perdent la finale sur le fil
  55. La compétition Reichel Espoirs de la saison 2014-2015
  56. a et b Composition des 2 poules sur le site de la FFR
  57. Calendrier et résultats Poule 1 Elite 2014-2015 sur itsrugby.fr
  58. Calendrier et résultats Poule 2 2014-2015 sur itsrugby.fr
  59. Phase finale Espoirs sur itsrugby.fr
  60. Les noms et sigles des équipes correspondent à ceux indiqués sur le site de la FFR
  61. a et b Phase finale 2014/2015 sur francefinalesrugby
  62. Le Racing rattrape un retard de 22 points pour venir à bout de Toulon et se hisser en finale
  63. Espoirs 2014/2015 du Stade toulousain
  64. Les espoirs du RCNM en finale !
  65. Espoirs (finale champ.de France) : Le Stade Toulousain dominé par le Racing
  66. Espoirs. Le Racing-Métro titré aux dépens du Stade Toulousain grâce au triplé de Dupichot
  67. Le Racing étouffe le Stade
  68. Le Racing étouffe le Stade
  69. Résultat de la phase de qualification des 3 poules sur le site de la FFR
  70. a b et c Copies écran
  71. a et b La phase finale des 3 poules sur le site de la FFR
  72. Phase finale 2013/2014 sur francefinalesrugby
  73. LES ESPOIRS, CHAMPIONS DE FRANCE
  74. ESPOIRS. Clermont et le Racing Métro sacrés champions de France
  75. Les Espoirs de Colomiers 2013-2014
  76. « Espoirs : Vue rapide 2012/2013 », sur www.itsrugby.fr (consulté le 6 juin 2013)
  77. Phase finale 2012/2013 sur francefinalesrugby
  78. Espoirs: Montpellier champion de France sur lerugbynistere.fr
  79. a b et c Composition des équipes sur Rugbyrama 2013-2014 page 193
  80. Présentation effectif professionnel 2013-2014
  81. « Les Espoirs – Champions de France ! », sur www.cabrive-rugby.com, CA Brive, (consulté le 6 juin 2013)
  82. Espoirs CA Brive 2012-2013
  83. E.T., « Un premier titre officiel historique pour le SC Albi », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 6 juin 2013)
  84. Massy prend forme
  85. Les champions de France poule 3
  86. Équipe Espoirs 2012-2013 du SC Albi
  87. COMPOSITION DES POULES ESPOIRS – SAISON 2011 / 2012
  88. Classement et phase finales 2011-2012 sur itsrugby.fr
  89. poule espoirs 2011-2012
  90. Phase finale 2011/2012 sur francefinalesrugby
  91. Classement et phase finales 2010-2011 sur itsrugby.fr
  92. Composition des poules Espoirs 2010-2011
  93. LES ESPOIRS EN FINALE en 2011
  94. Les Espoirs 2009-2010
  95. Classement et phase finales 2009-2010 sur itsrugby.fr
  96. a et b Classement final de la poule 2
  97. Les Espoirs 2008-2009
  98. Espoirs 2008/2009 du Stade toulousain
  99. Champions !!! sur cabrive-tv.com
  100. Les Espoirs 2007-2008
  101. Classement final de la poule 1
  102. Les Espoirs 2006-2007

Liens externes[modifier | modifier le code]