Barbarians français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbarian.
 Ne doit pas être confondu avec Barbarians.
Barbarian Rugby Club
Logo du Barbarian Rugby Club
Généralités
Nom complet Barbarian Rugby Club
Fondation 1979
Couleurs bleu ciel, bleu roi et bleu marine
Président Jean-Pierre Rives
Entraîneur Raphaël Ibanez
Xavier Garbajosa
Meilleur buteur Denis Charvet (85 points)
Site web www.barbarian-rugby-club.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Le B.R.C. (Barbarian Rugby Club) ou Barbarians français est un club de rugby à XV et à sept sur invitation, fondé en 1979 sur le modèle des Barbarians.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'image de leurs homologues internationaux et à la suite des Barbarians argentins et néo-zélandais notamment, les Barbarians français, fondés par la célèbre paire Fouroux-Romeu, Rives, Skrela et autres vainqueurs du Grand chelem au Tournoi de 1977[1], furent tout d'abord une équipe de prestige, disputant un ou deux matches de XV par an.

Leur premier match est joué le 2 mai 1980 à Agen contre l'Écosse. Ce jour-là, c'est l'équipe du grand chelem de 1977 qui est alignée à trois exceptions près : les Bagnérais Jean-Michel Aguirre et Roland Bertranne ne sont pas autorisés par leur club à participer en raison du quart de finale de championnat du week-end suivant ; quant à Jean-Pierre Bastiat, il ne peut plus jouer au rugby. Ils sont remplacés par Michel Droitecourt, Henri Magois et Jean-Luc Joinel. Le premier et le dernier étaient remplaçants lors du tournoi 1977, le second, un ancien, perpétuait ainsi la tradition des Baabaas britanniques.

À l'aube des années 1990, après luttes intestines et guerres de clans, le Barbarian Rugby Club devint une sorte de deuxième équipe de France, conservant néanmoins son autonomie et continuant d'inviter des joueurs étrangers dans ses rangs[2].

Avec les années 2000, la disparition progressive de l'équipe de France A et le raccourcissement des tournées (suppression des matches de provinces), l'équipe des Barbarians français abandonna son rôle d'équipe de prestige et de gala et fut utilisée pour jauger des joueurs, comme en mars 2007 où une sélection de joueurs français — ne disputant pas le Tournoi des Six Nations mais néanmoins candidats à l'équipe de France — s'inclina 28 à 14 lors d'un match l'opposant à l'Argentine en prévision de la Coupe du Monde 2007[3].

Dans le domaine du rugby à sept, les Barbarians français disputèrent annuellement plusieurs tournois dans les années 1980 et 1990, jusqu'à ce que le circuit soit chapeauté par l'IRB et que la sélection nationale s'impose.

Le 14 novembre 2009, les Barbarians français rencontrèrent le XV d'Europe au stade du roi Baudouin à Bruxelles devant un peu plus de 10 500 personnes lors de la commémoration du 75e anniversaire de la création de la FIRA par la France et 9 autres fédérations dont la fédération belge de rugby.

En 2015, plusieurs changements ont vu le jour au sein de l’organigramme, Jean-Pierre Rives et Denis Charvet restent respectivemet président et directeur sportif, Max Guazzini prend lui le poste de directeur général. Thomas Lombard sera chargé de communication, le Parisien Pierre Rabadan occupera le poste, lui, de chargé des relations avec les clubs, les joueurs et les syndicats. Enfin Jean-Louis Barthez sera le secrétaire général et trésorier tandis que Jo Maso sera chargé des relations avec la Ligue, la FFR et le World Rugby[4].

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Un homme de face, habillé d'un maillot de rugby.
Yves Donguy, portant le maillot des Barbarians français.
Un homme de face, habillé d'un maillot de rugby.
Silvère Tian, portant le maillot des Barbarians français.

De nombreux joueurs français et étrangers, internationaux ou non, portèrent le fameux maillot cerclé bleu ciel/bleu roi/bleu marine du Barbarian Rugby Club en même temps que leurs chaussettes de club. Voici une liste de quelques-uns parmi les plus célèbres, ayant officié :

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Tournée Entraîneur(s) Nombre de matchs Victoire(s) Nul(s) Défaite(s)
Novembre 2000 Jean-Claude Skrela et Alain Paco[5] 1 0 0 1
Novembre 2005 Guy Novès, Serge Laïrle et Philippe Rougé-Thomas 1 0 0 1
Mars 2007 Jacques Delmas et Patrice Lagisquet[6] 1 0 0 1
Juin 2008 Xavier Péméja et Jean-François Beltran[7] 1 1 0 0
Mars 2009 Guy Novès 1 0 0 1
Novembre 2009 Laurent Rodriguez et Patrice Lagisquet 1 1 0 0
Novembre 2010 Guy Novès, Yannick Bru et Patrice Lagisquet 1 0 0 1
Juin 2011 Laurent Travers, Laurent Labit et Philippe Rougé-Thomas 2 1 0 1
Juin 2012 Laurent Travers et Laurent Labit 2 2 0 0
Novembre 2012 Laurent Travers et Laurent Labit 1 1 0 0
Novembre 2013 Fabrice Landreau, Franck Corrihons et Philippe Rougé-Thomas 1 1 0 0
Novembre 2014 Bernard Laporte, Sylvain Marconnet et Pierre Mignoni 1 1 0 0
Juin 2015 Fabrice Landreau et Philippe Rougé-Thomas 2 1 0 1
Novembre 2016 Raphaël Ibañez, Xavier Garbajosa et Heini Adams[8] 1 1 0 0
Juin 2017 Jacques Delmas, Pierre Mignoni et Heini Adams[9] 2

Présidents[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Rives est le président du club depuis sa création.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Melrose Sevens : vainqueurs en 1983, finalistes en 1986
  • Hong Kong Sevens : vainqueurs en 1987 (Plate), finalistes en 1986 (Cup)
  • Air France Sevens : vainqueurs en 1997 (Plate) et en 1999 (Plate), demi-finalistes en 1998 (Plate) et en 2000 (Bowl)

Tableau des confrontations[modifier | modifier le code]

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

Rugby à sept[modifier | modifier le code]

Les Barbarians français participent entre 1983 et 1999 à différents tournois de rugby à sept, jusqu'à la création des World Sevens Series en 1999-2000. Lors de cette première saison des World Series, les Barbarians sont invité pour le dernier tournoi de l'année à Paris.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Voici la sélection des Barbarians français pour la tournée de novembre 2016 contre l'Australie[10]. Initialement prévus dans le groupe, Zack Holmes et Jean-Marcellin Buttin sont forfaits pour le match. Ils sont alors respectivement remplacés par Julien Dumora et Arthur Bonneval[11]. C'est ensuite au tour de Virgile Bruni d'être forfait, il est remplacé par Romain Sazy.

Les avants[modifier | modifier le code]

Les joueurs en gras sont des joueurs internationaux à XV au moment de leur sélection.

Joueur Poste Club Nationalité
Alexandre Menini Pilier Lyon OU Drapeau de la France France
Lucas Pointud Pilier CA Brive Drapeau de la France France
Julien Brugnaut Pilier Racing 92 Drapeau de la France France
Jean-Baptiste Poux Pilier Union Bordeaux Bègles Drapeau de la France France
Rémi Bonfils Talonneur Stade français Drapeau : France France
Jean-Charles Orioli Talonneur RC Toulon Drapeau de la France France
Félix Lambey Deuxième ligne Lyon OU Drapeau de la France France
Rodrigo Capó Ortega Deuxième ligne Castres olympique Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Loïc Jacquet Deuxième ligne Castres olympique Drapeau de la France France
Romain Sazy Troisième ligne Stade rochelais Drapeau de la France France
Camille Gérondeau Troisième ligne ASM Clermont Drapeau de la France France
Jean Monribot Troisième ligne Aviron bayonnais Drapeau de la France France
Raphaël Lakafia Troisième ligne Stade français Drapeau de la France France

Les arrières[modifier | modifier le code]

Joueur Poste Club Nationalité
Yann Lesgourgues Demi de mêlée Union Bordeaux Bègles Drapeau de la France France
Antoine Dupont Demi de mêlée Castres olympique Drapeau de la France France
Julien Dumora Demi d'ouverture Castres olympique Drapeau de la France France
Romain Lonca Demi d'ouverture Union Bordeaux Bègles Drapeau de la France France
Pierre Aguillon Centre Stade rochelais Drapeau de la France France
Aurélien Rougerie Capitaine Centre ASM Clermont Drapeau de la France France
Julien Caminati Centre Castres olympique Drapeau : France France
Blair Connor Ailier Union Bordeaux Bègles Drapeau de l'Australie Australie
Louis Dupichot Ailier Section paloise Drapeau de la France France
Arthur Bonneval Ailier Stade toulousain Drapeau de la France France

Staff 2016[modifier | modifier le code]

Directeur général 
Max Guazzini
Directeur sportif 
Denis Charvet
Manager 
Thomas Lombard
Intendant 
Laurent Pardo
Entraîneurs 
Raphaël Ibanez et Xavier Garbajosa
Entraîneur adjoint 
Heini Adams[8]

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Les statistiques ont été calculées à partir des feuilles de match du site officiel des barbarians. Les noms en gras indiquent les joueurs qui sont encore en activité.

Nombre de sélections[modifier | modifier le code]

# Joueur Dates d'activité Nombres de sélections
1 Denis Charvet 1985-1997 13
2 Jean-Baptiste Poux 2003- 11
3 Jérôme Fillol 1999-2015 10
4 Laurent Pardo 1981-1986 9
- Pierre Rabadan 2005-2015 9
- Marc Dal Maso 1988-2000 9
7 Serge Blanco 1981-1994 8
8 Jean-Michel Gonzalez 1996-2003 8
9 Nicolas Brusque 1997-2009 8

Nombre de capitanats[modifier | modifier le code]

Nombre de capitanats
# Joueur Nombres de capitanats
1 Denis Charvet 4
2 Robert Paparemborde 3
David Auradou
William Servat
5 Jean-Pierre Rives 2
Pierre Berbizier
Serge Blanco
Eric Champ
Philippe Benetton
Marc Lièvremont
Aurélien Rougerie

Nombre de points[modifier | modifier le code]

# Joueur Dates d'activité Nombres de points
1 Denis Charvet 1985-1997 85
2 Jean-Baptiste Lafond 1984-1993 72
3 Patrick Estève 1984-1993 38
4 Benjamin Lapeyre 2011- 33
5 Serge Blanco 1981-1994 28
6 Pierre Bernard 2012- 25
- Camille Lopez 2012- 25
8 Jean-Patrick Lescarboura 1982-1993 24
- Marc Dal Maso 1988-2000 24
- Olivier Toulouze 1995-1998 24

Nombre d'essais[modifier | modifier le code]

# Joueur Dates d'activité Nombres de points
1 Jean-Baptiste Lafond 1984-1993 10
2 Patrick Estève 1984-1993 9
3 Serge Blanco 1981-1994 7
4 Benjamin Lapeyre 2011- 6
5 Denis Charvet 1985-1997 5
- Marc Dal Maso 1988-2000 5
7 Jean-Luc Averous, William Jefferson, Marc Lièvremont, Olivier Toulouze, Christophe Dominici, Pierre Bondouy, Franck Corrihons, Marc Andreu - 4

Diffusion à la télévision[modifier | modifier le code]

Les Barbarians français n'ont pas de diffuseur officiel. Les matchs sont généralement retransmis en direct à la télévision française, mais le diffuseur change régulièrement.

En mars 2009, le match opposant les Baa-Baas et le XV du Président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France, est diffusé sur France 3 et Sport+[12].

En juin 2011, le deuxième match de la tournée en Argentine est diffusé sur France 4[13].

En novembre 2012, le match face au Japon est diffusé sur Sport365[14]. En novembre 2013 et 2014, les matchs face aux Samoa puis à la Namibie sont diffusés sur Eurosport[15],[16]. En juin 2015, la tournée en Argentine est retransmise sur beIN Sports[17].

En 2016, L'Équipe 21, chaîne de la TNT gratuite, acquiert les droits de diffusion des rencontres à domicile jusqu'en 2021. La chaîne diffusera en clair un match par saison[18]. En novembre 2016, le match face à l'Australie est ainsi diffusée sur la chaîne renommée depuis L'Équipe[19].

Citations[modifier | modifier le code]

« Le B.R.C. est un club de rugby, mais un drôle de club. Il n’a ni stade, ni terrain d’entraînement, ni obligation de participer à une compétition régulière, ni joueur sous contrat, ni même la moitié d’un kiné. Et pourtant il est affilié à la FFR et reconnu d’utilité publique. » - Jean-Pierre Rives.

« [chez les Barbarians] Tu viens avec tes chaussettes, tu partages tout le reste ! » - Jean-Pierre Romeu.

« Au-delà de l’idée, les Barbarians sont une philosophie, un esprit. Rien d’autre qu’un esprit. Ils protègent un espace de liberté, de fraternité. Être Baa-Baas, c’est une façon d’être, de se comporter. On respecte un certain code de vie » - Jean-Pierre Rives.

Oscars Barbarians[modifier | modifier le code]

À partir d'octobre 2016, les Barbarians s’associent au Midi olympique pour célébrer, à l’occasion de chaque remise mensuelle des Oscars Midol, les mérites du joueur dont l’état d’esprit, l’attitude et l’élégance se rapprochent le plus de l’esprit Barbarians.

Mois Oscar Barbarians Poste Club Match(s) disputé(s) avec les Barbarians
Octobre 2016 Drapeau : France Frédéric Michalak Demi d'ouverture Drapeau : France Lyon OU Aucun match
Novembre 2016 Drapeau : France Jean-Baptiste Pejoine Demi de mêlée Drapeau : France CA Brive Aucun match
Janvier 2017 Drapeau : Russie Serge Sergueev Deuxième ligne Drapeau : France US Montauban Aucun match
Février 2017 Drapeau : Australie Blair Connor Ailier Drapeau : France Union Bordeaux-Bègles Drapeau : Australie Australie (2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Romeu explique la naissance des Barbarians français sur le site officiel de l'ASM Clermont Auvergne.
  2. Pour l'historique et les anecdotes voir ici
  3. Défaite des Barbarians sur lequipe.fr
  4. « Barbarians : le comité directeur change », sur www.rugby-transferts.com,‎ (consulté le 3 septembre 2016)
  5. « Barbarians : Ils ne l'ont pas volé! », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 12 décembre 2016)
  6. « Barbarians : L’équipe pour l’Argentine », sur www.rugby365.fr (consulté le 23 décembre 2016)
  7. « Le groupe des Barbarians », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama,‎ (consulté le 4 décembre 2016)
  8. a et b « Rugby : Adams assistera Ibanez sur le banc des Barbarians Français face à l’Australie », sur www.suduest.fr, Sud Ouest,‎ (consulté le 25 décembre 2016)
  9. « Delmas et Mignoni entraîneurs des Barbarians pour la tournée en Afrique du Sud », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 14 mars 2017)
  10. « Barbarians Français : Le groupe pour l’Australie - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 14 novembre 2016).
  11. « Barbarians : Jean-Marcellin Buttin et Zack Holmes forfait pour l'Australie ».
  12. « Bryce Williams avec le « XV du Président » », sur www.csbj-rugby.fr,‎ .
  13. « France 4 : Rugby : samedi à 20h35, le match Argentine / Barbarians français en direct », sur www.premiere.fr,‎ .
  14. « Barbarian Rugby Club - Japon en direct sur sport365 », sur www.media365.fr,‎
  15. « Les Barbarians sur Eurosport », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎
  16. « Barbarians – Namibie: Le match sera retransmis ! », sur www.blog-rct.com,‎
  17. « Barbarian français - Argentine : la composition », sur www.ffr.fr, FFR,‎ .
  18. « Droits TV : Le Tournoi des 6 Nations sur France Télévisions jusqu’en 2022 », sur www.mediasportif.fr,‎ .
  19. « Barbarians : l'équipe pour affronter l'Australie connue mardi matin », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Francis Deltéral, (préf. Jean Lacouture), Barbarian Rugby Club, Calmann-Lévy, 2002. (ISBN 978-2702131626)

Liens externes[modifier | modifier le code]