Boulogne-sur-Gesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulogne.
Boulogne-sur-Gesse
Mairie et église.
Mairie et église.
Blason de Boulogne-sur-Gesse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Saint-Gaudens
Intercommunalité Cœur et Coteaux du Comminges
Maire
Mandat
Pierre Médevielle (UDI)
2014-2020
Code postal 31350
Code commune 31080
Démographie
Gentilé Boulonnais, Boulonnaises
Population
municipale
1 604 hab. (2014en diminution de -0.5 % par rapport à 2009)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 17′ 26″ nord, 0° 38′ 44″ est
Altitude Min. 243 m – Max. 388 m
Superficie 24,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Boulogne-sur-Gesse

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Boulogne-sur-Gesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boulogne-sur-Gesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boulogne-sur-Gesse
Liens
Site web Site officiel

Boulogne-sur-Gesse (occitan : Bolonha de Gessa) est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Boulonnais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lac de la Gimone à Boulogne-sur-Gesse.

Ancienne bastide située sur la Gesse dans le Comminges à 30 km au nord-ouest de Saint-Gaudens sur les anciennes route nationale 633, route nationale 632 et route nationale 635. La commune est limitrophe de deux départements, le département du Gers et le département des Hautes-Pyrénées.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Boulogne-sur-Gesse
Mont-d'Astarac
(Gers)
Thermes-Magnoac
(Hautes-Pyrénées)
Lalanne-Arqué
(Gers)
Péguilhan
Betbèze
(Hautes-Pyrénées)
Boulogne-sur-Gesse Mondilhan
Gensac-de-Boulogne Blajan Saint-Pé-Delbosc

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Gesse et la Gimone dont une partie du lac de la Gimone.

Toponymie[modifier | modifier le code]

À l'instar de nombreuses autres villes neuves fondées à la même époque, Bologne-sur-Gesse emprunte son nom à une ville prestigieuse, Bologne en Italie, comme gage du succès de son développement[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La bastide de Boulogne fut fondée en 1286 par l'abbaye de Nizors sous l'abbé Taillefer, en paréage avec le Roi de France.  

Jusqu'à la Révolution, Boulogne (Boulogne-sur-Gesse depuis 1958) était une des nombreuses enclaves de la Jugerie de Rivière-Verdun avec les paroisses de Saint-Pé-Delbosc (Haute-Garonne) et de Lalanne-Arqué (Gers), toutes les trois étant alors des paroisses du Comminges en limite de la Gascogne.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Boulogne-sur-Gesse

Son blasonnement est : De gueules à l'aigle bicéphale d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Boulogne-sur-Gesse.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes Cœur et Coteaux de Comminges et du canton de Saint-Gaudens (avant le redécoupage départemental de 2014, Boulogne-sur-Gesse était le chef-lieu de l'ex-canton de Boulogne-sur-Gesse) et avant le de la communauté de communes du Boulonnais.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours Pierre Médevielle UDI Pharmacien
Sénateur depuis 2014

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 604 habitants, en diminution de -0,5 % par rapport à 2009 (Haute-Garonne : 6,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 410 1 372 1 555 1 590 1 587 1 795 1 848 1 872 1 864
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 979 2 003 1 976 1 959 1 846 1 975 1 984 2 000 1 892
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 898 1 767 1 760 1 591 1 519 1 528 1 553 1 444 1 616
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 777 1 865 1 756 1 671 1 531 1 433 1 620 1 612 1 604
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Les manifestations festives à Boulogne-sur-Gesse sont la fête foraine, la bodéga et une exposition sur le thème de l'agriculture. Ces activités sont essentiellement concentrées durant la période estivale.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Rugby à XV

L'US Boulonnaise[6], mis en sommeil en 2013 et recréé en 2015, devient Champion de France de 4e série 2015-2016 en disposant de l'AOCB Caudecoste par 41 à 7[7].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'intérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]