Tournecoupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tournecoupe
Tournecoupe
Mairie.
Blason de Tournecoupe
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Fleurance-Lomagne
Intercommunalité Communauté de communes des bastides de Lomagne
Maire
Mandat
Gérard Bassau
2014-2020
Code postal 32380
Code commune 32452
Démographie
Population
municipale
263 hab. (2017 en diminution de 5,73 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 50″ nord, 0° 48′ 42″ est
Altitude Min. 97 m
Max. 221 m
Superficie 18,95 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Tournecoupe
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Tournecoupe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tournecoupe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tournecoupe
Liens
Site web http://www.tournecoupe.com

Tournecoupe (Tornacopa en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Tournecoupe est une commune de Gascogne située dans la région naturelle de Lomagne. Le village est construit sur une corniche, sur la rive droite de l'Arrats.

La Lomagne est une région intermédiaire entre les coteaux gascons, où l'altitude peut atteindre 270 m, et la vallée de la Garonne. Elle est constituée de deux vallonnements traversés en tous sens par de multiples petits ruisseaux. Trois cours d'eau plus importants ont creusé leur vallée en direction de la Garonne dont celle de l'Arrats, qui fut de tout temps, une importante voie de communication, d'où, à une époque passée, l'importance d'un village comme Tournecoupe.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tournecoupe[1]
Avezan Gaudonville
Saint-Léonard Tournecoupe Pessoulens
Bivès Estramiac

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Tournecoupe se situe en zone de sismicité 1 (sismicité très faible)[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village était le siège de la puissante famille d'Estignac.

De l'ensemble castral, il ne subsiste que l'ancienne chapelle devenue l'église paroissiale du village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Jacques Durand    
mars 2008 En cours Gérard Bassau[3] DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5]. En 2017, la commune comptait 263 habitants[Note 1], en diminution de 5,73 % par rapport à 2012 (Gers : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
9701 0091 0651 0301 0301 0001 004899901
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
859855785788774727693673663
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
644618548550538537514504469
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
439416349276267279281283277
2017 - - - - - - - -
263--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

  • Rugby (Club RCL cœur de Lomagne)
  • Savate et boxe française (TBF Savate)
  • Circuit d'autocross

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre est l'ancienne chapelle du château aujourd'hui disparu. Elle présente un curieux clocher octogonal à base carrée.À l'intérieur, les plafonds du chœur et de la nef sont habillés de peintures sur bois dues à un peintre italien, Ricci, qui les a exécutées en 1838.

Elles sont classées comme Monument historique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Tournecoupe Blason De gueules à la montagne d'or posée sur une rivière d'argent mouvant de la pointe, chargée de trois corneilles de sable, 2 et 1, et surmontée d'un torque d'or.[9]
Détails
Devise: « turnae cupae ». Création de Jacqueline Barthuet. Adopté le 7 août 2009 par le Conseil Municipal[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]