Antoni Berezowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoni Berezowski
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Avratin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
BourailVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Antoni BerezowskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Antoni Berezowski (né le à Avartin (uk), près de Jytomyr, Empire russe, et mort le à Bourail, Nouvelle-Calédonie) est un patriote polonais, responsable d'une tentative d'assassinat sur l'empereur russe Alexandre II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berezowski est le fils de nobles polonais, professeurs de musique. En 1863, à l'âge de 16 ans, il participe à l'insurrection polonaise. Réfugié en 1864, dès 1865 il vit dans Paris, travaille dans un atelier de serrurier. En 1867, quand Alexandre II arrive à Paris pour l'Exposition universelle, il forme le projet d'assassiner le tsar pour libérer sa patrie. À Longchamp le à 17 h, il tire sur le tsar, qui revenait d'une inspection militaire (le tsar était accompagné de deux de ses fils et de l'empereur Napoléon III). Le pistolet à deux canons explose lors du coup de feu, la balle déviée tue le cheval de Firmin Rainbeaux, écuyer de Napoléon III. Berezowski, blessé à la main par l'explosion, est alors maîtrisé par la foule et arrêté.

ATTENTAT CONTRE S.M. L'EMPEREUR DE RUSSIE (1867-05-25). Nouvelle Imaqerie d'Epinal 6 juin 1867 №14.jpg

Le se tient son procès, il déclare avoir voulu tirer sur le tsar dans le but de libérer sa patrie; exprimant des regrets d'avoir fait cela dans un pays ami : la France. Défendu par Emmanuel Arago, Berezowski échappe à la peine de mort. Il est déporté au bagne de l'île de Nou (Nouvelle-Calédonie). En 1886 le bagne est remplacé par un exil à vie. En 1906 il est amnistié par le gouvernement Clemenceau, mais décide de rester en Nouvelle-Calédonie, où il meurt en 1916.

Liens externes[modifier | modifier le code]