Montagne bourbonnaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Montagne bourbonnaise
Image illustrative de l'article Montagne bourbonnaise
La montagne bourbonnaise depuis le Rocher Saint-Vincent

Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier, Puy-de-Dôme et Loire
Villes principales Le Mayet-de-Montagne
Ferrières-sur-Sichon
Superficie approximative 377 km2
Communes 13
Population totale 6 050 hab. (2012)
Régions naturelles
voisines
Sologne bourbonnaise
Roannais
Livradois
Limagne bourbonnaise
Pays (div. territoriale) Vichy-Auvergne
Régions et espaces connexes Monts de la Madeleine

Image illustrative de l'article Montagne bourbonnaise
Carte de la Montagne bourbonnaise dans le Massif central.

La Montagne bourbonnaise est une région naturelle de France couvrant le sud-est du département de l'Allier.

Carte des pays d'Auvergne
Situation de la Montagne boubonnaise (en vert) dans la région Auvergne

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La Montagne bourbonnaise est encadrée à l'est par les monts de la Madeleine (auxquels elle est parfois associée) et le Roannais (Côte roannaise), au sud par les monts du Forez (forêt des Bois Noirs) et le Livradois, à l'ouest par la Limagne bourbonnaise et au nord par la Sologne bourbonnaise.

Topographie[modifier | modifier le code]

La Montagne bourbonnaise est une région de moyenne montagne culminant au puy de Montoncel, à 1 287 m d'altitude. Certains géographes considèrent qu'elle fait partie des Monts de la Madeleine. C’est pourtant un ensemble géographique qui se distingue clairement de ces derniers, la vallée de la Besbre constituant une ligne de séparation très nette.

Les sommets remarquables sont :

  • Puy de Montoncel (1 287 mètres)
  • Puy Snidre (1 232 mètres)
  • Montlune (1 198 mètres)
  • Bois de la Pierre du Mort (1 120 mètres)
  • Pierre Charbonnière (1 040 mètres)
  • Roc des Gabelous (980 mètres)
  • Les Rocs Paillés (931 mètres)
  • Le Grand Roc (872 mètres)

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Les communes de la région se sont regroupées pour la plupart dans la communauté de communes de la Montagne bourbonnaise.

Les treize communes totalisent 6 050 habitants en 2012 (population municipale), soit une densité de 16 habitants/km2.


Liste des communes de la région naturelle
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Arfeuilles 03006 CC de la Montagne Bourbonnaise 59,56 665 (2014) 11
Arronnes 03008 CC de la Montagne Bourbonnaise 26,00 373 (2014) 14
La Chabanne 03050 CC de la Montagne Bourbonnaise 20,00 196 (2014) 9,8
La Chapelle 03056 CC de la Montagne Bourbonnaise 21,10 376 (2014) 18
Châtel-Montagne 03066 CC de la Montagne Bourbonnaise 36,81 366 (2014) 9,9
Ferrières-sur-Sichon 03113 CC de la Montagne Bourbonnaise 38,58 583 (2014) 15
La Guillermie 03125 CC de la Montagne Bourbonnaise 12,33 131 (2014) 11
Laprugne 03139 CC de la Montagne Bourbonnaise 34,61 324 (2014) 9,4
Lavoine 03141 CC de la Montagne Bourbonnaise 17,53 161 (2014) 9,2
Le Mayet-de-Montagne 03165 CC de la Montagne Bourbonnaise 29,03 1 395 (2014) 48
Molles 03174 CC de la Montagne Bourbonnaise 26,89 868 (2014) 32
Nizerolles 03201 CC de la Montagne Bourbonnaise 17,57 354 (2014) 20
Saint-Clément 03224 CC de la Montagne Bourbonnaise 25,98 323 (2014) 12
Saint-Nicolas-des-Biefs 03248 CC de la Montagne Bourbonnaise 28,90 177 (2014) 6,1

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Quatre principales routes départementales traversent la région naturelle : la RD 7 (reliant Lapalisse à Saint-Priest-la-Prugne, dans le département de la Loire), la RD 25 (Cusset – Châtel-Montagne), la RD 62 (Cusset – Le Mayet-de-Montagne) et la RD 995 (Cusset – Ferrières-sur-Sichon – Saint-Just-en-Chevalet).

Histoire[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Chaque année, depuis 1966, se déroulent les Grands Jeux de la Montagne bourbonnaise, tous les premiers dimanches d'août. Ils opposent des équipes des communes de la région[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Stations de ski[modifier | modifier le code]

  • Station de ski de La Loge des Gardes.
  • Foyer de ski de fond du Montoncel à Lavoine.
  • Foyer de ski de fond de La Verrerie à Saint-Nicolas-des-Biefs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Moreau, « Grands Jeux de la Montagne bourbonnaise : une idée née sur un coin de table », sur La Montagne, (consulté le 4 août 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Montagne bourbonnaise par les cartes postales anciennes, Amis de la Montagne bourbonnaise,
  • 100 ans d'exploitation granitière en montagne bourbonnaise et en Forez, Amis de la Montagne bourbonnaise,
  • Bernadette Bidet, De la montagne bourbonnaise au pays de Lapalisse : au gré des vents, J.-J. Vivier, (ISBN 978-2-95281261-0)
  • Léon Côte (ill. Georges Derat), En montagne bourbonnaise au bon vieux temps, Imprimerie Dumas,
  • Karine Michel, « Jeu : Les grands jeux de la Montagne bourbonnaise (d'Auvergne) », Inventaire du patrimoine culturel immatériel,‎ (lire en ligne)
  • Daniel Renault, La faune de la Montagne bourbonnaise : ses mammifères, ses oiseaux, Amis de la Montagne bourbonnaise, , 136 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]