Liste de pirates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette page présente deux listes de pirates, boucaniers et flibustiers.

La première liste contient le nom de pirates, boucaniers et flibustiers, ayant réellement vécu, en vie ou légendaire, alors que la seconde contient le nom de personnages de fiction, soit de romans, soit de films, qui ont été pirates pendant leur existence imaginaire.

Pirates, boucaniers et flibustiers ayant réellement existé[modifier | modifier le code]

Sommaire :

A[modifier | modifier le code]

Alvilda était une femme pirate du XIIIe siècle.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Chui A-poo (en) Mort en 1851[1] Années 1840-1850 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Basé dans la baie de Baya à l'est d'Hong Kong à la tête d'une cinquantaine de jonque, Chui A-Poo attaquait les navires d'opium dans la mer de Chine méridionale, associé au pirate Shap-ng-tsai, jusqu'à ce que sa flotte soit détruite par les Britanniques en 1849[2].
Tuanku Abbas (en) Début XIXe siècle Jusqu'en 1844 Drapeau de la Malaisie Malaisie Frère d'un râja d'Achin, connu pour sa participation et son rôle de meneur dans des raids pirates.
Asad 'Booyah' Abdulahi 1966- 1998- Drapeau de la Somalie Somalie Chef pirate somalien, actif dans la capture de navires dans le golfe d'Aden et l'océan Indien pour des rançons[3].
Giorgio Adorno Mort en 1558 Drapeau de Malte Malte Chevalier hospitalier actif en Méditerranéen. Originaire de Naples, il fut élu « capitaine-général des Galères » en 1547, 1549, 1557 et 1558[4].
Mansel Alcantra (Alcantara) (en) Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Années 1820 Drapeau de l'Espagne Espagne En 1829, il captura le Topaz au large de Sainte-Hélène et massacra l'équipage tout entier.
James Alday 1516-1576 Années 1540 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire et pirate anglais qui attaquait les ports espagnols avec James Logan et William Cooke.
Vincenzo Alessandri (en) Mort en 1657 Drapeau de Malte Malte Boucanier de Malte, Alessandri fut capturé et envoyé aux travaux forcés.
William Aleyn Années 1440 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais actif dans la Tamise et la Manche. Associé à William Kyd.
Richard Allen Mort en 1572 Drapeau de l'Angleterre Angleterre
José Joaquim Almeida (en) 1777-1832 1812–1832 Drapeau du Portugal Portugal Barbaresque portugais qui a combattu dans la guerre anglo-américaine de 1812 et la guerre d'indépendance de l'Argentine.
Philip Alston (en) 1740–après 1799 1770?–1799? Drapeau des États-Unis États-Unis Pirate fluvial et faussaire, associé du faussaire John Duff (en) et père du pirate fluvial, bandit de grand chemin et faussaire, Peter Alston (en).
Nicholas Alvel Début XVIIe siècle 1603 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif dans la mer Ionienne.
Alvilda XIIIe siècle Scandinavie C'était une femme qui s'habillait en homme et était capitaine d'un navire uniquement composé de femmes.
Cornelius Andreson (en) ? 1674-1675 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Il est surtout connu pour avoir attaqué les commerçants anglais au large de l'Acadie et pour avoir servi dans la guerre du Roi Philip.
Michiel Andrieszoon (en) XVIIe siècle Années 1680 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Marchant-pirate hollandais. Associé avec Thomas Paine et Laurens de Graff.
Jean Ango 1480–1551 Drapeau de la France France Armateur normand qui a fourni des navires à François Ier pour l'exploration du globe, il a également parrainé des voyages dont le seul but était la piraterie.
Anicetus Mort en 69 Pont (région)
Drapeau de la Turquie Turquie
Il fut le meneur d'un soulèvement anti-romain en l'an 69 au Pont.
John Ansell Mort en 1689 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Navigua avec Henry Morgan et participa à ses raids contre Maracaibo, Gibraltar et Vénézuéla.
Thomas Anstis Mort en 1723 1718-1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Principalement actif dans les Caraïbes, il a servi sous Howell Davis puis sous Bartholomew Roberts[5],[6].
Captain Archembeau (Archembo) Mort en 1681[7] Années 1670-1680 Drapeau de la France France Boucanier français actif aux Caraïbes.
François Aregnaudeau (en) 1774–1813 1810–1821 Drapeau de la France France Breton qui commandait un certain nombre de navires, notamment Blonde, et le duc de Dantzig (en). Lui et le duc de Dantzig (en) disparurent sans laisser de trace vers la fin de 1812. Leur disparition a donné lieu à une légende macabre de navire fantôme sans fondement.
Mami Arnaute ou Mami Arnaoute ou encore Mohamed l'Albanais Milieu du XVIe siècle 1572–1576 Drapeau de l'Albanie Albanie Actif dans la mer Adriatique. Il était l’amiral de l’escadre et le commandant suprême de tous les navires islamiques en Afrique du Nord et à Pacha d'Alger, connu comme le corsaire le plus redoutable de cette période. Il captura Miguel de Cervantes en 1575.
John Auger parfois orthographié Augur ou Augier. XVIIIe siècle 1678-1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate actif aux Bahamas vers 1718. Il est le pirate le plus connu capturé par Benjamin Hornigold, ancien pirate lui-même devenu chasseur de pirates.
Louis-Michel Aury 1786-1821 1802-1821 Drapeau de la France France Corsaire français ayant œuvré à l'indépendance de plusieurs pays d'Amérique latine, il achète son propre bateau et attaque les navires espagnols.
Pedro Menéndez de Avilés 1519–1574 1565 Drapeau de l'Espagne Espagne Pirate, corsaire, amiral espagnol et chasseur de pirates, de Avilès est connu pour sa destruction de la colonie Français de Fort Caroline en 1565.
Samuel Axe début du XVIIe siècle 1629–1645 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate puis corsaire anglais au service des Néerlandais, il a servi avec les forces anglaises lors de la révolte néerlandaise contre la domination des Habsbourg.
Sommaire :

B[modifier | modifier le code]

Le Baronet noir a capturé plus de 470 vaisseaux en moins de deux ans. Aucun autre pirate n'a eu autant de succès.
D'apparence très effrayante, Barbe Noire est souvent crédité comme le stéréotype même du pirate des Caraïbes.
Bien qu'elle n'ait jamais commandé de navire elle-même, Anne Bonny est reconnue comme l'une des quelques femmes pirates de l'histoire.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Charlotte Badger Début XIXe siècle 1806 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Condamnées en Australie[8] avec Catherine Hagerty.
Joseph Baker (en) Mort en 1800 1800 Drapeau du Canada Canada La seule action de piraterie de sa carrière consiste en une tentative ratée de s'emparer du sloop Eliza[9].
Adam Baldridge XVIIe siècle 1690-1697 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais et l'un des premiers fondateurs des colonies de pirates à Madagascar.
Barbe Noire, Blackbeard en anglais, de son vrai nom Edward Teach ou Thatch. 1680-1718 1716-1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre D'apparence très effrayante, Barbe Noire est souvent crédité comme le stéréotype même du pirate des Caraïbes[5],[6]. Il eut un court début en tant que corsaire.
Arudj Barberousse également connu sous les noms de Oruç Reis et Baba-Oruç 1474–1518 1503–1518 Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Corsaire et pirate ottoman et Bey d'Alger et beylerbey de la Méditerranée occidentale.
Khayr ad-Din Barberousse de son nom de naissance Khizir Khayr ad-Dîn vers 1478-1546 1504–1545 Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Corsaire et pirate ottoman, beylerbey de la régence d'Alger et capitaine pacha qui a dominé la Méditerranée pendant des décennies.
Barnim VI de Poméranie vers 1365-1405 1394–1405 Poméranie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Un duc de Poméranie soutenant des corsaires dans la région de la mer Baltique et réputé pour ses activités de piraterie.
Sir Andrew Barton 1466-1511 Jusqu'en 1511 Drapeau de l'Écosse Écosse Bien que servant sous une lettre de marque écossaise, il est souvent considéré comme un pirate par les Anglais et les Portugais.
Michel Etchegorria dit Michel le Basque ? - 1668 Jusqu'en 1668 Drapeau de la France France Flibustier basque connu pour la prise de Maracaïbo, au Venezuela, à deux reprises. Il a notamment été accompagné par François L'Olonnais[10].
Samuel Bellamy, Black Sam, Black Bellamy, surnommé le Prince des Pirates 1689-1717 1716-1717 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Malgré une courte carrière de moins d'un an, Samuel Bellamy eut beaucoup de réussite, capturant plus de 50 navires avant sa mort[6]. Il avait permis son équipage 30 à 50 marins d'ascendance africaine tous étaient traités sur un pied d'égalité.
Jeanne de Belleville également appelée Jeanne de Clisson 1300–1359 1343-1356 Poitou
Drapeau de la France France
Elle est devenue pirate par vengeance et a attaqué des villes et navires français dans la Manche.
René ou Renato Beluche 1780-1860 1803-1813 Louisiane
Nouvelle-France
Associé des frères Lafitte, actif dans les Caraïbes avant de rejoindre Simón Bolívar dans son combat pour l'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique du Sud.
Jean Bernanos, alias Lassonde 1648-1695 XVIIe siècle Drapeau de la France France Propriétaire de plantation, capitaine flibustier et un corsaire français dans les Caraïbes.
Charlotte de Berry XVIIe siècle Années 1660 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Femme pirate, elle finit par commander son propre navire.
Lancelot Blackburne 1653-1743 1680-1684 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Blackburne était un religieux anglais qui devint archevêque d'York et, dans la croyance populaire, pirate.
Black Caesar (en) Mort en 1718 1700-1718 Afrique de l'Ouest Ancien esclave devenu pirate, Black Caesar était actif au large des Keys durant le début du XVIIIe siècle. Il devint lieutenant de Barbe Noire et fut l'un des cinq Africains servant sous son commandement[6].
Abraham Blauvelt mort vers 1663 1640–1663 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies L’un des derniers corsaires hollandais du milieu du XVIIe siècle, Blauvelt a cartographié une grande partie de l'Amérique du Sud.
Eduardo Blomar Mort en 1679 Années 1670-80 Drapeau de l'Espagne Espagne Renégat espagnol actif sur le littoral des colonies espagnoles d'Amérique durant les années 1670. Jugé par contumace et condamné pour piraterie avec Bartolomé Charpes et Juan Guartem (en) au Panama en 1679.
Eli Boggs (en) 1810-1857 1830-1850 Drapeau des États-Unis États-Unis Pirate qui navigua dans une jonque chinoise pour faire de la contrebande.
Benito Bonito 1780-1821 1810-1820 Drapeau de l'Espagne Espagne Pirate qui cacha ses trésors de Lima quelque part, certains disent qu'il est dans des falaises en Australie, d'autres qu'il se trouve sur les îles Coco.
Stede Bonnet, surnommé le gentleman pirate. 1688-1718 1717-1718 Drapeau de la Barbade Barbade Surnommé « Le Pirate Gentilhomme », Bonnet est issu d'une riche famille mais il bascula finalement vers la piraterie[5],[6].
Jean Bontemps Mort vers 1571 Drapeau de la France France Huguenot, actif dans la Manche et les Caraïbes.
Anne Bonny, née Anne Cormac 1698-1782 à partir de 1725 Drapeau de l'Irlande Irlande Bien qu'elle n'ait jamais commandé de navire elle-même, Anne Bonny est reconnue comme l'une des quelques femmes pirates de l'histoire[5],[6],[11].
George Booth Mort en 1700 1696-1700 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Un des premiers pirates actifs dans l'océan Indien et la mer Rouge aux côtés de Nathaniel North, Thomas Howard et John Bowen.
Pierre Bot XVIIe siècle Années 1680 Drapeau de la France France Boucanier français actif aux Caraïbes.
Hippolyte Bouchard 1780–1837 1817–1819 Drapeau de la France France Il a combattu pour l'Argentine, le Chili et le Pérou.
Jan de Bouff début du XVIIe siècle 1602 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Jan de Bouff servit comme Dunkerquois au service des Habsbourg pendant la révolte hollandaise.
John Bowen, Jean Bouin en français Mort en 1704 1700-1704 Drapeau des Bermudes Bermudes Actif dans l'océan Indien, avec ses contemporains George Booth et Nathaniel North.
Roche Braziliano (en) XVIIe siècle 1654-1671 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Corsaire puis pirate. Connu pour sa violence : il a par exemple brûlé vif deux fermiers espagnols qui refusaient de lui remettre leurs porcs.
Luis Brión 1782–1821 1806–1821 [[Image::Flag of Curaçao.svg|25px]] Curaçao Il a servi dans les Républiques du Venezuela et de la Grande Colombie.
Nicholas Brown surnommé le Grand Pirate Mort en 1726 Jusqu'en 1726 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif au large de la Jamaïque, Brown fut probablement tué par un ami d'enfance John Drudge.
Phineas Bunce ou Bunch mort en 1718 XVIIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate actif dans les Caraïbes. Il est gracié mais retourne immédiatement à la piraterie et finira tué par Turn Joe, un chasseur de pirates espagnol.
Josiah Burgess (en) 1689–1719 1716-1719 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate actif dans les Caraïbes. Connu pour être à la tête d'un groupe appelé "New Providence’s Flying Gang" qui possédait 4 navires, gracié il devient même juge aux affaires maritimes.
Flora Burn (en) XVIIIe siècle Années 1740-1750 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Femme pirate active principalement sur la côte Est de l'Amérique du Nord à partir de 1741.
Sommaire :

C[modifier | modifier le code]

Roberto Cofresi est le plus connu des pirates de Porto Rico où il est l'équivalent de Robin des Bois.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Henri Caesar (en) aussi connu sous le nom Black Caesar Fin XVIIIe siècle 1791-1830 Drapeau d'Haïti Haïti Pirate haïtien actif dans les Caraïbes au début du XIXe siècle dans la révolution haïtienne. Toutefois son existence n'a pas été historiquement prouvé. À ne pas confondre avec Black Caesar, un pirate africain du début du XVIIIe siècle.
John Callis (Calles) 1558-1587? 1574-1587 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate gallois actif la long des côtes Sud du Pays de Galles.
Thomas Cavendish 1560-1592 1587–1592 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Premier homme à faire intentionnellement le tour du monde, Cavendish a également attaqué de nombreuses villes et navires espagnols dans le Nouveau Monde
Sir Christopher Chapman XVIIIe siècle à partir de 1777 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif au large de la Floride et de la Jamaïque. Capitaine du Shawn Towne, il commença comme corsaire puis bascula vers la piraterie. Exécuté publiquement à Londres après l'attaque du HMS Mugavero.
Bartolomé Charpes Mort en 1679 Années 1670-80 Drapeau de l'Espagne Espagne Renégat espagnol qui fut jugé par contumace et condamné pour piraterie avec Edwardo Blomar et Juan Guartem (en) au Panama par le gouverneur don Dionicio Alceda en 1679.
Dirk Chivers XVIIe siècle 1694-1699 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Actif dans la mer Rouge et l'océan Indien, Chivers se retira de la piraterie et retourna aux Pays-Bas[5].
Eric Cobham XVIIIe siècle Années 1720-1740 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Eric Cobham et sa femme, Maria Lindsey, opéraient dans le golfe du Saint-Laurent.
Thomas Cocklyn Début XVIIIe siècle De 1717 à sa mort Drapeau de l'Angleterre Angleterre D'abord connu par son association avec Howell Davis et Olivier Levasseur, les activités de Cocklyn après 1719 sont inconnues[5],[6].
Roberto Cofresí 1791-1825 Jusqu'en 1825 Drapeau de Porto Rico Porto Rico Le plus connu des pirates de Porto Rico où il est l'équivalent de Robin des Bois.
Jacob Colaert 1584-1637 1625–1635 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Amiral flamand qui a servi comme pirate et corsaire dunkerquois pendant la révolte hollandaise, et responsable de la destruction d’au moins 150 bateaux de pêche.
Robert Colley (en) Mort en 1698 1695-1698 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate et corsaire anglais actif près de Terre-Neuve et dans l'océan Indien.
Claes Compaan aussi écrit Klaas Kompaan ou Claes Compaen 1587-1660 1621-1627 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Ancien corsaire hollandais, il devint pirate et s'empara de centaines de bateaux d'Europe, de la côte des Barbaresques et d'Afrique occidentale.
Christopher Condent, aussi connu sous

Christopher, Edmond, Edward, John ou William Condent, Congdon, Coudon, Condon, Connor ou Condell, surnommé Billy One-Hand

1690(≈)-1770 1718-1721 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Après être devenu pirate en 1718, Condent s'empara aux commandes du Fiery Dragon, d'une fortune de 150 000 £ et se retira en France où il devint un riche marchand[5].
Edmund Cooke (en) aussi connu sous Edmund Cook, Edvard Cooke XVIIe siècle 1673–1683 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Capitaine, marchant, boucanier et pirate, il a attaqué les cotes espagnoles des caraïbes en compagnie de Bartholomew Sharp, John Coxon, Basil Ringrose, Lionel Wafer.
John Cooke ou John Cook Mort en 1683 Années 1680 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire et boucanier anglais qui mena une expédition contre les Espagnols au début des années 1680.
James Copeland (en) 1823–1857 Années 1830-1857 Drapeau des États-Unis États-Unis Chef d'un gang de pirates, de contrebandiers et de hors-la-loi dans le sud du Mississippi et le sud de l'Alabama, autour de Mobile, connu sous le nom de « Wages » et « Copeland Clan ».
Baltazar de Cordes Mort vers 1601 1598–1601 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Il a combattu les Espagnols au début du XVIIe siècle.
Baldassarre Cossa 1370–1415 Procida Antipape durant le grand schisme d'Occident, Jean XXIII fut accusé de divers crimes, comme la piraterie, l'inceste et la sodomie.
Richard Coyle (en) Mort vers 1738 vers 1738 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est connu pour un seul incident impliquant le meurtre du capitaine du navire St. John.
John Crabbe mort vers 1352 1305–1332 Drapeau de la Région flamande Région flamande
Drapeau de la Belgique Belgique
Pirate flamand connu pour son utilisation réussie d'une catapulte montée sur navire. Il combat pour Robert Bruce puis capturé par le roi Édouard III, il combat comme officier de marine pour l'Angleterre pendant la guerre de Cent Ans.
Robert Culliford XVIIe siècle 1690-1698 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Ancien second de William Kidd, Culliford mena une première mutinerie contre Kidd, volant son navire Blessed William[5],[6].
Sommaire :

D[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Alexander Dalzeel (en) 1662-1715 1685-1715 Drapeau de l'Écosse Écosse Corsaire écossais pour la France, puis pirate ayant servi sous Henry Every. Il fut capturé quatre fois avant d'être finalement pendu.
William Dampier 1651-1715 1670-1688 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Navigateur, pirate, corsaire et boucanier anglais. Il fut la première personne à faire trois fois le tour du monde[12],[13].
Simon Dansa connu sous les noms de Raïs Dali et Simon Raïs Vers 1579-1616 Années 1600-1610 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Pirate et corsaire hollandais qui devint plus tard un corsaire barbaresque basé à Alger et Tunis au début du XVIIe siècle. Avec Jack Ward ils ont dominé la Méditerranée occidentale au début du XVIIe siècle.
Edward Davis XVIIe siècle 1680-1688 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il mena le dernier grand raid boucanier contre Panama.
Howell Davis 1690-1719 1718-1719 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Durant une courte carrière de 11 mois, Davis fut capturé lorsqu'il tenta d'enlever le gouverneur de Principe[5],[6].
Jacob Pettersson Degenaar (en) 1692–1766 Années 1740 Drapeau de la Suède Suède actif dans la mer Baltique pendant la guerre de Succession d'Autriche.
Jacquotte Delahaye XVIIe siècle Années 1660 Drapeau de la France France Delahaye était une boucanière française qui fut l'une des premières femmes boucanières avec Anne Dieu-Le-Veut.
George Dew (en) aussi connu sous George Hout ou George d'Hout Années 1680 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Boucanier anglais qui rejoignit François Grognier et Pierre le Picard dans leur raid sur Guayaquil en 1687.
Diabolito (Petit Diable) (en) Mort en 1823 Début XIXe siècle Drapeau de Cuba Cuba Pirate cubain actif dans les Caraïbes durant le début du XIXe siècle. L'un des premiers pirates à être traqués par le commodore David Porter et la « flotte des Moustiques » durant le début des années 1820.
Anne Dieu-le-veut Née en 1650 1650-1704 Drapeau de la France France Elle était à l'origine une des femmes "Filles du Roy" envoyées par le gouvernement français à Tortuga pour devenir épouses de colons.
Pier Gerlofs Donia 1480–1520 Drapeau de la province de Frise Frise
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Guerrier, pirate, résistant, héros folklorique et rebelle frison.
Dragut ou Darghouth ou Turgut Reis 1485–1565 Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Corsaire et pirate turc et amiral ottoman ainsi que bey d’Alger, Beylerbey de la Méditerranée, et d'abord Bey puis Pacha de Tripoli.
Francis Drake 1540-1596 1563–1596 Drapeau de l'Angleterre Angleterre C'était un corsaire élisabéthain considéré comme un pirate par les Espagnols qui l'avaient surnommé « El Draque » ou « El Dragón ».
Sommaire :

E[modifier | modifier le code]

Henry Every (ou Avery) est célèbre pour être l'un des quelques pirates de l'époque à s'être retiré paisiblement avec l'ensemble de son butin, tandis que ses collèges étaient souvent tués ou arrêtés.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Peter Easton 1570-1619 1602 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire, puis pirate, qui se retira à Villefranche-sur-Mer avec une fortune estimée à deux millions de livres.
Pierre Egron connu sous le pseudonyme Jean Hamelin, Jean Amelin, Jean Amlin ou Hamilton XVIIe siècle Années 1680 Drapeau de la France France Boucanier français actif dans les Caraïbes. Plus tard, traqué par le capitaine John Coxon.
Edward England, né Edward Seegar 1690-1720 1717-1720 Drapeau de l'Irlande Irlande Différent des autres pirates de cette époque, Edward England ne tuait ses prisonniers que si cela était vraiment nécessaire.
Éric de Poméranie vers 1381-1459  Poméranie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Premier roi de l'Union nordique de Kalmar, il passa ses dernières années sur l'île de Gotland et envoya des expéditions de pirates contre ses amis et ses ennemis.
Alv Erlingsson Mort en 1290 Drapeau de la Norvège Norvège Il fut un favori de la Reine et a commis d'innombrables actes de piraterie au cours de sa vie.
Eustache le moine ou Le Moine NoirEustache Busket 1170–1217 Drapeau de la France France Il fut mercenaire pour l'Angleterre et la France. C'est une grande figure de la piraterie au Moyen Âge.
John Evans (en) Mort en 1723 1722-1723 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Après une carrière décevante en tant que marin honnête, Evans devient pirate, au départ il attaqua des maisons avec un petit canoë.
Henry Every aussi connu sous Hanry ou John Avery, Long Ben ou Benjamin Bridgeman, suromné le roi des pirates 1659-1696 1695-1696 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Célèbre pour être l'un des quelques pirates de l'époque à s'être retiré paisiblement avec l'ensemble de son butin, tandis que ses collègues étaient souvent tués ou arrêtés[5].
Alexandre Exquemelin 1645-1707 1669-1674
1697
Drapeau de la France France Écrivain français, surtout connu pour être l'auteur d'un des plus importants livres d'étude sur la piraterie du XVIIe siècle, De Americaensche Zee-Roovers.
Sommaire :

F[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Sadie Farrell (en) dit Sadie the Goat (Sadie la Chèvre) ? 1869 Drapeau des États-Unis États-Unis Un pirate Irlando-Américains de New York et le chef criminel du Charlton Street Gang (en) en 1869.
John Fenn Mort en 1723 Jusqu'en 1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Navigua avec Bartholomew Roberts et, plus tard, avec Thomas Anstis.
Jean Fleury (ou Florin) mort en 1527 vers 1521-1527 Drapeau de la France France Pirate, corsaire et officier de marine sous Jean Ango se saisit de trois navires espagnols transportant des trésors aztèques du Mexique en Espagne en 1523.
William Fly (en) Mort en 1726 Jusqu'en 1726 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Opérait au large de la Nouvelle-Angleterre avant d'être capturé et pendu à Boston (Massachusetts).
Jean Foccard XVIIe siècle Années 1680 Drapeau de la France France Pirate et mercenaire corsaire associé de Laurens de Graaf et de Michel de Grandmont. Il les a rejoints lors de l'attaque de Tampico en 1682.
James Ford (en) 1775-1833 1799–1833 Drapeau des États-Unis États-Unis Un dirigeant civique et propriétaire d’entreprise dans l'ouest du Kentucky et le sud de l'Illinois, qui était secrètement le chef d'un gang de pirates fluviaux et de bandits de grand chemin, le long de la rivière Ohio, connu sous le nom de « Ford's Ferry Gang ».
Hezekiah Frith (en) surnommé le « corsaire gentilhomme » Début XIXe siècle Années 1790-1800 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Armateur et contrebandier britannique connu sous le nom de « gentleman privateer » des Bermudes. Il aurait utilisé son entreprise comme couverture pour retenir des cargaisons de la taille d'une cargaison lors d'expéditions de corsaires et amasser une petite fortune.
Sommaire :

G[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Vincenzo Gambi (en) Mort en 1820 Drapeau de l'Italie Italie Pirate basé à La Nouvelle-Orléans, il fut associé à Jean Lafitte.
Gannascus (en) Vers 47 Vers 41-47 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Cananefates Soldat Cananefate déserteur qui menait des raids de pirates dans les Chauques dans la province de Gallia Belgica entre 41 et 47, date à laquelle il a est capturé par les Romains.
Ángel García dit Cabeza de Perro Née vers 1800 Décès ¿? Drapeau de l'Espagne Espagne Pirate espagnol, capturé et fusillé à Santa Cruz de Tenerife, son existence reste toutefois soumise à controverse.
Juan García Mort vers 1622 Années 1620 Drapeau de l'Espagne Espagne Il accompagna Jan Jacobsen lors de son dernier voyage en 1622.
José Gaspar (Gasparilla) 1756-1821 1783-1821 Drapeau de l'Espagne Espagne Personnage du folklore de Floride, il n'y a pas de preuves de son existence avant le XXe siècle[14].
Michael Geare Vers 1565- ? vers 1584-1603 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Chien de mer élisabéthain actif aux Antilles jusqu’au tournant du XVIIe siècle.
Gentius Vers 181-168 av. J.-C. Illyrie A été accusé par les Romains d’organiser et d’aider des raids de pirates en Italie.
Charles Gibbs (en) 1798-1831 1816-1831 Drapeau des États-Unis États-Unis L'un des derniers pirates actifs dans les Caraïbes, et la dernière personne exécutée pour piraterie par les États-Unis[15].
Don Pedro Gilbert (en) 1800-1834 1832-1834 Drapeau de l'Espagne Espagne Corsaire pour le compte du gouvernement colombien, il devint pirate et participa à la dernière action de piraterie connue de l'Atlantique[16],[17].
Glaucetas Vers 315-300 av. J.-C. Vers 315-300 av. J.-C. Drapeau de la Grèce Grèce Les inscriptions grecques de la marine athénienne attaquant sa base sur l'île de Kythnos après sa capture ainsi que ses hommes disaient « rendre la mer sûre pour ceux qui y naviguaient ».
Nathaniel Gordon (en) 1834-1862 1860 Drapeau des États-Unis États-Unis Le seul marchand d'esclaves américain à avoir été condamné et exécuté « pour s'être engagé dans la traite négrière » en accord avec la loi sur la piraterie de 1820[18].
Laurens de Graaf ou Laurent de Graaf 1653-1704 1672-1697 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Dépeint comme un « corsaire grand et espiègle » par Henry Morgan, de Graaf était un pirate hollandais, mercenaire corsaire, et officier naval au service de la colonie française de Saint-Domingue.
Greaves Red Legs (en) ou Greaves "Jambes Rouges" XVIIe siècle Années 1670 Drapeau de l'Écosse Écosse Le surnom de Greaves venait des jambes rouges souvent vues chez les Écossais et les Irlandais qui portaient le kilt en toute occasion.
Piers Griffith (en) 1568-1628 1600 à 1603 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles De 1600 à 1603, Griffith s’opposa activement à la navigation espagnole.
François Grognier dit Chasse-Marée ou Cachemarée mort en 1687 1681-1686 Drapeau de la France France Issu de la famille Grognier, est l'un des plus célèbres flibustiers, corsaire et pirate de la mer des Caraïbes. Il a participé à des expéditions corsaires contre les espagnols avant de voir sa lettre de marque retiré. Il a également participé à des expéditions ambiguë associant pirates et corsaires avec Laurent de Graff, Pierre le Picard, Edward Davis ou encore Michel de Grandmont.
Mo Guanfu (Mo Kuan-fu) XVIIIe siècle Fin XVIIIe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois dans toute la mer de Chine méridionale à la fin des années 1700. Fils de bûcheron de Suixi (Guangdong), il a été enlevé par les pirates en 1787. Il a été recruté par la dynastie Tay Son en 1788, et est devenu plus tard l'un des subordonnés les plus importants sous Chen Tien-pao, et a obtenu le titre Đông Hải Vương. Il est battu, capturé et exécuté en 1801.
Juan Guartem (en) XVIIe siècle Années 1670-80 Drapeau de l'Espagne Espagne Renégat et pirate espagnol qui attaqua les établissements espagnols de Nouvelle-Espagne durant la fin du XVIIe siècle, comme Chepo en 1679. Il fut jugé par contumace et condamné pour piraterie avec Edwardo Blomar et Bartolomé Charpes au Panama par le gouverneur don Dionicio Alceda en 1679.
Leoncio Prado Gutiérrez (en) 1853–1883 1876–1877 Drapeau du Pérou Pérou Marin péruvien accompagné de révolutionnaires cubains, a saisi le navire espagnol Moctezuma dans la mer des Caraïbes au nord de Hispaniola. Rebaptisé Cespedes, il n’a pas réussi à libérer Cuba sous domination espagnole. Réalisant que le navire allait être saisi par la marine espagnole, Prado ordonna à ses hommes de partir et alluma un baril de poudre à canon à l'intérieur des installations de stockage de munitions.
Sommaire :

H[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Catherine Hagerty Début XIXe siècle 1806 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Condamnées en Australie[8] avec Charlotte Badger.
John Halsey Mort en 1708 1705-1708 Treize Colonies Corsaire puis pirate actif dans l'océan Atlantique et Indien, Halsey est décrit par Defoe comme « courageux de sa personne, courtois envers tous ses prisonniers, il vécut bien-aimé, et mourut regretté par son propre peuple»[5].
Charles Harris (en) 1698-1723 Jusqu'en 1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais actif dans les années 1720. Il est surtout connu pour son association avec George Lowther et Edward Low.
Abdul Hassan 1969- 2005- Drapeau de la Somalie Somalie Pirate somalien surnommé « celui qui ne dort jamais ». Meneur d'un groupe de 350 hommes, les « gardes de la Côte régionale et centrale », actif dans la capture de navires pour des rançons[19],[20],[21].
Frères Harpe (Joshua Harper dit Micajah "Big" Harpe et William Harper dit Wiley "Little" Harpe (en) 1768–1804 1775-1804 Drapeau des États-Unis États-Unis Ces tueurs en série étaient des loyalistes de la révolution américaine, ainsi que des pirates fluviaux et des bandits de grand chemin, qui s'attaquaient aux voyageurs le long de la rivière Ohio et des voies navigables du Tennessee, du Kentucky et de l'Illinois. Les Frères Harpe étaient associés de Samuel Mason (en) et Peter Alston (en).
Peter Harris (en) Mort en 1680 Années 1670 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Boucanier anglais et membre de la Pacific Expedition du capitaine Bartholomew Sharp. Tué à Panama en 1680.
John Hawkins 1532–1595 1554, 1564, 1567 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Chien de mer élisabéthain actif au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest et du Venezuela. Son travail dans la conception de navires a été important pendant les menaces d'invasions de l'Armada espagnole.
Richard Hawkins 1562-1622 1593-1594 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Boucanier anglais et explorateur, pirate et corsaire fait chevalier, il devient amiral anglais et maire de Plymouth. Fils du corsaire et amiral John Hawkins.
John Hawley (en) 1340–1408 Années 1380 Drapeau de l'Angleterre Angleterre maire de Dartmouth à quatorze reprises, Hawley était à la fois marchand et corsaire agréé, bien qu’il ait souvent été accusé de piraterie.
Bully Hayes (en) 1829-1877 1850-1877 Drapeau des États-Unis États-Unis Pirate de la mer du Sud, qui pratiqua l'esclavage dans le Pacifique Sud, et pilla des navires.
Piet Hein 1577–1629 1628 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Capturé par les Espagnols, il sert comme esclave galérien pendant quatre ans. Il captura plus tard 11 509 524 florins de la flotte du trésor espagnol.
Magnus Heinason 1545–1589 Drapeau des Îles Féroé Îles Féroé Héros naval et corsaire féringien, qui a été exécuté pour piraterie, bien que les accusations aient été abandonnées par la suite.
Moses Cohen Henriques Début XVIIe siècle Années 1620-1630 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Corsaire et pirate hollandais d'origine juive séfarade portugaise, actif dans les Caraïbes contre les Espagnols et les Portugais. Il a collaboré avec Henry Morgan.
Klein Henszlein Mort en 1573 Jusqu'en 1573 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pirate du XVIe siècle qui a écumé la mer du Nord jusqu'à sa capture par une flotte de Hambourg
Albert W. Hicks 1820-1860 1840-1860 Drapeau des États-Unis États-Unis Pirate qui pilla les convois d'or durant la ruée vers l'or en Californie. Il fut pendu à Liberty Island en 1860.
Benjamin Hornigold Mort en 1719 1713-1719 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais du début du XVIIIe siècle. Connu pour avoir été moins agressif que les autres pirates, Hornigold attaqua un jour un navire dans le seul but de s'emparer des chapeaux de l'équipage[5],[6]. Sa carrière de pirate est relativement courte, de 1713 à 1718. Il obtient un pardon royal et se fait alors chasseur de pirate, corsaire pour le compte de Woodes Rogers, gouverneur des Bahamas. Il meurt dans un naufrage en 1719.
Thomas Howard XVIIe siècle -XVIIIe siècle 1698-1703 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Thomas Howard a servi sous George Booth et John Bowen et commanda plus tard le Prosperous.
Pugsey Hurley (en) 1846–après 1886 1865?–après 1886 Drapeau des États-Unis États-Unis C'était un cambrioleur américain d’origine anglaise, pirate de rivière et figure de la pègre à New York du milieu à la fin du XIXe siècle. C'était aussi un voyou du front de mer dont la carrière criminelle a duré plus de deux décennies. Il a surtout gagné en notoriété en tant que membre du Patsy Conroy Gang (en).
Sommaire :

I[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Cheng I, Zheng Yi ou Cheng Yud née Zheng Wenxian, surnommé Youyi 1765-1807 Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate opérant sur les côtes chinoises aux XVIIIe et XIXe siècles. Il a enlevé et adopté Cheung Po Tsai, marié à Ching Shih. Commande 300 jonques et jusqu'à 40 000 hommes.
Richard Ingle (en) 1609-1653 1644–1653 Drapeau des États-Unis États-Unis Corsaire et pirate du Maryland. Dans une extension de la Grande Rébellion dans la colonie catholique du Maryland, lui et les colons puritains attaquèrent des navires appartenant à des catholiques et au gouverneur colonial Lord Baltimore. Ingle a brièvement pris le contrôle de la capitale du Maryland (en) et a ensuite été pendu pour piraterie.
Pieter Ita ? 1628-1630 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Il a commandé l'une des premières et des plus grandes expéditions contre le Portugal et l'Espagne dans les Caraïbes en 1628.
Sommaire :

J[modifier | modifier le code]

Zheng Jing.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Rahmah bin Jabir al-Jalahimah 1760-1826 1780-1826 Drapeau du Koweït Koweït Le plus célèbre pirate du golfe Persique, il fut gouverneur de Dammam et s'engagea dans la piraterie contre Al-Khalifa de Bahreïn.
Jan Jacobsen Mort vers 1622 Années 1610-1620 Flandre
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Corsaire d’origine flamande au service de l'anglais pendant la guerre de Quatre-Vingts Ans.
Jan Janszoon ou Jan Janssen, Jan Janz, John Barber, capitaine John, Mourad Rais ou Murad Reis 1570–1641 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Il combattait au Maroc, et s'est converti à l'islam après avoir été capturé par un État maure en 1618. Il devient par la suite pirate à Salé où il est, entre 1624 et 1627, le grand amiral de la république de Salé.
Wijerd Jelckama 1490–1523 Drapeau de la province de Frise Frise
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Neveu de Pier Gerlofs Donia (aussi appelé Grutte Pier), il combat les envahisseurs saxons et hollandais.
Henry Jennings Mort en 1745 1714-1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire devenu pirate. Il sera gouverneur du "paradis de pirates" de New Providence, Henry Jennings se rendit coupable de deux actes de piraterie – gagnant une fortune de 410 000 pesos[5].
Zheng Jing (Cheng Chin) 1643-1682 1662-1682 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois et seigneur de guerre. L'aîné des fils de Koxinga et petit-fils de Zheng Zhilong, il succéda à son père en tant que gouverneur de Tainan et occupa brièvement Fukien.
Daniel Johnson (pirate) (en) 1629-1675 1657-1675 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Surnommé « Johnson la Terreur » par les Espagnols.
Bill Johnston (en) 1782-1870 1810-1860 Drapeau des États-Unis États-Unis Surnommé le « pirate des Mille-Îles ».
Turn Joe XVIIIe siècle 1718 Drapeau de l'Irlande Irlande Pirate et corsaire irlandais qui a tourné le dos aux Anglais pour se mettre au service des Espagnols[22] en tant que corsaire de la guarda costa dans les Caraïbes.
'Cornelis Corneliszoon Jol surnommé El Pirata, ou Jambe de bois 1597–1641 Années 1630-1640 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Corsaire hollandais victorieux contre les Espagnols aux Antilles. L’un des premiers à utiliser une Jambe de bois.
Edward Jordan (en) 1771-1809 1794-1809 Drapeau du Canada Canada Pirate canado-irlandais de Nouvelle-Écosse.
Jorgen Jorgensen 1780-1841 1807-1808 Drapeau du Danemark Danemark Aventurier danois et écrivain, il fut capturé par les Britanniques pour piraterie durant les guerres napoléoniennes[23].
John Julian (en) 1701-1733 1716-1717 Mosquitos Premier pirate métis amérindien à opérer au Nouveau Monde[6]. Il a débuté en rejoignant Samuel Bellamy puis pris le commandement du Whydah à l'âge de 16 ans. Il est emprisonné à Boston puis vendu comme esclave à plusieurs propriétaires. Il a souvent tenté de s'échapper. Au cours d'une tentative, il a tué un chasseur de primes qui tentait de l'attraper, il a été capturé par un groupe de bandits et pendu le 22 mars 1733.
Sommaire :

K[modifier | modifier le code]

Bien que les historiens modernes discutent de la légitimité de son jugement et de son exécution, la rumeur du trésor enterré du capitaine Kidd a procuré à l'homme une légende de grand pirate.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
James Kelly (en) aussi connu sous le nom James Gilliam Mort en 1701 Jusqu'en 1699 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif dans l'océan Indien, James Kelly fut longtemps associé à William Kidd.
Shirahama Kenki (en) XVIe siècle-début XVIIe siècle Drapeau du Japon Japon Pirate japonais et l'un des premiers Japonais avec qui le royaume sud-vietnamien des seigneurs Nguyễn a pris contact.
Lawrence Kemys (en) Mort vers 1618 1595/1596–1617 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Lawrence Keymys était un marin et compagnon de Sir Walter Raleigh dans ses expéditions à la colonie espagnole de Guyana (également appelée Guyane espagnole) (en) en 1595 et 1617 à la recherche de l'Eldorado, dans le Venezuela actuel. Lors d'une autre expédition en 1596, il mena une attaque à l'intérieur des terres de Guyana le long des rives de la rivière Essequibo, atteignant ce qu'il croyait à tort être le lac Parimé
William Kidd, dit Capitaine Kidd 1645-1701 1695-1699 Drapeau de l'Écosse Écosse Bien que les historiens modernes discutent de la légitimité de son jugement et de son exécution, la rumeur du trésor enterré de Capitaine Kidd a procuré à l'homme une légende de grand pirate. Ses biens furent réclamés par la Couronne et donnés au Royal Hospital de Greenwich, par la reine Anne[5],[6],[24],[25],[26],[27].
William Knight (en) XVIIe siècle 1684-1686 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Avec Edward Davis, il participa à la dernière grande attaque boucanière sur les Espagnols.
Zhèng Chénggōng, plus connu sous son nom en hokkien Koxinga, surnommé Guó xìng yé 1624-1662 XVIIe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate et général chinois, née Japon et mort à Taiwan. Il est le fils de Zheng Zhilong et le père de Zheng Jing.
William Kyd Années 1430-50 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais actif en Angleterre du Sud-Ouest, pendant une vingtaine d'années, durant le milieu du XVe siècle.

Sa technique était de s'emparer dans la Manche, de tout navire, breton, normand ou anglais, et de chercher à vendre ses prises au plus vite[28].

Sommaire :

L[modifier | modifier le code]

James Lancaster.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Montigny La Palisse XVIIe siècle -XVIIIe siècle 1720-1721 Drapeau de la France France Un des capitaines de Bartholomew Roberts.
Jean-François de La Rocque de Roberval 1500–1560 1623–1645 Drapeau de la France France Noble et aventurier qui, grâce à son amitié avec le roi François, devient le premier lieutenant général de la Nouvelle-France. En tant que pirate et corsaire, il attaqua les villes et les navires dans tout le Main espagnol (en), de Cuba à la Colombie. Il mourut à Paris comme l'un des premiers martyrs huguenots.
Jean Lafitte 1776-1826? 1803-1815 et 1817-années 1820 Drapeau de la France France Pirate français d'origine juive, actif dans le golfe du Mexique durant le début des années 1800. Fugitif recherché par les États-Unis, il participa à la bataille de La Nouvelle-Orléans.
Pierre Lafitte (en) 1770-1821 1803-1821 Drapeau de la France France Pirate français, beaucoup moins connu que son frère Jean Lafitte, actif principalement dans le golfe du Mexique.
Lai Choi San (signifiant Montagne de Richesse) XIXe siècle-xxe siècle Début xxe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinoise du xxe siècle. La seule preuve de son existence est sa mention par Aleko Lilius en 1931[29]. Elle commandait une flotte d'une douzaine de jonques dans le secteur de Macao et en mer de Chine méridionale durant l'entre-deux-guerres. Bien que sa flotte fût basée en mer de Chine méridionale, elle naviguait en mer de Chine orientale et parfois en mer de Sulu près de Palawan.
Sir James Lancaster 1554-1618 1591-1603 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Chien de mer anglais actif aux côtés de Francis Drake durant la fin du XVIe siècle, il a été corsaire, explorateur, pirate et directeur de la compagnie anglaise des Indes orientales.
François Le Clerc (Jambe-de-Bois) Mort en 1563 Années 1550-1560 Drapeau de la France France Corsaire et pirate normand, surnommé « Jambe de Bois », il est connu pour le sac de Santiago de Cuba en 1554.
Pierre Le Grand (en) XVIIe siècle Drapeau de la France France Sa seule attaque documentée est celle d'un galion espagnol, ainsi, son existence est discutée.
Guillaume Le Testu ou Guillaume Têtu 1509–1573 Années 1560-1570 Drapeau de la France France Cet explorateur et cartographe serait le premier navigateur à avoir cartographier l'Australie en 1531.
Pierre Lelong XVIIe siècle Drapeau de la France France Flibustier, fondateur en 1670 avec une douzaine d'aventuriers de la première colonie française du Cap Français
Olivier Levasseur (La Buse) 1680-1730 1716-1730 Drapeau de la France France Actif dans l'océan Indien, plus particulièrement l'île de la Réunion autrefois nommée île Bourbon.Surnommé « la Buse » pour la rapidité avec laquelle il attaquait ses proies, Olivier Levasseur a laissé un message énigmatique qui n'a pas été décrypté à ce jour[5],[6].
Limahong, Lim Hong ou Lin Feng Mort en 1575 XVIe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate et seigneur de la guerre chinois qui a envahi le nord des Philippines en 1574. Il s'était fait une réputation par des raids incessants contre les ports du Guangdong, du Fujian et du sud de la Chine.
Maria Lindsey XVIIIe siècle Années 1720-1740 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Maria Lindsey et son mari, Eric Cobham, opéraient dans le golfe du Saint-Laurent.
Narciso López 1797–1851 1850–1851 Drapeau du Venezuela Venezuela Aventurier vénézuélien, qui a enrôlé aux États-Unis environ six cents flibustiers et atteint avec succès Cuba en pour libérer l'île de la domination de la Couronne espagnole. Ses troupes prirent la ville de Cárdenas, portant un drapeau que López avait demandé, qui devint plus tard la bannière de Cuba moderne. Après une autre tentative infructueuse de libérer Cuba, il est exécuté à La Havane par les royalistes en 1851.
Sam Hall Lord où Sam Lord (en) 1778-1844 Années 1800-1840 Drapeau de la Barbade Barbade Sam Lord est le plus célèbre boucanier de l'île de la Barbade.
Peter Love Mort en 1610 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais qui était basé aux Hébrides extérieures et qui fut actif autour de l'Irlande et de l'Écosse. Il est représenté par le hors-la-loi Neil MacLeod et exécuté en 1610.
Edward « Ned » Low, Lowe ou Loe 1690-1724 1721-1724 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate connu pour les tortures qu'il infligeait, ses méthodes étaient décrites comme ayant « fait crédit à l'ingéniosité de l'Inquisition espagnole dans ses jours les plus sombres »[5],[6]. Edward Low (c. 1690 – c. 1724) est un pirate célèbre pour sa cruauté pendant l'âge d'or de la piraterie. Son pavillon porte un squelette rouge sur fond noir.
George Lowther Mort en 1723 Jusqu'en 1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif dans les Caraïbes et l'Atlantique, parmi ses lieutenants se trouvait Edward Low[5],[6].
Hendrick Lucifer 1583-1627 1627 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Hendrick Lucifer s'est emparé d'une fortune de 1,2 million de florins d'une flotte venant du Honduras, mais il fut mortellement blessé pendant la bataille.
Raveneau de Lussan Né en 1663 1684-1688 Drapeau de la France France Un noble ayant perdu toute sa fortune qui attaquait des cibles en Amérique centrale.
Kazimierz Lux (en) 1780-1846 1803-1819 Drapeau de la Pologne Pologne Le Pirate polonais des Caraïbes.
Sommaire :

M[modifier | modifier le code]

Henry Morgan était un corsaire (et pirate) qui se retira et devint lieutenant gouverneur de Jamaïque.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Sir Henry Mainwaring 1587-1653 1610-1616 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire et chasseur de pirates anglais. Sa flotte de pirates a rompu la trêve entre l'Angleterre et l'Espagne après la guerre anglo-espagnole.
Edward Mansvelt (Mansfield) Mort en 1666 Années 1650-1660 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Boucanier hollandais au service de l'Angleterre. Amiral des « Frères de la côte », Mansvelt fut le mentor d'Henry Morgan qui lui succéda après sa mort.
Jean Marant XIVe siècle XIVe siècle Drapeau de la France France pirate et corsaire boulonnais qui s’illustra pendant la guerre de Cent Ans, ravitaillant Calais puis en capturant une escadre anglaise après la reddition de la ville.
David Marteen (en) XVIIe siècle 1651-1672 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Pirate et corsaire hollandais, Seul non-Anglais à avoir participé aux raids contre les bastions espagnols des actuels Mexico et Nicaragua aux côtés d'Henri Morgan.
Jean Martel (en) ? 1713-1718 Drapeau de la France France
Samuel Mason (en) 1739-1803 Jusqu'en 1803 Drapeau des États-Unis États-Unis Initialement juge associé en Virginie, Mason devint un voleur de grand chemin et un pirate de haute mer.
Gödeke Michels Mort en 1402 Jusqu'en 1402 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Un pirate allemand et l'un des meneurs des frères des victuailles. Exécuté à Hambourg en 1402.
Daniel Montbars dit L'exterminateur 1645-1701? Années 1660-1670 Drapeau de la France France Ancien officier naval et aventurier français, il s'engagea dans une violente et destructrice guerre contre l'Espagne aux Caraïbes. Sa haine des Espagnols lui a valu le surnom de « Montbars l'exterminateur ».
Étienne de Montauban 1660- vers 1700 1691-1695 Drapeau de la France France Flibustier, corsaire et pirate Français actif dans les Caraïbes et au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest. Souvent appelé sieur de Montauban (parfois Montauband), il a écrit un récit de ses voyages y compris sa survie à un naufrage.
Christopher Moody 1694-1722 1713-1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Actif au large de la Caroline du Nord et du Sud, Moody ne faisait aucun quartier aux prisonniers et arborait un drapeau rouge[6].
Sir Henry Morgan 1635-1688 1663-1674 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Pirate gallois et corsaire anglais célèbre qui mit à sac la ville de Panama, puis qui se retira et devint lieutenant gouverneur de Jamaïque[30],[31].
John Morris XVIIe siècle 1663-1672 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Habile pilote, il servit avec Christopher Myngs et Henry Morgan avant de devenir un chasseur de pirates.
Sir Christopher Myngs 1625-1666 Années 1650-1660 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Décrit comme « déséquilibré et faux » par le gouverneur de la Jamaïque, Myngs devint pourtant amiral de la Royal Navy, mais se comporte comme un pirate, pillant les villes côtières du Vénézuela. Sur la plainte des Espagnols, il est arrêté et renvoyé en Angleterre. Il obtient le pardon du roi Charles II qui lui remet une lettre de marque et lui confie le commandement du corsaire Centurion[32].
Sommaire :

N[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Peter de Neumann (en) 1917-1972 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Second officier à bord du navire Criton de la Royal Navy (capturé par la France de Vichy). Surnommé « l'homme de Timbuctoo »[33],[34].
Gan Ning 175–218 190–197 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Son navire avait des cloches dont le son effrayait les futures victimes.
Nathaniel North 1671-1716 1689-1704 ; 1707-1709 Drapeau des Bermudes Bermudes Connu pour son activité dans l'océan Indien et la mer Rouge, notamment aux côtés de John Bowen, à qui il succéda à la tête du Defiant. Il est mort à Madagascar après 1709.
Roger North (en) 1585–1652 1617 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Roger North était un compagnon de Walter Raleigh dans ses expéditions à la colonie espagnole de Guyana (également appelée Guyane espagnole) (en) en 1595 et 1617 à la recherche de l'Eldorado, dans le Venezuela actuel. En 1619, il demanda des lettres patentes l'autorisant à établir le droit du roi sur la côte et le pays adjacents au fleuve Amazone, d’y fonder une plantation ou une colonie, et d’ouvrir un commerce direct avec les indigènes.
John Nutt 1620-1623 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais actif à Terre-Neuve.
Sommaire :

O[modifier | modifier le code]

Gráinne O'Malley (à gauche du cadre).
François l'Ollonais était surnommé le « fléau des Espagnols » et était connu pour sa brutalité – il ne faisait jamais de prisonniers.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
François l'Olonnais ou le fléau des EspagnolsJean-David Nau 1635-1668 1660-1668 Drapeau de la France France Boucanier devenu flibustier, il est connu pour sa prise de Maracaïbo (1666) et ses actes sanguinaires. Selon Exquemelin, il est mort des mains d'indiens anthropophages[35].
Gráinne O'Malley (Gráinne Ní Mháille) 1530-1603 Années 1560 à 1600 Drapeau de l'Irlande Irlande Importante figure du folklore irlandais[36],[37].
John Oxenham 1536–1580 Années 1570-1600 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Chien de mer élisabéthain, associé de Sir Francis Drake pendant les premières années de la guerre anglo-espagnole. Il est le premier aventurier non espagnol à franchir l'isthme de Panama à pied en 1575.
Sommaire :

P[modifier | modifier le code]

Aureus de Sextus Pompée émis en Sicile vers 36 av. J.-C.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
William Parker mort en 1618 Années 1590-1600 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Chien de mer élisabéthain actif aux Antilles, capturé à Portobelo en 1602.
Uluç Ali PaşaGiovanni Dionigi Galeni 1519–1587 1536–1550 Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Pirate et corsaire musulman d’origine italienne, qui devint plus tard un amiral ottoman et un amiral en chef (de la flotte ottomane au XVIe siècle.
Giacomo de Pellegrino XIVe siècle 1356-1372  Royaume de Sicile Engagé par le roi de Sicile Frédéric III contre les génois, il est capitaine royal à Malte, il tombe en disgrâce et poursuit ses activités comme pirate.
John Phillips (en) Mort le 1721-1724 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est connu pour les articles de son navire, le Revenge, l'un des rares ensembles complets d'articles de pirates à avoir survécu à l'âge d'or de la piraterie.
Denys le Phocéen Drapeau de la Grèce Grèce Marin phocéen actif contre les marchands carthaginois et tyrrhéniens.
Démétrios de Pharos Mort en Pharos
Drapeau de la Croatie Croatie
Ses actions ont précipité la seconde guerre d'Illyrie.
Pierre le Picard 1624-1690 ? Années 1660-1690 Drapeau de la France France Officier de l'Ollonais, lui et Moïse Vauquelin ont poursuivi une carrière à leur propre compte. Il participa plus tard à la première Guerre intercoloniale.
Didrik Pining vers 1430-1491 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pirate et corsaire opérant en mer du Nord, souvent associé à Hans Pothorst.
James Plaintain où James Plantain (en) Début XVIIIe siècle Drapeau du Danemark Danemark James Plantain dirigea l'île de Madagascar entre 1725 et 1728, d'abord par la peur, et fut surnommé « roi de Ranter Bay »[5].
Pedro de la Plesa Vers 1622 Années 1620 Drapeau de l'Espagne Espagne Avec Juan García il rejoint Jan Jacobsen lors de son dernier voyage en 1622.
Chevalier du Plessis Mort en 1668 Années 1660 Drapeau de la France France Pirate français actif aux Indes occidentales. Tué en combattant un navire espagnol de 36 pièces de canons. Moïse Vauquelin lui succéda après sa mort.
Cheung Po Tsai (Tsai significant "l'enfant") 1783-1822 1800-1810 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Actif sur la côte du Guangdong où on prétend qu'il commandait une flotte de 300 jonques. Fils adoptif de Cheng I, marié à sa belle mère Ching Shih.
Sextus Pompée Mort en Rome antique Il fut le dernier opposant au second triumvirat.
Bartolomeo Portuguès (en) Né en 1630 1666-1669 Drapeau du Portugal Portugal L'un des premiers pirates à respecter la chasse-partie (ou code des pirates).
Hans Pothorst vers 1440-1490 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pirate et corsaire opérant en mer du Nord, souvent associé à Didrik Pining.
Thomas Pound Mort en 1703 1689 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Commanda brièvement un petit navire près du Massachusetts avant d'être capturé.
Lawrence Prince ou Laurens Prins Années 1650-1670 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Pirate, boucanier et corsaire hollandais au service de l'Angleterre. Officier d'Henry Morgan.
Sommaire :

Q[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
John Quelch 1666-1704 1703-1704 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Quelch fut la première personne jugée pour piraterie à l'extérieur de l'Angleterre en vertu du droit maritime et donc sans jury.
Zheng Qi, Ching Tsih ou Cheng ChiZheng Yaohuang 1760-1802 Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois opérant depuis Canton (Guangdong) et dans toute la mer de Chine méridionale à la fin des années 1700. Il était le septième fils d'un pirate appelé Zheng Lianfu. Zheng Qi s'est impliqué dans le siège de Đồng Hới, et sa flotte a été vaincue à l'embouchure de la rivière Nhật Lệ par le célèbre général Nguyễn Văn Trương, il a dû fuir vers sa base. En septembre 1802, il est capturé avec Liang Wen-keng et Fan Wen-tsai, puis exécuté par la dynastie Nguyen.
Cai Qian (en pinyin Cài Qiān) 1761-1809 Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Marchand maritime chinois, considéré comme pirate durant la dynastie Qing.
Sommaire :

R[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
John ou Jack Rackham dit "Calico Jack" 1682-1720 Jusqu'en 1720 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il doit son surnom aux vêtements très colorés faits de calicot[5],[6].
Murat Rais, Mourad Raïs, Murat Rais, Mouard ou capitaine Mourad 1506–1608 1534–1608 Drapeau de l'Albanie Albanie Pirate et corsaire albanais ottoman et amiral ottoman qui a pris part à toutes les premières campagnes navales de Turgut Reis.
Salah Raïs vers 1488-1568 Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Corsaire et pirate turc et amiral ottoman ainsi que beylerbey de la régence d'Alger.
Walter Raleigh 1552-1618 1595–1617 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire élisabéthain, considéré comme un pirate. Accompagné de Lawrence Kemys (en) et de Roger North (en), il commanda deux expéditions, en 1595 et 1617, à la recherche de l'Eldorado, dans la colonie espagnole de Guyana (également appelée Guyane espagnole) (en), dans le Venezuela actuel.
George Raynor (en) XVIIe siècle -XVIIIe siècle 1665-1743 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate actif dans la mer Rouge. Avant d’être brièvement capitaine pirate, il était marin sur le Batchelor’s Delight sur lequel il a navigué aux côtés de William Dampier.
Stenka Razin 1630-1671 Drapeau de la Russie Russie Pirate cosaque qui opéra sur la Volga et en mer Caspienne.
Mary Read, elle a aussi utilisé un nom masculin, Mark Read ou willy Read. 1690-1721 Jusqu'en 1720 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Avec Anne Bonny, elle est l'une des rares femmes pirates de l'histoire. Quand elle fut capturée, Read échappa à la pendaison en clamant qu'elle était enceinte, mais elle mourut peu de temps après de la fièvre dans sa cellule[5],[6].
William Read (en) ou Reed mort en 1701 XVIIe siècle -XVIIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre William Read (en) était un pirate actif dans l'océan Indien près de Madagascar. Il est surtout connu pour avoir sauvé ses camarades pirates, John Bowen et Thomas White.
Basil Ringrose 1653-1686 XVIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre Médecin anglais embarqué sur les navires des pirates, Basil Ringrose, il écrivit des récits de voyage. Il a accompagné de 1680 à 1682 le chef pirate Bartholomew Sharp dans les raids sur la Côte pacifique. Basil Ringrose fut l'une des 50 victimes d'un massacre perpétré par les espagnols contre les flibustiers en février 1686 sur les côtes du Mexique.
James Reiskimmer ou James Riskinner XVIIe siècle Années 1630 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Lieutenant sur le navire Warwick, qui faisait alors partie d’une flotte sous le commandement de Nathaniel Butler, il prend part à une expédition entre mai et septembre 1639.
Bartholomew Roberts, John Roberts, dit Black Bart 1682-1722 1719-1722 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Le pirate ayant connu le plus de succès, on estime qu'il a capturé plus de 470 vaisseaux[5],[6],[38].
Philip Roche (en) 1693-1723 1721-1723 Drapeau de l'Irlande Irlande Il est surtout connu pour avoir assassiné les équipages et les capitaines des navires que lui et ses hommes ont capturés.
Isaac Rochussen (en) ou Isaac Rockesen 1631–1710 Années 1660-1670 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Il a été actif contre les Anglais pendant la deuxième et la troisième guerre anglo-néerlandaise. Sa capture du Faucon, un navire marchand de la compagnie des Indes orientales, a été l'une de ses prises les plus précieuses capturées à la fin du XVIIe siècle.
William Rous (en) 1631–1645 Années 1640 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Basé sur l'Île de la Providence, il participa à des expéditions pour la compagnie de l'île de la Providence et plus tard commanda le fort Henry qui défendait l'île.
Sommaire :

S[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Richard Sawkins Mort en 1680 1679-1680 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Participa, avec John Coxon et Bartholomew Sharp, à l'attaque surprise sur Santa Marta
Pieter Schouten Mort vers 1624-1625 Années 1620 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Il a dirigé l’une des expéditions néerlandaises aux Antilles.
Lewis Scot (en) Années 1660 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Connu pour son attaque de la ville de Campêche, dans la péninsule du Yucatan.
John Davis (Robert Searle) XVIIe siècle XVIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre Davis était l'un des premiers et des plus actifs boucaniers de Jamaïque, corsaire et pirate.
Roaring Dan Seavey (en) 1867-1949 1900-1930 Drapeau des États-Unis États-Unis Actif dans les Grands lacs américains.
Bartholomew Sharp 1650-1690 1679-1682 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pilla 25 navires espagnols et de nombreuses petites villes.
Ching Shih ou Cheng I Sao ("La femme de Cheng I"), née Shih Yang 1775-1844 1807-1810 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Importante femme pirate de la fin de la dynastie Qing, femme de Cheng I puis de Cheung Po Tsai, son fils adoptif. Elle reprend la tête de la plus grande confrérie pirate : 300 jonques et jusqu'à 40 000 hommes.
Shap-ng-tsai (en) XIXe siècle 1845-1859 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Associé à Chui A-poo (en) et commandant environ 70 jonques dans la mer de Chine méridionale avant de se retirer et d'accepter le pardon du gouvernement chinois.
Boysie Singh (en) 1908-1957 1947-1956 Trinidad Actif entre le Venezuela et Trinidad. Singh attaquait des bateaux de pêche, tuait l'équipage et volait le moteur du bateau avant de couler l'embarcation et de vendre sa prise[39].
Gustav Skytte (en) 1637-1663 1657-1663 Drapeau de la Suède Suède Attaqua des navires dans la mer Baltique, avec d'autres complices nobles.
George Somers 1554-1610 vers 1595-1607 Drapeau de l'Angleterre Angleterre En 1595, ce chien de mer élisabéthain a saccagé Caracas et Coro . Actif aux Antilles jusqu'au tournant du XVIIe siècle.
Jacques de Sores XVIe siècle 1555 Normandie
Drapeau de la France France
Pirate Français dont le seul acte documenté a été son attaque et son incendie de La Havane en 1555.
Benito de Soto 1805-1830 1827-1830 Drapeau de l'Espagne Espagne Le plus célèbre de la dernière génération de pirates de l'océan Atlantique.
Bernard Claesen Speirdyke (en) XVIIe siècle Années 1660-1670 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Boucanier hollandais actif dans les Caraïbes, il fut capturé par le capitaine Manuel Rivero Pardel près de Cuba et fut exécuté.
Francis Spriggs (en) Mort en 1725 Jusqu'en 1725 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Avec George Lowther et Edward Low, Spriggs fut actif dans le golfe du Honduras durant les années 1720.
Klaus Störtebeker 1360–1401 Drapeau de l'Allemagne Allemagne L'un des meneurs des frères des victuailles. Née vers 1360 à Wismar et exécuté en 1401 à Hambourg).
Charles Swan XVIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre Contraint à la piraterie par son équipage, s'en excusant même par lettre auprès du roi James II, il s'allie aux pirates Peter Harris et Edward Davis. Ne parvient à rien de notable en piraterie.
Sommaire :

T[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Matsuura Takanobu 1529-1599 Drapeau du Japon Japon Un des plus puissants seigneurs féodaux de Kyūshū un des premiers à commercer avec les Européens.
John Taylor Début XVIIIe siècle 1718-1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre À l'île de La Réunion, Taylor est réputé pour avoir fait la plus importante prise de l'histoire de la piraterie[5].
Teuta 231-227 av. J.-C. Illyrie La reine régente, a encouragé les pirates parmi son peuple, et leur a fait tuer un diplomate romain.
Thomas Tew, surnommé le pirate de Rhode Island Mort en 1695 1692-1695 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Corsaire puis pirate. En seulement deux voyages, Thomas Tew s'engagea dans un itinéraire appelé plus tard ronde des Pirates[5],[6].
Chen Tianbao (Chen Tien-pao) XVIIIe siècle Fin XVIIIe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois opérant à partir du Guangdong et dans toute la mer de Chine méridionale à la fin des années 1700. Plus tard, il est devenu un général de la dynastie Tay Son du Vietnam.
Ermak Timofeïévitch vers 1532-1585 ?–1582 Drapeau de la Russie Russie Chef d'une bande de pirates fluviaux, le long de la région du Don, en Russie qui dirigera plus tard une expédition, dans la conquête russe de la Sibérie, sous le règne du tsar Ivan le Terrible.
Kristoffer Trondson (Rustung) 1500–1565 1535–1542 Drapeau de la Norvège Norvège Noble norvégien devenu pirate et corsaire. Opérant dans la mer du Nord et la mer Baltique. Il renonça à la piraterie en 1542 et devint amiral dans la flotte danoise.
Sommaire :

U[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Sommaire :

V[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Nicolas Van Horn 1635-1683 1663-1683 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Marchand, corsaire et pirate, van Hoorn eut beaucoup de succès avant de mourir de plaies infectées.
Hendrick van Hoven (en) Mort en 1699 1698–1699 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Boucanier et pirate actif dans les Caraïbes. Il était connu comme « le grand pirate des Antilles ».
Olivier van Noort 1558-1627 1598-1601 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Malgré ses succès limités, il fut le pirate menant à la formation de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales.
Jan van Ryen mort en 1627 Années 1620 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Actif aux Antilles, il aurait été tué par des autochtones en tentant d'établir l'une des premières colonies sur l'Oyapock.
Charles Vane 1680-1720 1716-1720 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Mal-aimé de par sa cruauté, Vane montrait peu de respect envers le code des pirates et volait les parts de butin de ses marins[5],[6].
Moise Vauquelin ou Moses Vanclein 1650-1670 Drapeau de la France France Officier de l'Ollonais, il fut également partenaire de Pierre le Picard. Pendant ses dernières années, il a écrit un livre sur le littoral du Honduras et du Yucatan avec le corsaire Philippe Bequel.
John Vidal (en) ? Vers 1727 Drapeau des États-Unis États-Unis Un pirate irlando-américain brièvement actif près du grau d'Ocracoke au large de la Caroline du Nord. Il est surtout connu pour avoir amené la famille Farley avec lui, ce qui a fait de Martha Farley l'une des rares femmes jugées pour piraterie.
Felix von Luckner 1881-1966 1916-1917 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Officier naval allemand. Actif durant la Première Guerre mondiale.
Sommaire :

W[modifier | modifier le code]

Plusieurs associations estiment que Paul Watson (cheveux blancs) utilise des méthodes dignes de la piraterie.
Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Thomas Wake (en) Mort en 1697 1694–1696 Drapeau des États-Unis États-Unis Mieux connu pour avoir navigué aux côtés de Thomas Tew pour rejoindre Henry Every dans l'océan Indien, chassant la flotte au trésor moghol.
Rachel Wall 1760- 1781-1782 Province de Pennsylvanie
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Rachel et son époux George Wall furent actifs sur les côtes du New Hampshire jusqu’à ce que George et son équipage coulent à pic. Elle fut pendue à Boston le .
Richard Want ? 1692–1696 Drapeau des États-Unis États-Unis Actif dans l'océan Indien, il est surtout connu pour avoir navigué aux côtés de Thomas Tew et Henry Every.
Jack Ward connu sous les noms de John Ward et Birdy puis Yusuf Raïs 1553-1622 Années 1603-1610 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais notoire au tournant du XVIIe siècle qui devint plus tard un corsaire barbaresque opérant à partir de Tunis au début du XVIIe siècle. Avec Simon Dansa ils ont dominé la Méditerranée occidentale au début du XVIIe siècle.
Paul Watson Né en 1950 1978- Drapeau du Canada Canada Watson est un défenseur du droit des animaux, fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society. De par ses méthodes rarement légales et parfois brutales, il est qualifié de pirate[40].
Brigstock Weaver 1686-1767 1720–1725 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est surtout connu pour son association avec ses collègues pirates Thomas Anstis et Bartholomew Roberts.
Liang Wen-keng Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois de la fin XVIIIe siècle au début XIXe siècle, associé à Zheng Qi.
Fan Wen-tsai Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Fin XVIIIe siècle - Début XIXe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois de la fin XVIIIe siècle au début XIXe siècle, associé à Zheng Qi.
John West (en) ? 1713–1714 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Un pirate dans les Caraïbes, surtout connu pour son association avec Benjamin Hornigold.
Joseph Wheeler (en) ? 1696–1698 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est surtout connu pour avoir navigué aux côtés de Dirk Chivers et Robert Culliford.
Alexander White Mort en 1784 Jusqu'en 1784 Côte Est des Drapeau des États-Unis États-Unis Pendu pour piraterie à Cambridge en .
Thomas White mort en 1708 XVIIe siècle -XVIIIe siècle Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais né à Plymouth qui écuma l'océan Indien et les caraïbes au début du XVIIIe siècle.
Hennig Wichmann 1370–1402 139?–1402 Drapeau de la province de Frise Frise
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
L'un des meneurs des frères des victuailles.
Cord Widderich Mort en 1447 1404–1447 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Pirate actif durant les conflits politiques entre Dithmarschen et la frise du Nord au début du XVe siècle.
Magister Wigbold 1365–1402 1392–1402 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Souvent considéré comme l'un des meneurs des frères des victuailles.
Jan Willems (en) aussi connu avec le prénom Yankey ou Janke XVIIe siècle Années 1680 Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Boucanier hollandais actif dans les Caraïbes.
David Williams ou Wallin XVIIe siècle -XVIIIe siècle 1698-1709 Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Marin gallois devenu pirate après avoir été abandonné à Madagascar. Il ne sera que brièvement capitaine et est surtout connu pour avoir navigué sous les ordres d'un certain nombre de capitaines pirates plus connus comme Robert Culliford.
Paulsgrave Williams (en) ? 1716–1723 Drapeau des États-Unis États-Unis Un pirate qui a navigué dans les Caraïbes, sur la côte est des États-Unis et au large de l'Afrique de l'Ouest. Il est surtout connu pour avoir navigué aux côtés de Samuel Bellamy.
Wimund Mort en 1147 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Évêque devenu pirate
Christopher Winter (en) ? 1716–1723 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Pirate anglais actif dans les Caraïbes, surtout connu pour avoir navigué au service de l’Espagne et lancé la carrière d'Edward England.
Nicholas Woodall ? 1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est surtout connu pour son implication avec Charles Vane et Benjamin Hornigold.
Edward Woodman (en) ? 1692–1706 Drapeau des États-Unis États-Unis Pirate actif dans l'océan Indien et les Caraïbes.
Richard Worley (en) Mort en 1718/1719 Jusqu'en 1719 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Crédité comme l'un des premiers pirates à arborer le pavillon de pirates avec un crâne et des os[5].
William Wright XVIIe siècle 1675-1682 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Bien qu'il fût anglais, Wright fut corsaire au service de la France. Il devint plus tard boucanier.
Emmanuel Wynne ou Emanuel Wynn 1650-1700 XVIIe siècle Drapeau de la France France Premier pirate à arborer le Jolly Roger. Cependant, son dessin incluait un sablier derrière le crâne[5].
Sommaire :

X[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Sommaire :

Y[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Charles Yeats (en) ? 1718 Drapeau de l'Angleterre Angleterre Il est surtout connu pour avoir navigué aux côtés puis abandonné Charles Vane.
Dominique You 1775-1830 1802-1814 Drapeau d'Haïti Haïti Acquit une réputation de pirate audacieux. Devenu politicien à La Nouvelle-Orléans
Sommaire :

Z[modifier | modifier le code]

Nom Vie Années d'activité Pays d'origine Commentaires
Wang Zhi XVIe siècle Années 1540-1550 Drapeau de la République populaire de Chine Chine A combattu les pirates japonais au XVIe siècle, avant de devenir le chef d'une importantes flotte pirate.
Zheng Zhilong (Cheng Chih Lung) 1604-1662 1623-1645 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Converti au christianisme, Zhilong collaborait avec les forces hollandaises, aidant à créer un monopole commercial avec le Japon. Père de Koxinga et grand-père de Zheng Jing.
Chen Zuyi (Ch'en Tsu-I) mort en 1407 XVe siècle Drapeau de la République populaire de Chine Chine Pirate chinois du XVe siècle venant de Guangdong. Ce fut un des plus puissants pirates à avoir jamais écumé les mers d'Asie du Sud-Est. Il dirigeait la ville de Palembang et attaquait le détroit de Malacca afin de piller les navires marchands, qu'ils soient locaux ou étranger. Il fut arrêté par l'amiral Zheng He en 1407 et exécuté.
Sommaire :

Pirates, boucaniers et flibustiers de fiction[modifier | modifier le code]

Plusieurs pirates, boucaniers et flibustiers dépeints dans des œuvres de fiction ont réellement existé, mais leur description est souvent éloignée de la réalité. Pour cette raison, ils sont présentés comme imaginaires.

A[modifier | modifier le code]

  • Al la triste : Pirate de l'air créée pour l'univers d'Eredan. Elle est issue du jeu Eredan iTCG et est la chef de l'équipage portant son nom. Son navire est l'Arc-Kadia, hommage fait à l'Arcadia d'Albator. Son nom est aussi une référence et un hommage au capitaine Alatriste.
  • Captain Harlock ou Captain Herlock, connu en France sous le nom d'Albator : Pirate de l'espace créé par Leiji Matsumoto, personnage de manga et de dessin animé. Son père était aussi pirate et connu sous le nom de Great Harlock. Il est le capitaine du vaisseau spatial L'ombre de la mort, puis du célèbre Arcadia.
  • Alwilda : D'après une légende scandinave, pour se séparer de son mari – le prince danois Alf – cette femme devint pirate comme capitaine d'un équipage féminin. Elle a inspiré un personnage du manga One Piece, Arbyda (connue en français comme Alvida).
  • Morgan Adams : Elle est une femme pirate incarnée par Geena Davis dans le film L'Île aux Pirates.

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

  • Franky : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, charpentier de l'équipage au chapeau de paille.
  • Flameheart : Capitaine d'une flotte de navires fantômes et un des principaux boss du jeu vidéo Sea of Thieves.
  • Capitaine Flint : Personnage de L'Île au trésor de Robert Louis Stevenson. Capitaine du Walrus, il meurt en donnant a son second Billy Bones, une carte au trésor. Il est aussi l'un des personnages principaux de la série Black Sails qui se déroule 20 ans avant L'île au trésor.

G[modifier | modifier le code]

  • Joshamee Gibbs : Un des personnages principaux de la série cinématographique Pirates des Caraïbes, il est le second de Jack Sparrow.
  • Gol D. Roger : Légendaire seigneur des pirates du manga One Piece, qui, allant être exécuté en place publique, promit son trésor Le One Piece à qui arriverait à le trouver, lançant ainsi une nouvelle vague de piraterie, alors que les autorités pensaient arrêter définitivement les pirates en l'exécutant.
  • Le Golif : Personnage principal de l'ouvrage Cahiers de Le Golif dit Borgnefesse capitaine de la flibuste de Louis-Adhémar-Timothée Le Golif.
  • Thomas Goodwill : Personnage du roman Le Maître des dragons de Fabrice Colin.
  • Grenouille (la) : Personnage du film Pirates de Roman Polanski.
  • Gangplank : Personnage du jeu League of Legends.

H[modifier | modifier le code]

  • Charles Hunter : Personnage du roman Pirates de Michael Crichton, publié en anglais en 2009 (titre original: Pirate Latitudes)

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

  • Davy Jones : Capitaine du Hollandais-volant, il est l'ennemi juré de Jack Sparrow et de Will Turner. Obligé à rester dix ans en mer pour un jour sur terre. Son cœur est enfermé dans un coffre et l'embrocher est la seule façon de le tuer dans la franchise cinématographique Pirates des Caraïbes.

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

  • Nami : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, navigatrice de l'équipage au chapeau de paille.
  • Nico Robin : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, archéologue de l'équipage au chapeau de paille.

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

  • Patchy le pirate : C'est un des personnages secondaires de la série animée Bob l'éponge. On pense que c'est un pirate qui revit dans le monde moderne. Il habite en Californie et est accompagné de son perroquet Potty, une marionnette.
  • Josselin Préault-Aubetterre : C'est le héros du livre Pirate Rouge d'Anne-Marie Desplat-Duc, d'origine noble mais pauvre, il est fasciné par la piraterie et prend les commandes d'une équipe de boucaniers puis devient flibustier et maître d'équipage.
  • Portgas D. Ace : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, commandant de la seconde flotte de Barbe Blanche et frère de Luffy au chapeau de paille ainsi que le fils caché de Gol D. Roger.

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

  • Guybrush Threepwood : Le héros de la série de jeux d'aventure le Secret de l'île aux singes (Monkey Island).
  • Tony Tony Chopper : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, médecin de bord de l'équipage au chapeau de paille.
  • Henry Turner : le fils d'Elizabeth Swann et de Will Turner et un des principaux protagonistes de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar. Il est aussi un grand admirateur de Jack Sparrow et se joint à lui pour le protéger et sauver de son plus dangereux ennemi.
  • William Turner : Est un des personnages principaux de la franchise cinématographique Pirates des Caraïbes et fils de Bill Turner dit "Bill le Bottier", pirate appartenant à l'équipage du Hollandais Volant, il en devient ensuite le capitaine.
  • Trafalgar Law : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, capitaine de l'équipage des Heart Pirates.
  • Teague : Personnages de la franchise cinématographique Pirates des Caraïbes, il est le père du Capitaine Jack Sparrow et le gardien du Code des Pirates. Il apparait dans le troisième et brièvement dans le quatrième volet de POTC

U[modifier | modifier le code]

  • Usopp (Pipo) : Il s'agit d'un personnage du manga One Piece, tireur d'élite de l'équipage au chapeau de paille.

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

  • Le Capitaine Yarr : Compagnon du Moussaillon Babarch et du pirate nain Leag dans la pièce La Terreur du Ciel.

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chui-Apoo (de)
  2. Martin Booth. Opium: A History. New York: Thomas Dunne, 1996. p. 143. (ISBN 978-0-312-20667-3)
  3. The Guardian - 'We consider ourselves heroes' - a Somali pirate speaks
  4. Rogozinski, Jan. Pirates !: Brigands, Buccaneers, and Privateers in Fact, Fiction, and Legend. New York: Da Capo Press, 1996. (ISBN 0-306-80722-X)
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y et z Botting, Douglas. The Pirates (The Seafarers; v.1). Alexandria, Virginia: Time-Life Books, 1978. (ISBN 0-8094-2652-8)
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u Cordingly, David (2006). Under the Black Flag: The Romance and the Reality of Life Among the Pirates. Random House. (ISBN 0-8129-7722-X)
  7. Toutefois, David F. Marley évoque le Capitaine Archembeau après 1683 à la page 15 de Pirates of the Americas, Volume 1 (ABC-CLIO, 2010, (ISBN 1598842013), (ISBN 9781598842012)).
  8. a et b Convicts on the “Venus”. 1806
  9. Baker, Joseph. The Confession of Joseph Baker. Philadelphie : Richard Folwell, 1800.
  10. « Bertan 5 - Corsarios y piratas - Korsarioak eta piratak - Corsairs and pirates - Corsaires et pirates », sur bertan.gipuzkoakultura.net (consulté le )
  11. Cordingly, David « Bonny, Anne (1698–1782) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 accessed 18 Nov 2006
  12. Scott, Ernest (1916). "A Short History of Australia: Chap.XV, Melbourne
  13. Wilkinson, Clennell William Dampier, John Lane at the Bodley Head, 1929.
  14. Ans, Andre-Marcel d' (1980). The Legend of Gasparilla: Myth and History on Florida's West Coast. Tampa Bay History.
  15. Gibbs, Joseph (2007), Dead Men Tell No Tales: The Lives and Legends of the Pirate Charles Gibbs. University of South Carolina Press.
  16. Gilbert, Pedro. A Report of the Trial of Pedro Gilbert. Boston: Russell, Oridorne and Metcalf, 1834.
  17. Gilbert, Pedro. Trial of the Twelve Spanish Pirates of the Schooner Panda, A Guinea Slaver... For Robbery and Piracy, Committed on Boards the Brig Mexican, 20th Sept. 1832. Boston: Lemuel Gulliver, 1834.
  18. Soodalter, Ron Hanging Captain Gordon: The Life and Trial of an American Slave Trader, Atria Books, New York, 2006. (ISBN 0-7432-6728-1)
  19. The Daily Mail - As brigands hold the Sirius Star supertanker to ransom, we go inside the Somali pirates' lair
  20. John D. Brown - Dawn of the Pirate
  21. The Guardian - US wants to take fight against Somali pirates on to land
  22. (en) Benerson Little, The Sea Rover's Practice : Pirate Tactics and Techniques, 1630-1730, Washington DC, Potomac Books, Inc., , 303 p. (ISBN 978-1-57488-910-9, lire en ligne), p. 102
  23. Percival Serle, « Jorgensen, Jorgen », dans Dictionary of Australian Biography, Sydney, Angus and Robertson, [[[{{{ref}}}|détail de l’édition]]] (lire en ligne)[Quoi ?]
  24. Campbell, An Historical Sketch of Robin Hood and Captain Kid (New York, 1853)
  25. (en) Barry Clifford, Return to Treasure Island and the Search for Captain Kidd, New York, Perennial, , 1re éd., 288 p., poche (ISBN 978-0-06-095982-1, OCLC 57246257)
  26. Dalton, The Real Captain Kidd: A Vindication (New York, 1911)
  27. Zacks, Richard (2002). The Pirate Hunter: The True Story of Captain Kidd. Hyperion Books (ISBN 0-7868-8451-7)
  28. P Prétou, Dictionnaire des corsaires et pirates, sous la direction de Gilbert Buti & Philippe Hrodej, 2013, cnrs éditions, pages 399-400.
  29. Murray, Dian, "Cheng I Sao in fact and fiction" in Pennell, C.R. (editor) Bandits at Sea: A Pirates Reader. New York and London: New York University Press, 2001. (pg. 257) (ISBN 0-8147-6678-1)
  30. Pope, Dudley. The Buccaneer King: the Biography of Sir Henry Morgan, 1635-1688. New York: Dodd, Mead & Co., 1978.
  31. Cruikshank, E. A., The Life of Sir Henry Morgan: with an account of the English settlement of the island of Jamaica. The Macmillan Company of Canada, 1935.
  32. La Fabuleuse Histoire des Pirates, Collection Histoire no 08, Oracom p. 96-97
  33. Edwards, Bernard Death in the Doldrums: U Cruisers Off West Africa, 2005. (ISBN 978-1-84415-261-2)
  34. Daily Express, Londres, 10 février 1943, Londres - The Man From Timbuctoo
  35. Grasser 2017, p. 362-374.
  36. Chambers, Anne. Ireland's Pirate Queen: The True Story of Grace O'Malley. New York: MJF Books, 2003. (ISBN 1-56731-858-4)
  37. Cook, Judith. 2004. Pirate Queen, the life of Grace O'Malley 1530-1603. Cork: Mercier Press. (ISBN 1-85635-443-1)
  38. Burl, Aubrey (2006) Black Barty: Bartholomew Roberts and his pirate crew 1718-1723. Sutton Publishing. (ISBN 0-7509-4312-2)
  39. Bickerton, Derek. The Murders of Boysie Singh: Robber, Arsonist, Pirate, Mass-Murderer, Vice and Gambling King of Trinidad. Arthur Barker Limited, Londres. 1962.
  40. Morris, David B. Earth Warrior: Overboard With Paul Watson and the Sea Shepherd Conservation Society, 1995. (ISBN 1-55591-203-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]