Sloop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sloop
Le sloop à cornes Liris

Le sloop est un voilier à un mât gréé en voile aurique à un seul foc[1].

Il peut posséder une voile à corne avec ou sans flèche ou un hunier sur les navires anciens, ou un gréement bermudien sur les navires modernes, avec une voile unique triangulaire.

Sloop bermudien

Etymologie[modifier | modifier le code]

Sloop vient du Néerlandais "sloep" et de la même origine étymologique que le français chaloupe. Il existe aussi le terme francisé sloup pour désigner ce type de gréement[2].

Usage et historique[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des petits voiliers à gréement aurique, les sloops étaient, tout comme les cotres, des navires de pêche maniables et rapides. Les deux termes étaient synonymes autrefois[1],[2].

Au temps de la marine à voile, le sloop-of-war désignait, en Angleterre, les navires de guerre à un, deux ou trois mâts plus petits que les frégates, rapides mais faiblement armés.

Article détaillé : Sloop-of-war.

Typologie[modifier | modifier le code]

La bôme située en bas du mât supporte la grand-voile, le foc est en avant du mât.

Dans la plaisance, on distingue parmi les bateaux à un seul mât :

  • le sloop, comportant une seule voile d'avant (foc) ;
  • le cotre avec au moins deux voiles d'avant : le foc , un éventuel clinfoc et une trinquette.

Pour les bateaux traditionnels, la distinction se fait plutôt sur la présence d'une voile de flèche (on parle alors de cotre) ou non (on parle alors de sloup, souvent orthographié à la française). A noter que l'appellation cotre ou sloup peut aussi varier d'une région à l'autre[3].

C'est la forme la plus courante des bateaux habitables de dimensions moyennes. Le Dragon est un type sportif célèbre de sloop.

  • le sloop ponté est, comme son nom l'indique, équipé d'un pont.
Typologie de navires à un mât
Cotre Sloop Catboat ou "Canot à misaine" Cotre à hunier
2 focs ou plus 1 foc Pas de foc 2 focs ou plus et huniers
Cotre
Sloop
Canot à misaine
Cotre à Hunier

Exemple de Navire[modifier | modifier le code]

 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guide des gréement (Le Chasse Marrée, 2000), page 30
  2. a et b Guide des termes de marines (Le Chasse Marrée, 1997), page 118
  3. Guide des voiliers. Reconnaître les voiliers anciens., Le Chasse-Marée / Editions de L'Estran,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Parïs et De Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du 19e siècle), 720 p.
  • Collectif, Guides des voiliers : Reconnaître les gréements anciens, Le Chasse Marée, , 72 p. (ISBN 2903708134)
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X)
  • Collectif, Guide des gréements : Petite encyclopédie des voiliers anciens, Le Chasse Marée, , 127 p. (ISBN 2903708649)
  • Collectif, Guide de la manœuvre des petits voiliers traditionnels, Le Chasse Marée, (ISBN 2914208057)

Articles connexes (termes)[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes (exemple de navires)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]