Sloop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (septembre 2015).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Au temps de la marine à voile, le sloop (du Néerlandais sloep et de la même origine étymologique que le français chaloupe), ou plus exactement le sloop-of-war, désignait en Angleterre, les navires plus petits que les frégates, armés de dix à dix-huit canons sur un seul pont. Les Anglais distinguaient deux variantes principales de sloop :

  • le ship sloop qui, avec ses trois mâts, équivalait à peu près à la corvette française ;
  • le brig sloop avec deux mâts, est appelé brick en France.

Au début du XXe siècle, le terme sloop désignait un navire d'escorte anti sous-marin, armé de canon de 102 mm et de grenades sous-marines. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il a cédé la place aux corvettes, puis aux frégates.

Sørvágur, îles Féroé : un sloop au premier plan.

Actuellement[modifier | modifier le code]

De nos jours, le sloop est un type de gréement de bateau à voile qui ne possède qu'un mât central.

La bôme située en bas du mât supporte la grand-voile, le foc est en avant du mât.

On distingue dans les bateaux à un seul mât :

  • le sloop, comportant une seule voile d'avant : le foc ;
  • le cotre avec au moins deux voiles d'avant : le foc , un éventuel clinfoc et une trinquette.

C'est la forme la plus courante des bateaux habitables de dimensions moyennes. Le Dragon est un type sportif célèbre de sloop.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :