Panamá Viejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Site archéologique de Panamá Viejo et district historique de Panama *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Cathédrale de Panamá Viejo
Cathédrale de Panamá Viejo
Coordonnées 9° 00′ 20″ nord, 79° 29′ 09″ ouest
Pays Drapeau du Panama Panama
Subdivision Province de Panama
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (vi)
Superficie 57 ha
Numéro
d’identification
790bis
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 1997 (21e session)
Année d’extension 2003 (27e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Panamá Viejo est la partie restante de la vieille ville de Panama, la capitale du pays. Située dans les faubourgs de la ville moderne, conjointement avec le district historique de Panama, il forme un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée le par le conquistador Pedro Arias Dávila[1],[2] avec 100 habitants, la ville est le premier établissement européen sur la côté Pacifique[1]. Le village de pêcheurs devient rapidement une tête de pont pour l'exploration et la conquête de la région du Pérou et d'un point de transit pour l'or et l'argent à destination de l'Espagne. Deux ans plus tard, en 1521, la ville acquiert le titre de « Ciudad Real » (cité royale) et un blason par arrêté royal de Charles Quint[2].

La prospérité de Panama devient l'objet de nombreuses convoitises des pirates. En 1671[2], le pirate gallois Henry Morgan avec ses 1 200 hommes saccagent complètement la ville. Après ce pillage et l'incendie qui suivit, les Espagnols décident de déplacer la ville dans une région mieux protégée et plus saine qui deviendra l'actuelle ville de Panama.

Lieux à visiter[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux à découvrir se trouvent : La tour de la cathédrale, avec une hauteur de 30 m. Elle est située en face de la Plaza Mayor. La cathédrale a été construite entre 1619 et 1626.

Les monuments religieux dont il subsiste des vestiges sont : Le couvent de Santo Domingo, Le couvent de la compagnie de Jésus et est le couvent des sœurs de la Conception, le mieux préservé.

On y trouve aussi les restes de deux ponts : El Puente del Rey et el Puente del Matadero. Il y aussi le reste d’un ancien fort : El Fuerte de la Natividad.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Site archéologique de Panamá Viejo et district historique de Panama », sur whc.unesco.org, UNESCO (consulté le 4 septembre 2009)
  2. a, b et c (es) « Historia », sur municipio.gob.pa (consulté le 5 septembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :