Urban Rivals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Urban Rivals
Éditeur Acute Games
Développeur Acute Games
Concepteur Arnaud MOREAU, Florian MONTANI, Anthony COTTENIER, BIANCHINI Silvano, MONTAGU Martin
Musique MATT COLLINS, G4F

Début du projet
Genre Jeu de cartes à collectionner
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Web & mobile
Langue Texte en français

Moteur Unity

Site web https://www.urban-rivals.com/

Urban Rivals est un jeu en ligne massivement multijoueur de collection de cartes avec plus de 1800 cartes différentes à collectionner et à faire évoluer pour affronter en direct des dizaines de milliers d'autres joueurs[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement appelé Clint Fighting, Urban Rivals est un jeu créé en 2003 par Acute Games/Boostr. Les premières versions du jeu ont été développées pour les plateformes internet mobiles iMode et Wap. À partir de 2006, le jeu est transposé sur internet et le mobile est alors abandonné jusqu'au lancement des versions iPhone en 2010 et Androïd en 2011.

Présentation[modifier | modifier le code]

Urban-Rivals est un jeu de cartes multijoueurs en ligne. Chaque carte représente un personnage (généralement inspirée de personnalités connues, réelles ou fictives) et possède des points de puissance et de dégâts (de 1 à 9). De plus, ils appartiennent tous à un clan. Certaines cartes ont un pouvoir et si le joueur a au moins 2 cartes du même clan, il obtient un bonus de clan. Chaque carte possède plus d'un niveau et les pouvoirs demandent souvent un certain niveau pour se déclencher.

L'inscription est gratuite et elle permet au joueur de débloquer 8 cartes provenant de 3 clans différents généralement. Cela est la stratégie classique. Tous les 15 jours, le vendredi, quatre nouvelles cartes sont publiées et, tous les ans, quatre cartes rattachées à un nouveau clan sont publiées.

Points de combats et d'expérience

Après chaque jeu, les joueurs reçoivent des points de combats qui permettent d'augmenter son niveau et éventuellement de débloquer des salles de jeux ou des possibilités telles que créer des événements. Le nombre de points est plus élevé lorsque l'on gagne par K.O. (plus aucun points de vie pour l'adversaire) et qu'il nous reste des pillz (augmenteurs d'attaque) ou suivant le nombre de rounds joués. En revanche, le joueur qui meurt ou abandonne un combat perd 20 points de combat et voit diminuer son pourcentage de Fair Play.

Les personnages reçoivent de l'expérience (XP) après chaque combat, ce qui permet de gagner des niveaux et devenir plus fort. Les personnages gagnent plus d'XP lors de combats contre des personnages à un niveau plus élevé[2].

Cartes

La monnaie du jeu est le Clintz. On peut les obtenir lors des combats, en vendant des personnages, en faisant des tournois ou en les achetant avec des crédits. Les crédits sont achetables en échange d'argent réel et sont utilisables pour acheter des packs de 3 à 30 cartes. Ils peuvent aussi être obtenus lors de tournois. Des cartes sont qualifiées de collector (Cr), elles ne peuvent pas être obtenues dans des packs, et valent donc beaucoup plus cher sur le marché. Cette monnaie sert à acheter des personnages. Une carte du clan des leaders est obtenue tous les cinq niveaux jusqu'au niveau 50 puis tous les 10 niveaux jusqu'au niveau 100 [3].

Mode de jeu

Au début, après le tutoriel, les joueurs peuvent jouer en mode solo, puis à partir du niveau 10, le joueur peut jouer en deathmatch puis, à partir du niveau 15, il peut jouer en ELO et, à partir du niveau 20, en mode Survivor. En ELO, les joueurs commencent avec 1000 points. Ils peuvent défier des gens ayant jusqu'à 150 de plus et jusqu'à 50 points de moins qu'eux. Ils font plus de points s'ils gagnent contre un joueur ayant plus de points qu'eux. Il est interdit de jouer certaines cartes en ELO de plus en Tournoi certaines peuvent aussi vous faire perdre des points .

Events

En décembre 2008, la possibilité de créer des évènements (souvent surnommés events) a été ajoutée au jeu. Des milliers ont été créés en peu de temps dont la plupart représentent des loteries, création d'histoires ou interguildes. Ce sont la plupart du temps des tournois avec des restrictions différentes pour chacun des événements. À partir du niveau 40, la possibilité de créer des Events s'offre automatiquement au joueur. Les règles y sont entièrement paramétrables.

Tournois

Toutes les heures paires, il y a un tournoi où les joueurs ont la chance de gagner des Clintz, des crédits s'ils finissent dans le premier tiers du classement en affrontant d'autres joueurs, plus 5 collector parmi les 150 premiers de la journée. Les défis sont aléatoires, on ne peut pas choisir contre qui on joue. Il y a aussi les tournois ELO qui sont plus stratégiques et qui durent une semaine. Ils sont basés sur le classement ELO utilisé dans le monde des échecs.

Personnages[modifier | modifier le code]

Le jeu comporte plus de 1500 personnages, rattachés à 29 clans différents.

Chaque personnage est caractérisé par un niveau, représenté par un nombre d'étoiles (de 1 à 5). Plus le niveau d'une carte est élevé, plus elle sera puissante : en évoluant, les personnages améliorent leurs statistiques et, pour la plupart, gagnent un pouvoir.

Les cartes sont aussi caractérisées par leur fréquence de distribution : Commune (C), Inhabituelle (U) ou Rare (R). Il existe également des cartes Légendaires (Ld) accessibles uniquement via une suite de missions, des cartes Collectors (Cr), qui ne sont plus distribuées que via des « box » spécifiques, et des cartes (Mt), plus distribuées du tout.

Toutes les deux semaines, le vendredi, 4 nouvelles cartes sont publiées. Ce à quoi s'ajoutent quelques sorties spéciales, notamment :

  • les "Miss Clint City" : Miss Chloe (Clan Sentinel), Miss Lulabee (Clan Ulu Watu), Miss Jessie (Clan All Stars), Miss Stella (Clan Sahkrohm) et Miss Lizbeth (Clan Piranas), Miss DerbyQueen (Clan Huracan), Miss Nova (Clan Roots), Miss Xingshu (Clan Skeelz), Miss Sloane (Clan Raptors) et Miss Pandora (Clan Nightmare), Miss Jigi (Clan Junkz) respectivement gagnantes du concours « Miss Clint City » éditions 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018. Ce concours consiste en l'élection d'un personnage féminin comme le plus beau dans le jeu par un vote entre les candidates choisis par les joueurs.
  • les cartes "Noel" : Gaia Noel (Clan Ulu Watu), Olga Noel (Clan Freaks), Hawkins Noel (Clan Piranas), Aigwon Noel (Clan Skeelz), Lola Noel (Clan Berzerk), Brampah Noel (Clan Frozn), Clover Noel (Clan Pussycats), Kenjy Noel (Clan Riots), Lucky Noel (Clan Raptors), Oon Noel (Clan Hive) et Poppy Mary Noel (Clan Ghostown) : personnages qui sont apparus dans le jeu à l'occasion des festivités de Noël 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013 respectivement. Il s'agit de rééditions de personnages déjà existants : Gaia (Ulu Watu), Olga (Freaks), Hawkins (Piranas), Aigwon (Skeelz), Lola (Berzerk), Brampah (Frozn), Clover (Pussycats), Kenjy (Riots), Lucky (Raptors), Oon (Hive) et Poppy Mary (Ghostown) ; avec des statistiques et des graphismes différents. Ils ont été automatiquement distribués à tous les joueurs qui se sont connectés pendant les quelques jours où la carte a été distribuée.
  • les cartes « légendaires » (Ld), qui ne sont des persos disponibles ni dans la boutique ni sur le Market mais uniquement en faisant des missions « légendaires » en rapport avec le clan du personnage Ld ou via le mode de jeu Arcade.

Certaines cartes sont des caricatures de personnes ou personnages connus comme Mister T, Elvis Presley, le Dr Lawrence Gordon, Mini-moi, parmi d'autres.

Quelques cartes peuvent gagner en 1 round (one shoot) comme Kolos (Nightmare), Kinjo, Lost Hog (Fang Pi Clang), Dacote, Raven, Général Cr, Mechakolos (Gheist), Shizawa . Elles sont capables de prendre au moins 12 points de vies. D'autres le peuvent avec l'aide du Leader Timber.

Clans[modifier | modifier le code]

Tous les personnages du jeu sont répartis en 29 clans ayant chacun un bonus spécial.

  • All Stars (-2 puissance adverse minimum 1)
  • Bangers (Puissance +2)
  • Berzerk (-2 vie adverse minimum 2)
  • Dominion (Croissance: -1 Puis. Adv., Min 4)
  • Fang Pi Clang (Dégâts +2)
  • Freaks (Poison 2 minimum 3)
  • Frozn (revanche : Puissance et Dégâts +2)
  • Gheist (stop pouvoir adverse)
  • Ghostown (Puis. et Dég. +1 de jour, -1 Puis. et Dég. adv de nuit)
  • Huracan (+1 attaque par vie restante)
  • Hive (Equalizer : -3 attaques adverses minimum 5)
  • Jungo (+2 vie)
  • Junkz (Attaque +8)
  • Komboka (+1 vie et pillz)
  • La Junta (Dégâts +2);
  • Montanas (-12 attaques adverses minimum 8)
  • Nightmare (Stop bonus adverse)
  • Piranas (Stop bonus adverse)
  • Pussycats (-2 dégâts adverse minimum 1)
  • Raptors (Annul. modif. attaques adverse)
  • Rescue (Support: Attaque +3)
  • Riots (Victoire ou Défaite : +1 Pillz)
  • Roots (Stop pouvoir adverse);
  • Sakrohm (-8 attaque adverse minimum 3)
  • Sentinel (Attaque +8)
  • Skeelz (Protection: Pouvoir)
  • Ulu Watu (Puissance +2)
  • Uppers (-10 attaque adverse minimum 3)
  • Vortex (Défaite: récupère 2 pillz sur 3).
  • Leader (Annule leader)

Les guildes[modifier | modifier le code]

Les joueurs ont la possibilité de s'associer en guildes. Une guilde peut être librement créée (à partir du niveau 10) par un joueur, et d'autres joueurs, à partir du niveau 5, peuvent la rejoindre. Chaque guilde dispose d'un forum et d'une salle de guilde (où les joueurs de la guilde peuvent s'affronter entre eux).

Une guilde est évaluée sur l’activité de ses membres. C’est cette activité cumulée qui donnera son niveau (et non le niveau des membres), et c’est aussi sur ce critère que seront classés les guildes et les membres au sein de chaque guilde. La Guilde choisit des bonus dont bénéficieront ses membres. À chaque niveau, elle gagne un point qui lui permet d’acquérir un nouveau bonus ou de faire monter le niveau d’un bonus. Certains de ces bonus ne seront accessibles qu’à partir d’un certain niveau de Guilde.

Ainsi, outre l'aspect social (conseils de progression, convivialité...), adhérer à une guilde fournit aux joueurs des avantages matériels (bonus de points d'expérience...).

Adaptations[modifier | modifier le code]

Plusieurs bandes dessinées de 9 planches sont parues sur le site et ont été réunies dans un ouvrage physique de 46 pages sous le titre Rien ne va plus ![4]. Une série de mangas a été lancée en 2014[5].

Le studio Take Off a sorti une figurine représentant Kolos, un personnage du clan Nightmare[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. En octobre 2013, le jeu comptait plus de 64 000 présents online en simultané. Urban Rivals est disponible sur STEAM. Le jeu compte plus de 30 millions d'inscrits dont près de 3 millions sur smartphones via les applications iOS et Androïd
  2. Tableau des gains
  3. niveau 5:Timber, niveau 10:Vansaar, niveau 15:Hugo, niveau 20:Bridget, niveau 25:Ashigaru, niveau 30:Eyrik, niveau 35:Ambre, niveau 40:Eklore, niveau 45:morphun, niveau 50:Vholt, plus Solomon, déblocable grâce à des missions spécifiques
  4. https://www.bedetheque.com/serie-28325-BD-Urban-Rivals.html
  5. https://www.manga-news.com/index.php/serie/Urban-Rivals
  6. http://www.urban-rivals.com/community/forum/?mode=viewsubject&forum_page=0&id_subject=1922433&subject_page=0

Lien externe[modifier | modifier le code]