Keys (Floride)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Keys
Image satellite des Keys.
Image satellite des Keys.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Localisation Golfe du Mexique et océan Atlantique
Coordonnées 24° 40′ 01″ N, 81° 32′ 39″ O
Superficie 355,6 km2
Nombre d'îles 1 700
Île(s) principale(s) Key Largo, Long Key, Big Pine Key, Key West
Géologie Cayes
Administration
État Floride
Comté Monroe et Miami-Dade
Démographie
Population 79 535 hab. (2000)
Densité 223,66 hab./km2
Plus grande ville Key West
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC−05:00
Géolocalisation sur la carte : Amérique centrale et Caraïbes
(Voir situation sur carte : Amérique centrale et Caraïbes)
Keys
Keys
Géolocalisation sur la carte : Floride
(Voir situation sur carte : Floride)
Keys
Keys
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Keys
Keys
Archipels aux États-Unis

Les Keys sont un archipel situé à l'extrémité méridionale des États-Unis, dans l'océan Atlantique et dans l'est du golfe du Mexique. Cette suite d'îles de faible altitude se développe depuis la péninsule de Floride jusqu'au nord de l'île de Cuba. L'archipel s'étire depuis les environs de Miami en direction du sud-ouest, délimite ensuite la baie de Floride au sud, puis se dirige vers l'ouest jusqu'à Key West ; il se termine par les îlots sableux des Dry Tortugas. Key West se trouve à 156 kilomètres de Cuba. Les Keys sont parcourues sur 181 km par l'Overseas Highway.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arrivée des Européens[modifier | modifier le code]

C’est en mai 1513 que les européens découvrent l'archipel où vivaient les peuples Calusa et Tequesta. Un lieutenant de Christophe Colomb, Juan Ponce de Léon, dirige une expédition. Les îles sont appelées “Las Tortugas” car selon les hommes de l’expédition, leurs formes rappellent des silhouettes d’hommes en souffrance. Une autre appellation ; « Cayos », signifiant « petites îles », s’est anglicisée en Keys. Les Espagnols décident de s’établir dans les Keys malgré les attaques des Amérindiens et des pirates.

Ère américaine[modifier | modifier le code]

En 1822, les Keys, par achat aux Espagnols, passent sous la souveraineté américaine. D’abord base navale sous l’impulsion de John W. Simonton (premier propriétaire de Key West après les Espagnols), Key West, l’une des îles principales devient officiellement port d’entrée américain et une maison des douanes y verra le jour. En 1845, la Floride devient le 27e État américain ; les Keys se dotent d’une base navale et du Fort Zachary Taylor.

Au niveau économique, l’île bénéficie du pillage des bateaux échoués sur les récifs des Keys si bien que Key West devient à la fin du XIXe siècle, la ville la plus riche par habitant des USA. Suivra le développement économique lié au tourisme naissant grâce à la construction de l’Overseas Railroad, ligne ferroviaire achevée en 1912, qui relie les îles habitées entre elles et au continent. Après un début de XXe siècle agité par le krach boursier de 1929, une crise économique et un ouragan qui endommage la voie ferrée en 1935. L’économie de l’île et son rayonnement repartiront à la hausse dès la seconde guerre mondiale.

Aujourd’hui, c’est le tourisme qui représente la première source de richesses des Keys de Floride.

Position en Floride
West Keys
National Scenic Byway

Géographie[modifier | modifier le code]

Parfois présenté comme l'archipel aux mille îles, les Keys se composent d'environ 1700 îles et îlots, dont une trentaine sont habitées. La population était de 73000 habitants en 2010[1]. Reliées entre-elles, dès 1912, par le chemin de fer, elles le sont depuis 1938 par une route : l'Overseas Highway, moyennant 42 ouvrages d'art.

Exception faite des îles sablonneuses situées à l'extrémité est de l'archipel, les Keys constituent les derniers vestiges de vastes récifs qui commencèrent à se former il y a 10 à 15 millions d'années, alors qu'une mer peu profonde submergeait la région.

Le récif de Floride est la seule barrière de corail vivante dans la zone continentale des États-Unis. Il est le quatrième plus grand système de ce type dans le monde[2]. Il se trouve à quelques kilomètres au large des Keys et est large, en moyenne, de 6 km.

A l'extrémité est, Key Biscayne et Virginia Key, proches de Miami, sont en fait rattachées au continent et ne sont généralement pas considérées comme faisant partie des Keys.

Les Keys dépendent du comté de Monroe dont le siège se trouve à Key West. Il y a 16 municipalités : Key West, Marathon, Key Colony Beach,Layton, Islamorada, Stock Island (en), Big Coppitt Key, Cudjoe Key, Big Pine Key, Duck Key, Tavernier, Key Largo, North Key Largo (en), Flamingo, Bay Point (en) et Sugarloaf Shores (en).

Principales îles[modifier | modifier le code]

Image satellite d'une partie des Keys.

Les îles sont listées du nord-est vers le sud-ouest ; elles sont réparties entre Upper, Middle et Lower Keys.

Upper Keys[modifier | modifier le code]

Dans l'océan Atlantique (détroit de Floride)[modifier | modifier le code]

Dans le golfe du Mexique[modifier | modifier le code]

Middle Keys[modifier | modifier le code]

Dans le golfe du Mexique[modifier | modifier le code]

Lower Keys[modifier | modifier le code]

Dans le golfe du Mexique[modifier | modifier le code]

Îles occidentales éloignées[modifier | modifier le code]

Dans le golfe du Mexique[modifier | modifier le code]

Les îles Marquesas, Bocca Grande, Barracouta, Man, Woman, Garden Key, Bush Key, Long Key, Loggerhead Key, Middle Key, Hospital Key, et Dry Tortugas, ne sont accessibles que par bateau.

Parcs nationaux[modifier | modifier le code]

Treize parcs assurent la protection des Keys[3] :

Réserves[modifier | modifier le code]

Quatre réserves fauniques nationales protègent les espèces animales et leur environnement dans les Keys :

Parc marin[modifier | modifier le code]

Le Florida Keys National Marine Sanctuary (en) protège environ 9 900 km 2 d'eaux côtières et océaniques et estuariennes du sud de la Floride, le long de Middle et Lower Keys, jusqu'au parc national des Dry Tortugas, atteignant l' océan Atlantique, la baie de Floride et le golfe du Mexique. Il englobe également le récif de Floride.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En baisse de 8% par rapport à 2000.
  2. Après la Grande barrière de corail, les lagons de Nouvelle-Calédonie et la barrière de corail du Belize.
  3. (en-US) « A la découverte de 10 Parcs d'état dans les Florida Keys & Key West », sur The Florida Keys & Key West (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :