Tour du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un tour du monde est un voyage qui consiste à parcourir complètement et dans un sens donné le globe terrestre jusqu'à revenir à son point de départ. Il ne s'envisage le plus souvent que comme un voyage à des latitudes relativement faibles d'ouest en est ou inversement.

Les premiers hommes à avoir accompli un tour du monde en bateau sont des membres du voyage de Fernand de Magellan ( - ) et notamment Juan Sebastián Elcano qui réussit à rapatrier le Victoria, seul vaisseau rescapé, après une expédition de trois ans.

À leur suite, de nombreux navigateurs ont effectué leur tour du monde à la voile avec pour objectif l'exploration de la Terre. Ces expéditions portent le nom particulier de circumnavigations.

Historique et motivations[modifier | modifier le code]

À partir du XIVe siècle[modifier | modifier le code]

Ibn Battûta, né le à Tanger et mort en 1369 à Marrakech, est un explorateur et voyageur musulman, parcourant 120 500 km en 29 ans de voyages qui l’amènent de Tombouctou au sud à Bulghar (en actuelle Russie, sur la Volga) au nord ; de Tanger à l’ouest à Quanzhou en Extrême-Orient. Ses récits sont compilés par Ibn Juzayy en un livre appelé Rihla (voyage). Il fut le premier homme ayant initié le tour du monde.

Le tour du monde a aussi constitué un moyen d'émancipation pour les femmes et d'évasion d'une existence toute tracée. La première femme à avoir réalisé un tel exploit est Jeanne Barret entre 1766 et 1774. En 1888, la journaliste Nellie Bly, afin de prouver que n'importe quelle femme était aussi capable d'exploit qu'un homme et dans l'optique de battre Phileas Fogg, le héros du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne, réalise son tour en 72 jours h 11 min 14 s, le record de l'époque, battu quelques mois plus tard par George Francis Train.

Depuis le milieu du XIXe siècle, les tours du monde ont perdu leur portée scientifique pour revêtir un caractère plus sportif ou touristique. Effectués à pieds ou à l'aide de nouveaux moyens de transports comme la bicyclette, l'automobile, le bateau ou l'avion, ils deviennent plus que jamais des symboles de la maîtrise technique de l'homme sur son environnement, notamment lorsqu'ils prennent la forme de records de vitesse popularisés par Jules Verne. Ils peuvent alors être l'occasion d'une promotion publicitaire pour le constructeur du moyen de transport utilisé ou pour les sponsors convaincus.

De nos jours[modifier | modifier le code]

À une échelle plus modeste, le tour du monde prend surtout la valeur d'une expérience initiatique. En Australie, notamment, les structures sociales incitent puissamment la jeunesse à s'engager dans un voyage jusqu'en Europe en passant par l'Amérique ou l'Asie au moins une fois avant d'entrer sur le marché du travail.

En France, les personnes qui entreprennent un tour du monde le font le plus souvent en couple. Beaucoup utilisent un billet tour du monde vendu par les alliances aériennes. En moyenne, un tour du monde dure 11 mois, coûte 15 000 , s'effectue à 27 ans, traverse 13 pays et nécessite 9 vols[1].

Un tour du monde peut aussi s'effectuer sur un thème culturel (architecture, peinture, etc.) ou commercial (hôtels, golfs, etc.).

Quelques tours du monde célèbres[modifier | modifier le code]

En marche à pied[modifier | modifier le code]

  • Le tour du monde à la marche de Jean Béliveau entre 2000 et 2011. Le premier homme à faire le tour du monde en courant est Jamel Balhi entre 1987 et 1990, soit 27 000 kilomètres à travers vingt-six pays.

Sans moyens de transports motorisés[modifier | modifier le code]

  • Latitude Zéro, le tour du monde réalisé par Mike Horn entre le et le par l'équateur (un peu plus de 40 000 km parcourus) avec une limite d'éloignement maximum de la latitude 0 (équateur) de 40 km.

Maritime[modifier | modifier le code]

En sous-marin[modifier | modifier le code]

  • 1960 : tour du monde du sous-marin américain Triton

En aéronef[modifier | modifier le code]

En avion[modifier | modifier le code]

  •  : deux équipages à bord de Douglas World Cruisers réussissent le premier tour du monde aérien.
  •  : un Boeing 314 baptisé California Clipper est contraint de réaliser un tour du monde pour rejoindre les États-Unis après l'attaque de Pearl Harbor. C'est le premier avion de ligne à réaliser un tour du monde.
  •  : un B-50A baptisé Lucky Lady II est le premier avion au monde à faire le tour du monde sans escale, grâce à quatre ravitaillements en vol successifs assurés par des KB-29M. Le vol dura 94 h, du au , sur une distance de 37 734 km.
  •  : Dick Rutan et Jeana Yeager réalisent le premier vol autour du monde sans escale et sans ravitaillement à bord du Rutan Voyager en 9 jours, 0 heure, 3 minutes et 44 secondes.
  •  : Steve Fossett réalise le premier tour du monde en avion en solitaire, sans escale et sans ravitaillement à bord du Virgin Atlantic GlobalFlyer en 67 heures, 2 minutes et 38 secondes.
  •  : Solar Impulse 2 achève avec succès son tour du monde le , en atterrissant à Abou Dabi après un tour du monde de 43 041 km uniquement grâce à l'énergie solaire.

En aérostat[modifier | modifier le code]

À bicyclette[modifier | modifier le code]

En auto ou moto[modifier | modifier le code]

En auto-stop[modifier | modifier le code]

  • le tour du monde en stop d'André Brugiroux, entre 1955 et 1973.
  • le tour du monde en cinq ans en stop de Ludovic Hubler, entre 2003 et 2008.
  • le tour du monde en stop de 1980 jours par Jérémy Marie.
  • le tour du monde en 80 jours sans un centime de Muammer Yilmaz[2] et Milan Bihlmann 2014[3].

En véhicule amphibie[modifier | modifier le code]

Sans prendre l'avion[modifier | modifier le code]

Le tour du monde en bateau-stop de Delphine Shoham en 522 jours, chez L'Harmattan.

En 2012, le Britannique Graham Hughes boucle un tour du monde en 1 426 jours, pour se rendre dans 201 pays à pied, en bus, ou encore en bateau. Le but de ces pérégrinations était de sensibiliser aux dangers du réchauffement climatique.

Femmes[modifier | modifier le code]

  • Jeanne Barret, première femme à réaliser un tour du monde (1766-1774) ;
  • Nellie Bly, première femme à réaliser un tour du monde sans un homme (1889-1890) ;
  • Clärenore Stinnes, première femme et première personne à effectuer un tour du monde en automobile (1927-1929) ;
  • Anne-France Dautheville, première femme à effectuer un tour du monde en moto.

En littérature[modifier | modifier le code]

Magazine[modifier | modifier le code]

  • Le Tour du monde, nouveau journal des voyages est un hebdomadaire français publié entre 1857 et 1914. Il porta aussi le nom de Le Tour du monde, journal des voyages et des voyageurs.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Le tour du monde en 63 jours de Gaston Stiegler en 1901.
  • Operation Sandblast en 1960, le premier tour du monde en immersion du sous-marin USS Triton (SSRN-586).

Quelques records[modifier | modifier le code]

Nom du recordman/woman Nationalité Temps Distance parcourue Moyenne de vitesse Type(s) de transport(s)
Andrew Fisher[4] Néo-Zélandais 52 heures et 34 minutes 41 375 km 790,43 km/h (environ) Quatre vols de lignes
Steve Fossett[5],[6] États-unien 67 heures 2 minutes et 38 secondes Plus de 36 787,559 km[7] 551,87 km/h (environ) Avion GlobalFlyer conçu spécialement pour l'occasion, sans escale, sans ravitallement
Francis Joyon Français 983 heures 30 minutes et 30 secondes Plus de 21 600 milles nautiques 26,85 noeuds Trimaran (6 équipiers)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Infographie | Les tours du monde en chiffres », sur Faire le Tour du Monde : le Meilleur Blog pour Préparer votre Voyage !, (consulté le )
  2. « Muammer YILMAZ », sur Muammer YILMAZ (consulté le )
  3. « Optimistic Traveler », sur Optimistic Traveler (consulté le )
  4. « Record : le tour du monde en 52 heures et quatre vols réguliers (vidéo) | Air Journal » (consulté le )
  5. « Steve Fossett bat le record du tour du monde en avion en solitaire et sans escale », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Futura, « Tour du monde en avion : retour sur le record du GlobalFlyer, de Virgin Atlantic », sur Futura (consulté le )
  7. Longueur minimum pour obtenir le record selon le Guinness World Records, longueur du tropique du Cancer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]