Tour du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour du monde du voilier indien Trishna

Un tour du monde est un voyage qui consiste à parcourir complètement et dans un sens donné le globe terrestre jusqu'à revenir à son point de départ. Il ne s'envisage le plus souvent que comme un voyage à des latitudes relativement faibles d'ouest en est ou inversement.

Les premiers hommes à avoir accompli un tour du monde en bateau sont des membres du voyage de Fernand de Magellan (20 septembre 1519 - 6 septembre 1522) et notamment Juan Sebastián Elcano qui réussit à rapatrier le Victoria, seul vaisseau rescapé, après une expédition de 3 ans.

À leur suite, de nombreux navigateurs ont effectué leur tour du monde à la voile avec pour objectif l'exploration de la planète. Ces expéditions portent le nom particulier de circumnavigations.

Historique et motivations[modifier | modifier le code]

À partir du XIVe siècle[modifier | modifier le code]

Ibn Battûta, né le 24 février 1304 à Tanger et mort en 1369 à Marrakech, est un explorateur et voyageur musulman, parcourant 120 000 km en 29 ans de voyages qui l’amènent de Tombouctou au sud à Bulghar (en actuelle Russie, sur la Volga) au nord ; de Tanger à l’ouest à Quanzhou en Extrême-Orient. Ses récits sont compilés par Ibn Juzayy en un livre appelé Rihla (voyage). Il fut le premier homme ayant initié le tour du monde.

Le tour du monde a aussi constitué un moyen d'émancipation pour les femmes et d'évasion d'une existence toute tracée. La première femme à avoir réalisé un tel exploit est Jeanne Barret entre 1766 et 1774. En 1888, la journaliste Nellie Bly, afin de prouver que n'importe quelle femme était aussi capable d'exploit qu'un homme et dans l'optique de battre Phileas Fogg, le héros du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne, réalise son tour en 72 jours h 11 min 14 s, le record de l'époque, battu quelques mois plus tard par George Francis Train.

Depuis le milieu du XIXe siècle, les tours du monde ont perdu leur portée scientifique pour revêtir un caractère plus sportif ou touristique. Effectués à pieds ou à l'aide de nouveaux moyens de transports comme la bicyclette, l'automobile, le bateau ou l'avion, ils deviennent plus que jamais des symboles de la maîtrise technique de l'homme sur son environnement, notamment lorsqu'ils prennent la forme de records de vitesse popularisés par Jules Verne. Ils peuvent alors être l'occasion d'une promotion publicitaire pour le constructeur du moyen de transport utilisé ou pour les sponsors convaincus.

De nos jours[modifier | modifier le code]

À une échelle plus modeste, le tour du monde prend surtout la valeur d'une expérience initiatique. En Australie, notamment, les structures sociales incitent puissamment la jeunesse à s'engager dans un voyage jusqu'en Europe en passant par l'Amérique ou l'Asie au moins une fois avant d'entrer sur le marché du travail.

En France, les personnes qui entreprennent un tour du monde le font le plus souvent en couple. Beaucoup utilisent un billet tour du monde vendu par les alliances aériennes. En moyenne, un tour du monde dure un an, coûte 14 500 €, s'effectue à 27 ans, traverse 16 pays et nécessite 9,5 vols.[réf. nécessaire]

Un tour du monde peut aussi s'effectuer sur un thème culturel (architecture, peinture, etc.) ou commercial (hôtels, golfs, etc.).

Quelques tours du monde célèbres[modifier | modifier le code]

En marche à pied[modifier | modifier le code]

Maritime[modifier | modifier le code]

En sous-marin[modifier | modifier le code]

En aéronef[modifier | modifier le code]

En avion[modifier | modifier le code]

  • 1949 : un B-50A baptisé Lucky Lady II est le premier avion au monde à faire le tour du monde sans escale, grâce à quatre ravitaillements en vol successifs assurés par des KB-29M. Le vol dura 94 h, du 26 février au 2 mars, sur une distance de 37 734 km.
  • 2005 : le premier tour du monde en avion en solitaire et sans escale par Steve Fossett.
  • 2016 : Solar Impulse 2 achève avec succès son tour du monde le 26 juillet 2016, en atterrissant à Abou Dabi après un tour du monde de 43 041 km uniquement grâce à l'énergie solaire.

En aérostat[modifier | modifier le code]

À bicyclette[modifier | modifier le code]

En auto ou moto[modifier | modifier le code]

En auto-stop[modifier | modifier le code]

  • le tour du monde en stop d'André Brugiroux, entre 1955 et 1973;
  • le tour du monde en cinq ans en stop de Ludovic Hubler, entre 2003 et 2008 ;
  • le tour du monde en stop de 1980 jours par Jérémy Marie.
  • le tour du monde en 80 jours sans un centime de Muammer Yilmaz[1] et Milan Bihlmann 2014[2]

Sans prendre l'avion[modifier | modifier le code]

En 2012, le Britannique Graham Hughes boucle un tour du monde en 1 426 jours, pour se rendre dans 201 pays à pied, en bus, ou encore en bateau. Le but de ces pérégrinations était de sensibiliser aux dangers du réchauffement climatique.

Femmes[modifier | modifier le code]

  • Jeanne Barret, première femme à réaliser un tour du monde (1766-1774) ;
  • Nellie Bly, première femme à réaliser un tour du monde sans un homme (1889-1890) ;
  • Clärenore Stinnes, première femme et première personne à effectuer un tour du monde en automobile (1927-1929).

En littérature[modifier | modifier le code]

Magazine[modifier | modifier le code]

  • Le Tour du monde, nouveau journal des voyages est un hebdomadaire français publié entre 1857 et 1914. Il porta aussi le nom de Le Tour du monde, journal des voyages et des voyageurs.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Le tour du monde en 63 jours de Gaston Stiegler en 1901 ;
  • Operation Sandblast en 1960, le premier tour du monde en immersion du sous-marin USS Triton (SSRN-586) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Muammer YILMAZ », sur Muammer YILMAZ (consulté le 18 février 2016)
  2. « Optimistic Traveler », sur Optimistic Traveler (consulté le 18 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]