Région flamande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'institution de la Région flamande. Pour la Flandre en général, voir Flandre (Belgique). Pour les autres significations, voir Flandre.
Région flamande
(nl) Vlaams Gewest
Drapeau de Région flamande
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Capitale Les compétences de la Région flamande ont été intégralement absorbées par les institutions de la Communauté flamande, qui siègent à Bruxelles même si Bruxelles ne fait pas partie de la Région flamande et que les lois régionales flamandes ne s'appliquent pas sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.
Gouvernement flamand 1980
Parlement Parlement flamand
ISO 3166-2 BE-VLG
Code INS 02000
Hymne De Vlaamse Leeuw
Démographie
Population 6 471 996 hab. (01/01/2016)
Densité 479 hab./km2
Langue officielle Néerlandais
Des facilités linguistiques sont en outre accordées aux habitants francophones des communes flamandes citées à l'article 8 de la loi sur l'emploi des langues en matière administrative du 18 juillet 1966.
Géographie
Superficie 1 352 200 ha = 13 522 km2
Économie
PIB 171,2 Md. € (2005)[1]
(par habitant) 28 241 € (2005)[1]
Localisation
Image illustrative de l'article Région flamande
Liens
Site web http://www.flandre.be/

La Région flamande, communément appelée Flandre, est une des trois Régions de Belgique[2], créée par la loi spéciale de réforme institutionnelle du 8 août 1980.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la Région flamande correspond au territoire de la région de langue néerlandaise. La surface de la Région flamande est de 13.522 km2 ce qui fait 44,31% de la Belgique.

La Région flamande comprend les provinces suivantes : Anvers, le Brabant flamand, la Flandre occidentale, la Flandre orientale et le Limbourg[3].

La Région est bordée à l'ouest par la Mer du Nord et par la France (de Bray-Dunes à Menin dans le Nord-Pas-de-Calais) ; au nord, par les Pays-Bas, dont les villes les plus proches sont: Bréda, Eindhoven et Maastricht ; au sud, par la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale qui forme une enclave.

Les provinces de Flandre

Province En néerlandais Arrondissements administratifs Population (1/1/2016)[4] Superficie
1 Anvers Antwerpen Anvers, Malines, Turnhout 1 821 742 2 867
2 Limbourg Limburg Hasselt, Maaseik, Tongres 862 798 2 422
3 Flandre-Orientale Oost-Vlaanderen Alost, Termonde, Eeklo, Gand, Audenarde, Saint-Nicolas 1 485 360 2 982
4 Brabant flamand Vlaams-Brabant Hal-Vilvorde, Louvain 1 121 081 2 106
5 Flandre-Occidentale West-Vlaanderen Bruges, Dixmude, Ypres, Courtrai, Ostende, Roulers, Tielt, Furnes 1 181 015 3 144
TOTAL : 6 471 996 13 522

Politique[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la Région flamande, ses compétences sont exercées par les institutions de la Communauté flamande, c'est-à-dire le Parlement flamand[5] et le Gouvernement flamand uniquement sur le territoire de la Région flamande.

Capitale régionale[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Villes[modifier | modifier le code]

Les plus grandes villes de la région sont (population communale en 2015, selon l'INS) :

  1. Anvers (515 000)[6]
  2. Gand (254 000)[7]
  3. Bruges (118 000)
  4. Louvain (98 500)
  5. Malines (84 000)
  6. Alost (84 000)
  7. Hasselt (76 500)
  8. Courtrai (75 500)
  9. Saint-Nicolas (75 000)
  10. Ostende (71 000)
  11. Genk (65 500)
  12. Roulers (61 000)
Les communes à facilités linguistiques autour de Bruxelles

Langues[modifier | modifier le code]

Statut officiel[modifier | modifier le code]

Bien que la région et ses 308 communes soient officiellement unilingues (néerlandais), la minorité francophone dispose, dans 12 communes, de certains droits linguistiques. Selon l'association pour la promotion de la francophonie en Flandre, la région flamande comptait en 2009 plus de 350 000 personnes de langue maternelle française[8], dont la moitié résidaient en Brabant flamand.

Article détaillé : Communautés de Belgique.

Situation linguistique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b belgostat
  2. Article 3 de la Constitution belge
  3. Article 5 de la Constitution belge
  4. CHIFFRES DE LA POPULATION PAR PROVINCE ET PAR COMMUNE, A LA DATE DU 1er JANVIER 2016, consulté le 23 avril 2016.
  5. Les députés flamands élus dans la Région de Bruxelles-Capitale ne prennent pas part aux votes concernant les compétences régionales flamandes.
  6. L'agglomération anversoise atteint le million d'habitants
  7. L'agglomération gantoise compte plus de 400 000 habitants
  8. Il y a aujourd’hui 367 000 francophones en Flandre, Christian Laporte, lalibre.be, 7 octobre 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :