Principe (île)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant Sao Tomé-et-Principe
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et Sao Tomé-et-Principe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Principe.
Principe
Príncipe (pt)
Ilha do Príncipe
 (pt)
Géographie
Pays Drapeau de Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
Archipel São Tomé-et-Principe
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 1° 36′ 36″ N 7° 23′ 38″ E / 1.609972, 7.393799
Superficie 136 km2
Point culminant Pico de Principe (928 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Statut Province et district de São Tomé-et-Principe

District Pagué
Démographie
Population 5 966 hab. (2001)
Densité 43,87 hab./km2
Plus grande ville Santo António
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Principe
Principe

Géolocalisation sur la carte : Sao Tomé-et-Principe

(Voir situation sur carte : Sao Tomé-et-Principe)
Principe
Principe
Îles de Sao Tomé-et-Principe

Principe, aussi appelée « île du Prince » sous une forme peu usitée, en portugais Príncipe ou Ilha do Príncipe, est une île d'Afrique formant avec l'île de São Tomé la République de São Tomé-et-Principe. Elle constitue une province et le district de Pagué de ce pays.

Elle est située dans l'océan Atlantique Sud, à 350 kilomètres des côtes du Gabon, dans le golfe de Guinée. Sa ville principale est Santo António qui est le chef-lieu administratif.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dessin de la côte de Principe en 1727.

Comme São Tomé, il s'agit d'une île lusophone, ancienne colonie portugaise.
On y parle encore le principense, un créole à base de portugais.

En 1689, le religieux Jean-Baptiste Gaby la décrit comme suit dans la relation d'un voyage qu'il a fait en Nigritie. Elle « est éloignée de Saint-Thomée que de trente lieues, d'où on la voit par temps clair, malgré son éloignement. Quoi que peut-être un peu moins fertile que Saint-Thomée, c'est une bonne relâche, & l'air y est moins mal-sain. L'on y trouve quelques blancs & par cette raison plus de sûreté parce que les principaux habitants en sont moins canailles. Ils vivent comme eux, & font le même commerce »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Gaby, supérieur du couvent de l'observance de Saint-François de Loches (1689), « Relation de la Nigritie, contenant une exacte description de ses Royaumes & de leurs Gouvernements, la Religion, les Mœurs, Coustumes & raretez de ce Païs. Avec la découverte de la Rivière du Senega, dont on a fait une Carte particulière » ; Ed: E. Couterot, 92 pages (livre numérisé par Google) ; voir page 258 : « Description : l'île du Prince »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :