Mer de Chine orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mer de Chine orientale
Image satellite de la mer de Chine orientale (au centre).
Image satellite de la mer de Chine orientale (au centre).
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau du Japon Japon
Drapeau de la République de Chine Taïwan
Géographie physique
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 29° N 125° E / 29, 125 ()29° Nord 125° Est / 29, 125 ()  
Superficie 1 249 000 km2

Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique

(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Mer de Chine orientale

La mer de Chine orientale est une mer marginale qui fait partie de l'océan Pacifique. Elle couvre 1 249 000 km2. En Chine, on l'appelle Dong Hai, « Mer de l'Est » (东海), en Corée on l'appelle « mer du Sud ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l’Organisation hydrographique internationale (IHO SP 23, Limits of Oceans and Seas, 3e édition, 1953)[1]., la mer de Chine orientale est fermée au sud par une ligne courant de la côte chinoise de Fukien le long du parallèle 25°24’ jusqu’à l’extrémité sud de Haitan Tao (île côtière de Fukien), puis Kiushan Tao (en) (alias Niu Shan Dao, île Turnabout, petite île au sud-est de Haitan Dao), Fuki Kaku (alias Puki Kaku, cap Syauki, extrémité nord de l’île de Taïwan), la côte formosane jusqu’à Santyo Kaku (en) (alias cap Samtiau, extrémité (nord-)est de l’île de Taïwan), le cap Irizaki (extrémité ouest de l’île de Yonaguni-jima (ou Yonakuni Jima), la plus occidentale des îles Ryū-Kyū), puis jusqu’à Hateruma-jima (la plus méridionale des îles Ryū-Kyū). À l’est, la limite passe par l’extrémité est de Miyako-jima, puis Okinan Kaku (l’extrémité Sud d’Okinawa), Ada-Ko Jima (alias Adaka Jima, île Sidmouth, minuscule île à moins d’un kilomètre à l’est de la pointe nord d’Okinawa), l’extrémité est de Kikaigashima, l’extrémité nord de Tanega Jima, et enfin Hi Saki sur Kyūshū (cap Hi, à l’extrémité sud de la baie de Shibushi). Au nord, la côte de Kyūshū jusqu’à Nomo Saki (Noma Misaki, cap Noma, point le plus occidental de la péninsule de Satsuma), l’extrémité sud de Fukue Jima (Hukae Jima, la plus importante des îles Goto), la côte de l’île jusqu’à Ose Saki (cap Ose, cap Goto, sa pointe occidentale), Hunan Kan (cap Hunan, extrémité sud de Jeju-do (Saisyo Do, île Quelpart)), la côte de Jeju jusqu’à son extrémité ouest, et enfin le parallèle 33°17’ jusqu’à la côte chinoise.

La mer de Chine orientale est connectée à la mer de Chine méridionale par le détroit de Taïwan et à la mer du Japon par le détroit de Corée. Elle s'ouvre au nord sur la mer Jaune.

Les territoires qui bordent cette mer sont : la Corée du Sud, le Japon avec l'archipel Nansei (îles Ryūkyū) et Kyūshū, Taïwan et la Chine continentale.

Géopolitique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Limits of Oceans and Seas Organisation hydrographique internationale, (1953) p.33 50 - Easlern China Sea (Tung Hai).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Mer de Chine orientale
Chinois
Pinyin Dōng Hǎi ou Zhōngguó Dōng Hǎi
EFEO Tong Hai ou Tchong-kouo Tong Hai
Chinois simplifié 东海 ou 中国东海
Chinois traditionnel 東海 or 中國東海
Japonais
Romaji Higashi Shina Kai
Kanji 東シナ海 (東支那海)
Coréen
Romanisation révisée Dongjungguk-hae ou Nam-hae
Hangul 동중국해 ou 남해
Hanja 東中國海 ou 南海