CAF Urbos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les transports en commun
Cet article est une ébauche concernant les transports en commun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Urbos
Deux Urbos 3 à Besançon.

Deux Urbos 3 à Besançon.

Identification
Couplage Possibilité d'UM selon modèle
Construction Depuis 2002
Constructeur(s) CAF
Caractéristiques techniques
Roulement Fer
Écartement 1 000 et 1 435 mm
Tension ligne de contact 600 - 750 V
Longueur totale De 21 à 56 m

L'Urbos est une gamme de tramway du constructeur espagnol CAF. Il en existe trois générations différentes.

Modèles[modifier | modifier le code]

Urbos 1[modifier | modifier le code]

 Vue d'un tramay Urbos 1 à Bilbao, en courbe.
Urbos 1 à Bilbao

Cette série a uniquement été vendu à Euskotren pour le tramway de Bilbao[1]

Urbos 2[modifier | modifier le code]

Urbos 3[modifier | modifier le code]

Urbos 3 d'Édimbourg

L'Urbos 3 possède plusieurs innovations techniques notables tels que les supercondensateurs, permettant de courtes opérations sans sources d'alimentation électrique[2]. Ils sont à plancher bas et ont une vitesse maximum de 70 km/h. Ce modèle circule à Nantes, Saragosse, Séville[3], Besançon et Belgrade.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Type Numéros de parc Nombre Année de
livraison
Longueur
(en m)
Largeur
(en m)
Alimentation électrique Observations - Particularités
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Fribourg-en-Brisgau Urbos 3 12[4] 2015 & 2017 41.976 2,30
Drapeau de l'Australie Australie Métro léger de Sydney Urbos 3 15[5] 2013 32.923 2.65 Dont les trois rames de Vélez-Málaga[6]
Drapeau du Brésil Brésil Cuiabá Urbos 3 40[7] 2014 44,211[7] 2.40
Drapeau de l'Espagne Espagne Cadix Urbos 3 7[8] 2011 - 2012 38,500[8] 2,65[8] 750 VCC[8]
Drapeau de l'Espagne Espagne Grenade Urbos 3 301 - 313 13 2012 - 2014 32,366 2,65
Drapeau de l'Espagne Espagne Saragosse Urbos 3 301 - 321 21 2011 32,314 2,65
Drapeau de l'Espagne Espagne Séville Urbos 3 301 - 305 5 2011 31,260 2,40
Drapeau de l'Espagne Espagne Vélez-Málaga Urbos 3 3[9] 2011 32,314[9] 2,65[9] Louées depuis 2013 à Sydney[6]
Drapeau des États-Unis États-Unis Cincinnati Urbos 3 5[10] 2014 23.621 2,65
Drapeau des États-Unis États-Unis Kansas City Urbos 3 4[11] 2015 23.621 2,65
Drapeau de la France France Besançon Urbos 3 801 - 819 19[12] 2013 - 2014 23,021[12] 2,40[12] 750 VCC Assemblé à Bagnères-de-Bigorre[13]
Drapeau de la France France Nantes Urbos 3 384 - 395 12[14] 2012 - 2013 37,370[14] 2,40[14] 750 VCC Assemblé à Bagnères-de-Bigorre[13]
Drapeau de la France France Saint-Étienne Urbos 3 16[15] 2016 32.966[15] 2,15[15] 600 VCC Assemblé à Bagnères-de-Bigorre[13]
Drapeau de la Hongrie Hongrie Budapest Urbos 3 47[16] 2015 35 rames en version 34 166 m de long
12 rames en version 55 911 m[16]
2,40
Drapeau de la Hongrie Hongrie Debrecen Urbos 3 511 - 528 18[17] 2013 - 2014 32,366[17] 2,40 600 VCC
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Luxembourg Urbos 3 21 2017 45.411 2,65
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Utrecht Urbos 3 27 2016-2017 32.966 2,65
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Édimbourg Urbos 3 250 - 277 27 2011 42,856 2,65 750 V CC
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Birmingham Urbos 3 17 - 37 20[18] 2014 - 2015 32.966 2,65
Drapeau de la Serbie Serbie Belgrade Urbos 3 1501 - 1530 30[19] 2011 - 2012 32,366[19] 2,30[19]
Drapeau de la République de Chine Taïwan Kaohsiung Urbos 3 2017 34.166 2,65

Urbos AXL[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Type Numéros de parc Nombre Année de
livraison
Longueur
(en m)
Largeur
(en m)
Alimentation électrique Observations - Particularités
Drapeau de la Suède Suède Stockholm Urbos AXL 451 - 465 15[20] 2013 31,175[20] 2,65
Drapeau de l'Estonie Estonie Tallinn Urbos AXL 501 - 520 20 2014 - 2016 30.900 2,30

Urbos LRV[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Type Numéros de parc Nombre Année de
livraison
Longueur
(en m)
Largeur
(en m)
Alimentation électrique Observations - Particularités
Drapeau des États-Unis États-Unis Houston Urbos LRV 301 - 339 39 2015 - 2016 29.100 2,65

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) «Urbos3, la nueva generación de tranvías»
  2. (en)[PDF]« The CAF Rapid Charge Accumulator: Technology for removing catenary between stations », sur www.caf.es,‎
  3. (es) « Sevilla prueba con éxito el tranvía sin catenaria de CAF », www.caf.es
  4. (en) « Freiburg puts Urbos trams into service »,‎
  5. (en) « CAF wins Sydney tram order » (consulté le 13 mai 2013)
  6. a et b (en) « Sydney to lease Velez-Malaga LRVs »,‎ (consulté le 13 mai 2013)
  7. a et b Fiche technique et article sur les tramways de Cuiabá, sur le site du constructeur, consulté le 26 mai 2013.
  8. a, b, c et d [1], sur http://fr.slideshare.net/, consulté le 29 mai 2013.
  9. a, b et c (en) « Railway Gazette: Urbos 3 concept on display in Málaga » (consulté le 28 novembre 2010)
  10. (en) « Cincinnati picks CAF USA for streetcars »,‎ (consulté le 8 octobre 2013)
  11. (en) « CAF to supply Kansas City streetcars »,‎ (consulté le 8 octobre 2013)
  12. a, b et c « L'espagnol CAF construira le tram du Grand Besançon », sur www.batiactu.com,‎
  13. a, b et c « CAF, le constructeur de trams anti bling-bling », sur http://www.mobilicites.com/,‎
  14. a, b et c Nathalie Arensonas avec AFP, « Nantes commande des tramways espagnols », sur http://www.mobilicites.com/,‎ (consulté le 21 octobre 2010)
  15. a, b et c Robert Viennet, « Caf remporte un marché de 16 rames de tramway pour Saint-Etienne »,‎
  16. a et b (en) Ferenc Joo, « CAF selected for Budapest tram contract »,‎ (consulté le 23 août 2013)
  17. a et b (en) Ferenc Joo, « Debrecen receives first CAF Urbos 3 LRV », sur www.railjournal.com,‎ (consulté le 24 mai 2013)
  18. (en) Keith Barrow, « Balfour Beatty to build Birmingham LRT extension »,‎ (consulté le 7 août 2013)
  19. a, b et c (en) « Beograd to buy 30 CAF trams », sur www.railwaygazette.com,‎
  20. a et b (en) « CAF wins Urbos tram contracts », Railway Gazette International (consulté le 1er avril 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]