Philippe Vasseur (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Vasseur
Illustration.
Philippe Vasseur aux Semaines sociales de France 2014.
Fonctions
Maire de Saint-Pol-sur-Ternoise
Prédécesseur Maurice Louf
Successeur Jean Pépin
Député du Pas-de-Calais
Élection 1988
Réélection 1993
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche
Président Jacques Chirac
Premier ministre Alain Juppé
Gouvernement Juppé I et Juppé II
Prédécesseur Jean Puech
Successeur Louis Le Pensec
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Le Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais)
Nationalité Drapeau de la France France
Père Marcel Camille Léon
Mère Clémence Edmonde Raymonde Dubois
Enfants 3

Philippe Vasseur, né le au Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais) est un journaliste et homme politique français.

Il a été conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais, député du Pas-de-Calais, maire de la ville de Saint-Pol-sur-Ternoise et ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation de 1995 à 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et formation[modifier | modifier le code]

Philippe Robert Abel Vasseur naît le au Touquet-Paris-Plage du mariage de Marcel Vasseur (1911-1997)[1], cadre des contributions indirectes, et de Raymonde Dubois (1914-2009)[2],[3].

Après des études au lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer, Philippe Vasseur suit les cours de l'École supérieure de journalisme de Lille dont il sort diplômé au sein de la 41e promotion)[4],[3].

Le , il épouse Marie-Christine Hocq. De ce mariage, naissent trois enfants[3].

Journaliste[modifier | modifier le code]

Philippe Vasseur démarre sa carrière de journaliste en 1970. En 1977, il est rédacteur en chef des Échos puis en 1981, il est nommé chef du service économique et social de TF1. En 1982, il est directeur de la rédaction du Nouveau Journal et en 1984, rédacteur en chef économique puis directeur en 1987 de la rédaction économique du Figaro jusqu'en 1989[3],[5].

Politique[modifier | modifier le code]

Philippe Vasseur est conseiller régional de la région Nord-Pas-de-Calais de 1986 à 1998, et maire de Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) de à 2000 lorsqu'il démissionne après avoir quitté la vie politique.

Aux élections législatives de 1986 dans le Pas-de-Calais, Philippe Vasseur — tête de la « Liste UDF pour le Pas-de-Calais » — est l'un des 14 élus. Il s'inscrit à l'assemblée au groupe Démocratie libérale et Indépendant (DLI). Il est réélu lors des élections législatives françaises de 1988 puis — seul élu du département dès le premier tour — aux élections de 1993 avec 54,19 % des voix.

De 1986 à 1988, à l'assemblée nationale, il est secrétaire de la commission des finances, président de la commission Economie-Emploi. Au parti républicain, il est membre du bureau politique et porte-parole (1986-1988), chargé des affaires économiques et sociales auprès du président, secrétaire national chargé de la communication et des relations avec les socio-professionnels (1989-1990), conseiller auprès du président Gérard Longuet (1990), secrétaire général du parti (1993-1994), vice-président (1994-1995). Par ailleurs, en 1990, il est nommé porte-parole pour l'emploi, les entreprises et l'industrie au sein du mouvement Rassemblement pour la République - Union pour la démocratie française (RPR-UDF)[3],[6].

Le , il est nommé ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation au sein du 1er gouvernement Juppé[7], poste qu'il conserve le dans le 2e gouvernement Juppé[8].

En 2016, Emmanuel Macron, ministre de l'Économie et des Finances, le nomme « commissaire spécial à la revitalisation et à la réindustrialisation des Hauts-de-France »[9],[10].

Autres engagements[modifier | modifier le code]

En 2000, il quitte la vie politique, pour prendre la présidence du conseil d'administration du Crédit mutuel Nord Europe, jusqu'en 2015). Depuis 2005, il préside l'association « Alliances » dont l'objectif est d'accompagner les entreprises pour qu'elles améliorent leurs performances dans le domaine de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). À ce titre, il est président du Forum mondial de l’économie responsable (World Forum Lille) pour une économie responsable. Il préside l'Agence française d'information agricole et rurale (AFICAR) de 2006[11] à 2008, la chambre de commerce et d'industrie de région Nord de France de 2011 à 2016 ; l'École supérieure de journalisme de Lille de 1978 à 1981 puis de 2008 à 2011[3],[12]. Fin 2012, il est élu président des Brasseurs de France[13].

Décorations[modifier | modifier le code]

Le , Philippe Vasseur est nommé au grade de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de « ancien ministre, président de banque ; 33 ans d'activités professionnelles, de services militaires et de fonctions électives. »[14] puis promu au grade d'officier le au titre de « ancien ministre, président d'une fédération d'entreprises »[15].

Il est commandeur dans l'ordre du Mérite agricole de droit en tant que ministre de l'Agriculture[16].

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fichier Insee des décès en VFrance depuis 1970.
  2. Fichier Insee des décès en VFrance depuis 1970.
  3. a b c d e et f Who's Who in France, édition 2015, p. 2213.
  4. Annuaire des anciens de l'ESJ, [lire en ligne].
  5. Jean-Pierre Robin, « Le Figaro économie, 30 ans d'adaptations et de bonheur économique partagé », sur le site du quotidien Le Figaro, (consulté le ).
  6. Sabine Delanglade, « Philippe Vasseur, le laboureur infatigable », sur le site du magazine L'Express, (consulté le ).
  7. Décret du 18 mai 1995 relatif à la composition du Gouvernement.
  8. Décret du 7 novembre 1995 relatif à la composition du Gouvernement.
  9. Audrey Emery, « Lille – Philippe Vasseur : « Cette pandémie est un choc de conscience » », sur le site du magazine Le Point, (consulté le ).
  10. Audrey Emery, « L'ex-ministre Philippe Vasseur nommé commissaire pour la revitalisation et la ré-industrialisation des Hauts-de-France », sur le site de la chaîne France 3, (consulté le ).
  11. Décret du 27 avril 2006 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence française d'information et de communication agricole et rurale - M. Vasseur (Philippe).
  12. Marig Doucy, « Pas de retraite pour l'ancien ministre Philippe Vasseur », sur le site de Lille Actu, (consulté le ).
  13. « Philippe Vasseur, nouveau président de Brasseurs de France », (consulté le ).
  14. Décret du 13 juillet 2000 portant promotion et nomination.
  15. Décret du 13 juillet 2009 portant promotion et nomination.
  16. « Ordre du Mérite agricole », sur www.france-phaleristique.com (consulté le ).