Arsène Bical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arsène Bical
Villa La Closerie - Le Touquet.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Œuvres principales

Arsène Bical (Versailles, Boulogne-sur-Mer, † [1],[2]) est un architecte français.

Il lança le style néo-anglais et Art Déco, notamment au Touquet-Paris-Plage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Versailles dans une famille de commerçants originaires du Cantal, il suit l'enseignement de l'École des beaux-arts de Paris.

Élève de Louis Henri Georges Scellier de Gisors (à l'atelier, le 16 octobre 1901) et de Louis Bernier, admis en 2e classe le 13 mai 1903 et en 1re classe le 4 janvier 1907. Il sort diplômé le 4 juin 1913[3].

Ancien associé d'Albert Pouthier, il s'installe au Touquet en 1907, villa Le trèfle à 4 feuilles, angle nord-ouest de la rue de Metz et de la rue Saint-Jean, en 1915, il habite villa Sainte-Claire angle nord-est des rues de Metz et Saint-Jean, il habitera ensuite au no 68 rue de Bruxelles[2].

Membre de la société des architectes diplômés du gouvernement (SADG) à partir de 1913, il meurt de fièvre typhoïde en 1925. C'est Léon Hoyez[4] qui lui succède.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Villas notables 
  • Villa La Hutte[5], avenue Louis-Aboudaram, construite pour le maire Léon Soucaret. Son nom vient du fait que cette villa est immergée dans les sous-bois.
  • Villa Le Nid[6], place Édouard VII.
  • Villa La Chaterie[7], à l'angle de la place de l'Hermitage et de l'avenue Fernand-Recoussine, construite en 1920 pour abriter les bureaux de la société générale immobilière.
  • Villa La Closerie[8], avenue des Oyats. Elle déploie ses ailes en V ; ses façades, ses toitures et décors intérieur du rez-de-chaussée et salle de bain du premier étage, sont inscrits par arrêté du 1er décembre 1997 au titre des monuments historiques.
Immeuble notable 
  • Immeuble à logements 4-4 bis rue Rohart-Courtin[9] à Arras. L'immeuble fut construit vers 1921, comme l'atteste le permis de construire. La signature est portée à droite du bandeau surmontant la porte-cochère.
Ses réalisations au Touquet-Paris-Plage 

Hommage[modifier | modifier le code]

Arsène Bical fut l'un des principaux architectes du Touquet. La ville lui a dédié une avenue « Arsène Bical » qui prend naissance sur l'avenue du Verger.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arsène Bical, biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte : Institut national d’histoire de l’art [1] Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Les architectes élèves de l'École des beaux-arts, 1793-1907, p. 180.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Patricia Crespo, Les Noms de nos villas racontent..., avril 1993, (ISBN 2-95075-710-3)
  1. p. 19.
  2. p. 13.
  3. p. 34.
  4. p. 15.
  5. p. 50.

Journal municipal Le Touquet Magazine[modifier | modifier le code]

  1. décembre 1997, page 13.

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. Le no 47 de La construction moderne du 15 novembre 1925 (entrefilet p. 81), fait part du décès de l'architecte.
  2. a et b « Fiche militaire n° 4579 », sur archives.paris.fr (consulté le 1er mai 2019)
  3. Les architectes élèves de l'Ecole des beaux-arts,, 1793-1907, page 180. p.
  4. « Maison dite Villa Sunny Corner, par [[Principaux architectes du Touquet-Paris-Plage#Léon Hoyez|Léon Hoyez]] », notice no IA62000200.
  5. Notice no IA62000168.
  6. Notice no IA62000174.
  7. Notice no IA62000170.
  8. « La Closerie », notice no PA62000014.
  9. Notice no IA62001485.
  10. a b c d e f g h i j k et l Les Villas balnéaires au Touquet-Paris-Plage, tome 2, Les Éditions du Passe-temps, octobre 2012, ouvrage non paginé (ISBN 2-95175-634-8)