Communauté de communes mer et terres d'Opale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
mer et terres d’Opale
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Siège Le Touquet
Communes 15
Président Daniel Fasquelle
Date de création 29 décembre 1999
Date de disparition 31 décembre 2016
Code SIREN 246201115
Démographie
Population 31 363 hab. (2012)
Densité 177 hab./km2
Géographie
Superficie 177,27 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communesmer et terres d’Opale
Liens
Site web http://www.mer-terres-opale.fr/
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes mer et terres d'Opale est une ancienne communauté de communes française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais, arrondissement de Montreuil.

En janvier 2017, la communauté d'agglomération des Deux Baies en Montreuillois est créée par la fusion transformation des trois communauté de communes du Montreuillois, la Opale Sud et Mer et Terres d'Opale en communauté d'agglomération.

Historique[modifier | modifier le code]

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est composée des communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bréxent-Énocq 62176 Bréxentois 7,27 686 (2014) 94
Camiers 62201 Camièrois 16,13 2 654 (2014) 165
Cormont 62241 Cormontois 9,71 333 (2014) 34
Cucq 62261 Cucquois 13,16 5 126 (2014) 390
Étaples 62318 Étaplois 12,95 11 087 (2014) 856
Frencq 62354 Frencquois 19,81 812 (2014) 41
Le Touquet-Paris-Plage 62826 Touquettois 15,31 4 380 (2014) 286
Lefaux 62496 Lefausiens 8,25 239 (2014) 29
Longvilliers 62527 Longvillageois 10,99 256 (2014) 23
Maresville 62554 Maresvillois 2,46 95 (2014) 39
Merlimont 62571 Merlimontois 21,49 3 289 (2014) 153
Saint-Aubin 62742 4,54 266 (2014) 59
Saint-Josse 62752 Judossiens 21,10 1 156 (2014) 55
Tubersent 62832 Tubersentois 6,90 493 (2014) 71
Widehem 62887 Widehemois 7,20 243 (2014) 34

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de l'intercommunalité est situé à l'aéroport du Touquet-Côte d'Opale[1].

Élus[modifier | modifier le code]

La Communauté est administrée par un Conseil communautaire composé, pour le mandat 2014-2020, de 42[2] conseillers municipaux représentant chacune des communes membres.

Le conseil communautaire du 11 avril 2014 a réélu son président, Daniel Fasquelle, Maire du Touquet-Paris-Plage, et désigné ses 8 vice-présidents, qui sont :

  1. Philippe Fait, maire d’Étaples, délégué au développement économique et à la gestion des ressources humaines ;
  2. Jean-François Rapin, maire de Merlimont, délégué au développement et environnement durable et à la gestion durable des déchets ménagers ;
  3. Walter Kahn, maire de Cucq, délégué à l’aménagement de l’espace et du cadre de vie ;
  4. Geneviève Margueritte, Maire de Lefaux, déléguée aux affaires sociales, éducatives et culturelles ;
  5. Jean-Claude Pourtau, maire-adjoint de Frencq, délégué aux finances ;
  6. Gaston Callewaert, maire de Camiers, délégué au tourisme, aux sports et loisirs nautiques et aquatiques ;
  7. Jean-Claude Descharles, maire de Saint-Josse, délégué aux technologies de l’information et de la communication et à la vie citoyenne ;
  8. Michel Sauvage, maire de Cormont, délégué à la sécurité et mutualisation.

Le conseil a également élu un conseiller délégué, Bertrand Lefebvre, maire de Saint-Aubin, chargé de la surveillance des plages.

Ensemble, le président, les vice-présidents et le conseiller délégué forment le bureau de l'intercommunalité pour le mandat 2014-2020[2],[3].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
? En cours Daniel Fasquelle   Maire du Touquet-Paris-Plage (2008 → )
Député du Pas-de-Calais (2007 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[3]

Compétences[modifier | modifier le code]

Selon la communauté de communes mer et terres d'Opale, (le 17 septembre 2007) la compétence "Assainissement non collectif" est en étude mais est encore loin d'être réellement mise en place. Cela reste un projet en cours. Ainsi, les communes relatives à ce groupement ne possèdent pas de SPANC, pour le moment.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le budget total de la CCMTO pour l'exercice 2014 est de 41,3 millions d’euros, dont 29,7 M € sont affectés au fonctionnement et 6,2 M € aux investissements[4].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 4 des statuts de la communauté de communes.
  2. a et b « Délégués Communautaires », Conseil communautaire, sur http://www.mer-terres-opale.fr, (consulté le 20 mars 2015).
  3. a et b « Daniel Fasquelle réélu à la tête de la CCMTO : Daniel Fasquelle a été réélu hier à la présidence de la communauté de communes Mer et terres d’Opale qui se réunissait pour la première fois depuis les élections municipales », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mars 2015).
  4. F. L., « Communauté de communes Mer et terres d’Opale : les taux d’imposition restent inchangés : Jeudi soir, pour leur première « vraie » réunion après l’élection du président et des vice-présidents, les délégués de la communauté de communes Mer et terres d’Opale (CCMTO) se sont penchés sur le budget 2014. Pour la forme pourrait-on dire puisqu’il a été adopté à l’unanimité sans discussion », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mars 2015).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]