Norman Dilworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Norman Dilworth, artiste britannique de l'abstraction géométrique, est né en 1931 à Orrell (en), Wigan, Angleterre. Il vit et travaille à Lille, en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1931 à Wigan en Angleterre, Norman Dilworth suit les cours de l'école d’art de Wigan de 1949 à 1952[1]. De 1952 à 1956 il étudie à la Slade School of Fine Art de l'University College, à Londres. Il obtient le prix Tonks de la Slade school en 1955 et l'année suivante, le Prix de dessin du Sunday Times[1]. Une bourse du gouvernement français lui est accordée pour étudier à Paris de 1956 à 1957[1].

Jusqu’en 1982 Norman Dilworth travaille et réside ensuite à Londres. En 1971, il se voit décerner 1er prix de sculpture pour Haverfordwest (British Art Council), suivi en 1974 du 1er prix, fontaine pour Cardiff[1], Pays de Galles (Welsh Arts Council). En 1980, avec Gerhard von Graevenitz, il organise l’exposition « Pier + Ocean » (Hayward Gallery, Londres et Musée Kröller-Müller, Otterlo) à laquelle il participe[1].

De 1982 à 2002 il réside et travaille à Amsterdam, avant de se fixer en 2002 à Lille où il vit et travaille désormais[1].

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

En 1980, Norman Dilworth est l’un des deux commissaires de l'exposition Pier + Ocean, construction in the art of the seventies présentée à la Hayward Gallery de Londres et au Kröller-Muller d’Otterlo[1].

Sa première retrospective en France a lieu au Musée départemental Matisse à Le Cateau-Cambrésis, du 8 juillet au 30 septembre 2007[1].

Expositions personnelles (sélection depuis 1995)[modifier | modifier le code]

  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 1995
  • Galerie Durhammer, Frankfurt (Allemagne) 1995
  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 1997
  • Galerie Magnus Aklundh, Lund (Suède) 1998
  • Espace d’art contemporain, Demigny (France)1998
  • Artist in residence, Guernesey (Iles Anglo-normandes) 1999
  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 2000
  • Museum Het Mondriaanhuis, Amersfoort (Pays-Bas) 2001
  • Espace d’art contemporain, Demigny (France) 2001
  • Stedelijk Museum, Amsterdam (Pays-Bas) 2002
  • Het Glasen Huis, Amsterdam (Pays-Bas) 2003
  • Musée des Beaux-arts et de la dentelle, Calais (France) 2005
  • Espace Lumière, Hénin-Beaumont (France) 2005
  • Galerie Oniris, Rennes (France) 2006
  • Centre d’art contemporain Bouvet Ladubay Saumur (France) 2006
  • Galerie Frontière$, Hellemmes (France) 2006
  • Parcours sculpture / Art|Paris au Grand-Palais, stand Oniris 2007 et 2008
  • Rétrospective au Musée Matisse / Cateau-Cambrésis 2007

Collections publiques (extrait)[modifier | modifier le code]

  • Fonds National d’Art Contemporain, La Défense
  • Musée Matisse, Cateau-Cambrésis
  • Musée de Grenoble
  • Musée de Montbéliard
  • Ville de Valenciennes
  • Tate Gallery, Londres (GB)
  • The British Council (GB)
  • Art Council of Great Britain (GB)
  • Manchester City Art Gallery (GB)
  • National Collection, Varsovie (Pol)
  • Muséum Stzuki. Museum of Modern Art, Lodz (Pol)
  • City of Amsterdam (Hollande)
  • City of Dordrecht (Hollande)…

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norman Dilworth Catalogue de l'Exposition, Le Cateau-Cambrésis, musée Matisse par Collectif Archibooks + Sautereau éditeur (104 pages) 2007

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h « Norman Dilworth - Rétrospective - Une évolution naturelle », sur cg59.fr, Musée départemental Matisse, (consulté le 14 septembre 2017)