Norman Dilworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norman Dilworth
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Sculpteur, artiste d'installations, dessinateurVoir et modifier les données sur Wikidata

Norman Dilworth, artiste britannique de l'abstraction géométrique, est né en 1931 à Orrell (en), Wigan, Angleterre. Il vit et travaille à Lille, en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1931 à Wigan en Angleterre, Norman Dilworth suit les cours de l'école d’art de Wigan de 1949 à 1952[1]. De 1952 à 1956 il étudie à la Slade School of Fine Art de l'University College, à Londres. Il obtient le prix Tonks de la Slade school en 1955 et l'année suivante, le Prix de dessin du Sunday Times[1]. Une bourse du gouvernement français lui est accordée pour étudier à Paris de 1956 à 1957[1].

Jusqu’en 1982 Norman Dilworth travaille et réside ensuite à Londres. En 1971, il se voit décerner 1er prix de sculpture pour Haverfordwest (British Art Council), suivi en 1974 du 1er prix, fontaine pour Cardiff[1], Pays de Galles (Welsh Arts Council). En 1980, avec Gerhard von Graevenitz, il organise l’exposition « Pier + Ocean » (Hayward Gallery, Londres et Musée Kröller-Müller, Otterlo) à laquelle il participe[1].

De 1982 à 2002 il réside et travaille à Amsterdam, avant de se fixer en 2002 à Lille où il vit et travaille désormais[1].

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

En 1980, Norman Dilworth est l’un des deux commissaires de l'exposition Pier + Ocean, construction in the art of the seventies présentée à la Hayward Gallery de Londres et au Kröller-Muller d’Otterlo[1].

Sa première retrospective en France a lieu au Musée départemental Matisse à Le Cateau-Cambrésis, du 8 juillet au 30 septembre 2007[1].

Expositions personnelles (sélection depuis 1995)[modifier | modifier le code]

  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 1995
  • Galerie Durhammer, Frankfurt (Allemagne) 1995
  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 1997
  • Galerie Magnus Aklundh, Lund (Suède) 1998
  • Espace d’art contemporain, Demigny (France)1998
  • Artist in residence, Guernesey (Iles Anglo-normandes) 1999
  • Art Affairs, Amsterdam (Pays-Bas) 2000
  • Museum Het Mondriaanhuis, Amersfoort (Pays-Bas) 2001
  • Espace d’art contemporain, Demigny (France) 2001
  • Stedelijk Museum, Amsterdam (Pays-Bas) 2002
  • Het Glasen Huis, Amsterdam (Pays-Bas) 2003
  • Musée des Beaux-arts et de la dentelle, Calais (France) 2005
  • Espace Lumière, Hénin-Beaumont (France) 2005
  • Galerie Oniris, Rennes (France) 2006
  • Centre d’art contemporain Bouvet Ladubay Saumur (France) 2006
  • Galerie Frontière$, Hellemmes (France) 2006
  • Parcours sculpture / Art|Paris au Grand-Palais, stand Oniris 2007 et 2008
  • Rétrospective au Musée Matisse / Cateau-Cambrésis 2007

Collections publiques (extrait)[modifier | modifier le code]

  • Fonds National d’Art Contemporain, La Défense
  • Musée Matisse, Cateau-Cambrésis
  • Musée de Grenoble
  • Musée de Montbéliard
  • Ville de Valenciennes
  • Tate Gallery, Londres (GB)
  • The British Council (GB)
  • Art Council of Great Britain (GB)
  • Manchester City Art Gallery (GB)
  • National Collection, Varsovie (Pol)
  • Muséum Stzuki. Museum of Modern Art, Lodz (Pol)
  • City of Amsterdam (Hollande)
  • City of Dordrecht (Hollande)…

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norman Dilworth Catalogue de l'Exposition, Le Cateau-Cambrésis, musée Matisse par Collectif Archibooks + Sautereau éditeur (104 pages) 2007

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h « Norman Dilworth - Rétrospective - Une évolution naturelle », sur cg59.fr, Musée départemental Matisse, (consulté le 14 septembre 2017)